Le capitalisme : décrypter les mimiques et grimaces de son visage pour en contrer les effets pervers et destructeurs

 

...

Jules Dufour

illustration « Face of Capitalism » de Aaron Hogg

Les valeurs promues par le capitalisme ultralibéral sont celles des pouvoirs absolus ou autoritaires des grandes puissances et de leurs serviteurs les plus soumis, pouvoirs exercés sur l’ensemble des sociétés. S’enrichir au détriment de l’État ou de la collectivité est le mot d’ordre donné. Acquérir des biens et les vendre dans un environnement spéculatif, en toute liberté, est la recette toute rêvée. Puis, vient cette soif insatiable du pouvoir et de domination sur l’ensemble de l’humanité d’une minorité de privilégiés (http://www.journaldunet.com/economie/magazine/l-homme-le-plus-riche.shtml) auxquels il a donné naissance, une situation mise en relief par le mouvement des Indignés.

Au menu quotidien du fonctionnement du capitalisme se déploie une publicité souvent mensongère et trompeuse de biens non essentiels à la vie, de produits de prestige et de produits destructeurs comme les armements. Tous les jours est exhibée la propagande des plus puissants possédants : se mieux positionner pour investir et faire des profits et encore plus de profits. Cette grande comédie est jouée et légitimée par les institutions financières internationales et nationales. Leurs tentacules s’étendent, par le biais des entreprises multinationales et de leurs filiales à l’étranger, dans tous les recoins où il est possible de trouver un bon marché de consommateurs et des richesses à exploiter. Cette quête inlassable de rentes de situation favorables à l’accumulation du capital rend les principaux protagonistes complètement obnubilés par l’obtention du gain. Ceux-ci empruntent alors tous les moyens, y compris la guerre, pour s’enrichir le plus rapidement possible et surtout se transformer en des parasites de la société, souvent champions de l’évasion fiscale, de la collusion, de la fraude et de la spéculation.

Les processus de concentration de la richesse

Les principaux mondes qui profitent du bien commun pour accumuler le capital et concentrer la richesse collective entre quelques mains sont au nombre de quatre : le monde du divertissement incluant les sports professionnels avec les dieux des stades, celui des communications, celui de la finance et celui des forces de sécurité vouées à la protection des avoirs des riches et dont on ne cesse de glorifier le courage, la bravoure et les exploits (les armées nationales, les forces policières et les agences de sécurité)

Lire la suite

Découverte archéologique majeure d’une culture amérindienne méconnue

...

Les fouilles dans un cimetière vieux de plus de mille ans ont mis au jour les tombes de puissants guerriers parés d’or. Cette découverte, l’une des plus fructueuses réalisées en Amérique depuis plusieurs décennies, offre un aperçu d’une culture méconnue.

Dans un champ d’herbes hautes brûlées par le soleil, au centre du Panama, l’or semblait jaillir du sol ; l’archéologue Julia Mayo avait attendu ce moment si longtemps… Mais, ce jour-là, elle était complètement bouleversée.

Carte de localisation du site archéologique d'El Cano au Panama. © Illustration du NGM

Carte de localisation du site archéologique d’El Cano au Panama. © Illustration du NGM

 

Déterminée à exhumer de nouveaux vestiges de la culture ancienne qu’elle étudiait depuis son doctorat, Julia Mayo avait réalisé, en 2005, avec son équipe, ses premiers relevés géophysiques sur un site appelé El Cano. Ces derniers lui avaient permis d’identifier un cercle de sépultures tombées depuis longtemps dans l’oubli.

En 2010, l’équipe y a creusé une fosse de près de 5 m et découvert la dépouille d’un chef de guerre couvert d’or – deux plastrons bosselés, quatre brassards, un bracelet de clochettes, une ceinture de perles creuses en or aussi grosses que des olives, plus de 2 000 minuscules sphères disposées comme si elles étaient jadis cousues sur une écharpe cérémonielle et des centaines de perles tubulaires dessinant un motif en zigzag sur l’un des mollets du dignitaire.

À elles seule, cette trouvaille aurait pu être celle de toute une vie, mais ce n’était qu’un début. Julia Mayo venait de tomber sur un vrai filon. L’équipe est revenue l’an dernier pendant la saison sèche et a mis au jour une deuxième sépulture, aussi riche que la première. Lire la suite

La concurrence pour les ressources naturelles sera le déclencheur de la 3ème guerre mondiale’

Quelques petites statistiques sur notre avenir proche. si nous ne changeons pas notre moyen de consommer, nous savons vers quoi nous allons. N’oubliez pas que l’offre répond à la demande. Même si nous n’avons jamais voulu que notre consommation ait un impact tel sur la planète et sur les possibilités de conflit, il ne tient qu’à nous maintenant d’arrêter … d’acheter.

...

En 2050, selon certains démographes, la population mondiale atteindra 10 milliards de personnes. Compte tenu de la croissance des pays en développement, 2 milliards d’entre elles, soit l’équivalent de l’Afrique, de l’Amérique du Nord et de l’Europe réunies, seront de la classe moyenne. Ce fort développement de la classe moyenne va pousser à la hausse la demande pour les biens de consommation, qui va elle-même renforcer la demande pour les matières premières. Le site Atlantico rapporte que Dambisa Moyo, une économiste zambienne diplômée d’un doctorat de l’université d’Oxford qui a travaillé pour Goldman Sachs et la Banque Mondiale, et a été citée comme l’une des 100 personnes les plus influentes du monde en 2009 par le Time, y voit un déclencheur de la future 3ème guerre mondiale.

Elle explique que la demande sur certaines matières, telles que le plomb, le zinc ou le maïs, est déjà très forte, et que nous ne savons pas encore comment nous pourrons combler nos besoins énergétiques. Selon Moyo, la concurrence pour les matières premières aurait déjà été à l’origine de 18 conflits à travers le monde depuis 1980. Elle envisage les futurs points de friction suivants :

✔ Le pétrole de la zone Arctique. Le réchauffement climatique provoque la fonte de la banquise, ce qui offre de nouvelles possibilités d’extraction des énormes gisements pétroliers qui s’y trouvent, et attise la convoitise des grandes puissances. La Russie, le Canada, les USA et la Chine sont déjà en lice pour exploiter ces gisements.

Lire la suite

Ne tapez jamais de recherches sur Google à propos des ‘cocottes-minute’ et des ‘sacs à dos’ à partir du même ordinateur’

Big Brother en pleine action. 

...

Vouloir acheter une cocotte-minute pour cuire des lentilles, avoir un fils qui s’est renseigné sur internet sur les attentats de Boston, et un mari qui cherche un sac à dos est dorénavant la recette parfaite pour déclencher « une tempête de profilage anti-terroriste » aux Etats-Unis. Mercredi, la journaliste américaine Michele Catalano, qui collabore pour les sites Forbes et Boing Boing, entre autres, en a fait l’amère expérience. Son mari, resté à la maison, a eu la surprise de recevoir la visite de six agents armés d’une cellule anti-terroriste.

Ils s’étaient présentés à leur domicile pour obtenir des explications concernant des recherches que le couple avait effectuées sur Google, au cours desquelles il avait tapé les mots « cocotte-minute » et « sac à dos ». Or, depuis l’attentat du 15 avril dernier à Boston, au cours duquel des terroristes ont utilisé deux cocottes-minute dissimulées dans des sac à dos, et qui ont fait 3 morts et 176 blessés, la recherche sur internet de ces deux mots déclenche une enquête de la police locale.

Catalano, en état de choc, a adressé 2 tweets pour avertir les internautes du niveau de contrôle sur internet désormais exercé par les autorités américaines :

 

Pro tip: don’t do a search for pressure cookers right after your spouse does a search for backpacks if you don’t want the FBI at your door.

— Michele Catalano (@inthefade) July 31, 2013

 

 

Seriously everyone. Be careful what you’re googling. Scary experience today.

— Michele Catalano (@inthefade) July 31, 2013

Lire la suite

Complot déjoué contre le président vénézuélien

...

Le gouvernement vénézuélien a annoncé avoir déjoué un complot contre le président Nicolas Maduro, écrit vendredi 2 août le site Gazeta.ru. Selon le ministère de l’Intérieur du pays, ce complot est l’œuvre des autorités colombiennes, des opposants cubains et des renseignements américains. Les réunions pour organiser l’attentat se sont tenues en avril à Miami. Hormis l’assassinat de Maduro, le complot visait également d’autres politiciens et prévoyait une insurrection armée de sept jours suivie de l’envoi d’un contingent international, affirme le ministre de l’Intérieur Miguel Rodriguez Torres.

Selon lui, le plan d’assassinat du président a été élaboré par l’ex-président colombien Alvaro Uribe, le politicien hondurien Roberto Micheletti, qui était président par intérim en 2009-2010, l’entrepreneur Eduardo Makaya et l’ex-agent de la CIA de 85 ans Luis Posada Carriles, considéré comme responsable de l’organisation de l’attentat sur le vol Cubana de Aviacion 455 en 1976. Des agents actifs de la CIA participaient également aux réunions pour élaborer le plan d’élimination de Maduro.

Le ministre Torres a estimé le coût de l’attentat contre le président à 2,5 millions de dollars. Une partie de cette somme a été promise par Makaya, qui travaille dans l’immobilier à Miami. Les autres sponsors de l’assassinat de Maduro devaient être des individus surnommés Julio et Mani (leurs vrais noms ne sont pas dévoilés) en liaison avec les opposants cubains.

Lire la suite

Moyen-Orient : Washington redoute des attentats d’Al-Qaïda et ferme ses ambassades, la Grande-Bretagne suit

Perplexe au sujet du « but » de cette info « d’entretien de la peur du terrorisme »,  je vous laisse à vos avis personnels… Il semble qu’ils aient besoin de trouver de bonnes raisons à l’existence de « prism » et d’autres programmes de surveillance très critiqués depuis les annonces de Edward Snowden.

Un camion équipé d'un canon à eau à proximité de l'ambassade des Etats-Unis à Ankara, le 22 juin 2013  afp.com/Adem Altan

Au lendemain de l’annonce de la fermeture pour raisons de sécurité d’une vingtaine d’ambassades dimanche, les Etats-Unis ont mis en garde vendredi contre des menaces d’attentats qu’Al-Qaïda pourrait perpétrer en août, en particulier au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. le Foreign Office britannique annonce la fermeture de son amabassade au Yemen.

Le département d’Etat a diffusé vendredi un avis de prudence à l’attention de tous ses ressortissants dans le monde: des attentats sont possibles « particulièrement au Moyen-Orient et en Afrique du Nord », et Washington insiste également sur « la péninsule arabique ».

Le Foreign Office britannique annonce pour sa part fermer l’ambassade du Yemen dimanche 4 août et lundi 5 août, invoquant des raisons de sécurité.

« L’ambassade sera fermée le 4 et le 5 août », a déclaré un porte-parole du Foreign Office. « Nous avons retiré un certain nombre de membres du personnel (de l’ambassade) de Sanaa, en raison de préoccupations accrues sur la sécurité », a indiqué le porte-parole.

« Nous sommes particulièrement préoccupés par la situation de la sécurité dans les derniers jours du ramadan et pour (la fête musulmane de) l’Aïd », a ajouté le Foreign Office.

Vendredi, le département d’Etat américan a diffusé une mise en garde à l’attention de tous ses ressortissantsdans le monde. Des attentats sont possibles en août, « particulièrement au Moyen-Orient et en Afrique du Nord », a-t-il averti, citant également « la péninsule arabique ».

Lire la suite

Álvaro Garcia Linera (vice-président de la Bolivie) : « Notre ambition, une société communautaire post-capitaliste »

...

Pour le vice-président bolivien, intellectuel reconnu en Amérique latine, le réveil des nations indigènes constitue le ferment révolutionnaire 
de la lutte pour une autre société. Rencontre.

Intellectuel et responsable politique de premier plan : le profil d’Álvaro García Linera est atypique. Né en 1962, à Cochabamba, il est mathématicien et sociologue. Depuis 2005, il est le vice-président, communiste, de l’État «  plurinational  » de Bolivie, aux côtés d’Evo Morales, 
le premier Indigène 
à occuper la fonction 
de président du pays.

Après des études universitaires au Mexique, García Linera revient en Bolivie, en 1985, et s’investit dans le militantisme politique. 
En 1992, il est arrêté pour sa participation à l’armée guérillera Tupac Katari. 
Il passe cinq ans en prison sans être jugé. Il y étudie alors la sociologie, 
qu’il enseigne dès sa sortie de prison. Il donne ensuite des conférences 
dans l’ensemble 
du continent sud-américain, mais également en Espagne ou en France.

Intellectuel reconnu dans l’ensemble de l’Amérique latine, il est le théoricien 
du réveil identitaire indigène, qu’il considère comme l’élément 
le plus révolutionnaire 
de la société bolivienne. 
Le déclenchement 
de la guerre de l’eau, dans le Cochabamba, en 2000, l’amène également à réfléchir sur les mouvements sociaux, 
leurs formes, leur rapport à la politique. Lors de l’élection présidentielle 
de 2005, il soutient 
Evo Morales et devient 
le vice-président du pays. Pour la petite histoire, 
il est également le directeur technique de l’équipe 
de football du président. Plus important : il est considéré comme 
le principal idéologue de l’expérience bolivienne.

Lire la suite

La militarisation de l’Amérique

...

Le déploiement d’hélicoptères Blackhawk à Chicago cette semaine n’est que le dernier d’une série d’exercices d’« entraînement au combat en zone urbaine » qui sont devenus un élément familier de la vie américaine.

Comme ailleurs, cet exercice a été lancé devant une population civile ébahie et sans avoir été annoncé. Conduits en secret, apparemment avec l’accord des services de police locaux et des élus, démocrates comme républicains, l’objectif évident de ces exercices est de donner aux troupes américaines de l’expérience dans ce que le Pentagone appelle « des opérations militaires en terrain urbain. »

Ce type d’opération est sans conteste d’une importance cruciale pour l’armée américaine. Au cours de la décennie écoulée, sa mission principale, comme l’ont prouvé l’Afghanistan et l’Irak, a été l’invasion et l’occupation de pays relativement faibles militairement et la soumission de leur population qui résistait à l’occupation, souvent dans des combats maison par maison dans les centres urbains.

L’armée dispose d’un Centre d’entraînement urbain de 4 kilomètres carrés au centre-sud de l’Indiana qui se targue de plus de 1500 « structures d’entraînement » conçues pour simuler des maisons, des écoles, des hôpitaux et des usines. Le site web du centre affirme qu’il « peut être adapté pour reproduire des situations étrangères tout comme nationales. »

Lire la suite

Monsanto achète les services de Blackwater, la plus grande armée mercenaire du monde.

...

S’il manquait quelque chose à la néfaste société Monsanto, c’était une armée officielle d’assassins payés. C’est fait : Monsanto est la société « parapluie » de Resident Evil mais dans le monde réel. Elle contrôle la distribution des aliments, partage des financiers avec l’industrie pharmaceutique et fabrique des armes nucléaires et bactériologiques.

C’est ce que révèle un article de Jeremy Scahill pour le journal « The Nation » dans lequel il informe que la plus grande armée mercenaire de la planète, le « service » criminel d’intelligence Blackwater (connue sous le nom de Xe services et plus récemment sous celui d’Academi), a vendu une part de ses services à la société transnationale Monsanto.

Après d’innombrables plaintes internationales pour violation de la loi , et s’étant fait connaitre par ses massacres en Irak et dans d’autres pays, Blackwater a changé de nom en 2009. Toutefois il continue d’être le plus grand sous-traitant privé du Département d’Etat des Etats-Unis en tant qu’agence secrète de « services de sécurité » qui pratique le terrorisme d’état en donnant au gouvernement la possibilité de le nier.

POURQUOI LES CONCERTS DE CASSEROLES NE SERVENT A RIEN ?

Political Blind Spot a dénoncé le fait que beaucoup d’agents de la CIA et d’ex militaires travaillent pour Blackwater ou pour des compagnies en relation qui cherchent à détourner l’attention de sa mauvaise réputation et à réaliser d’importants bénéfices commerciaux. Ces mercenaires vendent leurs services, qui vont de l’information illégale, à l’intelligence d’infiltration, le lobbysme politique et l’entrainement paramilitaire, à des gouvernements, des banques, et des sociétés multinationales. Selon Scahill, les affaires avec Monsanto, Chevron, et des géants financiers comme Barclays ou Deutsche Bank, se développent par le biais de deux entreprises (Total Intelligence solutions et Terrorism research center) dont le propriétaire est Erik Prince, qui est également propriétaire de Blackwater .

Lire la suite

Égypte : Paris appelle à la libération de Mohamed Morsi

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a appelé à la libération de l’ancien président Mohamed Morsi. En visite au Caire, la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, a affirmé que ce dernier était en bonne santé.

...

« La situation est très critique. Nous appelons au refus de la violence et à la libération des prisonniers politiques, y compris l’ancien président Morsi », a déclaré, mardi 30 juillet, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, lors d’un entretien avec la presse. Le chef de la diplomatie française a également appelé les nouvelles autorités du Caire « au dialogue » et a condamné les « brutalités ».

Des propos qui interviennent après que la représentante de la diplomatie de l’Union européenne (UE), Catherine Ashton, s’est entretenue avec le président déchu au Caire.

« Il va bien. Il a l’air en bonne santé », a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse donnée à l’issue de son entrevue. Elle a évoqué une « discussion chaleureuse » de deux heures avec l’ancien président, qu’elle a rencontré dans l’endroit où il est détenu au secret par l’armée depuis le coup d’État du 3 juillet. « Il a accès aux informations, à la télévision, aux journaux », a ajouté la chef de la diplomatie européenne. Catherine Ashton s’est toutefois refusée à donner des détails sur sa localisation.

Morsi n’est pas apparu en public depuis son renversement et n’a officiellement reçu aucune visite. Sa famille elle-même a déploré récemment ne pouvoir le rencontrer. « Je veillerai à ce que sa famille sache qu’il va bien », a-t-elle ajouté. Lors de sa précédente visite au Caire le 17 juillet, Ashton avait déploré n’avoir pu le rencontrer.

La veille, Catherine Ashton s’était également entretenue avec le président par intérim Adly Mansour et son vice-président chargé des relations internationales, Mohamed ElBaradei. Elle avait également rencontré le nouvel homme fort de l’Égypte, le général Abdel Fattah al-Sissi, à la fois chef de l’armée, ministre de la Défense et vice-Premier ministre.

« Descendez pour reconquérir vos droits »

MOBILISATION MOINS IMPORTANTE DES PRO-MORSI MARDI
Par Gallagher FENWICK / Hicham EZZAT, envoyés spéciaux au Caire

Dans la soirée, plusieurs milliers de ses partisans, déterminés à poursuivre leur bras de fer avec l’armée, ont défilé en plusieurs endroits du Caire pour réclamer le retour au pouvoir du premier président élu démocratiquement du pays. La mobilisation était toutefois plus modeste qu’en d’autres occasions au cours du mois écoulé, et loin du « million de personnes » ambitionné par les organisateurs.

La détermination des manifestants n’était pas pour autant atteinte. « C’est par la force de notre volonté que nous vaincrons, affirme sur FRANCE 24 Mohammad Fathallah, un activiste. En 1954, nous avons subi un autre coup militaire. À l’époque, des miliers des nôtres sont morts en prison. En 2013, nous ne fléchirons pas. Les temps ont changé. »

De son côté, le vice-président du pays Mohamed El Baradei, prix Nobel de la paix, a douché une nouvelle fois les espoirs des pro-Morsi, réaffirmant que l’ancien président avait « échoué » et rejetant l’idée qu’il puisse participer au processus de transition. Toutefois, a-t-il souligné, « les Frères musulmans font toujours partie du processus politique, et nous voulons qu’ils y prennent part ».

 

source : http://www.france24.com/fr/20130730-pro-morsi-appellent-nouvelle-mobilisation-egypte-ashton

1 2 3 4