Grande-Bretagne: Un couple de Français déménage à cause d’une maison hantée

Attention!! pour ceux qui veulent s’établir en Grande-Bretagne, choisissez bien votre maison……..

Pas de bol pour le couple Mariole: Ces Français ont décidé de quitter leur maison en Grande-Bretagne, près de Manchester, persuadés que leur maison est hantée révèle Le Parisien.

Installé depuis avril 2010 dans la petite ville de Frodsham, au nord de l’Angleterre, Jean-Marc et Charlotte Mariole vivent paisiblement pendant six mois. Commencent alors des phénomènes étranges: Sphères volantes, portes grinçantes, pleurs de bébé dans le grenier, odeur persistante de tabac froid…Le couple Mariole croient qu’ils ont élu domicile dans une maison hantée.

A la demande des Français, le curé catholique du village tente, en vain, un exorcisme. Une équipe de télé vient même filmer l’une des caméras de surveillance installée dans la maison, figeant sur bande un étrange ballet d’orbes rondes flottant dans l’air.

Après un an et 5.000 € de nuits d’hôtel, les Mariole ont finalement quitté l’Angleterre fin avril pour le village de Port-Sainte-Marie, dans le Lot-et-Garonne.

A.-L.B. pour 20minutes
image :

archivessauve.free.fr

2010, une bonne année pour le pouvoir d'achat des patrons

Le titre est explicite, mais vu les sommes en jeu, leur pouvoir d’achat est garanti pour des décennies. Pendant qu’il y en a qui ne peuvent plus se chauffer, faire deux repas par jour…..et pour ceux qui ont la chance d’avoir un boulot, qui doivent se mettre à genoux quand on leur octroie quelques pour cent sur leur fiche de paie, ces grands privilégiés du haut de leur mirador, regardent leurs privilèges s’accroitre, et ça grossi dans des proportions indécentes.

L’Expansion a additionné toutes les rémunérations versées aux très grands patrons. Verdict de notre classement exclusif : une augmentation de 19 % par rapport à l’année précédente. Chacun de nos PDG reçoit en moyenne 4,2 millions d’euros, soit cent quatre-vingt-six fois le salaire moyen français.

477% d'augmentation pour Michel Rollier, le patron de Michelin. REUTERS/Charles Platiau

Jean-Paul Agon, 10 fois millionnaire en 2011
Lire la suite

2010, une bonne année pour le pouvoir d’achat des patrons

Le titre est explicite, mais vu les sommes en jeu, leur pouvoir d’achat est garanti pour des décennies. Pendant qu’il y en a qui ne peuvent plus se chauffer, faire deux repas par jour…..et pour ceux qui ont la chance d’avoir un boulot, qui doivent se mettre à genoux quand on leur octroie quelques pour cent sur leur fiche de paie, ces grands privilégiés du haut de leur mirador, regardent leurs privilèges s’accroitre, et ça grossi dans des proportions indécentes.

L’Expansion a additionné toutes les rémunérations versées aux très grands patrons. Verdict de notre classement exclusif : une augmentation de 19 % par rapport à l’année précédente. Chacun de nos PDG reçoit en moyenne 4,2 millions d’euros, soit cent quatre-vingt-six fois le salaire moyen français.

477% d'augmentation pour Michel Rollier, le patron de Michelin. REUTERS/Charles Platiau

Jean-Paul Agon, 10 fois millionnaire en 2011
Lire la suite

Fukushima le 3 juin……

La situation est toujours aussi inquiétante….

L’article de Dominique: Fukushima/2012: Contamination radioactive de la chaîne alimentaire planétaire est ici sur le blog.

– 3 juin 2011: Les criminels nucléocrates Japonais demandent un relèvement du niveau admissible de contamination radioactive dans la nourriture. Ainsi que la Nuclear Safety Commission l’exprime par la voix de son commissaire Seiji Shiroya: « It is not desirable to use the provisional numbers as if they were set in stone. », à savoir « il n’est pas souhaitable d’utiliser les niveaux provisoires comme s’ils étaient gravés dans la pierre ». Ce qui veut dire que les niveaux provisoires de contamination radioactive de la nourriture, à savoir déjà relevés par le Gouvernement Japonais à la suite du désastre nuclaire, doivent de nouveau être relevés. Ces niveaux provisoires ont été fondés sur une dose annuelle humaine de 5 millisieverts. Rappelons que la dose admissible en France est d’1 millisievert par an et que c’est une gigantesque esbrouffe car toute dose de radioactivité est dangereuse en soi.

Les experts Japonais de cette commission nucléaire ont tout simplement et franchement affirmé que les niveaux actuels d’empoisonnement radioactif permis par le Gouvernement ne sont pas adaptés à la situation actuelle. On s’en douterait et eu égard à la vitesse de la dissémination de la contamination radioactive dans tout le Japon, les experts criminels de cette commission de sécurité nucléaire vont devoir relever les taux de contamination admissible dans la nourriture tous les deux mois!

Lire la suite

Fukushima: l'AIEA juge la réaction exemplaire, mais les risques sous-estimés

Comment peut on qualifier de *réaction exemplaire* la gestion déplorable de TEPCO, sur cette catastrophe majeure?? Avec leurs dissimulations criminelles, ils auront sur la conscience, toutes les maladies liées à la radioactivité, qui vont toucher les Japonais. Et nos experts de l’AIEA, avec leurs courbettes hypocrites cautionnent ces dissimulations…….(exemplaire= qui doit être prit pour exemple), s’ils comptent sur de telles déclarations pour rassurer….Que ce passera t-il si nous avions un accident majeur? ils feraient comme TEPCO? tout va bien, pas de danger! c’est stable!, qu’elle bande d’inconscients!!

AFP

Ces commentaires sont contenus dans un rapport préliminaire remis au gouvernement japonais par un groupe d’experts de l’AIEA mandatés pour analyser l’enchaînement tragique des faits à Fukushima Daiichi (N°1), site endommagé par un séisme et un tsunami géant qui ont dévasté le nord-est du Japon le 11 mars.

L’alimentation électrique du complexe atomique a été interrompue par une vague de 14 mètres de haut, mettant hors service les systèmes de refroidissement des réacteurs, ce qui a provoqué une série d’explosions et une fusion partielle du combustible nucléaire.

« Le risque de tsunami a été sous-estimé », a souligné le rapport à propos de cet accident, le pire depuis celui de Tchernobyl (Ukraine), en 1986.

« Les concepteurs et les opérateurs de centrales nucléaires devraient évaluer correctement les dangers naturels pour protéger les installations, ainsi que mettre à jour périodiquement ces estimations et leurs méthodes d’évaluation. » Lire la suite

Fukushima: l’AIEA juge la réaction exemplaire, mais les risques sous-estimés

Comment peut on qualifier de *réaction exemplaire* la gestion déplorable de TEPCO, sur cette catastrophe majeure?? Avec leurs dissimulations criminelles, ils auront sur la conscience, toutes les maladies liées à la radioactivité, qui vont toucher les Japonais. Et nos experts de l’AIEA, avec leurs courbettes hypocrites cautionnent ces dissimulations…….(exemplaire= qui doit être prit pour exemple), s’ils comptent sur de telles déclarations pour rassurer….Que ce passera t-il si nous avions un accident majeur? ils feraient comme TEPCO? tout va bien, pas de danger! c’est stable!, qu’elle bande d’inconscients!!

AFP

Ces commentaires sont contenus dans un rapport préliminaire remis au gouvernement japonais par un groupe d’experts de l’AIEA mandatés pour analyser l’enchaînement tragique des faits à Fukushima Daiichi (N°1), site endommagé par un séisme et un tsunami géant qui ont dévasté le nord-est du Japon le 11 mars.

L’alimentation électrique du complexe atomique a été interrompue par une vague de 14 mètres de haut, mettant hors service les systèmes de refroidissement des réacteurs, ce qui a provoqué une série d’explosions et une fusion partielle du combustible nucléaire.

« Le risque de tsunami a été sous-estimé », a souligné le rapport à propos de cet accident, le pire depuis celui de Tchernobyl (Ukraine), en 1986.

« Les concepteurs et les opérateurs de centrales nucléaires devraient évaluer correctement les dangers naturels pour protéger les installations, ainsi que mettre à jour périodiquement ces estimations et leurs méthodes d’évaluation. » Lire la suite

Corinne Lepage invite à un "voyage inquiétant" dans l'univers du nucléaire

Le livre de Mme Lepage, va peut être donner un coup de pouce, et accélérer la réflexion pour sortir du nucléaire. Relisez en seconde partie, un article de 2009 pour se souvenir des dangers, et surtout se poser les bonnes questions sur la gestion du nucléaire…Quand on se connait pas les quantités dont on dispose, ça devient plus que grave….mais c’était en 2009 (!)

Moins de trois mois après l’accident de Fukushima,l’ancienne ministre de l’Ecologie Corinne Lepage invite à un « voyage inquiétant » dans l’univers du nucléaire français avec son livre « La vérité sur le nucléaire », qui sort vendredi, pour ouvrir, enfin, un grand débat en France.
« Il faut faire comprendre que la question posée n’est pas celle de l’intérêt du lobby nucléaire mais celle de l’intérêt des Français », explique à l’AFP l’avocate, présidente de Cap21 et élue au parlement européen. Lire la suite

Corinne Lepage invite à un « voyage inquiétant » dans l’univers du nucléaire

Le livre de Mme Lepage, va peut être donner un coup de pouce, et accélérer la réflexion pour sortir du nucléaire. Relisez en seconde partie, un article de 2009 pour se souvenir des dangers, et surtout se poser les bonnes questions sur la gestion du nucléaire…Quand on se connait pas les quantités dont on dispose, ça devient plus que grave….mais c’était en 2009 (!)

Moins de trois mois après l’accident de Fukushima,l’ancienne ministre de l’Ecologie Corinne Lepage invite à un « voyage inquiétant » dans l’univers du nucléaire français avec son livre « La vérité sur le nucléaire », qui sort vendredi, pour ouvrir, enfin, un grand débat en France.
« Il faut faire comprendre que la question posée n’est pas celle de l’intérêt du lobby nucléaire mais celle de l’intérêt des Français », explique à l’AFP l’avocate, présidente de Cap21 et élue au parlement européen. Lire la suite

Biocarburant: les entreprises britanniques se ruent sur les terres africaines

Vider les ventres pour remplir les réservoirs! Avec les milliards à leur disposition, ces entreprises feraient mieux d’investir dans la recherche sur les énergies alternatives, il y a des pistes sérieuses pourquoi les ignorer? Pas assez rentables sans doute, il vaut mieux aller affamer un peu plus, des peuples qui ne verront pas la couleur de l’argent que ça va rapporter….Les bio-carburants (qui n’ont rien de bio à mon avis) sont une erreur monumentale!

Une plantation de jatropha au Mozambique, appartenant à une société britannique, en mai 2010. NICHOLLS/THE TIMES/SIPA

Une enquête publiée par le Guardian révèle qu’un grand nombre d’entreprises britanniques convoitent les terres cultivables en Afrique…

Le marché des biocarburants pourrait bien avoir de lourdes conséquences sur l’indépendance alimentaire de l’Afrique. Les entreprises britanniques se ruent sur les terres africaines cultivables pour les produire, selon une enquête publiée mercredi à Londres par le Guardian, qui démontre l’importance croissante du phénomène. Sur les 3,2 millions d’hectares destinés à la production de biocarburants recensés par le quotidien dans les pays d’Afrique subsaharienne, plus de la moitié «sont liés à onze sociétés britanniques», loin devant les entreprises d’autres pays, assure le quotidien.
Lire la suite

Eric Besson favorable à des expérimentations pour l'exploitation des gaz de schiste

Voilà qui va faire du bruit et mobiliser les anti-gaz de schiste! de plus Mr Besson nous dit **La technique controversée de la fracturation hydraulique a été « pratiquée des dizaines de fois en France sans difficulté »**, pour extraire quoi?? Il serait utile de savoir où, et d’avoir des photos des sites, pour se rendre compte de visu de l’impact environnemental. Si vous êtes dans une région où cela a eu lieu, n’hésitez pas à témoigner, il nous prépare un coup fourré entouré de guimauve, le sinistre!! Nous sommes parmi les premiers dépendants au niveau nucléaire, doit on aussi devenir dépendants pour le gaz de schiste??

Un puits d'exploration de gaz de schiste près du village de Grzebowilk, en Pologne, le 27 avril 2011. AFP PHOTO / JANEK SKARZYNSKI

Le ministre de l’Énergie assure que cette technique d’exploitation controversée du gaz de schiste a été « pratiquée des dizaines de fois en France sans difficulté ».

La technique controversée de la fracturation hydraulique a été « pratiquée des dizaines de fois en France sans difficulté », a affirmé mercredi le ministre de l’Énergie Éric Besson en se disant favorable à « des expérimentations » dans le cas des gaz de schiste. Il ne faut « minimiser ni les enjeux ni les risques » de la fracturation hydraulique, a déclaré Éric Besson au cours d’une audition par la commission du développement durable de l’Assemblée nationale.
Lire la suite

1 652 653 654 655 656 692