Résultats de recherche pour sarkozy

Sarkozy veut tout changer à l’UMP, même le nom?

Sarkozy, une des têtes d’affiche pour les prochaines présidentielles, veut donc tout changer à l’UMP, du sol au plafond, plafond qu’il ne doit pas approcher très souvent vu la taille du bonhomme… Sarkozy qui décidément n’a plus aucune honte, a tout osé tout dans son dernier discours, faisant même référence à De Gaulle qui a été trahi à de nombreuses reprises lors des dernières décennies. Mais changer du tout au tout dans un parti n’efface pas les nombreuses casseroles, les mensonges, les manipulations, les affaires judiciaires en cours, et la dette colossale du parti, déjà sauvé une fois par les électeurs, et pourtant proche du dépôt de bilan! Quand au nom… Il devrait s’inspirer de la Dexia devenue Belfius, cela n’a en rien améliorer son état ni l’opinion des gens à son sujet, alors donner un autre nom à un parti représenté par Sarkozy, cela ne risque pas de changer grand chose…

« Il faut promouvoir de nouvelles idées » : le credo de Nicolas Sarkozy, martelé à l’occasion de son retour en politique, a dû rappeler quelques ump sarkozysouvenirs aux militants UMP. Pour reprendre les rênes du parti, l’ancien président de la République a décidé d’employer une vieille recette en réclamant vouloir « renouveler profondément la vie politique », avec « une équipe nouvelle ». Des formules déjà entendues il y a 10 ans. Gageons qu’ils réentendront ces arguments ce vendredi soir lors de son grand meeting parisien Porte de Versailles, où l’ancien chef de l’Etat doit justement détailler les contours du nouveau parti qu’il appelle de ses voeux.

Déjà vu? Depuis sa première « réunion publique », tenue à Lambersart le 25 septembre, Nicolas Sarkozy opère un spectaculaire retour en arrière, imitant à la formule près, le Nicolas Sarkozy de 2004, déjà candidat à la présidence de son parti. Un retour vers le futur à découvrir dans notre vidéo ci-dessous.

En 2014, Sarkozy veut proposer une nouvelle donne

Plusieurs milliers de personnes sont attendues Porte de Versailles pour le nouveau meeting du candidat à la présidence du principal parti d’opposition, dont l’élection se déroulera par internet le 29 novembre. Contrairement à la dizaine de réunions publiques tenues jusqu’ici par Nicolas Sarkozy, il n’y aura pas de séance de questions-réponses avec le public.

Même s’il n’entre pas dans les détails, l’ancien président devrait néanmoins évoquer les changements qu’il compte introduire pour mettre le parti en ordre de marche (changement de nom, organisation et fonctionnement), alors que l’affaire Bygmalion a créé une atmosphère délétère.

Selon les informations du Monde, la principale innovation devrait concerner le fonctionnement interne et la consultation des militants. Les investitures seront tranchées localement via des primaires territoriales internes.

Idem pour le projet présidentiel qui sera rédigé et validé par les militants grâce aux méthodes participatives permises par Internet. Les réunions internes seront transparentes grâce à des diffusions en streaming.

(more…)

«Ça reste entre nous, hein?»: Sarkozy flingue «le président ridicule» et les «cons» de l’UMP..

On pourrait rappeler à l’excité de service qu’il a lui aussi des « frasques » à son actifs, et pas des moindres. Sont ce les propos d’un ancien président ces « vomissures »? Si c’est pour démontrer qu’il est le seul valable dans le paysage pourritique, on pourrait aussi lui rafraîchir la mémoire, et lui demander par exemple, pourquoi il a décoré lui même Jérome Lavrilleux de l’ordre national du mérite? en remerciement sans doute, des magouilles de Bygmillions? J. Lavrilleux  indiquait dans L’Express son intention de voter pour Nicolas Sarkozy tant pour la présidence du parti qu’à la primaire en vue de 2017. Pour l’heure,  l’ex directeur de campagne du sieur Sarkozy, est exclu de l’UMP..   et on va voir s’il tient ses promesses, lui qui menaçait en août 2014, «Si on m’exclut de l’UMP, je parlerai» De quoi dégoûter à tout jamais de la politique. Pensez vous qu’il va s’en sortir cet énergumène, avec les centaines de casseroles qu’il se trimbale?.

En retrait mais avec la langue bien pendue. Durant deux ans et demi, de 2012 à 2014, les journalistes du Parisien-Aujourd’hui en France, Nathalie Schuck et Frédéric Gerschel se sont entretenus avec l’ancien président, Nicolas Sarkozy. Ils ont recueilli ses confidences pour publier ce 5 novembre un ouvrage baptisé Ca reste entre nous, hein ?

«Brut de décoffrage»

Le Parisien Magazine a publié des extraits du chapitre consacré aux conférences de luxe de l’ancien président. Chaque intervention lui rapportant entre 100.000 et 150 .000 euros, il aurait ainsi gagné quelque 2 millions d’euros. Mais le livre s’attarde surtout sur les déclarations assassines de Nicolas Sarkozy.

Et il n’épargne personne: François Hollande englué dans l’affaire Gayet, ses camarades de l’UMP ou encore Marine Le Pen. Florilège. (more…)

Nicolas Sarkozy soupçonné d’avoir fait pression sur le Sénat belge

Hé oui, mais quand on pensait avoir fait le tour de toutes les affaires dans lesquelles il est impliqué, et ben il y en a d’autres!!! Et cette fois, il est accusé d’avoir fait pression sur des sénateurs belges pour permettre la signature d’un gros contrat avec le Kazakhstan.

sarko prison

L’ancien président français, Nicolas Sarkozy, est soupçonné d’avoir fait pression sur le Sénat belge en 2011 afin d’adoucir le sort d’hommes d’affaires d’origine kazakhe poursuivis en Belgique, et ce afin de permettre la conclusion d’un contrat de vente d’hélicoptères entre la France et le Kazakhstan, écrit mardi le quotidien Le Monde.

Ce contrat de deux milliards d’euros portait sur l’achat de 45 hélicoptères fabriqués par Eurocopter (devenu Airbus Helicopters). Une source judiciaire a confirmé qu’une information judiciaire avait été ouverte en mars 2013 pour blanchiment en bande organisée et corruption active d’agents publics étrangers.

(more…)

Nicolas Sarkozy: Rappel des casseroles et des 205 taxes et impôts

Un petit rappel, puisque pour certains Sarkozy est le meilleur (le seul?) choix pour les présidentielles ump sarkozyde 2017… C’est pourtant un ancien président qui s’est permis de vendre l’or de la France en toute discrétion, qui a tenté de créer un hedge found à l’étranger avec de l’argent qatari sans être accusé d’évasion fiscale, qui s’est fait construire un palais à 5 millions d’euros au Maroc, qui a fait des conférences pour la plus grande banque (et la plus dangereuse) de la planète: la Goldman Sachs, etc…

Et même s’il prétend avoir changé (de talonnettes?), comment lui faire confiance? Comment quelqu’un peut-il prétendre être capable de gouverner un pays alors qu’il est incapable de gérer un parti qui de toute manière est financièrement en faillite (endettement de 80 millions d’euros) ? Comment un homme ayant fait un déni de démocratie avec le traité européen peut-il prétendre être démocrate et donc une bonne chose pour la France?

 

Sans parler du bilan de ses années de présidence, en commençant avec la dette:

  • 2007 : 1211.6 milliards d’euros soit 64.2% du PIB
  • 2008 : 1318.6 milliards d’euros soit 68.2% du PIB
  • 2009 : 1492.7 milliard d’euros soit 79% du PIB
  • 2010 : 1591.2 milliards d’euros soit 82.3% du PIB
  • fin mars 2011 : 1646.1 milliards d’euros soit 84.5% du PIB

Quand au reste, il y en a tellement…

Je vous conseille de jeter un oeil sur un article que j’avais publié le 14/01/2012 où figure une liste non exhaustive :

2007 – 2012 : Le Bilan des Années SARKOZY

le sarkozysme c’est aussi :

  • l’affaire Karachi
  • l’affaire Takiedine
  • l’affaire GDF
  • l’affaire Tapie
  • l’affaire Clearstream (more…)

Affaire Bygmalion : Sarkozy déjà dans le viseur des juges?…

Monsieur « J’ai changer » (hum!) va t-il une nouvelle fois, ajouter à sa batterie de cuisine, une casserole de plus? Comment va t-il se sortir de ce énième guêpier? Une majorité de français, ne veulent pas plus de lui, mais il s’accroche l’animal, faisant confiance à sa propension à embobiner non pas ses partisans, mais les auditeurs indécis, douchés par les décisions prises par son successeur, qui s’est montré digne dans la continuité, du saccage de notre pays, et de nos valeurs qu’il avait lui même commencé à brader. Il n’a aucun mal à rivaliser avec le « trempé » de service qui a beaucoup de mal à représenter la France, dans ce qu’il lui reste de plus grand. Menteur de premier ordre, magouilleur invétéré, génie de l’entubage, c’est l’Einstein de l’hypocrisie!! Néanmoins, on ne peut lui enlever une présence, que son successeur n’atteindra jamais. Combien vont tomber dans le piège de son satanique angélique retour?

Pourvu que je passe au travers de ça aussi!!……Img/democratedeboos.

Le contrôle judiciaire imposé aux trois personnes mises en examen dans le cadre de l’affaire Bygmalion, le 1er octobre, leur interdit tout contact avec l’ancien président de la République. Une mesure qui laisse augurer une audition de l’ex-chef de l’état.

Les trois juges d’instruction, en charge de l’affaire Bygmalion, pensent-ils déjà entendre Nicolas Sarkozy ? Serge Tournaire, Renaud Van Ruymbeke, et Roger Le Loire, ont en tout cas assorti les mises en examen des trois anciens dirigeants de Bygmalion et de sa filiale Events, Bastien Millot, Guy Alves et Franck Attal, d’une interdiction formelle de rencontrer l’ancien chef de l’Etat, ainsi que l’ex-président de l’UMP, Jean-François Copé. « Si les enquêteurs n’avaient pas l’intention d’interroger Sarkozy, cette mesure de contrôle judiciaire n’aurait aucun sens » souligne une source proche du dossier. (more…)

Sarkozy, pour ceux qui ont la mémoire courte…

Monsieur « j’ai changé », « j’ai pas menti », a tenté une stratégie de modernisation de son discours, mais n’oublions pas que même en chassant le naturel, il revient au grand galop..Cet article liste entre autre, les taxes et impôts, dont nous a accablé le Sarkastique, si on y rajoute la liste des non moins impopulaires impôts et taxes tout azimut de son pâle remplaçant Mr 13%, le bilan est calamiteux. Le retour de cet olibrius hargneux et excité, qui perd toute dignité en s’imaginant que les français ont oublié ses frasques, n’annonce rien de bon. Il peut aussi revenir pour achever la besogne, et remettre les clés du pays, à ceux qui n’attendent que ça. Mais vous pouvez être d’un avis contraire ;)……

Comme tout le monde en parle et beaucoup feignent de s’y intéresser, peut-être faut-il sacrifier aux lubies du moment et se pencher sur le – pourtant évident – « retour » en politique de Nicolas Sarkozy, ne serait-ce que pour rappeler d’où il vient, et mettre son bilan en rapport avec celui qu’on peut déjà dresser pour l’actuel occupant de l’Élysée.

Img/Inconnu

À ce titre, difficile de ne pas noter les longs soupirs de soulagement de la gauche tant cette nouvelle lui redonne, un peu, confiance en l’avenir. Le retour de Nicolas Sarkozy semble plutôt et à première vue une bonne nouvelle pour la gauche, complètement désemparée par l’état général de l’économie et de la politique en France, ses scores abyssaux aux dernières élections et sa popularité catastrophique, visible jusque dans l’aigreur de plus en plus tenace de ses organes médiatiques quasi-officiels. En gros, l’idée des socialistes est qu’en revenant sur la scène médiatique, Sarkozy, comme à son habitude, captera l’attention médiatique et mettra encore un peu plus de bazar dans une droite devenue aussi inexistante que la gauche.

C’est, bien sûr, un pari comme un autre, et comme tout pari, il a sa part de risque, à commencer par celui du contraste violent entre la fadeur et la mollesse de l’actuel président et l’agitation frénétique et les coups de gueules calibrés de son prédécesseur : malheureusement pour lui, le charisme microscopique de Hollande l’a clairement desservi dans les relations internationales de la France, là où Sarkozy pouvait se vanter d’être, au moins, écouté, même si l’absence totale d’actions concrètes et de moyens, par derrière, auront abouti, pour les deux présidents, à un résultat strictement identique de déclassement du pays, progressif mais marqué. (more…)

Le retour de Nicolas Sarkozy ou la logique du pire

Vous en avez probablement entendu parlé tellement il est difficile d’y échapper, Nicolas Sarkozy, dit Nabot 1er, va faire son grand retour en politique avec en ligne de mire l’élection présidentielle de 2017. Il est attendu comme le Messi par l’UMP alors que son parti avait précisément implosé suite à son passage catastrophique à la tête de l’état qui en avait fait le président le plus détesté des français.

Seulement voilà, aussi inconcevable que cela puisse paraître, François Hollande, dit Normal 1er ou encore Hollandouille, a réussi à faire pire.

(more…)

Retour de Sarkozy: Plus de six Français sur dix n’en ont rien à faire …

Mise à jour: Sondages rajoutés

Nous savons à quoi nous en tenir sur les sondages… Mais franchement! « Chat échaudé craint l’eau froide ». Enfin espérons!!….. L’essentiel c’est qu’il y croit « sa petitesse »…..

Img/Mutien

C’est ce que révèle un sondage OpinionWay pour Clai et LCI…

Près des deux tiers des Français (64%) ne s’intéressent pas à l’annonce prochaine du retour de Nicolas Sarkozy, selon un sondage OpinionWay/Clai/LCI publié mardi. 43% des personnes interrogées déclarent n’être «pas du tout intéressées» par l’annonce de la décision de l’ancien président de la République, attendue d’ici la fin de la semaine. 21% se disent «peu» intéressées.

Seuls 12% sont vraiment intéressés

En sens contraire, 23% des sondés se déclarent «assez» intéressés» et 12% «beaucoup», soit un total de 35%. Seuls les électeurs de Nicolas Sarkozy au 1er tour de la présidentielle de 2012 s’intéressent vraiment à cette question (ils sont 82% dans ce cas) (more…)

Sarkozy et son fond d’investissement Columbia: ce futur président vendu à ceux qui financent le terrorisme…

Ha ben oui, le président que certaines aimeraient voir revenir à la tête de la France aurait bénéficié suivant l’article de soutiens financiers de la part de ceux qui financent également le terrorisme! Rien qu’un exemple, comme ça, au passage, lorsque des méchants islamistes qui devaient être combattus au Mali se sont retrouvé en difficulté, c’est le Qatar qui a envoyé deux avions pour les sauver et en cherchant un peu, vous trouverez très facilement d’autres preuves et exemples, même dans la presse mainstream! Et c’est donc cela qui finance Sarkozy? Triste France…

Nicolas Sarkozy a bénéficié des ump sarkozysoutiens financiers du Qatar et de l’Arabie Saoudite pour lancer son d’investissement Columbia, avec Stéphane Courbit et Alain Minc, en 2012.

Nicolas Sarkozy avait envisagé de monter un fonds d’investissement nommé Columbia en 2012 avec deux de ses proches, l’homme d’affaires Stéphane Courbit et le conseiller des grands patrons Alain Minc. Le fonds d’ investissement Columbia devait gérer entre 500 millions et 1 milliard d’euros.

Pour financer son fonds d’investissement, Nicolas Sarkozy a usé de ses relations au Qatar et en Arabie Saoudite. D’après des informations du journal Libération basées sur des documents saisis par la police au siège de la société LGI, « l’ex-président a effectué trois voyages en jet privé à New York, Doha et Abou Dhabi, payés 301 000 euros par Lov Group Industrie (LGI), la société de son ami Stéphane Courbit« .

L’ancien chef de l’Etat a ainsi réussi à convaincre le fonds souverain Qatar Investment Authority (QIA) d’investir 200 millions d’euros dans Columbia en décembre 2012. Le fonds souverain d’Abou Dabi s’était également engagé à financer le fonds d’investissement de Sarkozy le mois suivant, pour un montant inconnu. (more…)

Comment le Qatar s’est offert Nicolas Sarkozy

Dans « Une France sous influence », les journalistes Vanessa Ratignier et Pierre Péan racontent comment l’émirat du Qatar a acheté Nicolas Sarkozy, alors président de la république. L’Emir de Doha aurait notamment payé le divorce de Sarkozy avec Cécilia, 3 millions d’euros. Cet argent aurait été prélevé sur la rançon payée par le Qatar à la Libye pour libérer les infirmières bulgares…

Le Qatar devait aussi assurer une retraite dorée à l’ancien chef de l’état en participant à la création d’un fonds d’investissement baptisé « Columbia » et basé au Luxembourg, avant que l’affaire ne capote, les investisseurs étant échaudés par les mises en examen de l’affaire Bettencourt… En échange, l’émirat s’est vu ouvert en grand les portes de la capitale et de la France où il a investit ces dernières années à tour de bras. Il détient aujourd’hui un parc immobilier de plus de 6 milliards d’euros.

Aujourd’hui privé de financements et empêtré dans de multiples affaires judiciaires, le retour à la politique et à l’immunité présidentielle est une solution de plus en plus attrayante pour l’ancien locataire de l’Elysée qui veut se présenter comme « l’ultime recours » face au Front National. Problème, les français comme certains cadres de l’UMP ne semblent pas être d’accords…

Le 14 juillet 2008, à la veille d’un sommet de l’Union pour la Méditerranée, Nicolas Sarkozy invite à sa tribune pour le défilé militaire, le carré des dictateurs de la Méditerranée : Bachar al-Assad, le Tunisien Zine El-AbidineBen Ali, l’Egyptien Hosni Moubarak et l’émir al-Thani du Qatar. A l’époque, Bachar est traité en paria par la communauté internationale pour l’implication présumée de son régime dans l’assassinat de l’ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri. Ce milliardaire a été en 2005 la cible d’un attentat-suicide commis par une camionnette contenant une charge explosive de 1 800 kilos. Les services de renseignement syriens sont vite montrés du doigt.

(more…)

Les petites affaires immobilières du Qatar sous Copé et Sarkozy

Sarkozy risque de revenir sur la scène politique en vue des présidentielles de 2017! Soi-disant, c’est ump sarkozyl’homme de la situation, même BHL nous l’a dit dernièrement, et si BHL dit quelque chose, il faut bien évidemment….faire le contraire, surtout faire le contraire!!! Bien sûr, certains français n’ont pas oublié, mais d’autres n’ont toujours pas compris, donc ce petit article s’imposait, une petite « couche en plus » avec tout ce qu’il y a déjà sur le blog…

Car comment croire à un candidat pro-atlantiste, co-créateur d’un fonds de pension À L’ÉTRANGER (et après on nous en fait des tonnes sur Depardieu???), plébiscité par un parti politique financièrement foutu (80 millions d’euros de dettes), qui n’a jamais montré une once d’intérêt pour son pays?

Des plus values tombées du ciel, des biens immobiliers de l’Etat bradés, des sociétés luxembourgeoises mystérieuses. Le Qatar va conclure quelques bonnes affaires immobilières à Paris durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy, alors que Jean François Copé était le ministre du budget. Qu’il s’agisse de la vente du centre de conférences de l’avenue Kléber appartenant au Quai d’Orsay ou de la cession d’un bel hotel particulier appartenant au ministère de la Culture.

En avril 2007 dans cette période de ventre mou politique où Chirac s’en va alors que Sarkozy est sur le pas de porte, la France se sépare d’un « joyau de la République », le Centre des congrès de l’avenue Kléber à Paris. Contre 404 millions d’euros l’État cède ce lieu historique où furent signés les accords mettant fin à la guerre du Vietnam. L’heureux acquéreur est le Qatar, une dictature  qui n’a pas de comptabilité publique où l’argent de « l’Etat » est d’abord celui du roi et des siens.

Cascade de sociétés

Cette fois c’est sous la casaque de la société immobilière  Barwa Real Estate que les hommes de Doha emportent le banco. Surprise, au mois d’aout suivant la même société revend son trésor à une autre structure qatarie, la Masraf Al-Rayan Bank elle-même actionnaire de Barwa à hauteur de 45%.  Rassurez-vous ce transfert laisse le Centre dans le patrimoine de la famille Al-Thani, celle qui règne d’une main d’or sur le Qatar. En quatre mois, sans même avoir besoin de planter un clou, l’immeuble a pris un miraculeux bonus  de 52 millions, comme cela avait été raconté dans « Le Vilain petit Qatar » (Fayard)…

Emmanuel Limido, ami des princes du désert et directeur général de Centuria Asset Management, déclare à l’époque au Monde : « La plus value n’est pas nette puisqu’elle inclut sans doute une part de frais et travaux »… Quels travaux ? Heureusement Limido n’évoque pas la charge des impôts puisque, avant même qu’une heureuse loi soit votée par le Parlement  en 2008 grace à Nicolas Sarkozy et qui exonéra d’office nos amis qataris, l’impôt était directement négocié avec Bercy qui, gentil, ne demandait rien.

Mais qui est Emmanuel Limido, alors trop discret « directeur  de Centuria » ? Un homme clé du business immobilier qatari en France qui, sagement, tient le siège de sa société au Luxembourg où gonfle son bas de laine de 4 milliards, essentiellement abondé par le Qatar. C’est donc au titre de partenaire technico-financier de Doha que Limido, également patron de Paris Luxembourg Participation,  s’exprime dans « Le Monde ».

(more…)

Sarkozy: 100 000 euros pour une conférence au Congo

sarko-presidentAvant d’annoncer un éventuel retour pour les présidentielles de 2017, Sarkozy continue de se faire de l’argent de poche en faisant des conférences. Après une conférence pour la dangereuse Goldman Sachs à 100 000 euros, une autre conférence en Suisse dans laquelle son succès fut très « mitigé », voilà qu’il intervient au Congo, avec à la clé, la rencontre de deux présidents africains.

Cette conférence au forum économiques Forbes à Brazzaville avait pour sujet « les défis de la bancarisation », tout un roman à l’heure actuelle puisque les banques européennes discutent de plus en plus de la saisie des comptes des particuliers, braquage légalisé par l’Union Européenne après un test concluant à Chypre.

À la suite de cette conférence, rencontre pour notre ex-président avec deux présidents, le président nigérien ainsi que le président congolais, et tout cela, durant ses vacances comme le précise si bien l’article l’article du quotidien Le Point.

Il faut bien un peu d’argent pour payer une éventuelle caution… ;)

Page suivante »