Résultats de recherche pour sarkozy

Sarkozy: 100 000 euros pour une conférence au Congo

sarko-presidentAvant d’annoncer un éventuel retour pour les présidentielles de 2017, Sarkozy continue de se faire de l’argent de poche en faisant des conférences. Après une conférence pour la dangereuse Goldman Sachs à 100 000 euros, une autre conférence en Suisse dans laquelle son succès fut très « mitigé », voilà qu’il intervient au Congo, avec à la clé, la rencontre de deux présidents africains.

Cette conférence au forum économiques Forbes à Brazzaville avait pour sujet « les défis de la bancarisation », tout un roman à l’heure actuelle puisque les banques européennes discutent de plus en plus de la saisie des comptes des particuliers, braquage légalisé par l’Union Européenne après un test concluant à Chypre.

À la suite de cette conférence, rencontre pour notre ex-président avec deux présidents, le président nigérien ainsi que le président congolais, et tout cela, durant ses vacances comme le précise si bien l’article l’article du quotidien Le Point.

Il faut bien un peu d’argent pour payer une éventuelle caution… ;)

Sarkozy en correctionnelle, et l’espoir de le voir en prison un jour…

Mise à jour: Nico clame son innocence

C’est hallucinant de voir de telles réactions dans la presse de la part de personnalités toutes autant critiquables!!! Car si Nicolas Sarkozy doit se retrouver ainsi face aux tribunaux, chose qui l’irrite au plus haut point suivant les médias, c’est avant tout par ce qu’il est très loin d’être un enfant de coeur. Son palmarès ne se limite pas à avoir détourné un peu d’argent, ni d’avoir trahi l’ensemble de la population française, la liste est beaucoup plus longue. Quand aux réactions offusquées qui vont même comparer cet « acharnement » à la « période la plus sombre de notre histoire », il n’y a strictement aucune raison qu’il échappe à la justice ou à une peine de prison simplement par ce qu’il fut président! Si c’est ici le signe que le vent tourne, alors tous les espoirs sont permis, et si la justice ne fait pas son travail jusqu’au bout, il ne faut pas oublier que la justice de la rue fini toujours par prendre le dessus…

Sarko prison

Au terme d’un interrogatoire qui a duré plus de 15 heures, un procureur français a décidé de mettre en examen l’ancien président français, Nicolas Sarkozy. Il est soupçonné de corruption active, de trafic d’influence et de violation du secret de l’instruction.

Thierry Herzog, l’avocat de Sarkozy, et deux avocats généraux de la Cour de cassation, Gilbert Azibert et Patrick Sassoust, ont également été inculpés.

Sarkozy aurait abusé de son pouvoir pour obtenir des informations concernant les procédures judiciaires dont il faisait l’objet, et en particulier d’une enquête relative au potentiel financement de sa campagne électorale de 2007 par des fonds provenant de Libye. L’ex-président et certains de ses proches étaient mis sur écoute et il était apparu qu’il ne l’ignorait pas, et qu’il avait acquis un téléphone sous un nom d’emprunt pour éviter que certaines de ses communications, notamment avec ce réseau d’informateurs, ne soient interceptées. En contrepartie, il aurait promis une position prestigieuse à Gilbert Azibert. (more…)

Bonne nouvelle: Nicolas Sarkozy en garde à vue

Il ne pourra échapper éternellement à la justice, et si ce n’est celle d’un pays, cela celle des citoyens! Nicolas Sarkozy, vendu aux étasuniens, aux banques et aux financiers, est impliqué dans de nombreuses affaires, mais les médias et la mémoire courte de certains aidant, il espère pouvoir revenir en tant que candidat pour les présidentielles de 2017. Haaaaa, si au moins la prison était possible pour ce genre de traitre…

sarko prison

Après son avocat et deux magistrats de la Cour de cassation lundi, a, à son tour, été placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Nanterre, où il est arrivé mardi matin.
Comme Gilbert Azibert, Patrick Sassoust et son conseil Thierry Herzog, il devrait être interrogé dans le cadre d’une information judiciaire ouverte le 26 février dernier pour trafic d’influence et violation du secret de l’instruction. Il s’agit d’une mesure inédite pour un ancien chef de l’Etat.

Lundi, l’hypothèse d’une convocation de Nicolas Sarkozy avait été formulée par plusieurs médias. «On s’y attendait», avait affirmé au «Parisien-Aujourd’hui en France» un proche de l’ex-. «Depuis deux ans, rien ne lui a été épargné».

En mars dernier, «Le Monde» avait révélé que les conversations téléphoniques entre Nicolas Sarkozy et Thierry Herzog étaient écoutées à la demande des juges enquêtant sur les accusations de financement de sa campagne présidentielle de 2007 par la Libye de Mouammar Kadhafi.
(more…)

Sarkozy ne veut pas « laisser la France dans un tête-à-tête FN/PS »

Quelle bonne âme qui veut « sauver la France » du Parti Socialiste et du Front National! Quelle Sarko France fortegénérosité de sa part de vouloir nous protéger! Et quel foutage de gueule de penser qu’on va le croire!!! Alors que l’affaire Bygmalion est actuellement en train de faire imploser  l’UMP, et que le PS passe du Titanic à l’exploration sous-marine au niveau côte de popularité, Sarko, l’homme qui a vendu une partie de l’or aux US, qui a fait une conférence payée par la Goldman Sachs et qui s’est ouvertement montré pro-atlantiste (entre autres « saloperies »), nous prévient: il va revenir. Ce qui me fait peur, c’est qu’il puisse être réélu un jour, en espérant que « sarko’mmence pas »…

L’ancien président de la République précise un peu plus dans les colonnes du Journal du dimanche les contours et motivations de son éventuel retour en politique.

Nicolas Sarkozy, qui a reçu les journalistes du JDD à Paris, indique : « Je ne suis pas décidé à laisser la France dans un tête-à-tête entre le Front national et le PS. »

Il ajoute : « On se demande jusqu’où M. Hollande va abaisser le pays. »

Enfin, à propos de la crise que traverse l’UMP, il assène : « Ma famille politique est en train de se dévorer. »

Selon Le JDD, le retour de l’ancien chef de l’État passera donc par la prise de la présidence de l’UMP. Dans Le Figaro Magazine de ce week-end, on peut lire que l’ancien chef de l’État « entend réinventer le modèle démocratique français.

Article complet sur Le Figaro

Le « clown » Sarkozy est intervenu en Suisse, l’incident diplomatique évité de justesse

Avec les propos qu’il a tenu, un seul mot peut résumer cela: clownesque! L’égo démesuré dopé aux amphétamines forcément américaines vu la teneur de son discours, il n’a pas dû être très applaudi à l’issue de son intervention durant le Swiss Economic Forum. Il faut dire, pour quelqu’un qui a roulé pour la Goldman Sachs, on ne devait pas en attendre moins…

Orateur vedette du Swiss Economic Forum, un mini-Davos organisé la semaine dernière à Interlaken, encaricature_of_sarkozy_196965 Suisse, Nicolas Sarkozy a semble-t-il frôlé l’incident diplomatique, révèle ce lundi le site du journal helvète Le Matin. Lancé dans une critique assez prononcée du système politique suisse, l’ancien chef de l’Etat se serait ainsi fait couper la parole et «renvoyer à ses études» par Adolf Ogi, ancien président de la Confédération helvétique.

sic…

Selon le journal Le Matin, cette intervention qui «devait être un débat» a en réalité «tourné au one man-show», ce qui a agacé les responsables politiques helvétiques présents. Par la suite, raconte le journal, un incident s’est même produit lors d’une rencontre avec des personnalités et des sponsors.

Nicolas Sarkozy s’est en effet mis en tête de critiquer le système fédéral helvétique :  « Il s’est mis à expliquer que la Suisse devait entrer dans l’Union européenne. Qu’un pays ne peut pas être gouverné par un président qui change chaque année. Ou que notre système avec sept conseillers fédéraux est inefficace, désuet», affirme le journal suisse, qui ne cite pourtant aucun de ses propos.
(more…)

Coppé qui démissionne: la fin de l’UMP pour permettre le retour de Sarkozy avec un nouveau parti?

Coppé qui démissionne, et d’un! En espérant que d’autres suivent après la claque magistrale des européennes, même s’il ne démissionne pas pour cela mais suite au scandale de Bygmalion. Cette histoire n’est finalement qu’un arbre qui cache la forêt, une casserole parmi tant d’autres pour ce parti qui a dû être sauvé avec les dons des militants, juste pour le rappel.

Bien sur, un « intérim » sera effectué par 3 grands ténors: Raffarin, Juppé et Fillon, mais cela suffira-t-il à sauver le parti. Avec cet énième casserole politique pour ce parti qui en a accumulé beaucoup dans le passé, nous assistons peut-être à la mort annoncée de l’UMP, ce qui serait réellement pratique puisque cela permettrait à Nicolas Sarkozy de refaire surface avec un nouveau parti, en vue des présidentielles de 2017.

Lodysse-de-pi-parodie-cope-ump-fake-sblesniper-600Source de l’image: sblesniper.blogspot.fr

Bref, on continue dans l’enfumage… L’UMP en perte de vitesse, déjà sauvé financièrement une fois mais plus assez populaire pour l’être une seconde fois en cas de besoin… La suite logique serait vraiment la fin de l’UMP pour un nouveau parti qui se voudrait plus crédible car tout neuf, et qui continuerait allègrement sa politique habituelle: le mépris de tout et de tous!

Pacte de solidarité : une mesure de « gauche » en réalité pompée dans le programme de Sarkozy…

François Hollande a annoncé à l’occasion du remaniement ministériel qui doit lui permettre de gagner du temps tout en grillant Manu Valls qui-doit-tout-changer, qu’il comptait compléter son  fumeux fameux pacte de compétitivité par un volet démagogique social, à savoir le « pacte de responsabilité ». Pas de bol, la mesure clef de ce pacte, la baisse des cotisations sociales payées par les bas salaires, se trouvait dans le programme de campagne d’un certain Nicolas Sarkozy en 2012, à l’époque vertement critiquée par… François Hollande ! Décidément, il semble de plus en plus compliqué d’avoir l’air de gauche lorsqu’on est de droite…

Avec son « pacte de solidarité », François Hollande fait un geste pour « la justice sociale ». C’est en choeur ce que clament le PS et le président, après la sévère défaite enregistrée au second tour des municipales. Singulier renversement de situation. Jusqu’à présent, les mesures de justice sociale consistaient à augmenter l’imposition des plus aisés, à redéployer certaines allocations vers ceux qui en ont le plus besoin ou à permettre à certains de partir plus tôt en retraite. Mais, face au ras-le-bol fiscal, François Hollande convertit la gauche aux baisses d’impôts. Après avoir nommé Manuel Valls à Matignon lundi soir, François Hollande a subrepticement annoncé une baisse des cotisations sociales payée par les salariés dans le cadre d’un « pacte de solidarité »

Selon Les Échos, la mesure, qui s’appuie sur une simulation technique du Trésor, devrait se concentrer sur les salaires les plus modestes pour contrebalancer les baisses de charges patronales annoncées dans le cadre du pacte de responsabilité. Toujours selon le quotidien économique, elle pourrait être en partie financée par une suppression de la prime pour l’emploi (PPE), un crédit d’impôt ou un chèque versé aux foyers fiscaux les plus modestes, avec un an de retard, après le remplissage de leur déclaration de revenus. Une baisse de charges sans autre financement que la baisse des dépenses publiques semble en effet très difficile, étant donné la situation budgétaire. (more…)

Sarkozy voit Merkel à Berlin et vante leur leadership pour sauver l’euro

Sarko, ancien président comique français, représentant en casseroles ayant une collection exceptionnelle dans le genre, traitre ayant vendu une partie de l’or du pays pour sauver le dollar et exilé fiscal ayant créé un fond de pension d’un montant de 1 milliard d’euros à l’étranger, revient pour nous expliquer que lui et l’Allemagne veulent SAUVER L’EURO, et donc ils reconnaissent que s’il n’est pas foutu, c’en est pas loin…

sarko prison

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a été reçu par la chancelière allemande Angela Merkel, vendredi à Berlin, avant de prononcer un discours où il a fait l’éloge de leur leadership pour sauver l’euro.

Je n’ai aucune intention de mettre un terme à la période de recul de toute activité politique que j’ai souhaitée, a affirmé l’ancien président, qui était invité à s’exprimer sur l’Europe et la relation franco-allemande par la Fondation Konrad Adenauer, émanation du parti conservateur CDU de Mme Merkel.

Je suis venu (…) en ami de l’Allemagne, a-t-il déclaré, après un entretien d’une heure avec la chancelière, une faveur rarement accordée à des personnalités sans responsabilités politiques. (more…)

Devedjian juge le retour de Sarkozy «possible mais pas certain»….

Bernadette Chirac est convaincu de son retour. Devedjian « pas sur mais peut être », et les Français qu’est ce qu’ils en pensent??

Il pense qu’une personnalité s’imposera d’ici 2017…

C’est presque une réponse de Normand.  L’UMP Patrick Devedjian a jugé dimanche le retour de Nicolas Sarkozy en vue de l’élection présidentielle «possible mais pas certain», prédisant qu’un homme s’imposerait de lui-même au sein de l’UMP à l’approche de 2017.

S’il a déclaré sur Radio J que l’ex-chef de l’Etat est «certainement, dans l’espèce d’apesanteur qui règne sur l’avenir de la droite et de ses leaders celui qui a le plus de crédibilité et qui est le mieux reconnu par les militants», le député et président du conseil général des Hauts-de-Seine a considéré son retour «possible mais pas certain».

Comme on lui demandait si l’affaire Karachi pouvait compliquer le retour au premier plan politique de Nicolas Sarkozy, il a constaté que «chaque fois que la justice s’est prononcée pour le moment, elle l’a toujours innocenté». (more…)

Affaire Karachi : Sarkozy blanchi, les médias se taisent

sarko prison

Ce matin, il faut aller lire la presse étrangère pour découvrir que Nicolas Sarkozy vient d’être mis hors de cause par la justice dans l’affaire Karachi. En dehors de l’étrange silence des journalistes français soumis au PS, on retiendra surtout l’acharnement du système judiciaire et médiatique lors de la dernière campagne présidentielle, contre un homme qu’il fallait battre à tout prix, quitte à manipuler l’opinion publique…

Après l’affaire Bettencourt, c’est désormais l’affaire Karachi qui nous livre ses vérités : « pour le procureur, le cas de [Nicolas Sarkozy], dont le nom n’est même pas mentionné dans l’avis adressé aux juges lundi 13 janvier, ne relève pas de la Cour de justice de la République, aucun délit ne pouvant lui être reproché. »

On commence à comprendre comment le pitoyable François Hollande est parvenu à accéder à la fonction suprême… (more…)

Et si Nicolas Sarkozy créait un nouveau parti politique

Sarko le retour avec un nouveau parti? Oui mais les français n’oublient pas pour autant! Ils n’oublient pas que l’UMP est un parti financièrement proche de l’implosion et qu’il a été sauvé grâce à une grande quête auprès des pigeons français alors que Sarko lui-même a à peine contribué malgré sa fortune et son palais perso au Maroc. Ils n’oublient pas qu’il a vendu une grosse partie de l’or français pour sauver le dollar. Ils n’oublient pas non plus que lorsque la France dénonçait le « traitre au patriotisme » Depardieu qui changeait de pays pour payer moins d’impôts, Sarko créait un fond de pension d’un milliard de dollar avec Alain Minc (économiste à deux balles) basé dans un paradis fiscal, à savoir le Luxembourg. Ils n’oublient pas les nombreux scandales ni les mensonges, le ridicule ni pour qui il roule réellement!

Sarko le retour? D’accord, mais pour son passage devant un tribunal alors!!!

Sarkozy

L’ancien président de la République Nicolas Sarkozy envisage, selon le Nouvel Observateur, de créer un nouveau parti politique pour s’affranchir de l’UMP en 2017 dont il juge l’image trop abîmée.

Selon le Nouvel Observateur, l’ancien président de la République réfléchit sérieusement à créer un nouveau parti politique dans l’optique de la présidentielle de 2017. L’entourage de Nicolas Sarkozy n’a pas (encore) confirmé l’information mais Alain Juppé, contacté par l’hebdomadaire, en a « entendu parler ». Le maire de Bordeaux ne serait cependant pas du tout d’accord avec cette initiative. Il estime au contraire qu’il faut  »redynamiser l’UMP » et tient toujours à ce que les primaires aient lieu « début 2016″, précise Le Nouvel Observateur.

Dans l’esprit de l’ancien chef de l’Etat, l’image de l’UMP est bien trop dégradée, notamment en raison du duel Copé/Fillon. Outre le fait de se présenter sous une nouvelle étiquette, cette hypothèse lui permet aussi de s’affranchir de la primaire que souhaite organiser l’UMP en 2016.

Source: lci.tf1.fr

Allez, un petit rappel des casseroles pour ce grand amateur de batteries de cuisine, à se demander s’il n’a pas pris des actions dans la société Tefal…

  • la nuit du Fouquet’s offerte par Desmarais
  • le Paloma (plusieurs centaines de milliers d’euros pour 4 jours) payé par Bolloré
  • Air Bolloré pour le voyage en Egypte
  • la villa à Wolfeboro offerte par des amis de Prada et Tiffany
  • le voyage mexicain dans une villa d’un banquier condamné aux USA pour blanchiment d’argent de la drogue (more…)

Le site de Carla Bruni-Sarkozy a coûté 410.000€ à la France

Selon la Cour des comptes, le coût du site web de la fondation de Carla Bruni était assumé par l’État, pour une facture totale de 410 000 euros pour les années 2011-2012.

Dans son rapport de juillet 2013, la Cour des comptes dévoile qu’entre le 1er janvier au 15 mai 2012, l’Élysée a dépensé 373 809 euros pour sa cellule internet.

La Cour des comptes indique donc que le site de la fondation de Carla Bruni, mis en ligne dès 2009 et toujours disponible à l’adresse Carlabrunisarkozy.org, a été pris en charge par l’État pour un montant total de 410 000 euros.

Début mai, Matignon publiait le coût mensuel pour l’Etat des collaborateurs de la Première dame, Valérie Trierweiler. En réponse à une question du député UMP de l’Yonne, Guillaume Larrivé, l’Etat avait indiqué que  »le total des rémunérations mensuelles nettes des cinq personnes [affectées au service de la compagne du chef de l'Etat] est de 19.742 euros ». (more…)

Non-lieu requis pour Nicolas Sarkozy dans le dossier Bettencourt

Ben voilà! Sarkozy n’ira de toute manière pas en prison, c’était joué d’avance, on n’envoie pas derrière des barreaux les agents de la Goldman Sachs! tout comme Cahuzac qui ne risque rien non plus, c’est la justice à la sauce française, par contre, quand il s’agit de « couler » une personne, pas de souci, la justice fonctionne! C’est actuellement le cas pour Bernard Tapie mis en examen pour escroquerie en bande organisée. Et pour en apprendre un peu plus sur « la guillotine de la Vème république », un petit article du Courrier international est disponible ici.

Le parquet de Bordeaux a requis un non-lieu pour Nicolas Sarkozy, Eric Woerth et six autres personnes mises en examen dans l'affaire Bettencourt pour absence de charges. /Photo prise le 27 mars 2013/REUTERS/François Lenoir BORDEAUX (Reuters) – Le parquet de Bordeaux a annoncé vendredi avoir requis un non-lieu pour Nicolas Sarkozy, l’ex-ministre UMP Eric Woerth et six autres personnes mises en examen dans le volet « abus de faiblesse » de l’affaire Bettencourt pour absence de charges.

Il demande en revanche le renvoi devant le tribunal correctionnel de six autres personnes dont Patrice de Maistre, l’ancien gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt, et photographe François-Marie Banier, précise un communiqué.

La demande de non-lieu concerne également l’homme d’affaires Stéphane Courbit et l’avocat Pascal Wilhelm.

Nicolas Sarkozy avait été mis en examen le 21 mars pour abus de faiblesse, une décision violemment critiquée par l’opposition de droite. Au total, 12 personnes ont été mises en examen dans le dossier.

Il appartiendra aux trois juges d’instruction chargés du dossier, Jean-Michel Gentil, Cécile Ramonatcho et Valérie Noël, de suivre ou non les réquisitions du parquet. (more…)

Sarkozy va participer à une conférence pour Goldman Sachs

Et après les médias nous demandent si il ne serait pas le prochain président idéal… Car suivant un récent sondage, le trio de tête aux prochaines présidentielles seraient Sarkozy gagnant, suivit de Hollande-Le Pen exæquo. Ne vous demandez pas pour qui il roule, demandez-vous plutôt comment arriver à l’envoyer en prison!

Nicolas Sarkozy.
Nicolas Sarkozy. / Crédits : AFP

Nicolas Sarkozy va participer à une conférence organisée par Goldman Sachs. Selon Mediapart, la banque aurait déboursé plus de 100.000 dollars pour s’assurer la présence de l’ancien chef de l’Etat.

Goldman Sachs a invité Nicolas Sarkozy à participer à l’une de ses conférences, le 3 juin prochain à Londres, rapporte ce samedi Mediapart. Sur le site Internet de la banque, l’ancien chef de l’Etat est en effet mentionné. Depuis qu’il a quitté l’Elysée sans toutefois renoncer clairement à la politique, il a participé à diverses conférences. Il sera d’ailleurs le 25 avril prochain au Canada, invité par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain pour évoquer « l’état de l’économie mondiale, des perspectives pour l’Europe, des nouveaux équilibres qui caractérisent la gouvernance mondiale », indique le site de la CCMM. A chaque fois, Nicolas Sarkozy entretient le mystère sur le montant qu’il perçoit pour participer à ces conférences. Mais selon Mediapart, la somme pourrait dépasser les 100.000 dollars.

Source: lci.tf1.fr

Nicolas Sarkozy l’avait dit ! ..

No comment…

Pendant la campagne présidentielle en 2012, Nicolas Sarkozy nous prévenait sur sur la gauche.
PS, Hollande : augmentation des impôts, faillite morale, mensonges, abaissement de la République, irresponsabilité et médiocrité politique, incompétence à gouverner …. Tout est dit !

Image de prévisualisation YouTube

Publié par Martial Pradaud sur Youtube

Page suivante »