Solidarité : Appel aux moutons niçois pour aider Gilles..

Amis moutons, en cette année qui commence, nous devrions nous unir et être solidaires. Les accidents de la vie et la détresse ne sont pas réservés, ils peuvent toucher n’importe lequel d’entre nous.

Je viens de recevoir une demande d’aide pour Gilles. « C’est un homme très bien qui a le souhait de s’en sortir et met tout en œuvre pour ça, mais c’est très dur pour lui« . Il a 43 ans, sans famille, il est sans logement et recherche absolument un travail sur Nice. Il refuse la mendicité pour garder sa dignité. Il est conducteur d’engins (permis en attente de revalidation par pôle emploi) mais accepterait un travail dans la restauration où il a déjà travaillé. Il a aussi fait une formation en pâtisserie, il est prêt à faire du service à la personne ( jardin et course) contre petit hébergement sur Nice ou proche de Nice. Il est en attente du RSA et vous savez combien ça peut durer avant. Si vous pouvez aider Gilles, contactez moi « aavoltigeur@gmail.com » et je ferai suivre. Merci à tous.

10 commentaires

  • Je suis malheureusement trop loin de nice…
    Sur Marseille pour obtenir le RSA c’est pire. Depuis le mois d’aout une personne a demandé, elle vient seulement de recevoir un avis favorable.

  • Arda

    Je suis vraiment peiné pour cette homme. Mais avec la générosité de nos semblable, de notre communauté ce chere va rester dehors encore tres longtemps.
    Un turc ou un chinois pas de probleme il s’entraide mais nous non! On prefere laisser excuser moi l’expression « crever nos semblable » j’ai honte mais moi meme ai cette mentalté pauvre france pauvre de nous.
    Un mouton desesperer

    • lumpenproletariat

      Pourquoi avoir honte ? T’as décrété les règles du jeu ? Non.
      Alors que la partie continue même si elle est odieuse.

      N’attend rien de rien, attend tout de toi.

      • Leveilleur

        Nous ne pouvons pas compter que sur nous, nous avons parfois besoin d’un coup de pouce pour remonter la pente. En France l’administration devient tellement lente qu’il nous faut parfois attendre très longtemps avant de savoir si nous pouvons bénéficier des aides et encore plus longtemps pour toucher ces mêmes aides et ça ce n’est pas normal.

        En attendant l’état fait peut-être des économies dans la lenteur mais pendant ce temps des gens souffrent de privations. Il n’y a qu’un pas pour se retrouver à la rue surtout lorsque nous n’avons plus de famille pour nous venir en aide et c’est ce qui arrive à Gilles.

        On ne se rend pas compte t’en qu’on ne l’a pas vécu mais il y a quelques jours un SDF est mort de froid pas très loin de là où dormait Gilles. Dans un pays qui se dit riche et développer qu’il y est encore des gens qui meurent dans les rues avec autant bâtiments fermés est invraisemblable, mais que font nos politiques confortablement installés dans leurs draps de satins pour aider les pauvres ? On se le demande bien !

        Les loyers sont trop souvent hors de prix et les aides ne suffisent pas à tout payer, trouver un travail aujourd’hui devient la croix et la bannière mais nous ne pouvons plus laisser les gens mourir dans les rues.

      • lumpenproletariat

        Si le veilleur je sais de quoi tu parles.
        Tant mieux si tu es entouré de gens sur qui tu peux compter et qui sont empathiques et constructifs.

        Pour ma part je n’ai jamais croisé rien de cela. Les gens jugent de leur situation toute faite ceux qui n’ont pas choisi d’en avoir une plus compliquée.

        Bon courage à tous.

        La fin du monde ferait qu’on partagerait un malheur commun, mais au lieu de ça c’est souvent des fin de nos petits mondes qui ont lieu et ce, dans la plus grande solitude. C’est la vie.

        Cela dit Gilles, il est possible que tu lises ces commentaires et je te souhaite de trouver une personne qui pourra te sortir de tout ça.

    • partisan

      C´est vrai, faut être turc, chinois, arabe ou autre qu´européen, parce que les européen ne connaissent pas l´entraide.
      Par contre, cela fait très longtemps de ça, j´avais aider un sdf, mais après 2 jour c´était comme si j´habitait chez lui. Sur ma proposition: 30 seconde pour prendre la porte ou je le jette par la fenêtre, il lui a fallut 5 secondes et c´était régler. Plus jamais !

      • Leveilleur

        Oui mais ils ne sont pas tous comme ça, il y a encore des gens respectueux heureusement.

      • partisan

        J´étais 5 ou 6 fois dans la rue, mais des gens respectueux, je n´en ais pas vue.
        C´est pour ça quand j´avais eus un appartement que je voulais le faire autrement que la foule.
        Puis je pourrais t´en mettre bien d´autres des cas vécues de personnes auxquelles je voulais aider. ! Mais l´européen me parait une èspèce à lui.

  • Thibaultraa

    Alice, 33 ans, sdf à Montpellier qui elle cherche un emploi comme agent d’entretiens, une jeune femme merveilleuse au coeur chaleureux, toutes ses coordonnées sont sur son CV rt rt rt rt rt les amis merci pour elle
    https://twitter.com/MONSTERLOVE696/status/948100607726051328

  • je ne connais personne qui puisse aider ce garçon sur Nice… Une ville que je n’ai pas revue depuis… au moins 30 ans !
    Bon courage à Gilles…
    Il ne s’agit pas obligatoirement de l’héberger. Parfois, une idée, une astuce, une connaissance, un service accessible… ça peut aider…

Laisser un commentaire