Kezako : Peut-on vraiment faire confiance à nos yeux ?…

L’œil humain peut différencier près de huit millions de nuances de couleurs. Pourtant, cet organe si avancé ne donne que peu d’informations à notre cortex pour créer une image. Alors que se passe-t-il exactement lorsque nous voyons ? Unisciel et l’université de Lille 1 nous expliquent, avec le programme Kézako, le fonctionnement de ce surprenant organe.

Le fonctionnement de l’œil est analogue a celui d’une camera ou d’un appareil photo. La lumière traverse d’abord la cornée qui s’occupe, avec le cristallin, de la mise au point de l’image. La quantité de lumière est ensuite gérée par la pupille, qui s’ouvre et se ferme à l’image d’un diaphragme. Finalement, l’image se forme au fond de l’œil, sur la rétine. C’est elle qui va interpréter la lumière avec des capteurs en forme de cônes et de bâtonnets.

Chaque cône est sensible à l’une des trois couleurs, jaune, bleu ou vert. Les bâtonnets interviennent lorsque la lumière est très faible et ne captent qu’en noir et blanc. Une fois reçue par ces capteurs, l’image est envoyée au cerveau par le nerf optique pour être ensuite traitée par le cortex visuel. En effet, les informations fournies par l’œil sont sommaires et l’image réelle n’est nette et en couleur qu’au centre. Une grande partie de notre vision périphérique n’est donc qu’une interprétation du cerveau.

Publié par Aphadolie

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Œil_humain

https://www.futura-sciences.com/sante/videos/kezako-peut-on-vraiment-faire-confiance-nos-yeux-900/

5 commentaires

  • Une petite vidéo très bien faite, clairement expliquée.
    Il ne faut pas faire confiance dans nos sens car ils sont trompeurs. Tout le monde connaît l’histoire avec le serpent ou la corde.
    C’est pourquoi je suis toujours étonnée quand j’ai affaire à une personne qui soutient mordicus ce qu’elle a vu ou entendu.
    De plus, le cerveau va interpréter en fonction de sa banque de données. On a fait des tests avec une histoire de meurtre. Dans les témoignages, il y avait un Noir et plusieurs Blancs. Eh bien la plupart du temps, c’est le Noir qui était accusé !! Malgré les preuves du contraire. Le cerveau a zappé ces preuves car, pour lui, il n’est pas possible que le meurtrier soit un Blanc s’il y a un Noir dans l’histoire !
    La neutralité n’existe pas chez l’être humain.

    • Celastrus

      Une réflexion
      on capte ce qui nous entoure avec les sens physique, mais on voit, entend, sent, goûte, touche avec le cerveau, « l’interpréteur », calibré et formaté, chargé de « données » et de « capacités » sélectionnées et organisées de façon unique pour chacun.

      Mais surtout quand on s’émerveille des couleurs des éclairages subtile, des rayons subtiles du soleil dans des branches d’arbres d’une forêt ou se reflétant sur une montagne enneigée, on le fait avec un organe dans une « grotte entièrement dans l’obscurité » qui n’a jamais eu accès à la lumière du jour de toute son existence !

      • sephiros

        sa remonte ses infos il y a longtemps que j’avais vu le même genre
        demander vous maintenant si tout montrer au enfants sans qu’il découvre par eux même est une bonne chose
        avec le système qu’il y a en place(image de livre) les gens ne voit plus que ceux qu’il leur à été montrer en non la réalité puiser des 5 sens
        oui ses malheureux met le cerveau recrée la réalité
        oups j’ai regardé il n’y avait rien et pourtant une voiture ma rentré dedans…

  • Grand marabout Grand marabout

    c’est pour ça donc
    quand un politicien ment,il parle
    quand un politicien renonce,il va le faire
    quand un politicien rend hommage,il devient un vautour
    quand un politicien sourit,il vous tend un bout de fromage
    quand un politicien n’a rien fait,il est coupable (l’inverse marche aussi)

    quand un politicien appelle à la vigilance, il y a négligence

    effectivement,nos sens sont biaisé par la sonde des ages
    je comprend pourquoi le dépistage colorectal est recommandé
    restons prudent,dans le doute..

Laisser un commentaire