Provence, un point c’est tout! Es Provença que volèm!….

Communiqué de presse du Mouvement « Région Provence », Fédération provençale du Partit Occitan, Fédération Régions & Peuples Solidaires. Vous savez que les régions morcelées de notre pays, sont renommées sans qu’il y ait concertation. C’est la dilution de nos us et traditions régionales. Nos élus locaux s’insurgent avec raison et ont besoin de nous. Protégeons notre patrimoine régional..

Êtes vous pour le changement du nom de votre région, sans concertation ?

View Results

Loading ... Loading ...

Ais-de-Provença, lo 16/12/2017

Le Conseil Régional vient d’entériner une notion totalement inadaptée à l’émergence d’une vraie personnalité régionale ouverte. Il souhaite dénommer notre région « Sud Provence-Alpes-Côte-d’Azur ».

Au-delà de la longueur de l’appellation, qui nous a valu l’affreux acronyme PACA, l’on ne peut que déplorer, dans SUD, le dénigrement total de référence à ce qui fait notre région, l’absence de débat et la décision autocratique. En cela la majorité Muselier conforte la recentralisation entreprise par le gouvernement Macron.

Originellement, culturellement, linguistiquement… cette région est la PROVENCE inventée par la démocratie grecque, les républiques romaines et l’apport de l’islam d’Al Andalus.

C’est la PROVENCE des villes franches et des grand citoyens, la PROVENCE des révolutionnaires, des républicains de 1851 et des résistants. Elle est certes diverse, de Nice à Marseille, de Toulon à Briançon, d’Avignon à Forcalquier mais unie dans cette diversité. Sa langue, l’Occitan/langue d’Oc qui s’exprime en provençal, niçois, alpin est l’exemple même de cette intercompréhension.

Tant que son nom historique de PROVENCE ne sera pas rendu à notre territoire le projet régional restera peu audible et ne suscitera pas l’adhésion citoyenne et populaire qu’il mérite!

Mouvement Région – Provence

Fédération provençale du Partit Occitan

Fédération Régions & Peuples Solidaires

Mel : regionprovence@wanadoo.fr / 06 87 42 62 96

 

16 commentaires

  • Je ne voyais pas la Provence jusqu’à Nice, mais pourquoi pas, si les Niçois sont d’accord.
    Je ne vois pas pourquoi « Sud Provence » puisque la région PACA comporte toute la Provence et non pas le Sud de la Provence.
    Quoi qu’il en soit, il est absolument inconvenant de changer le nom d’une région, d’un département, d’une ville ou d’une rue sans en avoir parlé avec les habitants.

    Vive la Provence !!

  • bonjour

    vive l’AUVERGNE !!!!

    vive la FRANCE !!!! libre

    Sans les banksters, les pourritiques, les religieux!!!!!!!

  • Grand marabout Grand marabout

    la naiveté n’aurait elle pas ses limites..?
    ah vous pensez qu’ils se préoccupent de notre avis sur ce sujet ( ou les autres)

    ok,je n’avais pas compris

    1 vous attendez la prochaine présidentielle?
    2 vous allez mettre en pratique l’article 35?
    3 vous n’avez rien compris alors tant pis
    une seule réponse possible

    les politiciens vous font chier?
    oui / non / peut etre / pas assez encore / je ne suis pas encore con vaincus
    j’ai du papier toilette d’avance / j’espère / ils me font rire / je veux être sdf
    j’aime brasser de l’air par grand vent..
    (choix multiples)

  • Ne voir que le doigt, que l’on nous met, et ne pas regarder la lune, là où il faut mettre le doigt, d’ailleurs, aujourd’hui, elle a changé …..
    Je suis, tu es, où ? Dans ton cul morue !
    Poisson, je viens, poison je suis devenu, partout ….
    Autant se réunir …. mais où d’ailleurs ????
    Je crains que nous soyons bien seul, tous ensemble …
    Et de partout donc ?
    Evidemment, comment nous pourrions partager sinon ….
    Et donc, c’est au niveau local, individuel …. de toutes régions .

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Je ne suis pas d’accord pour englober le « comté » niçois dans la Provence ! Pour moi qui connaît et aime la Provence, la vraie, je ne peux le concevoir, le Niçois tout comme le Grassois, n’a pas du tout la même mentalité que le Provençal, d’Arles ou de Manosque par exemple, ni la même histoire. Même l’air que l’on respire n’y est pas le même !

    • bob_tail

      D’habitude je me retrouve incroyablement bien dans tous tes commentaires, mais celui là c’est l’exception qui confirme la règle. Mais c’est peut être de l’ironie de ta part ?
      Car que fait on des gens dont, comme moi par exemple, et je suis loin d’être le seul, chacun des ancêtres vient d’une région, d’un pays différent ? Est on de partout, ou bien de nulle part ? Depuis quand choisit on sa famille, ses origines ? Est ce vraiment cela qui rendrait certains meilleurs que d’autres ?
      La mentalité d’une ville, d’une région n’a aucun sens pour moi : des gens bien et des gros cons cohabitent partout ou j’ai pu passer, et ça fait vraiment beaucoup d’endroits. Adopter un comportement mimétique (comme des petits moutons?) et s’y raccrocher pour se sentir exister traduit seulement une grande misère intérieure amha.
      Je suis toujours sidéré par notre capacité à nous diviser sous tous les prétextes possibles, et ridicules souvent. Non définitivement il n’y a aucun espoir de changer les choses collectivement, on ne peut agir que pour soi et ses proches, et c’est bien triste, car rien ne changera en profondeur.

      • Grand marabout Grand marabout

        bien d’accord,surtout avec le dernier paragraphe
        les moutons égarés sont dans l’ennui,ils se divisent

        c’est bien plus facile,pour les bergers du gouvernement
        qui se frottent les mains et ricanent de la naïveté du cheptel

      • engel

        Voir les différences n’est point diviser.
        ..Et puis, libre à chacun de choisir ses affinités.

        Pour qui à un connu ces terres avant le grand changement.
        Il est évident que le niçois/grassois sauce « promenade des anglais » était d’un état d’esprit différent du provençal de l’arrière pays.
        Mais depuis le grand bon en avant et le grand mélange la chose disparaît sous le rouleau compresseur de l’uniformité.
        Au point où même l’accent de « Mado la niçoise » devient caricaturale à Nicehttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif,.
        Evidemment les états d’esprits changent à la même vitesse… et pas qu’en bien!

  • le chat

    Exactement ! et je constate que le « sud » est toujours enclin a fustiger toutes autres régions française…
    Le Nord, j’en parle même pas, ils sont hors concours.

    toutes ces rivalités de noms et de régions m’emmerdent.
    Même pas la peine de faire 7 heures d’avion, changez de département et on vous fera vite comprendre que vous êtes un étranger … et le SuuuuuD, c’est le pompon !

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Parisienne bon teint, « émigrée » dans le Sud-Est depuis 60 ans, je m’y suis faite et n’ai jamais rencontré de difficultés. Cependant, j’ai constaté à de nombreuses reprises que je me sentais beaucoup mieux en « Provence » comme si j’étais chez moi, tant l’atmosphère est différente que ce soit les gens, les lieux, l’air, bref tout. j’ai habité Cannes, Grasse, été souvent à la porte à côté qui est Nice, et nulle part je n’y ai ressenti ce quelque chose d’indéfinissable que j’appelle « l’esprit provençal », . je pense que cela est dû au meltingpot de ces villes, elles ont certainement perdu leur âme connue par les anciens il y a au moins un siècle.
    La Provence, celle que j’appelle la « vraie » est encore à l’abri de cela, bien que j’aie remarqué un changement ces dernières années avec l’arrivée de gens du « Nord » pris dans son sens large, qui sont là comme des cheveux sur la soupe, avec leurs exigences, leur façon de vivre qui n’est pas la même, souvent leur morgue (!) mais surtout par l’achat des commerces par ces personnes. Même le fameux marché de Provence chanté par Bécaut n’existe plus car, et cette fois venus du « grand Sud », le faciès et les coutumes prépondérants en ont changé complètement l’atmosphère. je parle là de certaines villes car dans les villages un peu retirés des flots touristiques c’est différent.
    Bien sûr, celui qui vient d’autres régions, juste en passant ne voit pas la différence, il faut y habiter pour s’en rendre compte.

    Une seule chose avec laquelle je suis d’accord avec vous, dans le Sud on n’aime pas les « parisiens », là aussi pris dans un sens large, mais à qui la faute ? à celui qui vient en seigneur à qui tout est permis, ou à celui qui en subit les conséquences ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • engel

      A la même minute(15h00′) je postai un com au dessus,
      …avec un air de même chançon.

      Ps: Pas besoin d’y vivre pour voir la différence/évolution… tellement elle est criante.

  • Ricodusud

    Vive les Franc-comtoises et les Francs-Comtois !!!!!!!!!

    Un Marseillais !

    Bon c’est pour rire ! Enfin ! Non
    Je suis d’accord il y a des gens bons partout et des cons aussi