L’expérience de Stanford…

C’est assez épouvantable ce genre d’expérience, elle a été faite dans le but de comprendre, comment une situation peut se dégrader dans les prisons militaires US. Il a fallu seulement 6 jours pour que les plus bas instincts se réveillent, parmi ceux qui étaient volontaires pour l’expérience. On comprend mieux le scandale de Guantanamo et Abu Ghraib.. Dans chaque individu, il y aurait-il un psychopathe qui sommeille ?..

Prisonniers pour la science

Au cours de l’été 1971, avait lieu une expérimentation psychologique aussi fascinante que controversée à la prestigieuse université Stanford, à Palo Alto (Californie). Conduite par le professeur Philip Zimbardo, elle est connue aujourd’hui sous le nom d’expérience de Stanford. L’objectif consistait à comprendre comment et pourquoi les situations arrivaient à se dégrader dans les prisons militaires.

L’idée a donc germé de créer une prison dans les locaux de l’université. Une petite annonce a donc été publiée, qui invitait des étudiants masculins, contre une rémunération de 15 dollars par jour (environ 90 dollars d’aujourd’hui), à participer à cette expérience qui devait durer une à deux semaines, pendant les grandes vacances de cette année 1971. Plus de 70 volontaires ont répondu à l’appel et 24 d’entre eux ont été sélectionnés sur des critères d’équilibre mental et de forme physique. En tirant à pile ou face, 9 ont été affectés au groupe des « prisonniers », 9 à celui des « gardiens », les 6 derniers servant de remplaçants.

Trois cellules contenant chacune trois détenus avaient été aménagées dans le sous-sol du bâtiment de psychologie, où les gardiens, divisés en équipes de trois, devaient se relayer toutes les huit heures. Les chercheurs leur avaient déniché des uniformes kaki dans un surplus de l’armée, ainsi que des lunettes de soleil à verres réfléchissants, destinées à éviter le contact visuel avec les étudiants-prisonniers. Pour ces derniers, tout était fait afin qu’ils se sentent déshumanisés, démunis, humiliés, dépossédés d’eux-mêmes : tout d’abord, ils avaient été arrêtés chez eux par la véritable police de Palo Alto, qui avait accepté de participer à l’expérience.

…/…

Lire l’article complet, voir les sources et vidéos

Proposé par Aphadolie

Voir aussi, d’autres études sur le comportement :

Expérience de Asch : Le conformisme

Top 5 des études de psychologie sociale

L’expérience de Milgram : processus de soumission à l’autorité

Dans nos sociétés, 80% des gens normaux sont des malades mentaux !

 

9 commentaires

Laisser un commentaire