Message IMPORTANT sur L’ACTION EN JUSTICE contre LINKY …

En France, se battre seul, contre un géant comme Enedis, ce serait le pot de terre contre le pot de fer. J’ai reçu de Christine G, cette proposition. S’inscrire pour que de façon collective, une action soit engagée, qu’on vous ait installé un compteur Linky ou pas. Il vous en coûtera 48 euros. Il est évident que ce sera le nombre qui fera la force et lancera cette action collective.

Nous sommes de plus en plus nombreux à craindre pour notre santé et nos données privées, sans compter les variations d’intensité, qui pourraient « griller » nos appareils sensibles. Il ne tient qu’à nous de nous engager pour refuser cet engin très polémique.

Nos compteurs actuels fonctionnent très bien et sont prévus, pour fonctionner encore de longues années, Linky devra être remplacé beaucoup plus tôt. Pourquoi engager des millions/milliards(?) pour remplacer ce qui donne toute satisfaction ? L’Allemagne a renoncé à ces compteurs, le Canada idem alors pourquoi chez nous devraient-ils nous être imposé ? Lire en fin d’article l’avis de Stéphane Lhomme du collectif Stop-Linky,

vous pourrez choisir en connaissance de cause.

Ci-dessous le message reçu:

Vu que ça s’accélère et qu’Enedis prévoit de déployer ces m…. de Linky d’ici fin 2018 au lieu de fin 2020 ou 2021 comme c’était prévu au départ, je viens de m’inscrire sur Mysmartcab qui est le cabinet d’avocats qui propose une action en justice au niveau national. ça coûte 48 € et il faudrait qu’on soit dont vraiment nombreux pour avoir un poids. Je vous conseille de vous inscrire (même si les compteurs ne sont pas encore installés chez vous, c’est mon cas). Ci-après la marche à suivre. Christine

Message IMPORTANT sur L’ACTION EN JUSTICE contre LINKY :

Plusieurs collectifs nous ont contacté pour que le procès soit accéléré, certains d’entre vous ne supportant ni d’avoir ce compteur ni la menace de son installation imminente.

Vos collectifs ont estimé qu’il serait motivant de bénéficier d’une action plus rapide en cas de forte participation… Cette proposition a été entendue.

Faites-le donc savoir :la procédure va être accélérée dès que le seuil de 1.000 participants sera atteint.

Rappel : cette action n’est pas une pétition, c’est une action en justice à laquelle peuvent se joindre toutes les personnes refusant d’avoir Linky. Pour se renseigner et s’inscrire sur https://mysmartcab.fr 

Me Arnaud Durand
Avocat au Barreau de Paris

Palais D1166 – Tél. 01.75.432.432
Lexprecia.com

Pour avoir tous les éléments et vous faire votre avis, il faut savoir qu’il y a aussi le collectif Stop-Linky animé par Stéphane Lhomme, qui est super actif et a été le premier à Saint Macaire a refuser Linky depuis, des centaines de communes ont suivis le mouvement.

Bien que n’étant pas contre la démarche, il ne la soutient pas. Voici ce qu’il en disait dans un courriel reçu au mois de septembre.

je suis régulièrement questionné sur la procédure dite collective de Mysmartcab de Me Durand.

Aussi, tout en précisant que je ne mène pas campagne contre cette initiative (nous avons suffisamment à faire contre Enedis et ses alliés), je suis obligé de redire que JE NE SOUTIENS PAS CETTE INITIATIVE, pour différentes raisons morales et éthiques

Je suis de fait furieux que certains promoteurs de cette initiative tentent de faire croire que je la cautionne en mêlant mon nom ou des liens vers mon site à leurs démarchages, comme c’est le cas avec une pseudo pétition sur Change.org dont le but est moins de recueillir des signatures que de recruter !!!

Par ailleurs, je suis aussi obligé (vu que la question m’a été posée) de préciser que ma position est éthique et n’a rien à voir avec le fait que j’ai sollicité pour notre combat contre Linky le cabinet d’avocats Artemisia (*): la preuve en est que j’ai dernièrement fait la promotion des succès de Me Bertrand (La Rochelle) et Me Joseph (Grenoble) qui n’ont rien à voir avec Artemisia, cabinet en lequel j’ai toute confiance mais à qui je ne dois rien et qui ne me doit rien.

J’en profite pour rappeler que diverses procédures sont en cours, tant pour des particuliers (une personne en Ariège, plusieurs sur Paris) que pour des communes, et que nous devrions avoir des résultats dans les prochaines semaines, en espérant que cela soit positif. Je ferai au fur et à mesure le point sur l’utilisation de l’argent envoyé par nombre d’entre vous pour ces affaires (sans oublier mes aventures avec l’UFC-QC).

Sur ce, je retourne à mes dossiers contre Linky et quelques autres menues activités

Stéphane Lhomme
Conseiller municipal de Saint-Macaire (33)
Animateur du site web http://refus.linky.gazpar.free.fr

UFC-Que Choisir, a fait enfin un « Dossier noir sur Linky », voici ce qu’en dit Stéphane Lhomme.

Confrontée à une vague de protestation venue de sa base militante, qui lui reproche à juste titre de faire le jeu du compteur Linky, la direction de l’UFC-Que-Choisir a senti qu’il fallait faire quelque chose pour enrayer cette fronde (y compris les désabonnements et démissions).

Aussi, elle a lancé en mai un questionnaire qui a permis la réalisation d’un « Dossier noir du Linky » dans le numéro publié fin septembre.

Nous sommes donc très heureux de vous signaler que, avec plus d’un an de retard sur les nombreux collectifs anti-Linky présents partout en France, la direction de l’UFC-QC vient de découvrir pèle mêle que le Linky :

– fait disjoncter continuellement de nombreuses installations
– fait augmenter sans raisons de nombreuses factures
– fait dysfonctionner de nombreux appareils (lampes, volets roulants, télés, box, chauffe-eau, etc)
– est installé dans des conditions qui causent des désagréments voire probablement des incendies
– etc

La direction de l’UFC-QC vient aussi de découvrir que les installateurs de Linky usent du mensonge, de l’intimidation, voir de la violence.

(Pour mémoire, tous ces problèmes sont mis en exergue depuis plus d’un an sur http://refus.linky.gazpar.free.fr et sur d’autres sites « anti-Linky »).

CEPENDANT, la direction de l’UFC-QC :

continue à faire semblant de croire que les belles promesses d’Enedis et de la CNIL nous protègent contre la captation par la Linky d’innombrables informations sur nos vies. Non seulement ces « assurances » ne sont pas convaincantes, mais de toute façon personne ne sait ce qui arrivera à l’avenir sur la plan politique et sociétal : on veut nous mettre un « Big brother » dans notre logement en nous jurant qu’il ne servira pas à nous espionner, qui peut y croire ? La seule façon d’être sûr de ne pas être espionné par son compteur est d’avoir un compteur ORDINAIRE et surtout pas un Linky.

continue à faire semblant de croire que les belles promesses d’Enedis et des agences d’Etat comme l’ANSES nous protègent contre les ondes électromagnétiques émises par le système Linky (attention, ce ne sont pas forcément les émissions du compteur lui-même qui peuvent poser problème). Non seulement ces « assurances » ne sont pas convaincantes, mais de toute façon personne ne peut mesurer ce qu’Enedis fera circuler au fur et à mesure de l’évolution du système (CPL G1, CPL G3, etc) et de la mise en place de l’ERL (émetteur radio linky). La seule façon d’être sûr de ne pas être tôt ou tard mis en danger par son compteur est d’avoir un compteur ORDINAIRE et surtout pas un Linky.

– continue malhonnêtement à accuser les citoyens opposés au Linky à propos de la fameuse vidéo qui invente une caméra dans le Linky (vidéo crée par un site web parodique). Pour mémoire, le Linky n’a pas besoin d’une caméra pour nous espionner !

Mais surtout

Malgré la gravité des problèmes enfin avoués dans ce « dossier noir », la direction de l’UFC-QC n’appelle toujours pas à agir contre le Linky et n’annonce pas non plus qu’elle va agir auprès des pouvoirs publics. On note toute fois qu’il est écrit dans le dossier « Trop c’est trop, Enedis ne peut pas continuer à imposer ses compteurs en toute impunité » : nous attendons AVEC BEAUCOUP D’INTÉRÊT les actions que l’UFC-QC va développer pour que cette phrase soit suivie d’effet. Et nous soutiendrons ces actions… en espérant qu’elles en vaillent la peine !

Stéphane Lhomme
Conseiller municipal de Saint-Macaire (33)
Animateur du site web http://refus.linky.gazpar.free.fr

C’est vous qui voyez !

31 commentaires

Laisser un commentaire