Vosges : le patron d’une papeterie sabote son usine …

Au delà du geste « sacrilège » que représente la destruction de l’outil de travail par le « patron », il est regrettable que ce « patron » ait refusé de céder l’entreprise à ses ouvriers qui se sont retrouvés au chômage.. Incompréhensible ! Merci X’yd.

L’usine UPM de Docelles dans les Vosges, le 24 janvier 2014 (archive) ©JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN, AFP

Le propriétaire d’une papeterie à Docelles, dans les Vosges, a préféré détruire son outil de travail plutôt que de le céder à un concurrent. L’usine, fermée depuis 2014, a prévu de mettre ses machines en vente mardi 24 octobre mais elles sont hors d’usage. L’ex-patron a en effet organisé leur sabotage pour éviter qu’elles ne soient rachetées par une entreprise rivale.

À Docelles, près d’Epinal, cela fait plusieurs années que les rotatives de la papeterie UPM sont à l’arrêt. L’usine a fermé ses portes en 2014, après 500 ans d’activité. D’ailleurs cette papeterie a longtemps détenu le record de la plus vieille usine en activité dans l’Hexagone. Aujourd’hui, plus aucune feuille de papier n’en sort. Une vente aux enchères des outils de production est prévue mardi à Epinal mais les machines sont dans un triste état. Elles ont été mises hors d’usage par l’ex-propriétaire de l’entreprise, le groupe finlandais UPM.

Après la fermeture de l’usine, qui avait laissé 162 personnes sur le carreau en janvier 2014, les anciens salariés s’étaient battus en justice pour reprendre l’usine, en vain. UPM avait refusé de le leur céder à un prix raisonnable.

L’ex-propriétaire assume son geste

…/…

Lire la suite de l’article

Source Actu-Orange

 

 

8 commentaires

  • engel

    Ce mot « patron* »a complètement été dénaturée.

    Faire la différence entre un « patron » et un grand groupe (à fortiori multinationale/mondiale!**),doit-être le b.a-ba et l’indispensable d’une information saine.
    Faute de quoi, la compréhension de ce monde en est totalement faussée.

    ….Mais bon, tout ça est voulu!
    Et certains y participent à l’insu de leur plein gré…

    *) Patron: https://fr.wikipedia.org/wiki/Patron

    **) Groupe UPM : SEPTIÈME plus important fabricant de papier du MONDE.
    En 2005, la société comptait 31 500 employés et son chiffre d’affaires était de 9,3 milliards d’euros.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/UPM-Kymmene

  • engel

    Puisqu’on est dans les Vosges, un exemple local :
    https://www.widoobiz.com/actualites/echec-dentrepreneur-marcel-boussac-ou-lhomme-qui-na-pas-su-sadapter/20821
    – Quand ils disent: « l’homme qui n’a pas su s’adapter ».
    – Comprenez : « l’homme qui n’a pas su délocaliser et licencier en masse. »https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif.

    Ce véritable patron/propriétaire réel, c’était fait un point d’honneur de placer l’ouvrier au centre de ses préoccupations affectives.
    A ce titre, il refusera obstinément toute restructuration avec « dégraissage » massif de personnel, pourtant rendue indispensable par la politique étatique nationale prise . …Et il le savait!
    Le résultat certain, fut sa ruine totalement assumée*.

    …Pour les charognards habituels, ce fut un véritable festin. https://fr.wikipedia.org/wiki/Boussac_(entreprise).

    Et des comme lui, la France en a eu une tripotée.

    *) Cet homme ira jusqu’à injecter la totalité de sa fortune personnelle, pourtant totalement distingue de ses entreprises.
    Il mourra dans la solitude et la misère.
    Ps: J’ai bien suivi cette affaire.
    Certes, j’étais jeune. Mais elle portait tellement de décadence en elle, que je m’en souviens encore très bien.

    • partisan

      Faut quand-même dire qu´avec la dernière phrase du premier lien «  » »En 1978, il dépose le bilan et vend ce qu’il reste à vendre. Il mourra deux ans plus tard, avec la certitude qu’il n’avait pas tort. » » », qu´il a bien raison.
      Suffit de voir ou tout cela a mener avec le synthétique et les entreprises qui ont bâtient des filiales à l´étranger. Bâtir a l´étranger n´aide pas les pays étranger, au contraire,cela les mets encore plus dans la misère.
      Mais bon, pourquoi je te raconte ça, tu le sais aussi bien que moi.

      • engel

        Oui, il vendit ce qui n’avaient pas été saisis, pour tout donner afin de payer les arrières de salaires de son personnels.

      • engel

        Le lien que j’ai mis n’est là qu’a titre d’exemple.
        Si vous avez des doutes, je vous engage à approfondir cette histoire.
        Histoire qui illustre parfaitement la destruction du tissu industriel français par la financiarisation et son pendant le mondialisme.
        Notez que le deuxième lien donne des noms toujours d’actualité…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

        Quand vous lisez la bio de cette homme et jugez de son génie des affaires durant toute sa vie. Il devient dès lors incompréhensible que cet homme d’affaires puisse ne pas savoir ce qu’il faisait!
        …A fortiori quand il légua sa fortune personnelle.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Ses tissus étaient vraiment bien, je m’en souviens très bien et j’ai déploré leur disparition sans en connaître les causes.

  • engel

    Bonsoir GdP,
    Les causes et les acteurs sont les mêmes que celles et ceux qui précipitent la France vers le tiers-mondisme actuel.
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

Laisser un commentaire