NASA : Les preuves d’une neuvième planète sont en train de se concrétiser et cela affecte d’autres parties du système solaire…

Aphadolie m’a envoyé ses deux derniers articles, dont un assez « sulfureux » que vous pouvez consulter si ça vous dit. « Macron invite Satan à l’Élysée« . Celui de la NASA, me semble beaucoup plus interrogateur et intéressant, car cette neuvième planète est soupçonnée depuis longtemps. Laissons de côté les thèses qui circulent, pour nous pencher sur les observations des astronomes et autres experts du ciel, qui nous font part de leurs réflexions sur   certaines anomalies, qui pourraient être dues à cette 9ème planète. Ce ne sont que suppositions et, les recherches passionnantes continues.

…/…

Voir les autres vidéos

Un communiqué de presse de la NASA annonce une neuvième planète dans notre système solaire

La NASA a déclaré qu’il est fort probable que notre système solaire abrite une neuvième planète lointaine et massive. Son existence pourrait éclairer certaines questions brûlantes sur le cosmos.

Plus tôt ce mois-ci, la NASA a publié un communiqué de presse affirmant qu’il est probable que notre système solaire possède une neuvième planète ; même si elle s’avère difficile à trouver.

La planète pourrait avoir une masse dix fois supérieure à celle de la Terre et être située vingt fois plus loin du Soleil que Neptune. On parle de «Planet Nine» (la planète Neuf), et bien qu’il soit très difficile de se procurer des preuves concrètes de son existence, certains scientifiques sont absolument convaincus qu’elle est là-bas.

(Crédit photo : Caltech / R. Hurt, IPAC)

Les six objets connus les plus éloignés du système solaire avec des orbites exclusivement au-delà de Neptune (magenta) ont une inclinaison et un alignement qui ne peuvent être maintenus que par une force extérieure.

« Il y a maintenant cinq lignes d’observation différentes montrant l’existence d’une neuvième planète. Si vous retirez cette explication et imaginez que la neuvième planète n’existe pas, vous générez plus de problèmes que vous n’en résolvez. Tout à coup, vous avez cinq puzzles différents, et vous devez trouver cinq théories différentes pour les expliquer. », a déclaré Konstantin Batygin, un astrophysicien planétaire au California Institute of Technology (Caltech), qui fait partie d’une équipe sur la recherche de la planète.

La preuve

Dans un article publié en 2016, Batygin et son co-auteur Mike Brown ont détaillé six objets connus dans la ceinture de Kuiper qui se comportent de manière assez étrange. Tous ont des orbites elliptiques orientées dans la même direction, et toutes ces orbites sont inclinées de la même manière. Ces deux traits servent d’indices à la présence d’une neuvième planète.

Les simulations informatiques qui ont pris en compte la planète hypothétique ont indiqué qu’il devrait également y avoir plusieurs autres corps avec des inclinaisons plus extrêmes du plan solaire, de l’ordre de 90 degrés. Brown s’est rendu compte que les astronomes sont déjà conscients de cinq de ces objets, ce qui signifie que la nature correspondait bien aux simulations.

La neuvième planète expliquerait aussi pourquoi le plan dans lequel l’orbite des autres planètes est inclinée d’environ six degrés par rapport à l’équateur du Soleil : au fil du temps, la gravité lointaine de la neuvième planète a fait vaciller tout le système du système solaire.

« Aucun autre modèle ne peut expliquer l’étrangeté de ces orbites à forte inclinaison. Il s’avère que la neuvième planète fournit une avenue naturelle pour leur génération. Ces choses ont été tordues hors du plan du système solaire avec l’aide de la planète Neuf et ensuite dispersées vers l’intérieur par Neptune. », explique Batygin.

En se basant sur le comportement de ces objets lointains, les astronomes pensent que la neuvième planète est une Super-Terre, une planète rocheuse massive extrêmement commune dans l’univers, mais qui manque étrangement à notre système solaire. La planète aurait pu se rassembler dans les zones froides de notre système au cours de millions d’années, se former près du Soleil et ensuite s’éjectée vers l’extérieur, ou même capturée par le Soleil depuis un autre système.

Batygin et Brown utilisent le télescope Subaru à l’observatoire de Mauna Kea à Hawaï pour poursuivre leur recherche de la neuvième planète. Selon Batygin, ce télescope est le meilleur outil disponible pour traquer quelque chose de sombre et de lointain dans la vaste étendue du ciel.

Cependant, la neuvième planète n’est pas la seule explication des comportements orbitaux observés. Une étude récente du système solaire extérieur a permis de trouver plus de 800 objets transneptuniens. Une distribution aléatoire de cette matière pourrait également avoir le même effet sur l’inclinaison des traits observés sur diverses orbites ; Le verdict n’a pas encore été rendu.

Auteur Aphadolie

Source :

https://futurism.com/?s=Planet+Nine

https://solarsystem.nasa.gov/planets/planetx

https://authors.library.caltech.edu/69065/2/1603.05712v2.pdf

https://www.space.com/38431-new-evidence-planet-nine-existence.html

https://truththeory.com/2017/10/14/nasa-press-release-says-solar-system-9th-planet/

https://futurism.com/planet-nine-could-answer-a-150-year-old-question-about-our-solar-system/

http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-4976860/Nasa-says-Planet-Nine-DOES-exist.html

http://www.foxnews.com/science/2017/10/18/nasa-says-evidence-for-planet-nine-is-mounting.html

https://www.anguillesousroche.com/espace/communique-de-presse-de-nasa-annonce-une-neuvieme-planete-systeme-solaire/

21 commentaires

  • gneu

    Depuis quand la NASA est un organisme d’information crédible ? Ils sont spécialistes pour brouiller les pistes en prêchant le vrai et le faux.

    Et puis, admettons que cette mystérieuse planète existe : nul ne l’a encore observée. Comment un objet si lointain et invisible dans nos meilleurs télescopes pourrait avoir l’influence que certains lui confère ?

    Par ailleurs, cet article contient des erreurs : il affirme que les orbites des autres planètes sont contenues dans un MEME PLAN (le fameux « écliptique »). C’est FAUX ET ARCHI FAUX : bien plus près de nous, la planète VENUS orbite dans un plan incliné à 3,39° par rapport à l’écliptique… Mais ça, évidemment, personne n’en parle, on ne l’apprend pas à l’école. Tout comme le fait que Vénus tourne très lentement sur elle-même, au point que le jour vénusien est supérieur à l’année vénusienne. Tout comme le fait que Vénus possède une rotation rétrograde alors que les autres planètes observables (sauf Uranus) tournent toutes dans le même sens (faisant que le soleil se lève à l’Est). Et je ne vous dis pas tout sur Vénus (rotation semi-synchrone avec la Terre, lien avec le nombre d’or, pentacle vénusien, etc), conneries qu’on nous raconte sur son atmosphère
    Cet article sur la planète X ne fait qu’occulter des réalités bien plus proches que nous.
    Réalités qu’il faut absolument occulter car si tout le monde prend conscience de qu’il s’est passé avec cette planète Vénus, ça pourrait être problématique.
    Pour occulter toute la vérité sur Vénus, on nous bassine également de façon intensive avec la planète Mars qui est au centre de tous les fantasmes. Mais Mars n’est pas intéressante en réalité… C’est juste pour détourner notre attention. D’ailleurs, même les « extras-terrestres » sont appelés les « martiens »…
    A cogiter tout cela !

    • engel

      et alors, et alors… qu’est-il arrivée à Venus ???

      • gneu

        merci Engel ! Car évidemment j’attendais cette réaction pour poursuivre mon message mais ce sujet ne semble pas intéresser beaucoup de monde !

        Moi, je vous ai donné des éléments factuels sur Vénus (qui ne sont, à ce jour, controversés par aucun astronome). Mais c’est à partir de là que ça devient intéressant. Car étant donné les paramètres orbitaux de cette planète, cela semble assez évident qu’elle a été percutée de façon spectaculaire par un astre massif : une énorme comète par exemple. C’est suite à ce choc que son orbite s’est inclinée, que sa rotation a été perturbée et que son atmosphère chamboulée. Avant ce choc, Vénus était probablement une planète tellurique comme les autres qui orbitait sur le plan de l’écliptique avec un vrai cycle journalier et peut-être même une atmosphère comparable à la Terre. Sa distance au soleil était peut-être différente. Cette planète était d’ailleurs peut-être plus proche de nous, qui sait ?
        etc.
        Bien sûr, là, maintenant, je parle au conditionnel. Car difficile de reconstituer ce qu’était cette planète AVANT qu’elle ne soit percutée. Difficile également de dater cet événement dans le passé.
        On est donc dans le domaine des hypothèses et c’est à chacun d’imaginer un scénario.
        Mais il y avait peut-être de la vie, AVANT, sur cette planète. C’est loin d’être exclu.
        Partant de là… Tous les délires sont autorisés… Par exemple : une forme de vie très évoluée (contrairement à la Terre où c’était encore la « jungle ») qui aurait vu le CHOC arriver… et qui aurait migré sur la planète voisine mais sur laquelle les conditions ne vies n’étaient pas parfaitement adaptées (force de gravitation trop forte…)… alors pour s’adapter à ces nouvelles conditions…. que faire… ? etc !

        Bonne journée !

      • Simsi

        Salut Gneu,

        tout le monde n’est pas 24h24 sur le net.
        Ce sujet m’intéresse mais je ne sais le lire que maintenant.
        On fait ce qu’on peut :) :)

        Pour que le peuple d’une planète émigre vers une autre planète, il leur faut, énergie, matière, technique et surtout… une raison de le faire.

        Si une comète risque de s’encastrer sur la Terre, il y a beaucoup de chance que nous soyons au courant avant que cela n’arrive mais ce n’est pas pour autant que nous aurons la capacité de nous reloger ailleurs.

        Par contre, si les ‘vénusiens’ avaient été dans la capacité de venir sur Terre pour éviter le cataclysme éradicateur, pourquoi sommes nous encore si loin en matière de voyage dans l’espace?
        Et pourquoi une telle civilisation n’a-t-elle pas pris le dessus sur l’humain?

      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD

        « cela semble assez évident qu’elle a été percutée de façon spectaculaire »

        Ben non, ce n’est pas évident du tout à moins que vous ayez observé une trace énorme sur cette planète qui le confirmerait. Or l’atmosphère de cette planète est tellement dense qu’elle ne permet pas de la voir.

      • engel

        GNEU,
        Merci pour ta réponse.
        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • sombre

      @ Daniel pignard
      https://www.sciencesetavenir.fr/espace/univers/le-telescope-hubble-decouvre-une-exoplanete-noire-comme-l-asphalte_116433
      Bof, on peut trouver beaucoup de chose … comme cette exoplanète situé à 600 année lumières de la terre qui absorbe 94% des rayon lumineux, la rendant ainsi aussi noir que l’asphalte …
      la réalité c’est que l’univers est tellement grand qu’ont à pas toujours les yeux partout
      Maintenant, existe, existe pas? c’est un autre débat mais avoir l’avis de professionnel à plus de sens que l’avis des moutons enragés sur le domaine, parce que ça va vite tourné à  » luficer, les aliens, le complot caché de la vérité des illuminazi de la face caché de la lune…  »

      @ gneu
       » Depuis quand la NASA est un organisme d’information crédible ?  »
      Depuis quand tu est une source d’information crédible ? :p

  • J’avais lu quelque chose sur le mystère de Vénus.

    Est-ce que la NASA ne commencerait pas à nous préparer à l’idée de la présence de la planète X ?
    Attendons la suite…Toujours est-il qu’elle ne fait pas partie de notre système solaire, mais qu’elle vient y faire un tour quelques fois…

  • .article35. .article35.

    Bonsoir à tous.
    « Aphadolie m’a envoyé ses deux derniers articles, dont un assez « sulfureux » que vous pouvez consulter si ça vous dit. « Macron invite Satan à l’Élysée« . Celui de la NASA, me semble beaucoup plus interrogateur et intéressant, car cette neuvième planète est soupçonnée depuis longtemps.  »

    Et si l’affaire de la planète X servait à détourner l’attention de l’expansion du satanisme ?

  • Vénus est aussi une planète importante pour les occultistes, surtout FM dont un de leurs dieux principaux n’est qu’autre que Lucifer le porteur de lumière, l’étoile du matin qui est Vénus.

    Un exemple parmi des centaines de références ou on retrouve Lucifer. Ça nous vient d’un texte de Éliphas Lévi, La pensée magique au XIXe siècle :

    Un extrais d’un ancien texte Gréco-romain :

    Akasha.

  • Lu-ci-fer, l’étoile de Vénus :

    LE GRADUS FRANCAIS, OU DICTIONNAIRE DE LA LANGUE POETIQUE

    Lucifer, l’étoile du matin, est aussi le leader du nouvel âge à venir.

    Akasha.

  • Tom_Ready

    C’est du grand n’importe quoi cet article.
    J’étudie l’astronomie et la cosmologie depuis des années et j’ai surtout l’impression de lire un article écrit par un fou.
    Il balance des hypothèses farfelu qu’il est incapable d’associer à l’astrophysique.
    Et je parle même des commentaires de Gneu … Le mec est en plein délire sur Vénus et Mars, va savoir pourquoi.
    C’est du même niveau qu’Elon Musk qui veut nous emmener sur Mars alors que l’homme est incapable d’y survivre …
    Et on a garde le meilleur pour la fin, Akasha qui nous associe des écrits de fanatiques religieux avec de l’astronomie

    On aurait pu parler du soleil blanc plutôt que de la planet X (le cycle solaire actuel est le plus faible jamais enregistré et nous sommes dans le dernier cycle solaire avant le minimum de Maunder)

    Pour ceux qui veulent des vraies réponses sur les fondements de l’univers, rendez vous sur youtube, l’astrophysicien francais a mis à disposition un cours « tout public » sur la cosmologie.
    Il aborde aussi bien la partie scientifique (sans mathématique) que la partie philosophique et c’est passionnant !!

  • Arnaud M

    Vénus est une planète qui n’a rien d’exceptionnel, si ce n’est son axe inversé (en fait c’est lié à son magnétisme, voir le lien plus bas.
    Ce qu’il s’est passé, c’est que tous les peuples de la Terre ont dans leurs légendes une planète rouge errante qui vient du Soleil et qui provoque des catastrophe. Les dieux de ces peuples disent venir de cette planète. Les entropologues qui ont étudiés ces légendes ont simplement supposés que ces peuples confondaient cette planète (Nibiru par exemple pour les sumériens) avec Vénus, et ont traduits par Vénus. Le fait que ces peuples avaient un autre nom pour Vénus, ou encore comme pour les Dogon que ces peuples primitifs en savaient plus sur l’astronomie que la science occidentale de l’époque ne semble avoir choqué personne…
    Bref, si vous voulez des infos encore plus plausibles que celles de la Nasa :
    http://arnaud.meunier.chez.aliceadsl.fr/fr/divers/nathum/systsol.htm

    Au passage, ça fait depuis 2009 que la NASA s’oppose par tous les moyens à cette hypothèse de la planète 9 (planète X à l’époque que Pluton était encore considérée comme une planète), et là ils lâchent du lest sur beaucoup de choses, en même temps que Trump divulgue les dossiers CIA sur l’assassinat de Kennedy. On va surement apprendre que la CIA exerçait des pressions sur ceux qui connaissaient des secrets défenses, et que peu ont parlé sans se suicider derrière…
    J’espère qu’ils déclassifieront aussi les infos sur les météores en augmentation constante, classé secret défense depuis 2009 …
    https://www.space.com/6829-military-hush-incoming-space-rocks-classified.html

    • Tom_Ready

      xptdr le « site » d’Arnaud Meunier. Le mec a juste mélanger Stars Wars et Startrek.
      J’ai bien ri, merci pour ce moment :D
      Statistiquement, il est impossible que l’espèce humaine rencontre une espèce extraterrestre pour plusieurs raisons :
      – les distances séparant les systèmes solaires qui nous entourent sont infinis à l’échelle d’une vie d’homme et nous n’aurons jamais les ressources nécessaires pour parcourir ses distances (ni même la technologie)
      – à l’échelle du temps de l’univers, la vie de l’espèce humaine correspond à un battement de cil et il en est de même pour les autres espèces intelligentes qui sont apparut et qui ont disparu dans notre cosmos.

      Conclusion: Oui, il y a eu, il y a et il y aura toujours d’autres espèces vivantes intelligente ou non dans l’univers.
      Mais elle ne se rencontreront jamais. Donc il n’y a pas l’alien parmi nous et ils ne sont jamais venu dans notre système solaire.

      • Arnaud M

        C’est facile de rigoler, un peu moins de réfléchir :)
        L’étoile la plus proche de nous est à 4 années lumière, ce n’est pas de l’infini !
        Ce n’est pas parce que ça fait 70 ans que nous avons dépassé la vitesse du son qu’il faut se croire tout puissant et croire que la vitesse de la lumière est une limite. Il y a 120 ans, beaucoup comme toi nous affirmaient qu’on ne pouvait dépasser 100 km/h sans s’évanouir (encore des basiques qui confondaient vitesse et accélération…).
        Notre civilisation est en effet très jeune, un battement de cil comme tu dis. Notre planète a seulement 5 milliards d’années, les planètes du système stellaire a seulement 8 années lumière de nous ont 13 milliards d’années. Les civilisations qui vivent dessus ont 8 milliards d’années de plus que nous, ce n’est pas un battement de cil et ils ont eu le temps d’en faire du chemin depuis l’époque où là-bas on leur faisait croire qu’ils étaient les seuls que dieu ai daigné créer dans un univers infini ! :)

      • sombre

        @ Arnaud M
        La vitesse de la lumière est une limite fondamentale en physique. Aucun objet ne peux atteindre la vitesse de la lumière, pour une raison simple : sa masse.
        http://www.futura-sciences.com/sciences/questions-reponses/physique-peut-on-voyager-plus-vite-lumiere-6337/
        Sur cette information, on nous explique que même 50% de la vitesse de la lumière provoquerais une mort quasi instantané de ses occupants à cause de l’hydrogène, élément le plus abondant de l’univers qui provoquerais un rayonnement mortel (ainsi qu’une température importante et problèmatique,si on avait dans l’idée d’envoyé non plus des humains mais des machines…)
        http://www.gurumed.org/2012/11/06/comment-un-voyage-la-vitesse-de-la-lumire-vous-tuerait-presque-instantanment/
        Et , même en visant plus raisonnablement, soit 10% de la vitesse de la lumière, on est pas plus avancé :
        http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronautique-sonde-interstellaire-aurait-bien-problemes-resoudre-atteindre-proxima-b-64079/
        « L’un d’entre eux est simple à comprendre : à presque 10 % de la vitesse de la lumière, une collision entre le Daedalus (projet de voile solaire) et un petit caillou de seulement 1 g dans le Système solaire, ou le milieu interstellaire, produirait (en raison de l’énergie cinétique relative) une explosion équivalente à celle de 150 tonnes de TNT. »
        Je te laisse imaginer le choc à des vitesses supérieur avec la moindre poussières …

Laisser un commentaire