Un algorithme a gagné un tournoi de poker… Les conséquences pour l’humanité sont colossales…

Où ils veulent en venir avec ces tas de circuits connectés ? Inquiétantes ces recherches..

Un groupe composé de certains des meilleurs joueurs de poker du monde n’est pas parvenu à battre un robot lors d’un tournoi marathon de 20 jours. Le programme d’intelligence artificielle (IA) Libratus développé par  l’Université Carnegie Mellon qui a participé au marathon de poker « Heads Up (1 vs. 1) No-Limit Texas Hold’em’ » contre 4 de ces champions de poker, a remporté 1 766 250 de dollars.

Ce n’est pas la première fois que l’élite mondiale d’un jeu particulier est battue par une IA. Un ordinateur IBM a vaincu le maître d’échecs Garry Kasparov il y a déjà 20 ans, tandis qu’AlphaGo, développé par la filiale de Google, DeepMind, a remporté 4 parties de Go contre le meilleur joueur de go du monde, l’année dernière.

Mais cette victoire au poker marque un nouveau jalon, car ce jeu de cartes est plus complexe que d’autres jeux comme les échecs ou jeu de société Go, car on ne peut pas voir le jeu des adversaires, ce qui signifie que l’on ne dispose pas de toutes les informations (ce que l’on qualifie de situation d’information imparfaite).

Et voici ce qui pourra en découler :

L’ordinateur peut nous tromper

Selon le professeur Tuomas Sandholm de Carnegie Mellon, qui a travaillé sur le système Libratus, ce programme pourra aussi avoir des applications dans d’autres situations d’information imparfaite, où les renseignements fournis sont incomplets ou trompeurs, comme dans l’industrie, les négociations commerciales, la stratégie militaire, les transactions à haute fréquence du monde financier, la cyber-sécurité, ou même la médecine.

La victoire de Libratus a des implications énormes

Car l’une des grandes avancées de Libratus est sa capacité à bluffer mieux que ses adversaires. Le poker Heads Up No-Limit Texas Hold ’em est la version la plus compliquée du jeu. Au cours du marathon, Libratus a quotidiennement appris de ses erreurs pour s’améliorer. Chaque jour, les parties étaient analysées par un superordinateur, et les 3 plus grosses faiblesses de la journée étaient corrigées pour améliorer l’algorithme.

Mais cette capacité à tromper l’homme confirme une fois de plus les craintes de l’astrophysicien Stephen Hawking. Ce dernier a signé en 2014 une lettre ouverte avec un groupe de scientifiques, dans laquelle ils mettent garde contre le développement sans contrôle de l’IA, et des effets dévastateurs pour l’humanité qu’une IA omnipotente pourrait comporter:

« On peut imaginer que cette technologie pourrait déjouer les marchés financiers, surpasser les chercheurs humains en matière d’inventions, manipuler les dirigeants humains, et développer des armes que nous ne pouvons même pas comprendre ».

De plus, le patron de Tresla, Elon Musk a fait part à plusieurs reprises de ses inquiétudes concernant le développement de l’IA, qu’il juge « plus dangereux que les armes nucléaires », et  il a déclaré qu’il s’agissait de “la plus grande menace existentielle”.

Interdire l’IA ?

Selon Laurent Alexandre, le PDG de DNAVision, une société française spécialisée de biologie moléculaire, le moment est venu de mettre en place un système qui permet de contrôler l’IA.

…/…

Lire la suite

Auteur pour l’Express

20 commentaires

  • engel

    L’intelligence artificielle plus pervers que son créateur.
    L’humanité devenue obsolette.
    … Voilà qui va plaire aux maîtres satanistes faiseurs de destinées.

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gifBon futur à tous.

  • sombre

    Je ne pense pas que le poker soit plus compliqué (pour une machine ) que le jeu de go. Loin de là en faite xD

    Sinon oui, leurs développements est un problème au vue de notre société actuel. L’IA serait moins problématique dans un monde différent.
    Si la richesse était réparti avec justesse, tout le monde se moquerait que des machines fasse le travail des humains (ça aurait toujours une problématique écologique remarque).
    Si l’humanité n’avais pas mis au pouvoir des bellicistes, on se moquerais de penser que des robots puisse devenir des armes létal.

    L’IA est le reflet de l’humanité en faite. Ce qu’on craint du pire pour elle, c’est ce qu’on craint du pire de l’humain.

    • Comme c’est expliqué dans l’article , il est mois compliqué d’apprendre 100*600 combinaisons en jeu ouvert, qu’un jeu fermé.

      C’est pour cela que c’est un challenge inquiétant.

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • sombre

        J’ai un gros doute, surtout quand on dis du go que c’est un  » jeu de société  » :p

        Je me dis que si c’est compliqué pour la machine de jouer un jeu « fermé « , ça l’est en faite encore plus pour l’humain.
        La machine a comme avantage les calculs de probabilités (% de chance que X carte tombe, % de chance que la main du joueur soit gagnante , impossibilité d’être  » lu psychologiquement », pas de « tilt « , pas d’action irraisonné … bref aucun événement que même les meilleurs joueurs finisse par subir par fatigue/pression) l
        Toute la partie  » mécanique mathématique  » me semble sans faille.
        Quand à l’avenir, la partie « psychologique » semble là aussi pas réservé à l’humain. Des machines qui lise les émotions des gens avec plus ou moins de réussites simplement au mouvement inconscient du visage, associé ou non à des capteurs de températures caméra IR ..

        Bref, si y’a un jeu pour lequel je ne suis pas étonné que la machine gagne c’est justement le poker. Par contre, j’ai était vraiment bluffé lors du go. Comme tu dis, les combinaisons possibles sont en quantité astronomique : plus de combinaisons que d’atome dans l’univers mais le deep learning va loin. Alpha go à jouer des milliards de partie contre lui même, mettant de coté les stratégies ayant le plus de chances de gagner.

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Il va falloir songer à fabriquer des disrupteurs :) ou encore des canons à IEM (impulsions électromagnétiques) puissants et portatifs avant que ces IA n’investissent des boites de conserve sur pattes …

    M.G.

    • engel

      Si la source d’alimentation est autonome (batteries intégrées)
      et que l’ensemble robotique / IA est blindée (cage de Faraday).
      Alors, tes canons à IEM et tes « disrupteurs ». seront sans aucun effet.

      Impuissance totale…. à consommer avec modération.

      * Fussent-ils même vocaux

      • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

        Pourquoi tu brises déjà nos espoirs ? Et le lance-roquettes c’est jouable ? Ha ben non, s’ils sont armés ils seront bien plus rapides que nous ! Bon, avec un peu de chance j’aurais quitté l’asile avant l’avènement de robocop …

        M.G.

    • Chose réalisable avec des magnétrons industriels peu couteux en dispo.
      Sinon avec le magnétron du four a micro ondes si on fait un peu attention. c’est redoutable. Et tres efficace pour calmer les ardeurs télévisuelles des voisins.

  • Yann Lecun, père de l’IA, est passé dans une émission de France culture je crois.

    Il parlait deep learning, et à un moment il dit du style:
     » Je ne comprends pas vraiment les processus d’apprentissage en couches, mais ce qui nous intéresse surtout, ce sont les résultats. »

    Un super site:
    https://sanscontact.wordpress.com/

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • alyson

    Entre gagner une partie de poker et développer des armes il y a un énorme gouffre….
    L’auteur de cet article a du regarder trop de film de science fiction dans sa jeunesse…
    C’est vrai que l’on a énormément progressé en la matière, mais pour l’instant on est loin des craintes que l’on nous laissent sous entendre !!!

  • Balou

    Intelligence artificielle forte, quatre raisons de douter

    Les perspectives de l’Intelligence Artificielle inquiètent – les ordinateurs pourraient-ils atteindre à une intelligence similaire à celle de l’être humain ? Les robots pourraient-ils devenir indépendants de leurs créateurs, voire hostiles, et aller même jusqu’à les remplacer ?

    Aussi important que puisse être dans l’avenir l’impact de l’IA sur la productivité et sur l’emploi, il y a en réalité au moins quatre raisons de douter qu’une Intelligence Artificielle « forte », c’est-à-dire similaire à l’humaine – « quelqu’un dans la machine » – soit pratiquement ou même théoriquement possible.

    Les rêves ou les cauchemars des théoriciens de la « Singularité » et du remplacement par les machines ne sont même pas pour après-demain, et probablement pour jamais.

    http://reseauinternational.net/intelligence-artificielle-forte-quatre-raisons-de-douter/

    • Coupe lui le courant a ton intelligence artificielle……

    • En tout cas le plus probable c’est qu' »ils » fassent croire que l’IA existe , mais « ils » auront les manettes, pour un false flag par exemple…

      Pour l’IA forte , en effet, il lui faudrait acquérir une Conscience. On aura inventé les sabres lasers et autres propulseurs quantiques bien avant…

      En revanche, en donnant un full access à une IA ayant pour mission , par exemple, d’optimiser la vie sur Terre, cela peut être risqué sans interdits préalables.

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • engel

      …Sûrement les mêmes qui hier, nous expliquaient que les chinois seraient incapables de reproduire les prouesses techniques de l’occident.
      Évidemment,puisque que nous,…nous sommes supérieurement intelligents en tous domaines.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • logic

    il y a bien longtemps que l’homme est dépassé par la machine!
    autour de moi, tous les jours, des milliers d’humain qui ne savent plus rien faire sans leurs Iphone ou leur GPS…..et je ne parle même pas d’internet a la maison !

    l’humain est beaucoup plus con que la machine, je vous assure!

    On peut même dire que compte tenu des résultats d’Asselineau aux presidentielles, plus de 98% des français sont cons….