La crise nord-coréenne : Qui a supplié pour avoir la guerre ?…

On se le demande…

Le 4 septembre 2017, au cours d’une séance du Conseil de sécurité de l’ONU au sujet de la crise coréenne, l’ambassadrice américaine Nikki Haley a lancé une offensive tous azimuts : – Elle a mis L’ONU en demeure de lancer « les sanctions les plus fortes », « qu’on n’a jamais lancées contre un pays depuis une génération ». Elle a averti que Washington n’accepterait pas des mesures qu’elle qualifie de demi-mesures.

Source Kla.Tv

14 commentaires

Laisser un commentaire