L’aluminium, quels sont les dangers et comment s’en protéger. [MàJ 08/2017]…

Alors que le gouvernement est entrain de nous imposer une possible obligation vaccinale, vous êtes nombreux à m’envoyer des documents pour que nous en débattions. Vu le nombre, j’en ai choisis un, proposé par Akasha, qui résume en un dossier conséquent, tout ce qu’il y a à savoir, sur cet adjuvant rajouté dans les vaccins, qui est loin d’être « innocent », comme on voudrait nous le faire croire. Entre conflits d’intérêts et la santé de nos enfants, le choix doit revenir aux parents et non à l’état. Je vous conseille de lire le dossier complet du 4èmeSinge pour avoir toutes les infos et études réalisées à ce jour. L’article initial de 2014, a été mis à jour. En voici quelques titres liés, qui amènent sur les articles originaux, pour la synthèse, vous aurez le lien vers l’article complet à la fin + infos complémentaires reçues.

Les campagnes de vaccination actuelles sont telles que ni les jeunes ni les parents ne peuvent donner de consentement éclairé.

Publié le 26/01/14

Mise à jour du 30/08/17

– Ajout de 144 Études scientifiques du Birchall Center de l’Université de Keele au Royaume Uni (après les notes).

– Modification du titre et de la conclusion, ajout de vidéos (II-3), attaque du journal Le Monde envers le 4ème singe (II-3), retrait et remplacement de la partie (II-3), ajout sur l’étude (I-3), ajout de la partie (II-4) sur les conflits d’intérêts et corrections diverses.

Depuis un certain nombre d’années, on entend parler ici et là des dangers de  l’aluminium sur notre santé. Certains documentaires diffusés récemment mettent clairement en évidence sa dangerosité. Pourtant, presque aucune restriction sanitaire n’est prise et nous le trouvons toujours dans bon nombre de produits de consommation du quotidien.

Sommes-nous à l’aube d’un scandale sanitaire, comme l’a été celui de l’amiante ? Nous allons dans ce dossier, essayer d’en avoir une vision plus claire, études scientifiques à l’appui.

Sommaire:

I –  Quelques études scientifiques pour remettre les pendules à l’heure.

II – Dormez sur vos deux oreilles, nous prenons soins de vous ! 

III – Le silicium pour retirer l’aluminium du corps.

IV – Conclusion.

En effet, l’aluminium est omniprésent dans notre quotidien, on en trouve dans les sodas contenus dans les canettes en aluminium, dans la nourriture acide en contact avec du papier d’aluminium, dans les déodorants/antitranspirants, l’eau du robinet, produits cosmétiques, additifs alimentaires tels que E173, 520, 521, 523, 541, 554, 555, 556, 559 et E55, colorants alimentaires, divers aliments comme le pain, les biscuits ou la charcuterie, ustensiles de cuisine, médicaments antiacides, vaccins et même dans le lait infantile.

Que savons-nous exactement de son influence sur la santé humaine ?

Officiellement le discours reste très vague, même s’il est admis que l’aluminium, sous « certaines conditions » est connu pour être un neurotoxique, les dosages minimes que nous incorporons via l’alimentation quotidienne ou l’utilisation de certains produits ou ustensiles ne seraient à priori pas si nocif que ça. Si l’on découvrait son implication dans diverses maladies graves, il serait bien évidemment interdit immédiatement.

Ça, c’est la théorie. Car en pratique un bon nombre de toxicologues tirent la sonnette d’alarme depuis un certain moment. Certaines études que nous verrons par la suite sont même très inquiétantes. Pour résumer, nous avons d’un côté les officiels et industriels nous disant « circulez, il n’y a rien à voir » et de l’autre, des études scientifiques alertant sur le problème. A la vue de l’étonnant vide intersidéral en matière de communication de la part des autorités, il nous parait évident de vouloir creuser un peu le sujet pour nous faire une meilleure idée de la situation réelle.

I –  Quelques études scientifiques pour remettre les pendules à l’heure.

Les études scientifiques présentées ci-dessous sont consultables en cliquant sur le titre de l’étude. Il s’agit bien souvent d’études disponibles en anglais, par conséquent, il m’a semblé indispensable d’en mettre une petite description avec les conclusions de l’étude.

1  – Étude sur les mécanismes toxicologiques de l’aluminium vaccinal chez les enfants et le lien avec des maladies auto-immunes

…/…

2 – Etude sur l’effet des sels d’aluminium présent dans les déodorants.

…/…

3 – Étude sur le rapport entre le taux d’aluminium dans l’eau potable et le risque de développer Alzheimer.

…/…

4 – Étude du neurologue Chris Shaw (Vancouver) sur l’hydroxyde d’aluminium utilisé dans les vaccins et les symptômes associés à la maladie de Parkinson, la sclérose latérale amyotrophique (ALS ou maladie de Charcot) et la maladie d’Alzheimer.

…/…

II – Dormez sur vos deux oreilles, nous prenons soins de vous ! 

Pour les autorités sanitaires, ces études évoquées ci-dessus ne sont pas des preuves « suffisantes » pour engager des investigations à long terme sur le sujet. Il est même très inquiétant qu’aucune véritable enquête à long terme (non financée par les industriels concernés) n’ait pu voir le jour.

Pourtant, à la vue de ces quelques études – parmi tant d’autres – nous ne pouvons ignorer les risques potentiels pour notre santé. Même si les liens ne sont pas clairement établis, les très fortes corrélations mises en évidences dans ces études nous montrent qu’il y a effectivement de quoi s’inquiéter sérieusement.

Car si on se réfère aux discours des autorités, de certains « spécialistes » et des industriels, vous ne risquez pas grand-chose, vous pouvez dormir tranquillement sur vos deux oreilles, vous ne risquez rien !

Voici quelques exemples qui vous aiguilleront.

1 – Les vaccins à l’aluminium déclarés sans danger par le Haut Conseil de la santé publique (HCSP)

…/…

2 – Arrêt des financements pour la recherche sur l’aluminium vaccinal.

Voici ce qui est dit dans ce communiqué : « La question des sels d’aluminium utilisés comme adjuvants dans la plupart des vaccins défraye régulièrement la chronique. L’Académie de médecine elle-même reconnaît depuis le mois de juin 2012 que cet aluminium vaccinal peut atteindre le cerveau et s’y accumuler. De nombreuses publications scientifiques internationales, qui ne peuvent plus être ignorées, soulignent la toxicité de cet adjuvant. »

Il continue ainsi : « Or l’ANSM, agence du médicament, ex-AFSSAPS, vient de refuser tout financement à l’équipe INSERM de l’hôpital Henri Mondor (Créteil), qui travaille depuis 18 ans sur cette question. Les travaux de recherche menés par l’unité INSERM (Pr RK Gherardi et Pr FJ Authier) portent en particulier sur les éléments favorisant la circulation des sels d’aluminium dans l’organisme, et sur les effets de leur présence dans le cerveau. Ils s’appuient sur une collaboration avec plusieurs équipes scientifiques au niveau international. Non seulement cette recherche ne doit pas être interrompue, mais elle doit être renforcée pour déboucher rapidement sur des applications concrètes. 

Au cours de cette conférence de presse seront présentées les travaux de plusieurs chercheurs internationaux. Ils sont suffisamment probants pour que le gouvernement prenne ses responsabilités. Il s’agit d’une question de Santé Publique majeure. »

3 – Pourtant certains scientifiques semblent indiquer une autre analyse.

En complément, voici le témoignage du professeur Christopher Exley qui étudie la toxicité de l’aluminium sur la santé humaine ainsi que les solutions palliatives. Dans une interview faite à la suite du documentaire «Planète alu», diffusé sur Arte, il dit les choses suivantes :

« On ne peut pas faire de recherche sur les liens entre l’aluminium et la santé humaine ici au Royaume-Uni et c’est vrai également en Europe et aux États-Unis. Ceci est lié au fait que la recherche s’est trouvée empêchée d’avancer. Essentiellement de manière indirecte, mais surtout en raison de l’immense arsenal de propagande de l’industrie de l’aluminium. Ils sont extraordinairement efficaces pour nous faire croire à tout un chacun, qu’il n’y a pas de problème, qu’il n’y a pas de questions à poser, qu’il n’y a pas de recherches à financer sur la question, que le dossier est clos. Alors que la réalité est à l’inverse. »

…/…

4- Sans parler des conflits d’intérêts…

Pour éviter d’étendre inutilement la longueur de cet article, je vous propose de lire très attentivement le rapport PDF de l’association E3M nommé « Aluminium, vaccins et conflits d’intérêts » qui nous montre l’avalanche de conflits d’intérêts entre les autorités sanitaires, les experts et l’industrie pharmaceutique. Un travail d’investigation remarquable qui nous permet de mieux comprendre les recommandations des autorités sanitaires.

Nous pouvons y apprendre les conflits d’intérêts de membres influents du Comité Technique des Vaccinations (CTV), du Haut Conseil de Santé Publique (HCSP), d’Infovac (« réseau indépendant » d’information sur les vaccins et référence pour tout le milieu médical), de l’Académie de médecine, les données falsifiées concernant la suspension du DT Polio sans aluminium, la recherche sur l’aluminium vaccinal privée de financements, les conflits d’intérêts au sein de l’Afssaps (devenu depuis 2012 l’ANSM) ou encore les liaisons dangereuses entre les experts et les entreprises pharmaceutiques.

La lecture de ce document devrait vous donner des sueurs froides. C’est tout simplement scandaleux.

III – Le silicium pour évacuer l’aluminium du corps.

…/…

Lire le dossier complet avec vidéos et liens importants

Auteur Stéphane pour le 4èmeSinge

Infos complémentaires..

CNT – Vaccins: Avertissement aux députés (envoyé par le CNT)

Comment peut-on imaginer que la médecine puisse être libre et indépendante vis-à-vis des intérêts financiers colossaux des laboratoires pharmaceutiques ? http://www.libreactu.fr/agnes-buzyn-a-ete-remuneree-par-les-labos-pendant-au-moins-14-ans/

En votre âme et conscience, chers députés, vous saurez tout, avec les vidéos suivantes.  Vos enfants, petits enfants, les nôtres, sont en danger vu la virulence des vaccins à notre époque.

https://www.kla.tv/index.php?a=showlanguage&lang=fr&id=10819

https://www.artemisia-college.info/les-vaccins-parlons-en-un-dossier-accablant-les-videos.html

Série Grandes tueuses : La rougeole ( Françoise G.) Ecoutez vers 12’45 ce qui est étudié pour le futur, on rajoute des morceaux de SIDA et de DINGUE pour immuniser les patients. Des essais cliniques sont en cours. N’en tirez pas de conclusions hatives. Réfléchissez..

Inserm

Perçue comme une maladie bénigne chez un sujet en bonne santé dans les pays développés, la rougeole est en fait une maladie très grave chez les enfants sous-nutris ou vivant dans de mauvaises conditions d’hygiène. Entre 2000 et 2014, on estime que la vaccination anti-rougeoleuse a évité 17,1 millions de décès. Interview de Frédéric Tanguy, responsable du laboratoire de génomique virale et vaccination de l’Institut Pasteur. Film réalisé par Gérard Lafont. Coproduction : Etat d’Urgence Production/DNDi/EUP/Fondation Mérieux/Inserm/Institut Pasteur/MSF/Réseau Canopé/Universcience 2016. Avec le soutien de l’investissement d’avenir (Estim). Retrouvez tous nos films sur http://www.serimedis.inserm.fr

Voir aussi d’autres vidéos de l’INSERM:

Grandes tueuses : La tuberculose

Grandes tueuses : Le paludisme

Grandes tueuses : Le choléra

Grandes tueuses : Les hépatites

Grandes tueuses : Le virus Ebola

 

 

6 commentaires

  • bonjour les ME,
    assez discuté avec les pouvoirs publics qui sont totalement inféodes aux industriels dans beaucoup de secteurs dont la SANTE. la démonstration n’est hélas plus à faire. énormément de matiere ; rapports scientifiques mais egalement playdoyes de medecins, biologistes dénoncent cette réalite. Oui nous sommes confrontes a une mafia qui tirent les ficelles de nos institutions pour s’enrichir sur notre dos sans pour autant parvenir a améliorer notre santé. c’est clair , c’est net et sans discussion possible.
    concernant l’aluminium, une marque de déodorant fait sa publicite pour ses produits sans aluminium. pourquoi si ce n’est pas dangereux. on parle de spray ….pas d’injection sous cutanee qui est une inoculation direct du produit dans le corps ! en cuisine par exemple il est proscrit d’utiliser des ustensiles en alu ! pourquoi ? parce que l’aluminium que vous avalez a dose infime va dans se stocker dans le cerveau et provoquer des maladies comme alhzeimer. les cannettes en alu sont recouvertent cote int d’un vernis qui isole du contact avec l’alu. on sait tous cela depuis que les industriels utilisent l’aluminium pour alimentation…alors nous faire croire que l’alu en adjuvent dans les vaccins est inoffensif c’est vraiment nous prendre pour des cons mais apparemment ca a l’air de marcher qd meme vu la difficulté d’interdire l’alu dans les vaccins. mais le probleme in fine c’est pas l’alu c’est bien les vaccins ! on finira par oublier que les vaccins sont un tres bon moyen de répendre tout un tas de saloperies directement dans l’organisme pour atteindre certains objectifs comme la sterilisation de certaines population, la fragilisation du systeme umunitaire des vaccines et pourquoi pas l’abrutissement des masses par la propagande des tout-vaccins.

  • je mets ci-dessous un copier coller de la pathogénésie de l’aluminium absorbee en dose infinitésimale , en homéopathie.

    A la suite de la première pathogénésie d’Alumina établie par Hahnemann et publiée dans son traité
    sur les maladies chroniques, les expérimentations pathogénétiques ont permis de cerner de façon
    plus exacte les polarités d’action du médicament.

    EXPERIMENTATION PATHOGENETIQUE :

    Il est intéressant de constater que l’expérimentation pathogénétique confirme cette action
    primordiale d’Alumina sur le système nerveux cérébrospinal.

    SYMPTOMES NEUROLOGIQUES :

    Ils mettent en évidence une tendance parétique généralisée :
    – démarche chancelante, titubante ;
    – paralysie progressive des membres ;
    – inertie mictionnelle ;
    – plus spécialement une parésie intestinale induisant une constipation caractéristique par inertie rectale : la selle, même molle n’est expulsée qu’après de longs efforts.

    Ils comprennent également :
    – des troubles neurosensoriels : vertiges rotatoires, affaiblissement de la vue ;
    – des troubles de l’humeur et du comportement : nervosité, comportement hâtif ;
    – des troubles mnésiques et de l’idéation, de l’indécision.
    D’autre part l’expérimentation pathogénétique et l’observation clinique concordent pour expliciter un pôle supplémentaire d’action du médicament sur la peau et les muqueuses dont il provoque le dessèchement.

    SYMPTOMES CUTANES :

    – Absence de transpiration ;
    – revêtement cutané sec, rugueux, ridé, parfois fissuré (mains) avec prurit aggravé à la chaleur du lit.

    SYMPTOMES MUQUEUX :

    – Absence de sécrétions lacrymales.
    – Gerçures des lèvres.
    – Sécheresse buccale le matin au réveil.
    – Sécheresse pharyngée avec aspect vernissé et mucosités visqueuses, adhérentes, obligeant à tousser et à se racler la gorge.
    Par exception, la muqueuse vaginale peut présenter une leucorrhée abondante, acide, irritante, prurigineuse.

  • Norbert

    Dans l’article ci-dessus je lis:
    Perçue comme une maladie bénigne chez un sujet en bonne santé dans les pays développés, la rougeole est en fait une maladie très grave chez les enfants sous-nutris ou vivant dans de mauvaises conditions d’hygiène.

    Quelque soit la maladie,sida compris c’est Une lapalissade.!

    Il est important de proteger nos defenses immunitaires par une bonne hygiene de vie complete( Nourriture naturelle saine et diverse,eau,proprete corporelle non chimique et divers exercices a faire quotidiennement.)et eviter les abus qui durent dans le temps

    Soyez rassurer le createur n’a rien oublie.
    Les vaccins sont inutiles…la vie vecu proprement au naturel et au contact de la nature s’en charge.

    Ce qui motive les hommes: le fric,nouveau dieu planetaire abusant de la credulite de la masse non informee et ne se servant pas de ses neuronnes.

    PS:je ne suis pas contre la medecine dans sa totalite que je juge parfois necessaire .
    Mais aujourd’hui il y a abus car elle ne s’interesse qu’aux consequences quitte a les provoquer sans s’occuper des causes.
    Quelque soit le domaine,politique,sante,…..ect….et malgre les lanceurs d’alerte,La masse est facilement manipulable, par les bonimenteurs,les soit-disants specialistes en toute chose et n’ayant comme logique que manipulation,pouvoir et fric, que s’en est desesperant et que parfois je me dis qu’elle merite bien ce qui lui arrive..car c’est trop fatiguant pour que cette masse reflechisse.
    Elle prefere faire mumuse avec son smartphone au lieu de se cultiver un minimum.

  • bonjour à tous,
    Je vous rejoins dans vos réflexions et diverses remarques; Excellente visions des choses pour l’ensemble des intervenants.
    Merci Volti pour cette nouvelle « piqûre « de rappel.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif
    Merci à tous…… et vivez bien et sainement..

  • partisan

    Oui merci aussi volti… de cet piqûre (sans aluminium) de rappel.

    Dans un documentaire, si je ne me prope pas c´était un documentaire sur les chemtrails, ils tiraient la sonnette d´alarme en ce qui concerne l´aluminium qui se trouve dans les chemtrails. Nos nappe fréatiques en sont contaminer.
    Mais non seulement les chemtrails et les vaccins sont de la merde, mais aussi:

    https://www.youtube.com/watch?v=gTSgzjshBls

    https://www.youtube.com/watch?v=z-pY8Cn68LQ

Laisser un commentaire