Les magasins Carrefour vont vendre des légumes « interdits »….

A moins que ce ne soit qu’une histoire de gros sous, puisque le bio a le vent en poupe, on peut néanmoins, apprécier la nouvelle..

Ces légumes sont issus de semences paysannes qui ne sont pas homologuées par l’administration française. L’enseigne de distribution veut ainsi s’engager aux côtés d’agriculteurs pour sauver de vieilles variétés.

Illustration

Sur les étals de Carrefour, on va trouver des échalotes, des artichauts ou des potimarrons. En tout, une dizaine de variétés anciennes de légumes seront vendues dans des enseignes d’Île-de-France et de Bretagne. Ce sont des légumes produits par des paysans, qui ont ces variétés depuis souvent des générations sur leur ferme.

Ils peuvent, eux, les cultiver et les vendre chez Carrefour (c’est autorisé), mais ils aimeraient pouvoir aussi vendre leurs graines à d’autres agriculteurs pour qu’ils soient plus nombreux à en cultiver et que les consommateurs aient un peu plus de choix. Mais ils ne le peuvent pas. C’est interdit.

Pour vendre une semence en France, il faut qu’elle soit homologuée au catalogue national, contrôlé par l’État. Cela coûte entre 1.000 et 10.000 euros. Seuls les semenciers industriels en ont les moyens. Les défenseurs de ces graines anciennes ne sont pas contre le catalogue (il faut des règles), mais ils demandent depuis des années qu’elles soient assouplies, et que les coûts soient moins élevés.
Un combat pour les paysans
…/…

Lire l’article complet

Auteurs Virginie Garin et Loïc Farge pour RTL.be

16 commentaires

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Les magasins carrefour sauver les vieilles variétés ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    Faire toujours plus de bénef sur le dos des petits paysans, ça oui, en surfant bientôt sur la vague permaculturelle. Je suis prêt à parier gros sur le fait que nous verrons bientôt fleurir dans toutes les grandes surfaces, au rayon fruits et légumes, le label « produit issue de la permaculture »

    « Les défenseurs de ces graines anciennes ne sont pas contre le catalogue (il faut des règles) », vous en êtes certains ? De quels défenseurs parlons-nous ? ceux qui voudraient bien toucher leur part du gâteau peut-être. Parce que défendre la biodiversité et par conséquence les semences dans l’intérêt de tous, pour que chacun ait accès à la diversité offerte par la nature, c’est refuser tout « catalogue » et surtout cette insupportable ingérence typiquement humaine sur les biens terrestres …

    M.G.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Outre le propos très juste de MG j’ajouterai que ces légumes seront sûrement, compte tenu de la quantité nécessaire pour approvisionner les magasins, largement arrosés à la sauce Monsanto et consorts !
    donc, pour moi, légumes anciens ou non… je reste sur mes gardes…

  • blackh

    Des réglementations insensées de ce type ne devraient jamais exister. Tout est contrôle et business. Bientôt, il faudra acheter l’air qu’on respire. Plutôt que de dire « c’est autorisé » ou « ce n’est pas autorisé », il faut réfléchir si c’est bon ou pas. Il y a tellement d’appauvrissement dans l’alimentation !

    Les légumes cités en exemple, on les trouve déjà pour certains en magasin bio.

    Carrefour (entre autres) vend déjà du lait « C’est qui le patron ».

  • Naao

    Là aussi je comprend pas. La loi voudrait interdire à des plante de pousser. Mais nul n’est sensé ignoré la loi, et je ne connais encore personne capable d’expliquer une loi à une plante, et confirmer qu’elle a bien compris.
    Enfin, et c’est un avis personnel qui n’engage que moi, mais je pense qu’on devrait tout simplement ne pas vendre de nourriture. La bouffe ça se partage.

    • mirzabad mirzabad

      En fait, ce sont les gros semenciers qui ont fait voter des lois leur garantissant des royalties sur ce que les paysans font pousser par le biais d’une interdiction à replanter leurs propres semis issus de leurs récoltes. (Si mes souvenirs sont bons…)

      De la sorte, un semencier (par exemple Monsanto, Syngenta, Bayer, etc) est en droit de poursuivre tout agriculteur dont la récolte est issue de semis non-distribué par lui et dont il n’a pas perçu royalties. Au delà de ça, c’est aussi la garantie d’avoir la main mise sur ce qui finit dans nos estomacs…Donc, un contrôle de facto sur notre santé et un droit de vie et de mort sur la population… Charmant, non???

      Aux USA, c’est l’horreur pour les agriculteurs… Les « gens » de chez Monsanto viennent par hélicoptère prélever (sans aucune autorisation légale) des échantillons dans les cultures afin de pouvoir poursuivre les propriétaires, si par exemple ils y retrouvent une plante (souvent du soja OGM) … Ce qui, en vérité peut avoir été le résultat d’une pollenisation naturelle… Mais malheur au propriétaire qui se fait noyer dans des procès interminables gagnés à grands renforts d’as du barreau… Juste pour « l’exemple »…

      J’espère que je serai déjà loin le jour où ce sera comme ça chez nous, ce qui risque fort d’arriver bientôt, tant si peu ne comprennent le danger qu’il y a a demeurer dans l’Europe….

  • habana

    Des légumes pas « homologués » ? Tristement comique !
    Ils se foutent vraiment de notre gueule ces cartels politico-mafieux en cheville avec les multinationales. Et en « veautant » Macron et donc l’Europe…ça ne risque pas de s’améliorer !!
    Bon courage !

  • mirzabad mirzabad

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gifChttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gifCodex Alimentariushttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

    Volti, n’y avait’il pas déjà un article à ce sujet sur LME?
    Où il était question de ce codex alimentarius rentrant en vigueur le 31/12/2009? (si mes souvenirs sont bons?)
    https://www.youtube.com/watch?v=WAk2blRHdNE
    https://www.youtube.com/watch?v=fb_y4tL3b3I

  • Bad-boy

    Opération de marketing ni plus ni moins.

  • partisan

    Quele est l´idée cachée de carrefour dans tout ça ? Je ne leurs fait pas confiance.
    Ce sont-t´ils peut-être réveillé et craignent a voir leurs assièttes à partir du jour X.

  • jules vallés jules vallés

    A quand la GPA/PMA pour les légumes?
    Quoi que… c’est peut-être déjà le cas !!

Laisser un commentaire