12 commentaires

  • Ernest London

    À lire également : L’IMPÉRATIF DE DÉSOBÉISSANCE
    Jean-Marie Muller propose une véritable généalogie de la désobéissance, depuis Étienne de La Boétie, Henry David Thoreau et Gandhi, jusqu’aux combats les plus actuels. (…)
    Il parvient pratiquement à épuiser son sujet en remontant aux sources de la désobéissance civile, lui donnant une définition et des contours actuels et l’inscrivant dans une nécessité impérative pour le fonctionnement démocratique de notre société. Lecture extrêmement nourrissante et absolument indispensable !

    Article très complet sur le blog de la Bibliothèque Fahrenheit 451 : https://bibliothequefahrenheit.blogspot.fr/2017/08/limperatif-de-desobeissance.html#more

  • manguetsou

    Keny Arkana – Désobéissance Civile

    http://www.youtube.com/watch?v=rn-wIPiWI5Q

  • Il faudra peut-être se mettre à la désobéissance civile en 2018 quand e nouveau contrôle technique européen sera en vigueur. D’ailleurs certains contrôleurs l’appliquent déjà et éliminent déjà des véhicules anciens. Les points contrôlés passent de 123 à plus de 400. La moitié du parc automobile va devoir dégager. Je suis bien moi avec ma voiture de 1986… et ma nouvelle que je viens d’acheter (la même) de 1986 aussi… (tercel toyota, increvable…)

    Quelqu’un a une idée pour se battre contre çà ?

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      « Quelqu’un a une idée pour se battre contre çà ? »

      La réponse à ta question se trouve précisément dans ton commentaire : « Il faudra peut-être se mettre à la désobéissance civile en 2018 », c’est une évidence. Pour ma part, comme je l’ai déjà dit ici, si mon véhicule de 2005 ne passe plus le checkpoint de la dictature alors qu’il s’en sortait avec zéro défaut jusqu’à présent, je roulerai sans leur vignette bleue, point barre ! Il y a un moment où il va falloir dire STOP pour ne plus se faire piétiner par des psychopathes en cravates et remettre tous ce beau monde du bon côté des portes de l’asile. La désobéissance civile devient une nécessité pour qui veut continuer à vivre dignement …

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif M.G.

      • C’est très dangereux de faire cela !,
        car alors, tu n’est plus couvert par ton assurance,
        même si tu la paye !

      • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

        Peut-être, mais je suis un mouton qui marche en dehors du troupeau. Il y a bien longtemps que je ne crains plus le système ! Je sais que tout est lié pour nous maintenir enchaîné et nous empêcher de dévier de leur « droit chemin ». A partir de là il faut bien faire un choix : soit on se prosterne devant des maîtres et des dieux durant toute sa vie, soit on surpasse la peur dans laquelle on nous a enfermé depuis l’enfance et on met en œuvre ce que l’on pense être juste pour nous, en faisant appel à notre bon sens en toute conscience. Toujours garder à l’esprit que ceux qui nous imposent leurs lois iniques en nous muselant par la force ne sont que de mortels usurpateurs …

        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif M.G.

      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD

        A erica,
        « car alors, tu n’est plus couvert par ton assurance, »

        Est-il normal que les assurances aient le droit de ne pas couvrir les frais d’un accident dès lors qu’elles ne prouvent pas que celui-ci est dû au mauvais état du véhicule ?
        Si on a le droit de ne pas payer d’impôt dès lors qu’un seul petit article de la loi n’est pas respecté par l’Etat, on comprendrait, mais il n’en est rien, tandis que les assurances s’arrogent le droit de se faire justice sans passer par la justice officielle. Par exemple les assurances mettent automatiquement les torts à 50 /50 quand vous avez un accident dans un parking, même s’il est reconnaissable quel est l’avant de la voiture qui frappé. Est-ce de la bonne justice ?

    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD

      Citation de la déclaration de 1789 qui est dans la Constitution :
      « ART. 4. — La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui. »
      Or il n’y a pas de nuisance à autrui de ne pas avoir fait vérifier son véhicule, la nuisance n’étant constatée que quand le véhicule a des défauts pouvant induire directement un accident sur autrui.

      « ART. 6. — La loi est l’expression de la volonté générale. »
      Si la volonté générale est contre ce durcissement de la loi, alors ce durcissement devient inconstitutionnel.

  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD

    Il est à noter qu’un véhicule qui n’a pas de vignette indiquant le prochain passage au contrôle technique est parfaitement dans son droit. Seuls, les véhicules ayant une vignette périmée sont passibles de PV. Sans vignette, il faut que la force publique vérifie votre carte grise pour vous faire un procès. Il faut donc qu’elle vous arrête étant au volant de votre véhicule.

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      Merci pour le tuyau, Daniel. Je pense qu’il va servir à pas mal de monde, notamment à ceux dont le véhicule aura été considéré obsolète par la kommandantur. Pour moi, la seule personne apte à décider si mon véhicule est en état de prendre la route est, après moi, mon garagiste. Le reste n’est qu’arnaque visant à dépouiller le citoyen, tout comme la vignette Crit’air. …

      M.G.

  • Oui, merci, c’est bon à savoir. Au moins pour éviter la prune quand on est garé dans la rue. Parce que pour les contrôles, ils n’ont besoin d’aucune raison… Et les flics ne disent même plus qu’ils vous la mettent. On le sait 2 semaines après en recevant l’amende…grrrrr (j’en ai reçu une pour avoir gardé les pneus clous trop longtemps…j’ai vraiment cru que le flic me donnait juste un avertissement. bon d’accord, c’était début juillet, mais quand même !)

  • Le problème est là: si vous êtes hors la loi, il faut payer. Or quand on n’a pas de sous pour cela, on finit par obéir pour ne plus avoir à banquer. Il arrive un moment où il faut céder. D’ailleurs, on entend parfois des commentaires: il faut toucher au porte-feuille des gens pour les faire obéir. S’il s’agit de ramasser les crottes de son chien, on peut le comprendre. Mais s’il s’agit de l’exemple que vous citez, cela devient inacceptable.
    Où est la limite ?

    On arrive très vite à des idées de procès longs et coûteux pour faire valoir ses droits et surtout la stupidité de certaines lois. Et ça, cela rebute évidemment…