Commerce d’indulgences et certificats verts….

Aujourd’hui ce sont des cercles économiques qui nous mentent à propos des certificats verts et qui possèdent un excellent réseau de désinformation dans la politique et les médias. Tout d’abord il faut créer la mauvaise conscience. Nous sommes fautifs qu’il y ait des émissions de CO2 trop importantes. Ce CO2 dont nous sommes coupables change le climat, fait fondre les glaces polaires et mourir les ours blancs. Mais comme nous continuons à commettre de tels péchés, que nous n’arrêtons pas de conduire notre voiture et que nous chauffons notre appartement au mazout, nous devons en retour acheter des certificats verts pour avoir un « impact climatique neutre ».

Source KlaTv

 

7 commentaires

  • La plupart des lecteurs de ce blog sont trop bêtes pour comprendre que les banquiers ne les prennent pas pour des cons mais les y laissent, pour ce qu’ils sont.
    Les cargos et pétroliers ne polluent pas. Les avions ne polluent pas. seules leur petite cheminée ou leur voiture pollue.
    Ps Les bombes et explosifs de l’industrie de l’armement ne pollue pas. :)

  • Après, il faut faire la différence en CO² et pollution… Le marché des points carbone est un marché très juteux. Si seulement ils prenaient en compte la vraie pollution rejetée dans la nature et non pas juste le CO², cela ferait il une différence ?

  • GROS

    Est-il au moins prouvé que le changement climatique est d’origine anthropique ?

  • J’avais été scandalisée la première fois que j’ai entendu parler des droits à polluer, il y a quelques années. Droits qui sont cotés en Bourse !

    Il faudrait peut-être définir ce qu’est une pollution. La Terre suit un cycle naturel, comme les autres planètes. Et comme elles, elle se réchauffe en ce moment.
    Du moins elle semble se réchauffer, selon les points de vue. Pour nous, au Sud, l’été a été très long et très chaud, et surtout très sec.
    Mais avant toute discussion sur le réchauffement ou non climatique, j’aimerais qu’on puisse éliminer tous ces sorciers bipèdes qui jouent avec le climat. Après on pourra discuter.