La peur du nucléaire à Aix-la-Chapelle ….

Dernière MAJ: 01/09/2017

La centrale nucléaire de Tihange en Belgique… Une installation vieillissante qui donne des sueurs froides aux Allemands d’Aix-la-Chapelle. A compter de ce vendredi, ses résidents de moins de 45 ans peuvent venir retirer gratuitement des pilules d’iode dans les pharmacies. Une simple mesure de précaution, insiste le coordinateur de cette opération, Markus Weber.

“Notre travail en tant qu’agence en charge des catastrophes est de ne pas semer la panique inutilement, explique-t-il. Ce n’est pas nécessaire. D’un autre côté, nous ne voulons pas sous-estimer quoi que ce soit, nous voulons agir de manière responsable et c’est ce que nous faisons en nous préparant pour un éventuel incident.”

Aix-la-Chapelle se trouve à 70 kilomètres de la centrale de Tihange. Or la cuve d’un des réacteurs présente des microfissures. De l’autre côté de la frontière, on s’en inquiète depuis longtemps.

“C’est bien qu’il y ait cette distribution de pastilles d’iode, mais ça ne me tranquillise pas”, commente une résidente.

“Si la ville distribue ces pilules, c’est qu’il y a déjà quelque chose qui a mal tourné”, s’inquiète un habitant.

Les Allemands tolèrent d’autant plus mal ce risque que leur pays est progressivement en train de sortir du nucléaire et a fermé ses centrales les plus anciennes. La Belgique compte sept réacteurs en service, dont deux ont des cuves présentant des microfissures.

Source EuroNews

Vidéo sur Planet.fr

13 commentaires