Dans votre shampoing, des produits pas très propres….

Bien lire les étiquettes car, les jolis contenants avec de belles couleurs, vantent les mérites d’un produit qui n’est pas sans risque.

Se laver les cheveux n’est pas sans risque. Entre produits irritants, allergisants et perturbateurs endocriniens, nombre de shampoings ont des effets nuisibles. Enquête lessivante.

Ce ne sont que quelques lignes illisibles à l’arrière de vos shampoings : la liste des ingrédients. Elle contient tout ce qu’il y a à savoir sur ces produits du quotidien. Mais si vous parvenez – à peu près – à distinguer les ingrédients d’un plat cuisiné, il est impossible en revanche d’analyser l’étiquette d’un shampoing sans être toxicologue ou, au minimum, extrêmement bien informé. Pourtant, certains de ces produits sont loin d’être sans conséquence sur vos cheveux.

Commençons donc par l’un des composants les plus fréquents des shampoings : le sodium laureth sulfate ou sodium lauryl sulfate, couramment appelé « SLS ». C’est le tensioactif, celui qui est chargé de « décaper » vos cheveux. Peu cher, il présente pour les industriels l’avantage de produire la mousse sous la douche, donnant ainsi au consommateur l’impression que le shampoing est réellement efficace – en réalité, un produit peut très bien nettoyer sans mousser. « Le SLS a des propriétés très détergentes, il peut être irritant et allergisant. C’est-à-dire qu’il dessèche la peau et la rend plus sensible, détaille André Picot, ancien toxicochimiste au CNRS et président de l’Association toxicologie-chimie. Mieux vaut l’utiliser avec parcimonie. Si on en met tous les jours, ça dégraisse les cheveux, ça les déshydrate et ça les fragilise. Le SLS est également déconseillé aux gens qui ont de l’acné et à ceux qui sont sensibles aux produits chimiques, qui vont faire de l’eczéma. »

C’est justement le cas de Charley Assoun, coiffeur converti au bio qui n’a pu exercer que quelques années au début de sa carrière en utilisant des produits conventionnels. « J’avais des allergies énormes, de gros problèmes, des boutons, tout cela à cause des produits chimiques. Et personne ne vous alerte à ce sujet quand vous commencez le métier », explique le professionnel, qui a monté sa propre chaîne de salons bio et sa propre gamme de produits, Biocoiff.

« Les marques ne réagissent pas »

Il est particulièrement critique sur les silicones. Vous reconnaîtrez ceux-ci dans la liste des produits grâce à leur terminaison en « icone », « iconol » et « siloxane ». « C’est comme si on mettait du plastique sur ses cheveux, explique Charley Assoun. Cela démêle bien les cheveux parce que ça agit comme un film dessus. Mais au bout d’un moment, ce film étouffe le cheveu, qui ne respire plus. » Sans compter que certains silicones mettent plusieurs centaines d’années à se dégrader dans l’environnement. Beaucoup de shampoings se vantent donc d’être « sans silicone ». « Mais attention, précise le coiffeur, les produits de substitution ne sont pas meilleurs ! » C’est le cas notamment des ammoniums quaternaires — dont certains s’accumulent sur les cheveux et peuvent les alourdir au fil des usages.

Il y a encore plus préoccupant. La plupart des cosmétiques industriels contiennent des perturbateurs endocriniens : ces molécules qui dérèglent l’organisme de diverses façons, affectant le système immunitaire, la fertilité ou encore le comportement. L’UFC Que choisir met régulièrement à jour une liste exhaustive des produits contenant des substances dangereuses. Pour ne citer qu’un exemple, on retiendra le méthylisothiazolinone, abrégé en MIT, qui a reçu la peu enviable distinction d’« allergène de l’année » par une société de dermatologues états-uniens, comme le rappelle l’UFC. Elle est désormais interdite dans les produits sans rinçage. Cela n’empêche pas plus de la moitié des shampoings répertoriés par l’association d’en contenir.

« Les marques ne réagissent pas, regrette Olivier Andro, chargé de mission à l’UFC Que choisir. La seule avancée est que le syndicat professionnel du secteur cosmétique va dans notre sens et appelle également, contre ses propres adhérents, au retrait de ces produits. Quant à nous, nous avons écrit des lettres à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes pour qu’ils retirent ces produits. » Olivier Andro peine à imaginer des évolutions positives. « L’information transparente sur la composition des produits n’est pas la priorité des fabricants. On peut lire le nom de la marque en énorme, les arguments marketing, mais en revanche la liste des ingrédients, mention réglementaire la plus importante, est toujours en face arrière dans des niveaux de lisibilité très limités. »

Pourtant, les industriels pourraient faire autrement, en remplaçant ces produits chimiques nocifs par des substituts naturels inoffensifs. Le sodium coco sulfate, par exemple, est l’alternative naturelle au fameux SLS évoqué au début de cet article. « C’est la solution, la substitution. Il existe des tas d’alternatives naturelles peu ou pas toxiques, il suffit de regarder parmi les marques qui font des produits bio », avance le toxicochimiste André Picot. Qui ajoute : « Beaucoup de gens font eux-mêmes leurs shampoings à base de produits naturels. »

« Si ce que vous disiez était vrai, nous ne mettrions pas ce produit sur le marché » 

Pour savoir si les fabricants ont réellement pris conscience de ces problèmes, je me suis rendu à une conférence de presse de L’Oréal, leader mondial du cosmétique. « Vos lectrices vous le disent, elles veulent savoir ce qu’il y a derrière ces produits et nous sommes très engagés sur le sujet », lance Hervé Béroud, le directeur France, à une assemblée majoritairement composée de journalistes de la presse féminine…/…

Lire l’article complet

Auteur Martin Cadoret pour Reporterre

 

19 commentaires

  • Bonjour,
    J’ai eux des problèmes allergiques jusqu’à présent de toutes sorte, dont le principal est le rhume des foins qui conduit souvent à des problèmes d’asthme. Mais j’ai aussi beaucoup de soucis cutané et au niveau du cuir chevelu dont de l’exéma et psoriasis.

    J’utilise dont pas n’importe quoi pour l’hygiène et pour les cheveux j’utilise en produit de base celui-ci : https://tinyurl.com/yak473el Les grandes marques surfent aussi sur la vague des shampoings sans sulfate et sans silicone et même dit bio, mais c’est bien entendu que du marketing. La miss utilise toutes une gamme de produits de beautés bio elle passera quand elle sera levée vous les présentez.

    Orné

    • Isil Isil

      Bonjour Orné,
      Une alimentation différente, sans produits laitiers animaux d’aucune sorte et sans gluten peut apporter une solution à tes problèmes d’allergies; Prends le temps de lire quelques pages:
      http://www.seignalet.fr/fr/
      https://www.lappart-des-spasmos.fr/forum/page/liste-des-pathologies?sid=59bd04be1d5db17fabe5dbb457cfe441

      Cette alimentation peut à coup sur régler tes problèmes, définitivement.
      Bonne journée https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • Bonjour Isil,

        La miss et moi somme devenu végane depuis 3 ans et il est vrai qu’il y a un mieux, mais ce n’est pas définitivement partit non plus.

        Maintenant il est vrai aussi qu’au niveau du gluten, je ne suis pas très regardant et je consomme pas mal de glucide sous forme de céréale, surtout l’avoine, mais je ne consomme jamais de farines raffinées donc en principe je devrais éviter le gluten.

        Merci pour le partage, j’irai lire, car se sont des sujets qui me passionne et à la miss aussi.

        Orné

      • Isil Isil

        @ Orné,
        Ma science est toute neuve, mais si j’ai bien compris le gluten qui est présent dans l’avoine aussi, avec ses longues chaines de molécules dégrade la paroi de notre intestin grêle, le rend poreux;
        En conséquence des molécules indésirables passent dans notre organisme, le système immunitaire ne peut gérer ni les plus petites ni les plus grosses, que l’on retrouvera un peu partout dans l’organisme;
        C’est une véritable pollution qui nous rend tous malades à plus ou moins long terme.
        Le maïs est à proscrire aussi, car trop muté lui aussi.
        Pour faire simple, toutes les céréales sont à bannir, car elles ont changé plus vite que notre organisme qui est incapable de les traiter;
        Reste le riz, le sarrasin, le pois chiche, la châtaigne, le lupin, l’amarante-liste non exhaustive-comme farines pour ta cuisine !
        Et bon app’ https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif
        http://www.seignalet.fr/fr/le-regime-seignalet/pratiquer-le-regime/les-grands-principes.html

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Je n’utilise qu’un shampoing bio et encore toutes les trois semaines environ voire plus. Je brosse soigneusement mes cheveux tous les jours, et eux qui étaient très secs sont devenus brillants, souples et très doux.

    J’avais lu ce conseil à plusieurs endroits et certaines personnes avec des cheveux longs et magnifiques n’employaient jamais de shampoing, elles les lavaient juste à l’eau et très très rarement, moins d’une fois par mois.

    Les brosser permet non seulement d’enlever les poussières et autres saletés qui se déposent dessus, mais encore de répartir le sébum du cuir chevelu sur l’ensemble de la chevelure, ainsi il n’est jamais gras et les cheveux sont plus brillants. La brosse doit être lavée très souvent.

  • yann

    Bonjour, personnellement, je ne me lave plus les cheveux depuis 2 ans , je les passe sous l’eau tout les jours , voir deux jours .
    Suis un adepte du no-poo .https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
    P.S: Voir commentaire des personnes en fin de page.
    https://antigone21.com/2013/10/23/le-jour-ou-jai-arrete-de-me-laver-les-cheveux/

  • Graine de piaf Graine de piaf

    J’avais oublié de dire que je les rince aussi avec un peu de vinaigre de cidre + eau, mais cela je l’ai toujours fait, c’était le conseil d’un des plus grands coiffeurs français il y a 60 ans !
    je suis entièrement d’accord avec l’article mis ci-dessus. Je les brosse aussi la tête en bas, je les porte mi-longs, je vais bientôt les faire couper légèrement, puis plus tard dans la saison car le port des vêtements avec col nécessite une coupe plus courte, sinon cela fait négligé, surtout à mon âge.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Mais il n’y a pas que les cheveux qui souffrent de trop de lavages et de shampoings trop remplis de produits chimiques.
    Le corps aussi ! les douches quotidiennes sont un supplice pour lui ainsi que les gels et autres produits après-douche !
    Si l’eau est calcaire, mieux vaut éviter de se doucher souvent ! l’été quand on transpire beaucoup passe encore, mais alors simplement avec de l’eau, éviter savons etc… sauf sur les parties intimes et bien entendu les mains.

    Sentir la transpiration ? ce n’est pas une affaire de douche en plus ou en moins mais par contre de l’alimentation, plus on mange carné, épicé ,ou gras, plus la transpiration a une odeur forte ( et les selles …. beurk !!!)
    Bref, en un mot comme en cent, le corps de la tête aux pieds n’est pas fait pour toutes ses salop*** qu’on lui met dessus et qui, traversant la peau presque immédiatement, vont se loger dans notre organisme, l’empoisonnant lentement mais sûrement !

    • Bonjour Graine de Piaf,
      C’est un principe dont je suis bien conscient depuis longtemps, mes parents étant hippie dans les années 60 & début 70 appliquaient déjà ses techniques.

      Mais je n’y arrive pas, c’est un conditionnement j’en suis bien conscient, mais il m’est impossible de sortir de chez moi sans passer par une bonne douche, un brossage de dents, me coiffer, me faire beau quoi (rires).

      Pour ce qui est de l’alimentation, je te suis à 100% étant passé d’un régime carné à un végane, je sent bien la différence au niveau de la sudation, c’est le jour et la nuit, mais encore une fois, lorsque je sort de la salle de sport, je dois me passé un déo à bille sous les aisselles, sinon je me sent pas à mon aise.

      Orné

      • Graine de piaf Graine de piaf

        Orné, au lieu du déo, mets juste un petit peu de talc pour bébé. Tu auras l’impression d’avoir fait quelque chose, car ce que tu fais n’est pas nécessaire mais toi tu y attaches de l’importance, alors autant mettre quelque chose de neutre, ton mental ne verra pas la différence.
        D’autre part pour la douche, utilise seulement de l’eau, sans rien d’autre.

      • Voltigeur Voltigeur

        Les substances que nous cache… le talc
        Plus blanc que blanc, le talc ? Ce produit considéré comme naturel est toutefois considéré comme potentiellement cancérigène. Dans la série “les substances que nous cachent les produits star”, découvrez les dessous du talc et ses alternatives possibles.
        https://www.consoglobe.com/substances-cachees-dans-le-talc-cg

      • Ah ben merde alors, je met quoi du coup ? De la farine ? (rires)

        Orné

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Bon courage VOLTI et merci de consacrer ton dimanche à nous installer un forum tout nouveau tout beau !!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Attends Volti, il y a talc et talc… je sais que Orné ou Akasha sauront faire la différence et prendre le « bon ».
    mais si on en trouve pas il y a quelque chose qui a fait ses preuves : le bicarbonate de soude !
    Lorsqu’on m’en a parlé la première fois je n’ai pas cru qu’un produit aussi banal pouvait s’avérer être bien plus efficace que n’importe quel déodorant « sophistiqué » et bourré de produits chimiques.
    Et pourtant c’est littéralement un destructeur de mauvaises odeurs ! Comble du luxe, on fait
    en plus des économies car son prix est dérisoire comparé au prix des déodorants classiques.

    Facile comme emploi : c’est très simple :
    une fois sorti de la douche et séché (vos aisselles peuvent rester légèrement humides)
    il suffit de prendre un peu de bicarbonate dans la paume de la main et de l’appliquer directement sous les aisselles.
    Penchez-vous en avant pour ne pas en mettre partout et étalez-le en faisant tomber le surplus dans votre lavabo. (c’est très rapide dès qu’on a pris le coup de main;) )
    Si vous portez un haut de couleur foncé n’hésitez pas a faire tomber le surplus pour qu’il n’y ait pas de trace:) A l’inverse pour les vêtements clairs, vous pouvez en laisser un peu plus pour augmenter son efficacité !
    Il est tellement efficace que vous pouvez aussi en mettre directement après une séance de sport, c’est radical !
    voilà qui peut résoudre le problème d’Orné !

  • Bonjour, booonjoouuur https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    Pour se laver les cheveux, ils existent divers méthodes très naturelles et peu onéreuses. Il n’est plus nécessaire de ce les laver tout les jours comme on nous l’a erronément appris.

    Je vous proposes donc de suivre mes méthodes éprouvées sur mon sujet : Astuce cheveux
    Un extrait :

    Attention : Ici on parle bien de rinçage, utilisez donc votre shampoing bio (de préférence), puis rincer bien avec le vinaigre, cela neutralisera aussi le calcaire de l’eau pour d’autre bienfaits encore sur vos cheveux !
    Quel est le problème pour un cuir_chevelu trop alcalin ? Les pellicules ! Et le rinçage au vinaigre de cidre est particulièrement indiqué pour le le traitement des pellicules, quand au choix de votre sgampoing, veillez bien à ce qu’il n’ait pas de sulfate de sodium, dont le pH est de 9 !

    Rincer les cheveux à l’eau froide vinaigrée permet aussi de stimuler les muscles horripilateurs qui se trouve à la base de chaque cheveu, et donc de stimuler également le cuir chevelu… De plus, le vinaigre fait briller les cheveux, les rend tout doux et légers…Sans compter qu’il facilite le démêlage ! L’odeur du vinaigre de cidre s’estompe très rapidement, une fois les cheveux secs, ça ne sent plus rien du tout. Tout de foi si l’odeur persiste, vous pouvez toujours ajouter deux ou trois gouttes d’huile essentielle de votre choix.

    Utilisation : Vous avez besoin :

    – D’une bouteille vide.
    – De trois cuillères à soupe de vinaigre de cidre.
    – D’un litre d’eau froide.
    – D’une huile essentielle de votre choix.

    Ensuite, après avoir fait votre shampoing et rincer vos cheveux, vous videz l’entièreté sur vos cheveux, et surtout ne rincé pas de nouveau Wink Notez aussi que cela ne modifiera pas la couleur de vos cheveux, qu’elle soit naturelle ou pas, ainsi que les cheveux henné. Voilà je pense avoir tout dis, si question il y a n’hésitez pas !

    Bien, maintenant, avec quel produit naturel laver ces cheveux à petit prix et de façon super efficace et par la même occation boycotter tout ces produit issus des grandes multinationales, du genre Garnier et Loréal qui ont un monopole sans partage vu que des tas d’autre marques leur appartient genre fructis et j’en passe…Sans compter que leur produits sont testé sur les animaux, quand ils ne contiennent pas de produits animales… No

    Hier pour le visage, je vous parlait de l’argile verte, voilà déjà un bon produit..Mais il y a un autre produit qui est très ressemblant et qui est plus spécifique pour les cheveux, j’ai nommé le Rhassoul !
    Conseil d’utilisation: Comme pour la préparation de l’argile verte, elle doit être bien fluide (ni trop liquide ni trop épaisse). Et vous l’appliquerez sur le cuir chevelu et les racines Surtout pas sur toute la longueur ! Bon au début vous verrez ce n’est pas évident vous allez en mettre partout^^ Mais on est des femmes vous aurez vite le tours ne vous tracassez pas Wink Ensuite vous laisserez reposer tout ça un quart d’heure à vingt minute. Si vous avez des long cheveux vous les enroulez dans une serviette de bain ou un filet. Puis vous les rincerez à l’eau fraîche en massant doucement le cuir_chevelu, et terminer bien entendu avec le rinçage au vinaigre de cidre

    Sinon en shampoing j’utilise les poudres bios : comme bleu olive à l’huile d’argan.

    J’ai aussi pour vous des masques visages pas cher et facile à réaliser : Soin visage par Akasha

    Et astuce pour avoir de belles dents blanches :
    3 astuces pour avoir des dents blanches

    Sinon pour ma part pour les maquillages et soins visage, j’utilise Aya Nature, Sicobel, Bioterm,…Pour le soins corporel et visage, j’ai découvert bleu olive à l’huile d’argan, c’est magique !! je vous le conseilles.. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

    Akasha.

  • heb

    ça fait également plus de trois ans que je n’ai pas pris de vrai « shampoing » (je suis un homme, et j’ai les cheveux long)
    avant cela j’étais un adepte du pédrolan anti pellicule special cheveux gras.

    désormais je me « lave » les cheveux uniquement avec du shikakai (une plante indienne) + eau vinaigrée (cidre) en rincage et c’est magique :) : plus de pellicule, ni d’irritation, un lavage tout les 8/10 jours (et malgré une activité sportive assez intense;) et des cheveux soyeux:)

    Pour le déodorant (je suis végétarien mais malgré tout….) je le fabrique moi même: 40g d’huile de coco que l’on fait fondre au bain marie avec 6g de cire d’abeille, puis on ajoute 25gramme de fécule de pomme de terre ou mais, 25 de bicarbonate de soude surfin, 20goutte d’huile essentielle de palmarosa et 5 a 10goutte d’une huile de son choix (sauge sclaré pour moi). on verse dans un petit pot et hop, ça se conserve à température ambiante plusieurs mois, faut juste prendre l’habitude de l’appliquer avec les doigts.
    jamais eu de déo aussi efficace!

Laisser un commentaire