Russie: une grosse banque mise en faillite…

Déniché par Confucius, qui ajoute (toujours grosse banque quand il s’agit de la Russie et toujours petite banque quand il s’agit des USA MDR).

La banque centrale russe a fermé vendredi un important établissement financier, Iougra, accusé d’activités frauduleuses et de masquer la réalité de ses comptes, qui devient ainsi l’une des plus grosses victimes des efforts croissants des autorités pour assainir le secteur financier.

Créée en 1990 et très présente dans l’Oural et en Sibérie occidentale, Iougra se classait 29e banque en Russie sur environ 600 par la taille de ses actifs, selon la banque centrale qui a annoncé le retrait de sa licence bancaire dans un communiqué. Elle rejoint ainsi plus de 300 banques mises en faillite depuis l’arrivée à la tête de la Banque de Russie en 2013 d’Elvira Nabioullina, qui a accéléré le grand ménage en cours au sein des centaines d’établissements hérités de la mise en place de l’économie de marché il y a 25 ans.

Il est rare que les autorités prennent une telle mesure pour une banque de cette taille, d’une part en raison des coûts massifs liés au remboursement des dépôts des client particuliers, et d’autre part en raison des pertes causées aux entreprises clientes, dont les dépôts ne sont pas garantis. Selon la banque centrale, qui avait placé Iougra sous tutelle début juillet, un sauvetage n’était « pas opportun » au vu de l’ampleur de ses problèmes, d’autant qu’elle ne présente pas « une importance systémique ».

A l’origine de ses problèmes, Iougra accordait des crédits à des bénéficiaires qui étaient en réalité liés à ses propriétaires grâce aux dépôts de la population, a expliqué le régulateur. Elle procédait également à des « transactions douteuses » et manipulait ses bilans pour masquer la fragilité de sa situation financière en résultant, a ajouté la même source. Selon les médias russes, la banque est contrôlée à majorité par l’homme d’affaires Alexeï Khotine. L’ancien directeur de la banque Dmitri Chiliaïev a assuré à l’agence Ria-Novosti qu’il comptait « défendre Iougra et sa réputation par tous les moyens possibles », accusant les autorités d’avoir aggravé la situation de l’établissement par les mesures prises depuis sa mise sous tutelle.

Source

Le Figaro

Aussi:

Une députée LREM agressée à Bagneux Le Parisien

Coup de gueule, cri d’alarme du procureur de Grenoble Bd Voltaire

Lettre ouverte à Mélenchon : « Arrête, Jean-Luc, tu nous soûles ! » Bd Voltaire

Deliveroo délocalise son service clientèle à Madagascar : colère des livreurs La Libre.be

Avec 160 millions d’euros d’économies, la potion est amère pour une justice en difficulté Le coup de pouce budgétaire dont le ministère avait bénéficié en 2017 est amputé de plus de la moitié. Le Monde

Retirer la 5e semaine de congés : la bonne idée de Christophe Barbier pour redresser la France. RT.com

La machine judiciaire est grippée par un complexe effet de ciseau. Déficits d’effectifs, sous-équipement matériel, inflation des affaires. Le Nouvel Economiste

°°°°°°°

Deux bombardiers US dans le ciel nord-coréen. 24heures.ch

Emprunts toxiques : analyse d’un cas réel. The Conversation

L’Angleterre se prépare à dérembourser l’homéopathie qui « est au mieux un placebo » Psychomédia

Automobile : les seuils de température, un scandale en sommeil… La Tribune (Scandale en vue..!)

En Chine, les combats violents d’orphelins font débat Courrier International

 

 

Un commentaire