Pour bien profiter de la Nuit des étoiles 2017, découvrez les zones avec le moins de pollution lumineuse….

Admirer les diamants lointains, piqués sur le tapis de velours céleste, est un spectacle, qui remet l’humain à sa place sur l’échelle de l’espace infini et, il est tout petit l’humain…

Pour observer le ciel et y discerner Saturne, Jupiter et de nombreuses étoiles, filantes ou non, il faudra surtout s’éloigner des grandes villes.

ESPACE – De ce vendredi 28 jusqu’au dimanche 30 juillet, les Français vont pouvoir observer des pluies d’étoiles filantes pour l’édition 2017 de la Nuit des étoiles. La manifestation est très populaire dans l’Hexagone, avec environ 450 sites d’observations mobilisés pour l’occasion.

Il sera possible d’observer la Lune, Jupiter, Saturne et bien d’autres étoiles à l’oeil nu ou avec un télescope, si le ciel est dégagé. La Nuit des étoiles est aussi connue pour ses étoiles filantes qui vont, comme chaque années, strier l’espace au dessus de nous. Les Perséides sont en réalité des poussières échappées de la comète Swift-Tuttle. Elles croisent chaque année la trajectoire de la Terre du 17 juillet au 24 août.

Mais en dehors de toutes ces manifestations, peut-être avez vous envie de regarder les étoiles tranquillement dans la nature. Auquel cas attention, car vous pourriez bien ne pas voir grand chose, même si la météo est dégagée. A cause de la pollution visuelle. En effet, essayer de regarder le ciel a proximité d’une grande ville ou de sources de lumières ne permet pas de voir beaucoup d’étoiles.

Alors pour être certain d’être dans le noir, il faut être prêt à faire un peu de voiture et connaître les endroits les moins lumineux de France. Heureusement, Frédéric Tapissier de l’association d’astronomie du Vexin a réalisé une carte sur le sujet.

Plus le fond de couleur est bleu marine, moins la pollution lumineuse sera présente. A l’inverse, plus la couleur tourne au rouge, voire au blanc, et moins vous pourrez apprécier le spectacle des étoiles. Attention, dans la carte ci-dessous, le fond de couleur ne s’affiche que si vous zoomez suffisamment, mais pas trop. Une fois que vous avez repéré l’endroit où vous vous situez, jouez donc avec le niveau de zoom pour savoir si vous pourrez regarder tranquillement les étoiles cette nuit.

Voir la carte

Si vous voulez allez plus loin, vous pouvez également télécharger sur le site de l’association une version Google Earth plus complète avec, notamment, les différents lieux associatifs pour observer les étoiles et les emplacements privilégiés.

Chaque été, les Nuits des étoiles sont organisées localement par les clubs d’astronomie, des associations, des mairies et diverses institutions qui mettent à disposition matériels d’observation et connaissances. La manifestation attire environ 130.000 personnes par an, selon l’AFA.

« Parler d’astronomie, c’est aussi parler de nous même, d’où nous venons », explique l’astrophysicien Hubert Reeves, cofondateur de la Nuit des étoiles. « La science nous apprend que nous sommes une longue histoire qui se passe depuis 14 milliards d’année, ça donne une dignité à la personne humaine. »

Source Le HuffingtonPost

Des chercheurs ont résolu le mystère du signal « étrange » venu de l’espace

On n’avait jamais vu la Grande Tache rouge de Jupiter d’aussi près

Comment empêche-t-on les astéroïdes de dévaster la Terre?

5 commentaires

  • Le meilleur endroit sans pollution lumineuse?

    Votre cave. Ok je sors.

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Les gens ne regardent plus les étoiles, il adulent des stars …

    M.G.

  • Ayus-Ved

    Tout ce qui est ici est ailleurs, tout ce qui n’est pas ici est nul part!
    C’est une vision très large qui va de l’infiniment petit à l’infiniment grand!

    Pour Niels Bohr, l’infiniment petit reproduit l’infiniment grand. Il y aurait autant de distance donc de vide entre les atomes qu’entre les cents milliards d’étoiles de la voie lactée, un voyageur lilliputien qui traverserait ce cerveau, ne concevrait pas que ce cerveau soit en train de penser.

    C’est pourtant ce qui ce passe ici et maintenant dans ma tête .

    Alors, puisque je suis capable de penser avec mes galaxies, une personne ne penserait elle pas à l’aide des étoiles ?

    La vie est un mystère, la majeur partie de l’humanité ne sait pas ce quelle fait sur cette planète.

    D’ailleurs, pratiquement tous les peuples anciens se retrouvent sur cette vision de la réalité,

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      Je suis parfaitement ton raisonnement, car je me suis fait plus d’une fois cette remarque : et si la planète sur laquelle nous vivons n’était en fait qu’une simple cellule au sein d’un corps gigantesque que nous appelons univers et que nous, humains, soyons une sorte de virus à la surface de cette cellule …

      M.G.