Jour du dépassement : le 2 août prochain, l’Humanité vivra à crédit de ses ressources…

Comme on ne peut l’écrire en swahili, les moutons lisant sans se poser de questions. On va se contenter d’indiquer le jour à partir duquel, nous allons vivre à crédit. Bêêêê!! Consommons, consommons…

L’Humanité aura épuisé toutes les ressources à sa disposition pour l’année 2017 le 2 août prochain selon un rapport publié par les ONG WWF et Global Footprint Network. C’est un jour plus tôt qu’en 2016.

En 1970, le « jour du dépassement » n’était survenu que le 23 décembre. Mais depuis, sa date n’a cessé de régresser : 3 novembre en 1980, 13 octobre en 1990, 4 octobre en 2000, 3 septembre en 2005, 28 août en 2010. En 2014, il était intervenu le 17 août. Comme vous pouvez le constater, le « jour du dépassement » survient de plus en plus tôt, signe d’une consommation de plus en plus décalée par rapport aux ressources disponibles. Ainsi le processus d’épuisement des ressources naturelles s’accélère.

« D’ici à 2030, on risque d’arriver à une surconsommation en juin », déclarait déjà en 2015 à l’AFP Pierre Cannet, responsable énergie/climat au WWF France. Concernant 2017, la date fatidique est fixée au 2 août prochain. Au-delà, l’humanité devra donc vivre « à crédit » de ses ressources naturelles. « Cela signifie qu’en sept mois, nous avons émis plus de carbone que les océans et les forêts ne peuvent en absorber en un an, nous avons pêché plus de poissons, abattu plus d’arbres, récolté davantage et consommé plus d’eau que la Terre ne peut en produire pendant la même période », peut-on lire dans ce rapport. Pour vous donner une idée, les chercheurs estiment aujourd’hui que près de deux planètes Terre seraient nécessaires pour produire suffisamment dans le seul et unique but de répondre aux besoins de l’humanité aux taux de consommation actuels.

Les ONG prennent ici en compte pour leurs calculs l’empreinte carbone, les ressources consommées pour la pêche, l’élevage intensif, les cultures, la construction ainsi que l’eau. Mais « les individus peuvent contribuer à ralentir et pourquoi pas inverser la tendance en mangeant moins de viande, en brûlant moins de carburant et en réduisant les déchets alimentaires », assure le rapport. « Si nous réduisons nos émissions de CO2 de 30 % » par rapport à leur niveau actuel, le « jour du dépassement sera reculé au 16 septembre d’ici 2030. »

Source : SciencePost relayé par Anguille-sous-roche

 

12 commentaires

  • bob_tail

    Le président fondateur du WWF est le prince Bernhard de Lippe-Biesterfeld, membre du NSDAP dans sa jeunesse et cofondateur du groupe de Bielderberg.
    En fait encore une de ces organisations mondialistes prétendant mieux gérer que les Etats, inutiles et à supprimer selon leur idéologie (cf l’UE par exemple), en ce qui concerne la Nature pour leur branche WWF.
    Merci de ne pas relayer cette propagande sans recul, adopter sans discernement leur morale à deux balles, c’est un peu Bêêêê aussi.

  • Bl@ck Sheep

    Encore un discours culpabilisant qui « omet » les causes systémiques et rejette la faute sur le consommateur, le tout saupoudré d’amalgame CO2-compatible.

    -> « répondre aux besoins de l’humanité aux taux de consommation actuels. »

    Ha bon, on consomme tous de la même manière ? Les ressources sont équitablement réparties ? 1ère nouvelle..

    -> « Si nous réduisons nos émissions de CO2 de 30 % » par rapport à leur niveau actuel, le « jour du dépassement sera reculé au 16 septembre d’ici 2030. »

    Ha bon, tout est lié aux émissions de CO2 ? Mettons-nous tous au vélotaf et devenons végan pour sauver la planète.

    Ces « scientifiques » feraient mieux de sortir de leur bulle et arrêter de penser à des solutions individuelles pour un problème global, certainement pas avalisé par les-dits individus. Car pour faire un lien entre émissions de CO2 et exploitation du vivant et des matières premières c’est plus un raccourci, mais carrément de la téléportation !

  • Nak1neuron

    Cette information est intéressante, elle parle aux masses, c’est déjà ça. On peut chacun faire un petit quelque chose, réduire sa consommation, par exemple renoncer à des vacances exotiques avec transport aérien, ou réfléchir avant d’acheter une merde importée de l’autre hémisphère. Les petites solutions individuelles ne régleront pas le problème, mais c’est déjà ça.
    Le problème est politique … et là, les moutons qui se sont abstenus et les moutons qui ont voté pour Jupiter nous ont fait perdre 5 ans. Aux USA, TRUMP aussi va faire perdre quelques années.
    La France Insoumise avant un programme écologique ….. ça attendra !

  • keg

    C’est vraiment pas de pot :
    Le 29 Juillet les français vont être libérés de leur esclavage des prélèvements obligatoires (sociaux, fiscaux et TVA). On commençait à espérer des jours meilleurs et voilà qu’on nous annonce que le 02 Aout, on va vivre à crédit…. (des ressources, dont et donc le salaire….)
    On ‘aura donc que 4 jours de répit…. Pire que la fin du mois au 10 du mois. Là c’est la fin de l’année au 8éme mois…. De quoi se déclarer impuissant….

    http://wp.me/p4Im0Q-237

  • Thibaultraa

    Ce qui est drôle dans cette info., c’est que, déjà jusqu’au 31 juillet, tu bosses pour l’état. Ce qui laisse 1 jours pour nous. Le 1er aout devrait être férié, un jubilé

  • Emy Emy

    le crédit il faut que ça sert a quelque chose
    et puis si on n’a pas de crédit on ne peut rien faire voilà pourquoi c’est utile de dépenser plus que ce que l’on possède.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif