Taxe d’habitation: L’exonération pour 80% des ménages entrera en vigueur dès 2018….

Les contraintes budgétaires, ne permettront pas de tenir toutes les promesses qui ont fait élire MacdeRoth, néanmoins celui-ci semble vouloir tenir parole. Le fera! le fera pas ? A l’heure où chacun y va de sa déclaration, rien n’est défini surtout que cette mesure doit s’assortir d’une réforme de l’impôt sur la fortune….

La réforme de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages doit entrer en vigueur dès 2018.

Selon la radio Franceinfo, qui cite des sources du cabinet du ministre de l’Economie Bruno Le Maire, le président de la République a décidé, dimanche, de rendre effective cette réforme, qui doit s’assortir d’une réforme de l’Impôt sur la fortune (ISF), pour l’an prochain.

> A lire aussi : Taxe d’habitation: Record de hausse à Fos-sur-Mer, record tout court à Lambersart

Cette réforme était l’une des mesures phares d’Emmanuel Macron en matière de fiscalité. Elle suscite l’inquiétude des collectivités locales, bien que l’exécutif ait assuré que l’Etat compenserait leur manque à gagner.

Edouard Philippe n’avait évoqué qu’une mise en œuvre en 2022

Lors de son discours de politique générale, la semaine dernière, Edouard Philippe n’avait évoqué qu’une mise en œuvre d’ici la fin du quinquennat, soit 2022. Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, avait ensuite confirmé ce calendrier, évoquant certes une « montée en puissance » à partir de l’an prochain.

Quant à la réforme de l’ISF, Edouard Philippe avait annoncé qu’elle n’interviendrait pas avant 2019. Elle doit sortir le patrimoine mobilier, l’épargne ou les placements financiers du périmètre de cet impôt emblématique.

Source 20Minutes/économie

Voir ou revoir:

Mais jusqu’à quel point la France va devoir se serrer la ceinture? La Cour des comptes rend son rapport. Ces dernières semaines, le gouvernement a multiplié les mises en garde, laissant présager un tour de vis alors que se prépare le premier budget du quinquennat Macron…

3 commentaires

  • suzanna

    C’était trop tôt pour donner de mauvaises nouvelles, ils vont donc patiner pendant quelques temps, pendant que les citoyens partent en vacances, ensuite ils confirmeront, pas avant 2022. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • Ne nous réjouissons pas pour la TH, ils vont certainement ponctionner par ailleurs. Et les communes ne disent rien ? C’est étonnant car la plus grosse part leur revient.
    Même si tous les niveaux se sucrent au passage…

  • Danielle Danielle

    Le monarc a encore marché sur les pieds de son imbécile de premier sinistre et a encore changé d’avis pour la taxe d’habitation…

    MAIS ! reste à savoir comment il va compenser cette « perte » de revenus pour les communes… parce qu’il ne faut pas rêver, il a pas été embaucher par ses oligarques pour nous faire des cadeaux…

    Pour rester lucide, j’y vois une manière bien hypocrite (débectante) d’obliger les petites communes qui n’auront (presque) plus un rond à fusionner par la force des choses dans leur (p*****) de communautés de communes et ainsi d’avancer à pas déguisés (le loup est pas aussi gerbant) vers leur merde d’euro-régions (https://www.upr.fr/conferences/reforme-territoriale-euro-regions). Je crois que c’est la -principale- raison qui se cache derrière l’apparente volonté du monarc de faire croire qu’il aurait une parole d’honneur.

Laisser un commentaire