Le danger de rendre 11 vaccinations obligatoires….

On en sort pas et, pas question de principe de précaution. Les français de plus en plus rétifs aux vaccins.

Plutôt que de suivre l’exemple des États-Unis et de son calendrier de vaccination en constante expansion, la ministre de la Santé devrait se tourner vers la Suède, l’Autriche ou la Suisse, des pays sans vaccination obligatoire.

Le gouvernement a annoncé qu’il pourrait rendre obligatoire 11 vaccins pour les enfants, en plus des trois déjà obligatoires (diphtérie, tétanos et poliomyélite). Dans le cadre de la nouvelle juridiction, les parents seraient forcés de respecter un calendrier de vaccination comprenant des vaccins contre la rougeole, l’hépatite B, la méningite C, la rubéole, les oreillons et la coqueluche.

Ce changement intervient après que le Conseil d’État se soit prononcé  en faveur des parents ayant fait le choix de ne pas vacciner leurs enfants, les trois vaccins obligatoires n’étant pas disponibles séparément, mais seulement en une seule prise, et combinés à des vaccins supplémentaires.

L’ancienne ministre de la Santé s’est opposée à ce que ces trois vaccins soient disponibles individuellement, ce qui a conduit le tribunal à accorder au nouveau gouvernement un délai de 6 mois afin de trouver une solution.

Au lieu d’aller dans le sens du nombre croissant de parents qui cherchent des alternatives au calendrier de vaccination prescrit par l’État, le gouvernement français veut prendre une direction différente et augmenter le nombre total de vaccins obligatoires.

La ministre de la Santé prétend également réexaminer la question en réaction à une épidémie de rubéole dans le nord-est de la France. Cependant, celle-ci ne mentionne pas que sur 61 cas enregistrés, 40% des enfants ont été vaccinés contre la maladie. D’autant plus que des épidémies se produisent également au sein de populations hautement vaccinées, que les individus complètement vaccinés peuvent contracter et propager des maladies et que l’immunité induite par le vaccin n’est pas permanente.

Le scepticisme français

À ce propos, la ministre de la Santé, récemment nommée, Agnès Buzyn, a déclaré au Parisien dans une interview :

Cela me trouble car ils ont sauvé des milliards de vies, mais on l’a oublié. On ne retient que des effets secondaires, dont beaucoup n’ont pas été prouvés.

Beaucoup de Français sont, cependant, d’un avis différent. Dans la plus grande étude sur la confiance dans les vaccins à ce jour, la France a été, sur 66 pays étudiés, le pays le moins confiant  dans la sécurité des vaccins, 41% des personnes étant en désaccord avec l’affirmation selon laquelle les vaccins sont sûrs.

Le scepticisme ne se limite pas à la population générale ; pour un quart des généralistes français, le risque et l’efficacité des vaccins restent ambigus.

L’intérêt pour le contenu et la sécurité des vaccins n’est pas l’apanage des théoriciens du complot. En effet, l’Agence européenne des médicaments – une agence décentralisée de l’Union européenne, située à Londres, responsable de l’évaluation scientifique, de la supervision et de la surveillance de la sécurité des médicaments dans l’UE a établi dans un rapport qu’au moins 1 enfant sur 10 ayant utilisé Infanrix Hexa manifeste couramment une perte d’appétit, de l’agitation, de l’’irritabilité et des pleurs anormaux. D’autres manifestations sont la fièvre supérieure à 38°C, un gonflement local à l’endroit d’injection (≤ 50 mm), enfin, de la fatigue et des rougeurs.

1 enfant sur 100 est face à une nervosité continue, de la diarrhée, des vomissements et des taux de fièvre supérieurs à 39°C. D’autres effets secondaires ont été observés, comme des infections des voies respiratoires, de la toux, un effondrement ou un état de choc, une enflure diffuse de l’endroit où a été injecté le vaccin. Ceci devient plus insidieux avec le vaccin MMR (rougeole – oreillons – rubéole), pour lequel le fabricant répertorie des effets secondaires affectant presque tous les systèmes, y compris lymphatique, respiratoire, sensoriel et nerveux.

Cela n’est pas surprenant, compte tenu de la réticence de plus de la moitié des médecins français à expliquer l’utilité de l’aluminium neurotoxique, l’un des ingrédients des vaccins.

Aux États-Unis, les Centers for Disease Control (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies) ont établi une longue liste de personnes qui ne devraient pas être vaccinées, y compris un avertissement curieux : «Toute personne ayant subi une réaction allergique à une dose antérieure de vaccin MMR ou MMRV doit ne pas recevoir une autre dose. » Eh ben, merci…

Pas de responsabilité, Pas d’incitatif

Le vaccin MMR est produit par Merck & Co., Inc, une entreprise hantée par des scandales. En 2002, la société pharmaceutique a engendré un chiffre d’affaires de 14 milliards de dollars qu’elle n’a pas collecté, ce qui a amené sa cote boursière à s’effondrer. Encore plus alarmantes sont les accusations de deux anciens scientifiques de Merck.

Dans le cas de United States et al c. Merck & Co Inc, les lanceurs d’alerte affirment que la société a systématiquement falsifié les tests d’efficacité du vaccin. Reuters a indiqué en juin 2015 que, dans une réponse aux questions des avocats sur l’efficacité du vaccin,

Merck a été constamment évasif en copiant-collant des réponses, en disant qu’ils ne peuvent pas faire un nouvel essai clinique pour déterminer l’efficacité actuelle et ne fournissant que des données d’il y a 50 ans.

En France, les réparations pour dommages causés par des vaccins non-obligatoires doivent être remboursées par la société qui les a produits, mais l’État est responsable des conséquences résultant de vaccins obligatoires. Plus précisément, l’Office national pour l’indemnisation des accidents médicaux prend en charge les dommages et intérêts. En bref : rendre les 11 vaccins obligatoires exempterait l’industrie pharmaceutique de toute responsabilité.

C’est déjà le cas aux États-Unis, sur la base d’une décision de la Cour suprême de 2010. Par conséquent, le programme national d’indemnisation des blessures causées par les vaccins a dû verser des dommages-intérêts dépassant la somme astronomique de 2 milliards de dollars dans les dix dernières années seulement.

Plutôt que de suivre l’exemple des États-Unis et de son calendrier de vaccination en constante expansion, la ministre de la Santé devrait se tourner vers la Suède, l’Autriche ou la Suisse, des pays sans vaccination obligatoire, avec une absence évidente d’épidémies.

Sur un marché libre, les entreprises sont tenues responsables de leurs actions, par la loi ou par les consommateurs qui font différents choix sur le marché. Les vaccins obligatoires excluent ces deux mécanismes de contrôle en rendant obligatoire la consommation, puis en supprimant toute responsabilité des producteurs.

Une obligation est contraire à la liberté

Plus important encore, les vaccins obligatoires sont fondamentalement en contradiction avec la notion de propriété de son propre corps. En effet, l’objet des revendications d’une grande partie de la population prônant davantage de liberté, à savoir le respect de l’idée de mon corps, mon choix, semble manifestement contraire à l’injection obligatoire d’une substance dans l’organisme d’enfants, à laquelle les parents pourraient raisonnablement s’opposer.

Les individus se prononçant en faveur de la liberté individuelle devraient faire preuve de davantage de scepticisme à l’égard des décisions du gouvernement et du danger inhérent qui apparaît quand des grandes entreprises exercent une pression sur le pouvoir politique.

Certes, l’argument concernant les risques et l’efficacité, est une chose. Mais, au regard des décisions désastreuses prises par les États, lors d’actions précédentes, au nom de la santé publique, les défenseurs de la liberté devraient se méfier des obligations comme celle-ci. Dès lors qu’il est question de compromis, pourquoi ne pas aussi échanger la vie privée par la sécurité ou la liberté d’expression pour un discours plus courtois ?

Cet article est une traduction depuis un article publié par la Foundation for Economic Education (FEE).

Auteurs Pavla Karon & Bill Wirtz. pour ContrePoint

Voir aussi:

Quand la politique anti-tabac nuit à votre santé

Vaccins : expliquer, au lieu de moraliser ?

L’ampleur du « tourisme » médical

Climat : 22 vérités qui dérangent…

 

 

 

 

32 commentaires

  • Pimpin

    « sur 61 cas enregistrés, 40% des enfants ont été vaccinés contre la maladie. »

    Ce qui n’est pas dit c’est le taux de vaccination de la population, et du nombre de vaccinés qui n’ont pas eu la maladie.

    Que se serait-il passé sans vaccination ? Une explosion de la maladie ?

    • alba13

      dommage qu’il n’existe pas un vaccin contre la bêtise ….

    • Rik22

      explosion… ou pas !
      Plusieurs épidémies récentes ont contaminé des personnes vaccinées.
      En 1919, un contingent canadien a été vacciné contre la grippe dite espagnole, finalement il n’est pas venu en Europe mais a développé cette maladie, prouvant que les vaccins avaient été responsables de cette épidémie.
      J’ai cette année accompagné plusieurs mois une adolescente victime du gardasil… elle ne méritait pas cela, ce fut long et pénible.
      Mais tu as raison, les données complètes (et indépendantes) seraient fort utiles.

    • alba13

      Ces médecins Bac+12 prônent la vaccination pour différentes raisons :
      – ils ont baigné toute leur formation sous influence des laboratoires qui profitent de ces étudiants malléables pour en faire leurs futurs commerciaux
      – ils connaissent très bien les risques liées à la vaccination, ne vaccinent pas ou peu leurs enfants mais véhiculent quand même la pensée unique de peur de se faire jarter de l’Ordre
      – ils sont sponsorisés par des intérêts privés afin de communiquer la bonne parole (ou parole rentable)
      Les 3 raisons sont potentiellement cumulables.

      Non contents d’avoir à disposition une population de mougeons n’hésitant pas à se mettre en rang deux par deux pour aller se faire piquer sans moufter, voilà que leur propagande à maintenant raison des capacités de discernement de certains ME ….
      Gros, pimpin et Add, l’abattoir c’est par là !

      • Mais quelle argumentation de haute volée @alba13! Tu travailles chez En Marche?

        Expliques moi un truc simple .

        Si tu as fait l’armée , tu as certainement reçu la Sauce, qui après t’avoir laisser sur le carreau un à sept jours, t’as protégé de tout un tas de maladie, notamment en opex .

        Explique moi alors par quel procédé intellectuel l’état major empoisonnerait avec des millions d’euros pour d’inutiles vaccins à ses recrus qui coûtent des millions à former?

        Je n’aime pas le Dogme, qu’il soit vaccinal ou anti vaccinal. C’est de l’obscurantisme ne reflétant pas la raison.

        Et le pire, c’est que les vaccins, pour moi…..

        Mon plus vieux livre antivaccinal(sauf les virus, et encore avec l’épée de Damoclès de la mutation…) date de 1947….

      • alba13

        je comprends mieux maintenant ! tu as fais l’armée ET tu t’es fais vacciner …. les synapses ont du en prendre un coup https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

        Trêve de plaisanterie, je suis trop jeune pour avoir fait l’armée et j’évite moi aussi d’être dogmatique.
        D’ailleurs, pour mettre de l’eau à ton moulin, je souhaitais vacciner mes enfants contre le DTP …. manque de chance, j’arrive sur le marché au moment ou il n’est plus dispo et insidieusement remplacé par des vaccins multi valences.

        De fil en aiguille je me suis renseigné sur le sujet et aujourd’hui j’en arrive à refuser complètement la vaccination. Et j’ai vraiment du mal à comprendre l’avis contraire , j’avoue https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • kalon kalon

        par quel procédé intellectuel l’état major empoisonnerait avec des millions d’euros pour d’inutiles vaccins à ses recrus qui coûtent des millions à former ?
        Heu, parler de procédé intellectuel lorsqu’on parle des militaires, c’est leur faire beaucoup d’honneur ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      • GROS

        Alba. Les positions extrêmes comme celle dont tu fais preuve sont toujours dangereuses.

        Les vaccins, comme toute introduction de corps étranger dans l’organisme, ne sont pas infaillibles, il existe des très (!) rares cas où le patient fait une réaction indésirable. On ne peut pas le nier.

        Mais on ne peut pas nier non plus les apports positifs des vaccins pour l’immense (!!) majorité de la population.

        C’est à cause de positions extrêmes qui se répandent dans l’opinion publique qu’on assiste à ce genre de phénomène :
        http://sante.lefigaro.fr/article/retour-de-l-epidemie-de-rougeole-dans-le-grand-est

        Tu qualifies les autres de moutons, moi je trouve que tu en fais un beau, à ne pas savoir faire la part des choses et à suivre aveuglément les articles empreints de « pessimism porn » qui inondent les sites dits « alternatifs »…

      • @Gros
        Les vaccinés aussi meurent de la rougeole:

        http://www.tdg.ch/sante/sante/Il-meurt-de-la-rougeole-alors-qu-il-etait-vaccine/story/13440244

        Et des oreillons:

        http://www.fawkes-news.com/2016/04/epidemie-doreillons-luniversite.html

        Et de la coqueluche:

        http://www.initiativecitoyenne.be/article-epidemie-de-coqueluche-dans-un-lycee-americain-seuls-les-etudiants-vaccines-sont-touches-125183569.html

        Et de la grippe:

        http://www.sante-nutrition.org/des-gens-en-bonne-sante-qui-ont-ete-vaccines-contre-la-grippe-continuent-de-mourir/

        Je continue?

        En parlant de grippe, elle a provoqué l’année dernière plus de 14 000 décès pourtant le vaccin n’est pas rendu obligatoire pour les enfants. Mais la rougeole qui a fait 8 décès en 10 ans oui et on est censé trouvé ça normal?

        Le principe vaccinal est intéressant mais quand on sait ce que ça provoque et ce qu’ils mettent dedans, on y réflechit à 2 fois. Imposer 11 vaccins (dont certains comme l’hépatite B ayant provoqué des scléroses en plaques) sans distinction aucune à destination de la frange de la population la plus fragile est d’une profonde inconscience scientifique.

      • @Gros
        « il existe des très (!) rares cas où le patient fait une réaction indésirable »

        Les réactions indésirables sont très largement sous évalués et il ne s’agit pas juste d’une petite rougeur à l’injection ou autre effets passagers.

        Le difficile combat du petit Livio, handicapé à cause d’une vaccination qui a mal tourné

        http://www.lamontagne.fr/tulle/sante/2016/02/26/le-difficile-combat-du-petit-livio-handicape-a-cause-dune-vaccination-qui-a-mal-tourne_11692356.html

        Le petit est handicapé à 80% à cause du vaccin infanrix quinta.

        Quatre jours après avoir reçu un vaccin contre la grippe,
        une petite fille de 10 ans est paralysée et ne sait plus parler

        http://initiativecitoyenne.be/article-le-calvaire-d-une-petite-fille-apres-le-vaccin-contre-la-grippe-124936419.html

        Des cas comme ceux là, il y en a pleins. Ils ne sont juste pas connus du grand public vu que les médias s’en moquent. Cela ne correspond à leur agenda politique.

        La notice du Tripedia évoque notamment l’autisme et la mort subite du nourrisson dans les effets secondaires. Pour ce dernier, on retrouve des chiffes entre 0,4 pour 1000 et 1,5 pour 1000. On pourrait se dire que c’est peu vu comme ça. Sauf qu’à l’échelle d’une population ça fait entre 40 000 et 150 000 morts de nourrisson pour 10 millions de vaccinés. C’est énorme. Et surtout, quand c’est ta famille qui est touché, tu en a rien à cirer que ce soit « rare » comme ils disent.

      • Bon du coup pas de rebondissement sur l’armée. C’est vrai que cela met à mal pas mal de préjugés.
        Et j’ai des questionnements encore plus pointu une fois celui ci dépassé.

        Pour le DTP pas de chance on peut se procurer la formule de nos grands parents via Sanofi, lien dans le forum…

        Enfin , la seule chose qui me fait scientifiquement douter c’est la vaccination de la polio:
        – ou sont les exemples de drames avec ce vaccin?
        – pourquoi obtiennent ils une telle réussite avec la polio mais pas le reste?

        Et une derniere pour faire pleurer le personnel médical:
        On injecte un virus « vivant » dans une solution chimique contenant du mercure ?!? Comprends pas.
        Ou encore: ebola, la grippe ou la gastro peut nous contaminer avec un postillon? Pourquoi pas de micro doses dans le vaccin alors?

        Bon c’est sur faut avoir des cornes pour les sortir et douter de TOUT pour les conceptualiser…
        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

        Dans tout les cas c’est la roulette russe qu’on vaccine ou pas…

      • alba13

        Suite à ces échanges, je me suis dis : « Add a peut être raison, je suis devenu dogmatique à ce sujet et j’en ai perdu toute clair voyance ».

        Je m’en vais donc sur le forum réétudier cette éventualité de commande de DTP à Sanofi.
        Je commence par ouvrir la posologie et, là, je lis :

        « Il est possible que Vaccin diphtérique et tétanique adsorbé ne protège pas tous les individus »
        « Des épisodes de syncope (évanouissement) ont été rapportés après une vaccination avec V
        accin diphtérique et tétanique adsorbé »
        « Les effets indésirables les plus fréquents (≥5%) sont les pleurs, la fièvre, et la perte d’appétit »
        « Expérience après la mise sur le marché (….) Affections du système nerveux »
        « Les effets indésirables fréquents sont à type de rougeur au site d’injection, gonflement et sensibilité
        au site d’injection, pleurs et perte d’appétit. D’autres événements indésirables peuvent survenir.
        Si l’un des effets indésirables devient grave ou si vous remarquez un effet indésirable non mentionné
        dans cette notice, parlez en à votre médecin ou à votre pharmacien. »

        Sans commentaires …….

      • D’accord…. Ton sans commentaire est à la hauteur de ton arrogante certitude clôturant le débat… Et en plus tu es dans le déni pour la question pourtant simple de l’armée?

        Bon vu que tu es un Sachant éclaire ma lanterne:
        – Formule du vaccin de l’armée?
        – connais tu personnellement un seul cas de mauvaise réaction au Dtp ancienne génération à 7€20 ?
        – combien de cas de polio en France en 2016?
        – et les migrants????
        – et retour à ma question précédente sur les vaccins de l’armée?

        Je connais deux personnes qui ont eu la polio enfant fin des années 90′ , ainsi que plusieurs personnes ayant souffert hémophilie et sclérose en plaque suite au Hb…

        Si tu réponds a TOUTES mes questions, je reflechirai à rejoindre la secte de ceux-qui-ne-vont-pas-à-l’abbatoir avec grand plaisir.
        C’est grave si je suis pas vacciné comme toi, mes parents ne l’ayant pas souhaité ?
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

        Ps: J’ai travaillé pour des enfants de riches. J’ai eu accès aux formulaires administratifs de vaccination notamment d’enfant de médecins. TOUS vaccinés, même les enfant Mulliez….
        J’ai même fait le garde chiourme lorsque le pédiatre est venu faire une innondation de rappels.

        Les médecins, comme les journalistes et plus généralement les concitoyens ne sont pas manipulés, pas la peine c’est l’auto coercition sociale et la paresse intellectuelle qui fait le boulot.

        Et qu’on soit éveillé ou pas, lorsque l’on reste enfermé dans son système de croyance, la biologie met en oeuvre la dissonance cognitive.

        Ton refus de répondre a la logique vaccinale de l’armée en est un formidable exemple.

        Mais bon c’est pas grave tout ceci n’est que virtuel.

        :)

      • alba13

        @ ADD : alors je vais te dire pourquoi les militaires sont vaccinés à la « Sauce », comme tu l’appelles (ketchup ou mayo ?). Le produit injecté contient un produit qui agit directement sur leur capacités de discernement , les rendant encore plus obéissants et malléables, en faisant de la chair à canon prête à défendre des intérêts qui ne sont pas les leurs et qui les dépassent (voilà pourquoi ils ne doivent pas pouvoir se poser de questions)
        Bon, je sais, c’est de la science fiction, mais pourquoi pas ?

      • engel

        Avocatdu diable@,

        pourquoi rebondir sur un sujet avec des « optimistes-pornos » à la tiédeur si chère aux collabos de toutes horizons.
        Fustiger ceux qui ont une certitude n’est pas une preuve de supériorité intellectuelle!

        Pour ta gouverne,
        – les vaccins militaires étaient( car j’ai quitté le bousins voilà 18ans) préparés par une filière entièrement militaire pour usage exclusivement militaire.
        -Les appelés militaires qui faisaient une « mauvaise réaction » (comme on disait…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif) étaient évacués à l’hôpital régional, puis au Val-de-Grâce, puis… plus de nouvelles.
        Et un jour, un message laconique tombait:
        « le soldat X ne fait plus parti de votre régiment, prière de faire suivre ses affaires personnelles »(du vécu et plus d’une fois…).
        – Les vaccins militaires(à l’époque) n’incorporaient pas de métaux lourds et autres joyeusetés prétendument nécessaire pour augmenter la réponse immunitaire.
        – A l’époque les vaccins étaient faits à partir de souches VIVANTES atténuées de la maladie, maintenant ils sont faits à partir…

        …Et puis merde, cherchez un peu avant d’écrire des conneries!!!!

        Ps : Et vous écriviez :  » ton commentaire à la hauteur de ton arrogante certitude »…

      • @engel.

        Ah merci pour cette réponse structurante.

        Donc on est d’accord pour dire que les vaccins de l’armée, hardcore il est vrai ( 3 jours pour mon frangin) , mais efficace donc se pose la question de la pertinence de dire:
        « les vaccins ne servent que à tuer et rendre malade ».
        Peut être dans certains cas, peut être dans le Civil….

        Bref , en tout cas c’est agréable @engel de lire des choses pertinentes, en politique c’était pas trop ça mais là merci.

        Après avoir lu mes gerbes précédente, si tu trouves que jai des certitudes , ou que je fustige (effet mirroir?) mon interlocuteur, ou que je certifie des âneries, hélas je ne peux rien pour te faire changer d’avis sur ta grille de lecture…

        Mais bon, c’est pas grave tout est virtuel ici, même la mauvaise foi!

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • Rik22

      On les a vus ces médecins BAC+12 défendre la population lorsque bachelot encourageait la population, y compris les femmes enceintes, à acheter le vaccin contre la grippe H1N1, découvert juste avant la maladie par un laboratoire franco-mexicain mis en place par sarkozy.
      On les a vus, ces médecins BAC+12, expliquer méthodiquement la présence d’adjuvants tels le mercure et l’aluminium dans certains vaccins, pendant cette crise.
      Des juges américains et italiens ont reconnu que les vaccins étaient responsables de certains cas d’autisme et aujourd’hui on soupçonne la mort dite subite du nouveau-né d’avoir couvert de nombreux cas d’effets secondaires des vaccins.
      Ignorer l’existence de Big Pharma et son vaste réseau d’influence, après des scandales comme le médiator et autres, n’est pas cohérent avec certaines de tes analyses.
      Sophie79 peut aussi être un ou une médecin obligé de se dissimuler pour exprimer des vices de fonctionnement dans ses activités professionnelles, si cette thématique était plus largement débattue, cette situation n’aurait pas lieu d’être.

      • @rik22

        On est bien d’accord. Un gros manque d’impartialité et de neutralité dans les études et les financements.
        C’est ubuesque , mais dans la vraie vie , comme d’hab, tres peu se questionnent.

        Mais avoue que c’est piquant!
        Faut rigoler!

  • donarmando

    Ca y est Edouard phillipe rend officiel sa politique de santé vaccinale : « des vaccins jusqu’alors recommandés vont devenir obligatoires ». Jackpot pour les entreprises pharmaceutiques …

  • Macron fait miroiter plus de libertés en supprimant l’état d’ugence (dont personnellement je me fous éperdument et certainement bien d’autres personnes) et dans la foulée fait imposer 11 vaccins auprès des enfants (ce qui touche directement la santé de millions de personnes qui ne peuvent pas s’y opposer). Et attendez, ça ne fait que commencer. Sortez la vaseline.

  • domi

    Macron qui n’a pas d’enfant s’occupe de la santé de vos enfants

  • logic

    le problème n’est pas de savoir si les vaccins sont éfficaces ou pas, le problème est un problème de liberté individuelle…. Mais comme je le disais dans un post précédent, la vaccination est obligatoire avant tout pour mettre ses enfants a l’école!! Aujourd’hui, qq d’éclairé ne mettrai déjà pas ses enfant a l’école, car au dela d’un risque potentiel due a des effets indésirables des produits de la pharmacopé (indiqué sur la majorité de toutes les notices médicamenteuse), il enverrait alors ses enfants se faire formater par « l’éducation » nationale! Ce qui après avoir pris le risque de causer des dommages aux fonctionnement général de leurs métabolisme, entrainerait une psychologie des plus altéré…..
    Maintenant, qq qui ne serait pas éclairé, et qui nourrirait ses enfants a la bouffe industrielles totalement dépourvue de vitamines et de mineraux et qui plus est bourré de pesticides, aurait plutôt intérêts a faire vacciner ses enfants, car le risque de contracter les fameuses maladies serait plus grand que le risque des effets secondaire!!

  • sombre

    Je recopie un message que j’ai écris sur un post plus ancien :

    **
    Un site sur internet envoyé régulièrement un rapport aux médecins un bulletin épidémiologique. Je ne le retrouve plus mais on peut toujours trouver ces informations sur le net.
    Bref,
    Le site en question donné le nombre de cas de :
    D iphtérie
    T étanos
    P oliomyélite
    En gros, ce pour quoi le vaccin obligatoire a 3 valances existe.
    Le nombre de cas avérés est très faibles.


    Par exemple : 5 cas ~ / ans

    Pour le tétanos :
    http://invs.santepubliquefrance.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Maladies-a-prevention-vaccinale/Tetanos/Donnees-epidemiologiques
    100 cas ~ en 10 ans (en gros 10 par an donc)

    Pour la poliomyélite :
    http://invs.santepubliquefrance.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Maladies-a-prevention-vaccinale/Poliomyelite/Points-de-situation/Point-de-situation-sur-la-poliomyelite-en-France-suite-a-la-circulation-de-poliovirus-sauvages-en-Israel-et-en-Syrie-au-12-11-2013
    En France, le dernier cas de poliomyélite autochtone remonte à 1989 et le dernier cas importé en 1995, tous deux concernant des adultes. Le dernier isolement de poliovirus sauvage chez un sujet n’ayant pas voyagé récemment remonte aussi à 1989

    En Europe, quelques cas sont réapparus, en 2015, alors qu’il n’y en avait pas eu depuis 2010
    http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/apres-cinq-ans-d-absence-la-polio-reapparait-en-europe_1068035.html
    En gardant en tête qu’on parle d’une population de 500 Millions d’habitant.

    Donc soit, même avec les meilleurs intentions du monde ce dont je doute, voici ce pour quoi ont vaccines OBLIGATOIREMENT* .
    http://www.infovaccin.fr/legislation_vaccinale.html#oblig

    Et maintenant, quels sont les cas d’effet secondaires recensés ?
    Je n’ai clairement pas les moyens d’apporter de sources fiable et la raison est simple : Le site officiel de la santé publique ne liste pas les cas d’effets secondaire. Et en soit, rien que ça, devrait faire réfléchir : Si ont peut lister avec précision les cas de maladies, pourquoi ne peut ont avoir ne serait-ce qu’une approximation des cas secondaires?
    Et là, c’est la porte ouverte à un tas de question, qui, à mon avis, ne sont pas souhaitable pour certains…

    La première question évidente serait : Quels sont les bénéfices risques ?
    Si vous pouviez comparer le nombre de cas d’infection au nombre de cas d’effet secondaire, je pense que la pilule aurait du mal à passer.

    Dans le cas où seul le nombre de cas mais pas leurs nature était donné, la seconde question évidente serait : quels sont les effets secondaire ?
    Des cas sont listé ici :
    http://activistesgaia.canalblog.com/archives/2013/03/08/27113489.html

    Et dans le cas où le rapport / bénéfice risque vous laisserait penser que la vaccination n’en vaut pas la peine, la troisième question serait : peut-on soigner les cas de DTP ? Donc se passer du vaccin.
    Dans les 3 cas : Oui. Il est possible de se soigner.
    En faite : il est nécessaire de se soigner, puisqu’on nous explique que, quoi qu’il en soit, la vaccination n’est qu’une « aide supplémentaire pour habituer le corps à lutter contre l’infection » . Ce n’est pas une garantie donc.

    Au vue de tout ses éléments, si ils étaient tous étayés de source (ce qui n’est pas le cas pour le nombre de cas d’effets secondaires recensé, puisque les autorité sanitaire ne l’ont pas fait) je pense que la vaccination, pour le DTP du moins puisque il faudrait faire la même chose pour les autres vaccins, semble plus proche d’un processus économique rentable qu’une question de santé publique.

    **
    Reste à voir ce qu’il en est pour les autres maladies mais je suppose que c’est dans le même esprit. Des maladies, qu’on peut soigner sans vaccins, qui , sous le dogme du règne vaccinal, seront maintenant introduite de force (avec les effets secondaires qui peuvent aller avec) sans avoir le droit SUR SON PROPRE CORPS de s’y opposer. C’est IMMONDE. C’est réellement IMMONDE.