« La robotisation menace près de la moitié de l’emploi wallon !! »…

L’optimisme de Charles Sannat fait plaisir, « il est déjà trop tard mais, tout n’est pas perdu! Préparez-vous« .

« La robotisation menace près de la moitié de l’emploi wallon »… Et ce titre alarmiste, s’il en est, n’est en aucun cas de moi – vous connaissez tous mon optimisme légendaire, ce qui est parfaitement vrai en ce qui concerne les choses de la vie, et très ironique en ce qui concerne… les choses économiques !!

Non, ce titre déprimant est l’œuvre du grand magazine belge Le Vif… Je tiens donc à faire part de mon innocence la plus totale.

En attendant pour Le Vif, demain, tous chômeurs… ou presque !

« Près de la moitié de l’emploi existant dans le sud du pays «serait menacé» d’ici «une à deux décennies» par la digitalisation et la robotisation de l’économie, selon une estimation de l’Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique (Iweps), qui a réalisé une étude sur le sujet à la demande du gouvernement régional.

Pourquoi vous parler de la Belgique ?

D’abord parce que j’ai de très nombreux lecteurs belges que je salue !! Ensuite parce que cela illustre justement parfaitement le fait que le mouvement de destruction massif d’emplois auquel nous allons assister sera mondial !

La Belgique, la France, partout dans le monde vous trouvez des articles de type basés sur le même genre d’études pointant les ravages qui vont avoir lieu, et je peux vous assurer qu’aucune croissance ne permettra plus de « remplacer » les postes perdus.

Ce qui était valable à l’époque des Canuts, qui pouvaient somme toute faire autre chose car nous avions encore besoin de main-d’œuvre, ne l’est plus du tout aujourd’hui.

Il est évident, sauf pour les personnes de mauvaise foi, que désormais ce sont presque tous les postes qui sont techniquement remplaçables. C’est l’homme en tant que force de travail qui est devenu inutile parce qu’obsolète.

La robotisation menace près de la moitié de l’emploi wallon

« La somme des emplois «menacés» correspond à quelque 564 000 postes, ceux d’employé administratif étant les plus en danger (116 500 emplois) face à la robotisation. Le personnel des services directs aux particuliers, les commerçants et les vendeurs représentent la deuxième catégorie de personnes fortement exposées.

À noter que ces chiffres de l’Iweps sont une «évaluation brute» basée sur l’«éventualité statistique d’une substitution d’emplois existants par des machines». L’analyse ne tient pas compte de la création d’emplois nouveaux, liée à la digitalisation »…

Le léger souci que nous avons c’est que le nombre d’emplois créés par la digitalisation ne permettra jamais de faire travailler tout le monde, d’une part parce qu’ils ne seront pas assez nombreux et d’autre part parce que les postes qui seront à pourvoir réclameront de très grandes compétences. Et tout le monde ne peut pas sortir de Polytechnique…

Or une autre révolution se profile déjà : c’est celle de l’IA, l’intelligence artificielle, qui n’aura rien d’artificielle lorsqu’elle vous fera perdre votre travail.

Plus que jamais donc vous devez avoir une véritable vision de construction patrimoniale. Une véritable réflexion sur vos savoir-faire. Vous devez impérativement construire votre liberté financière, seule façon d’éviter la misère à venir assez prévisible.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT pour Insolentiae

Voir:

 

 

17 commentaires

  • kalon kalon

    Outre que le travail devenant rare, il sera plus que probable que les derniers boulots seront âprement recherchés, ce qui mettra les derniers travailleurs en concurrence au niveau de leur salaire ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • logic

    En quoi libérez l’homme de travaux purement mécanique est-il un problème???? Et en quoi libérez l’homme du travail obligatoire en général est-il un problème?????

    Vous êtes aussi accroc que ça au travail?????

    Bon sang, comment voulez-vous un jour changer de paradigme??

    • nomdemon

      Non pas accroc au travail du tout, mais comment on fait pour se payer des loisirs si on a plus de sous ?

      • logic

        ils seront bien obligé d’en arrivé a un revenu universel, en attendant il y a le chômage, le RSA etc….

        On vit très bien avec peu d’argent, il faut juste s’adapter

  • logic

    le problème n’est pas que les robots remplacent l’homme dans le travail, le problème est que les robots ne payent pas de charge pour pouvoir payer les gens au chomage!!!

    Mais ils y viendront par la force des choses, car le progrès poussent les multinationales vers la robotisation générale du travail!! sauf qu’en fin de compte il faudra bien donner de l’argent aux humains pour qu’ils consomment! ;) c’est juste logique

    Sauf qu’en ce moment nous sommes a une époque charnière entre l’homme et la machine…

  • Emy Emy

    que ce soit des robots ou l’homme qui fait le travail il faut qu’il y ait de la croissance
    tant qu’il y a de la croissance on peut donner a ceux qui ne travaillent pas

    dans une société en perte de bénéfice on serre la ceinture et c’est tant pis pour les autres
    je pense que la croissance ne repartira pas on est arrivé au maximum et maintenant on redescend
    comme nous sommes dans un monde fini avec des ressources qui s’épuisent au bout on est foutus
    et pour ne rien arranger nous sommes de plus en plus nombreux
    c’est caprout finito

    donc ce ne sont pas les robots le problème
    on ne va pas laver le linge a la main vu qu’on a la machine a laver pour le faire. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    • logic

      « dans une société en perte de bénéfice on serre la ceinture et c’est tant pis pour les autres
      je pense que la croissance ne repartira pas »

      ben si tu regarde les résultats des multinationales, de la croissance il y en a à fond…… le problème c’est qu’elle finit sur des comptes en banques dans les paradis fiscaux!

      le capital survit grâce a 2 choses:

      – éviter l’inflation car elle fait augmenter les salaires et finit par tuer le capital
      – ne jamais faire en sorte que les salariés soient trop payé car il finirait par prendre leur retraite à 30ans et donc le capital devrait se passer d’une grande quantité d’esclaves, qui auraient du temps pour reflechir a un système plus juste, entres autres….

      aujourd’hui, nous devrions tous gagner en moyenne 3000 euros, or, si c’était le cas, beaucoup ne travailleraient plus au bout de qqs années! c’est pour cela que les salaires n’augmentent plus depuis les années 90! Alors que les revenus du capital n’ont cessé d’augmenter, car la croissance continu sans cesse tant qu’il y a du progrès technologique….

      Faut arrêter de dire qu’il n’y a pas de croissance.. il n’y a jamais eu autant d’argent en banque!

  • ciray

    ça achete quoi un Robote , de la bouffe du vin des Clio ?
    Conclusion il y a aura donc de plus en plus de Chomage la
    ou on y pense pas du tout . Meme chez les cadres de chez
    Rino et Pigeot et ailleurs . De toutes facons bientot tous les
    vehicules seront uniquement loues et presqu entierement
    automatiques
    Le but de tout ça n est pas de gagner plus d argent , l argent
    c est eux qui la cree et le manipule . NON ! c est de supprimer a
    minima 80 % de la population Mondiale qui dans ce cas ne sert a
    rien sinon qu a bouffer les dernières ressources de la planete sans
    aucune contrepartie .
    Hors la planete il la veulent pour eux avec des forets qui repoussent
    naturellement la ou l homme aura disparu .
    Le reste n est que baratin .
    A+ Un Mouton reveille .

    • logic

      sauf que plus il y a de pauvres, plus les riches sont riches…..
      Si leur kiff était de se promener en forêt, ça se saurait!

    • Salut @ciray!

      « Ils » ont les moyens de le faire dès demain, pourquoi ne le font « ils » pas? Depuis bien 60 ans d’ailleurs, si ce n’est pas plus.. Une petite grippe Ogm, un vaccin entre potes et c’est réglé.

      « Ils » veulent la planète pour eux, pourquoi la salope t ils alors? Chimie, agriculture intensives blablabla. Si je convoite la parcelle de mon voisin, la dernière chose qui me viendrait à l’esprit serait de la stéréliser en labourant avec du sel ou en répendant de l’arsenic.

      « ils » contrôlent l’argent, pourquoi alors n’imposent ils pas des mesures draconiennes, style démonétisation dès demain vu qu’ « ils » auraient tout les leviers?

      Et des objections éveillées de ce type , il y en a des tas.

      Personne ne contrôle le Système, il n’y a pas de sommet avec Un au dessus de tout, c’est juste la colonne vertébrale de l’Edifice qui dépasse.
      Enfin c’est la théorie qui me semble la plus logique du point de vue empirique.

      Des doutes, nulles certitudes!

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • Ayus-Ved

        Bonjour

        « Ils » ont les moyens de le faire dès demain, pourquoi ne le font « ils » pas? Depuis bien 60 ans d’ailleurs, si ce n’est pas plus.. Une petite grippe Ogm, un vaccin entre potes et c’est réglé. »

        Oui, les moyens de destruction ne manquent pas,

        Dans les années 80, lors de la guerre des Malouines (îles) revendiquées par l’Argentine. L’Angleterre aurait testé un gaz invisible.

        Un nuage de ce gaz se promenant dans les airs a tué en quelques minutes des milliers de moutons sur ces îles.

        La mort fut immédiate et aucun signe avant coureur.

  • Mickaël'anonymous Mickaël'anonymous

    Oui en effet les robots vont vous remplacer au travail, mais c’est vous qui aller devoir vous payer votre propre robot.

    Les plus pauvres auront des robots merdiques et feront récolter à leurs possesseurs des salaires bien maigres. Alors que les plus fortunés bénéficieront de machine beaucoup plus élaboré qui rapportera beaucoup !! Certes nous ne travaillerons plus dans ce monde, mais les pauvres resterons pauvres.

    les pauvres du futur sont les millionnaires du passé.

    Ou alors !! Nous les robots biologiques ! Devront travailler a la sueur de nos fronts pour pouvoir continuer a alimenté nos robots ou nos objets connectés ! Nous nous transformerons alors en objets de nos objets !

    Ou alors !! Nous machines biologiques ! Laisseront ce séparé ces 2 mondes sans lui donner aucun crédit !! Eux ces êtres mentaux les yeux tournez vers eux même, nous remarquerons plus, ils ne nous verront plus dehors. nous serons invisible a leurs yeux technologiques nous nous transformerons alors en être de la Nature !

    Nous attendrons alors qu’un de leurs fous se réveille et s’endort à leurs sciences mentales.

  • Ayus-Ved

    « ce titre déprimant est l’œuvre du grand magazine belge »

    L’image, est une horreur, il faut arrêter les Belges, d’envoyer de tel message !