Vous allez changer d’avis sur le réchauffement climatique …

Le réchauffement climatique, disons plutôt, les variations climatiques ne sont plus à contester. Ce sont les causes, dont nous parle Vincent Courtillot, qui ne sont peut-être pas celles que l’on nous serine à longueur de temps. Ce monsieur ouvre des pistes de réflexion, gardez l’esprit ouvert et faites vous votre propre opinion.

La Chaine Qui Dérange

 

106 commentaires

  • jplchrm

    Courtillot est un scientifique ayant une bonne compétence dans une partie du domaine (pour le reste, il est prudent). On ne peut pas zaper son opinion a priori. Le problème est de ne pouvoir avoir un débat *scientifique* contradictoire entre les « pour » et les « contre » sans que les politiciens et les économistes qui n’y connaissent strictement rien n’y mettent leur nez.

    • dereco

      Cette vidéo est vieille éculée, trompeuse, fausse, en plus il a un gros conflit d’intérêt financé par lobby pro CO2.

      Tout cela me fait penser à Tchernobyl, avec le directeur de centrale niant que sa centrale avait explosé et avec pourtant, dans ses pieds, des blocs de graphite de l’intérieur du réacteur explosé ! Il en est mort dans d’atroces souffrances de radioactivité excessive.

      Ici, pareil, cela chauffe toute la terre de plus en plus, partout, nord, sud, équateur, tropiques, Himalaya, et il reste des fous inconscients qui nient la cause réelle de cette chaleur, notre CO2 en croissance explosive !

      Souffrez de la canicule, fous négationistes de la réalité, pour les semaines qui viennent, tout en niant la réalité que le CO2 chauffe ( indiscutable juste en regardant Vénus, planète avec 100Bars de CO2 et 430°C ).

      Vous êtes fous suicidaires pires que les radicaux fous suicidaires !

      Moi, vieux, je vais faire mon footing de 4km à 15km/h de chaque jour, en pleine canicule, car j’aime la chaleur, bande de fous négationistes, qui voulaient chauffer la terre de trop !!

      • Voltigeur Voltigeur

        Tu ne nous parle pas du dénivelé… Et sans suffoquer hein!!

      • jplchrm

        Vous êtes spécialiste ? Cette vidéo date d’un colloque à Nantes il y a un ou deux ans. Soit on y répond par un argumentaire scientifique, soit on fait du blabla politique et ça ne sert à rien. dans ce cas, abstenez vous.

    • Arnaud M

      C’est clair, cette vidéo est complètement partisane. Par exemple, concernant les températures, tous les graphes s’arrêtent à l’an 2000… alors qu’on sait que depuis cette date les températures moyennes croissent de manière exponentielle. C’est de la mauvaise foi scientifique, tout simplement.
      Plusieurs arguments bidons comme l’histoire des capteurs et de la température moyenne, il baisse la voix au moment de le dire signe qu’il se rends très bien compte que ce n’est pas clair scientifiquement ce qu’il dit.
      Il y a clairement un réchauffement global.
      Maintenant, au milieu de ses graphes sur le CO2 développé trop longuement alors qu’ils ne sont pas judicieux, il y a effectivement cette info à retenir : le taux de CO2 suit le réchauffement, il n’en est pas la cause.
      Intéressant aussi de s’appuyer sur les strates calcaires pour montrer les pics de température, par contre il oublie de dire que les glaciations on n’en trouve trace que dans l’hémisphère nord, et que ce n’est pas normal que on ne trouve pas de glaces d’avant 100 000 ans. Ni que les datations sont sujettes à caution, et qu’on ne sait pas si c’est 100 000 ans ou 12 000 ans… En tant que scientifique, il devrait expliquer que la théorie que régulièrement des terres se retrouvent plus au nord explique de manière plus probables les glaciations régulières observées que dans un hémisphère.

      En résumé, il faut retenir de cette vidéo que ce n’est pas le CO2 qui est responsable de la hausse de température, mais que cette hausse à bien lieu. Et que les pôles des autres planètes du système solaire sont en train de fondre comme celui de la terre, donc c’est général au système solaire. Bizarrement en tant que scientifique soit il manque de recul, soit de mauvaise foi (je ne vais pas lui jeter la pierre, les quelques scientifiques qui veulent alerter de ce qui se passe meurent brûlés avec leur famille, ça fait réfléchir les téméraires…).

  • Musashi Musashi

    Des siècles que certains le disent : Cet univers et tout ce qui le compose fonctionne par vague.
    Aussi pointue que soit la science, elle en revient toujours à ce même constat, c’est une question d’ondes.

    • Arnaud M

      C’est surtout histoire de cette planète 9, qui a une orbite de milliers d’années et qui fout le bordel chaque fois qu’elle se rapproche de notre soleil.

  • Je n’ai pas encore vu la vidéo mais il nous faut comprendre que toutes les planètes se réchauffent et connaissent des perturbations.
    http://zone-7.net/bouleversements-climatiques-du-systeme-solaire/rechauffement-de-la-planete-ou-du-systeme-solaire

    Il nous arrive une planète rouge énorme, de très loin, et sa visite périodique va quoi que l’on fasse créer là encore de grosses perturbations.
    http://www.wikistrike.com/article-nibiru-est-la-cause-du-changement-climatique-120369738.html

    La NASA ne dément pas mais expose une autre raison
    https://resistanceauthentique.net/2014/11/13/selon-la-nasa-voici-la-cause-du-rechauffement-du-systeme-solaire-article-en-cours/

    • dereco

      Tout cela déraille , fous.

    • Arnaud M

      Merci Biquette pour les liens, très instructifs.
      Je ne connaissais pas le terme de « réchauffement global du système solaire dans sa globalité », c’est vrai que personne n’en parle.
      La thèse de la Nasa (des explosions de super nova) ne tient pas une seconde, car elle n’explique pas les astéroïdes qui sont détournés de leur orbite habituelle par la masse de Nibiru et qui frôlent de plus en plus la terre, sans parler des météorites de plus en plus nombreuses (y compris sur Mars et la lune bombardée comme jamais depuis ces 4 dernières années).
      De plus, les rayons cosmiques ne peuvent expliquer les séismes et les volcans (activité 40 fois plus forte que ce qui a été mesuré jusqu’à présent).
      Et si c’était des éruptions de super nova, le phénomène se calmerait, alors qu’on voit que ça augmente toujours.
      Les rayons ne peuvent non plus expliquer le silence obstiné des médias sur le sujet, preuve que certains là -haut savent que les catastrophes ne vont pas diminuer et ne veulent pas perturber les esclaves dans leur travail… :)

      • laspirateur

        Moi je regarde plutôt ce réchauffement comme une perturbation climatique à long terme et j’y inclus la possibilité progressive d’un basculement des pôles. Les oscillations de températures sont plus franches et plus nombreuses et sont le reflet de la tendance au basculement prochain des pôles terrestres. Tout cela se faisant sur des décennies, il n’y a pas à s’alarmer de quoique se soit pour le côté naturel du climat, en revanche le contrôle climatique ici n’est absolument pas mentionné, s’il n’a aucun impact moi ça m’étonnerait!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • samedi soir

    On peut raisonnablement penser que les banquiers ont pris en charge le dossier du réchauffement climatique…

  • Liloup

    La vidéo ne m’a pas fait changer d’avis.
    Je pense que pour « le réchauffement climatique », que l’on devrait appeler « le changement climatique » les émissions de C0² peuvent influer en partie, mais d’autres causes d’origine géophysiques nous échappent, et contre celles-ci, nous ne pouvons effectivement rien.

    Ce qui m’énerve un peu c’est que cet argument est mis à toutes les sauces : « Si on continue comme ça, le réchauffement climatique, gna gna gna… » On entend cela partout.
    Cet argument ne marche apparemment pas, car les industriels continuent leur course effrénée.

    Il faut, cela va de soi, arrêter de vivre et de consommer comme des porcs. Pour la simple raison qu’on va empoisonner l’air, l’eau et la terre, et on va vers l’extinction de la planète. Et les enfants des principaux pollueurs ne seront pas à l’abri non plus !

    Il l’a bien dit dans sa conclusion : les deux gros problèmes urgents sont le problème de l’eau potable qui va manquer et celui des déjections industrielles…
    Mais je suis moins optimiste que lui quant-à trouver des solutions. Il est vrai qu’on pourrait agir dans l’immédiat, mais ILS ne le veulent pas ! :-(

    • Eaglefeather Eaglefeather

      « Il est vrai qu’on pourrait agir dans l’immédiat, mais ILS ne le veulent pas ! »

      Maintenant « ils », mais hélas nous avec, ne pouvons plus … y échapper !
      Depuis plus de vingt ans, les Nations Unies ont été avisées de ce problème encouru qui à l’époque se profilait déjà mais encore peu impactant pour l’être humain. Ils étaient hilares lorsque cette mise en garde fut annoncée. On craint qu’actuellement il soit devenu trop tard pour envisager une parade. Le cycle est en train de s’accomplir dans son intégralité.

      Quant à la conférence de Courtillot, il est étonnant qu’il n’y ait qu’une seule vidéo j’invite à consulter mon blog
      http://les-verites.skynetblogs.be/ à la deuxième page 7è poste, il y a un condensé de cinq vidéo successives concernant sa conférence.
      Ce blog se veut être une mise au jour d’éléments contradictoires à ce qui nous est trop régulièrement déclaré et qui au final n’est qu’un tissus de mensonge.

      Il est clair et je tiens à le préciser, la cause anthropique ne peut être exclue totalement, mais son impact tel que déclaré, reste totalement non prouvé. Les déclarations officielles se bases exclusivement sur des simulations en d’autre termes sur des suppositions. L’ayant bien compris, nombre de scientifiques se sont désistés de cette mascarade politico-financière, avant de tomber dans le discrédit. Ceux qui restent (pas plus d’une vingtaine) sont pour l’essentiel, que des publicateurs, essayistes et des labo courant derrières des subventions.

      • dereco

        « suppositions » est archi-faux, l’histoire de la terre a surchauffé par le passé, par suite du dégagement spontané de l’énorme quantité de carburants méthanes et autres stockée sous terre, suite à volcanisme intense, par exemple il y a 56 millions d’années !!
        Cela va se reproduire, inexorable, impossible à stopper, sur des millénaires avec les mers qui remontent de 60m, comme par le passé de 130m entre moins 15000 ans et moins 7000 ans.

        Cessez d’écrire des absurdité d’ignorants qui, incapables pérorent, et ne lisent jamais les études scientifiques approfondies.

      • Eaglefeather Eaglefeather

        En fait d’absurdités, tu ne fais pas dans la dentelle Dereco, car justement si tel qu’il est tant déclaré, le niveau des mers devrait monter, ainsi la colonne d’eau étant en augmentation, bloqueraient les émanations de méthane en les gardant prisonnières au fond. Or il est constaté de plus en plus de colonne de méthane ci et là en dehors de zones de fonte de pergélisol nordique qui, se multiplient elles, exponentiellement d’année en année tout en se développant en surface.

        Et en terme de volcanisme, la masse estimée de cendres en suspension atmosphérique, est actuellement supérieure.

        Cesse de te prendre pour plus érudit que tu n’es, et sort de ton fauteuil fais un tour en dehors de ce qu’on t’abreuve de force en te disant c’est ça, la vérité ! Observe par toi-même écoute la nature, la Terre, elles elles disent vrai.

      • dereco

        Eaglefeather raisonne comme une cloche fêlée de travers à chaque phrase, ne lisant jamais une seule vraie publication scientifique.
        Le fond des mers à des milliers de mètres plein de méthane solide se réchauffe et le méthane se dégage juste avec quelques degrés de plus, même si la pression reste élevée, comme cela s’est produit il y a 56millions d’années chauffé par des volcans..

        Sinon, sorti dehors, je ramasse mes délicieuses framboises un mois plus tôt, qu’autrefois, lorsque je les ai plantées !

  • SamLowry

    Je trouve le titre un peu prétentieux, cela fait un peu plus de 30 ans qu’on n’arrête pas de changer d’avis sur ce sujet… :)

    • Voltigeur Voltigeur

      Les titres racoleurs on connaît, c’est au cerveau qu’on demande de faire des efforts, de juger sur le fond et d’oublier la forme… Bêêêê!!

  • pierrefronse

    Cet exposé de Mr Courtillot (qui date visiblement de 2011) a aussi été fortement critiqué depuis. Il y avait notamment des problèmes de conflit d’intérêt avec, comme souvent dans ce cas, une sélection de données qui arrangeait bien Mr Courtillot.

    Ici : (je suis pas très fan de ce journal mais bon …)
    http://www.lemonde.fr/planete/article/2007/12/19/une-etude-climato-sceptique-souleve-des-soupcons-de-fraude_991405_3244.html

    en 2013, Mr Courtillot reprend sans en démordre les mêmes courbes qu’en 2011, donc cela me parait louche il pourrait au moins expliquer en quoi les critiques qui lui ont été faites n’étaient pas suffisamment pertinentes:
    http://www.inexplique-endebat.com/2015/03/vincent-courtillot-sur-le-changement-climatique-global.html

    Les modèles climatiques et donc le débat semblent en constante évolution. Par exemple certains commentateurs disent que la couverture nuageuse a été prise en compte depuis.

    Je n’ai pas trouvé de site qui ferait une synthèses des arguments et comment cela évolue. Il y a beaucoup de commentaires très généraux qui n’aident pas vraiment à pointer du doigt où se situent les réelles oppositions et comment elles s’actualisent.

    • Eaglefeather Eaglefeather

      juin 2010 plus exactement http://les-verites.skynetblogs.be/archive/2010/12/18/resume-de-la-conference-du-pr-courtillot-1.html

      Pourquoi fut-il critiqué, simplement à cause d’une rivalité entre chercheur l’année précédente et parce qu’il amenait des éléments troublants et donc contradictoires à tout ce qui disait (imposait) la « bien pensante » autorité scientifique.

      Pour apporté une vision autre mon mentionné plus haut pourrait peut-être t’aider.

      • pierrefronse

        Visiblement il ne fut pas critiqué du fait de rivalité entre chercheurs mais du fait d’éléments assez précis.

        Notamment, les températures qu’il utilise pour corréler avec l’activité solaire ne sont que les températures estivales (voir les liens que j’ai indiqué). Il prend aussi en compte dans ces évaluations des modèle de terre type « disque noir » c’est à dire qu’il ne considère pas une terre ronde. Il devrait s’expliquer un minimum sur ces sujets dans ces conférences ultérieurs puisque c’est là qu’il a été critiqué. Pourquoi ne le fait il pas s’il est certain de ces analyses ?

    • Voltigeur Voltigeur

      Vincent Courtillot travaille pour l’IPGP, institut financé par Total et Schlumberger, qui utilise comme fond de commerce les énergies fossiles… Donc, tout est sujet à caution, sans condamner l’interlocuteur qui peut avoir SA vision des choses et peut vouloir lancer l’alerte. On ne juge pas, on réfléchit.. ;).

      • Liloup

        Ok, je vois…
        La moindre des politesse avant sa conférence eut été de se présenter : «  Moi, Courtllot, financé par Total et Schlumberger… » ;-)

      • Voltigeur Voltigeur

        Je ne connais pas le monsieur,j’ai copié le début d’un message sous la vidéo. Pas pu suivre pour cause de dérangement. Mais avant de juger, et en toute indépendance, il serait préférable pour ceux qui ont la gueule grande ouverte, de proposer leurs articles avec sources et compagnie. Je te défie de faire ce que je fais, passer des heures, à chercher, vérifier, vous servir la pâté pré-mâchée et en plus avaler vos critiques qui s’arrêtent juste sur le message, la forme sans jamais étudier le fond. Tu n’as même pas lu les messages sous la vidéo, sinon tu aurais vu.. Avoir l’esprit critique, ce n’est pas faire de la critique pour critiquer et sans réfléchir, c’est prouver et argumenter. Le monsieur a travaillé pour XXX, depuis il y a eu du changement. Et je te signale que, quel que soit le parcours d’un individu, il n’y a que les abrutis qui ne changent pas d’avis..

      • Eaglefeather Eaglefeather

        @ Voltigeur

        Attention à ton affirmation car Vincent Courtillot ne travaille plus pour l’IPGP », puisqu’il œuvre à Lille depuis début 2011.
        De plus le conflit d’intérêt dont il a été amené à devoir s’exprimer en 2008 n’a visiblement rien permis de mettre en évidence.
        Et sa conférence date de 2010 soit deux ans après cet épisode qu’il juge lui-même, néfaste à sa carrière, mais dont il s’en remet petit à petit, c’est cette conférence qui lui a d’ailleurs coûté son poste de directeur à l’IPGP. Démissionnaire par contradiction et en conflit avec ses convictions sur la réalité du sujet.
        Vincent est de par ses domaines de recherches, une personne proche, faisant aussi partie de mes contacts de référence.

      • Voltigeur Voltigeur

        Pardon, Eagle j’aurai du copier l’intégralité du message, 1er sous la vidéo… Dérangée entre temps, je n’ai pas suivi :)
        KazigluQuetzal
        pour info, vincent courtillot travaille pour l’IPGP, institut financé par total et Schlumberger, qui utilise comme fond de commerce les energies fossiles. je ne remet pas en cause son travail mais je reste mefiant quant a son intégrité et sa neutralité

      • Liloup

        @ Voltigeur
        Je ne sais à qui tu réponds, juste en-dessous de mon commentaire; si c’est à moi, sache que j’ai écouté la vidéo jusque au bout. C’est bien la preuve que je la trouvais assez intéressante.
        Je ne puis ni contester les dires et les chiffres de ce monsieur, ni les croire aveuglément, n’ayant pas fait moi-même de recherches poussées à ce sujet. Mais je pense avoir le droit de dire ce que je pense; il n’est pas interdit d’être intuitif et logique et si tu espères n’avoir que des Bac+20 dans les commentaires, tu n’auras personne. Et il n’est pas du tout prouvé que les personnes avec Bac+20 soient plus intelligentes que les autres.
        Ceci dit, je n’ai pas du tout critiqué le bonhomme, j’ai dit ce que je pense dans mes deux premiers commentaires. Même s’il avait raison à 90%, il faudrait arrêter la course effrénée des gros lobbies pollueurs.
        Je ne t’ai pas critiquée non plus ! Mais je pense que si les commentaires sont ouverts, c’est pour permettre la participation, et tout le monde n’est pas forcément toujours de ton avis.

        J’ai juste ironisé un peu quand tu as dit qu’il avait travaillé pour une entreprise financée par Total… C’est un peu gros pour que personne ne réagisse à ça, non ?

        PS : il n’y a aucun message visible sous la vidéo !
        Sur mon ordinateur, il doit être masqué !

      • Voltigeur Voltigeur

        Le message est lisible sur youtube, dans les commentaires. Je voulais juste le signaler, car on a tendance à penser qu’un individu qui a travaillé pour une multi, est partie prenante et ne change jamais d’avis. ;)

  • manguetsou

    @Liloup

    « on va vers l’extinction de la planète »

    Ne serait ce pas plutôt : on va vers l’extinction des êtres humains?
    Les humains ont besoin de la terre. La terre n’a pas besoin des humains.

    • dereco

      La terre a vu pire, les insectes resteront, mais comme les gros dinosaures disparus, il ne restera que les humains doués, qui aiment la chaleur comme moi, vieux !!

      50°C à l’ombre dans 50 ans sans cesse tous les jours, tout mort, comme il y a 56 millions d’années !!

  • Liloup

    Les catastrophes sont parfois dues à des causes « naturelles » qui nous échappent, mais sont très souvent imputables à la bêtise et la cupidité des humains.
    Certains séismes ou effondrements par exemple, peuvent être dus aux forages et exploitations minières.

    Et la fonte des glaciers est bien réelle…

    À voir : document sur la conquête de l’Arctique :
    http://www.youtube.com/watch?v=qI1VP8eUS-M

    • dereco

      « forages et exploitations minières. » ne font qu’accélérer le déclenchement de petits séismes qui se seraient produits plus tard.

      Pas besoin de vidéos,
      car depuis plus de 17 ans, chaque année, mes framboises, vieilles de 40 ans, ont un mois d’avance par rapport il y a 40 ans, passant de début juillet à début juin et je vais les ramasser par plein paniers ce jour..

    • Eaglefeather Eaglefeather

      « Forages et… »

      Depuis deux années consécutives et par périodes de plus en plus rapprochées en arrivant à l’hiver arctique, les communautés Inuits du Nunavut dans les Terre de Baffin (Elder Island) entendent des bruits anormaux qui semblent émaner des profondeurs terrestres et marines. Jamais ce fut relaté dans la transmission des générations. Or dans la région il n’y a pas de forages ni même de prospections, zone protégée sous tutelle communautaire Inuit.

      • dereco

        La terre gelée depuis des centaines de milliers d’années, qui dégèle de plus en plus en profondeur peut craquer, comme une maison sur un sol qui sèche en profondeur fait croire à des fantômes..

  • sombre

    https://sciencetonnante.wordpress.com/2016/09/09/records-de-chaleur-rechauffement-climatique-et-regression-vers-la-moyenne/#more-8044

    Au mois de juillet 2016, un nouveau record de température a été battu au niveau mondial. Selon la NASA, la température de ce mois de juillet à été supérieure de 0,84°C à la température moyenne des mois de juillet de la période 1950-1980. Ce triste record a été abondamment commenté dans les médias, et utilisé comme illustration pour dénoncer notre inaction face au phénomène du réchauffement climatique.
    Oui, mais…non. On s’en fout de la température au mois de juillet 2016

    Rappelons une chose essentielle : les évolutions du climat se jugent sur plusieurs décennies, pas sur un record de température ponctuel.

    • dereco

      Ce n’est pas du tout :
      « un record de température ponctuel » archi-faux.
      car depuis plus de 17 ans, chaque année, mes framboises, vieilles de 40 ans, ont un mois d’avance par rapport il y a 40 ans, passant de début juillet à début juin.
      Des Japonais constatent pareil, plus de glaciers de montagne, la mer de glace a reculé de plus d’un km depuis que j’étais enfant, pareil en Russie, ( Napoléon et Hitler gagneraient en Russie au lieu de se faire avoir par les froids extrêmes ), en Patagonie les glaciers reculent à fond la caisse, pareil en Afrique, en Himalaya, sur les montagnes et volcans.

      RAZ le BOL de vous fous négationistes suicidaires.

    • Voltigeur Voltigeur

      Solutions!! On ferme les usines, on extrait plus de pétrole, on met les voitures au garage, on ne consomme plus que le minimum vital et…. Les multis et les consommateurs compulsifs; peuvent aller se rhabiller. Je ne suis pas certaine que la planète se refroidisse pour autant.. :)

      • yanomami

        Du pétrole, dans quelques années ou quelques décennies, on ne pourra plus en extraire. Faudra bien trouver une autre façon de vivre.
        Et la Terre ne se refroidira pas pour autant car les océans vont relâcher la chaleur en trop.

      • Ayus-Ved

        « Je ne suis pas certaine que la planète se refroidisse pour autant »

        Ben non puisqu’il y a une certaine inertie du à la masse énorme et il faut combien d’années avant un refroidissement?

        Si Eaglefeather a des infos à ce sujet ?

      • dereco

        « Du pétrole, dans quelques années ou quelques décennies, on ne pourra plus en extraire » est archi-faux, aussi faux que dans la années 1970 on prédisait la fin du pétrole avant l’an 2000 !
        En effet la vie a fait l’oxygène respiré en stockant pour chaque O2 molécule un atome de Carbone C combustible sous terre depuis 600millions d’années, soit 3000 fois de quoi bruler l’oxygène respiré sur terre ( une fois tous les 200mille ans ) et donc sous terre on a, enterré, de quoi bruler tout l’oxygène de l’air, avec que du CO2 à la place de O2 !!

        On peut se chauffer en conservant la chaleur caniculaire de l’été en ce moment pour se chauffer avec en hiver, sans CO2, sans pollution, sans surchauffe, comme fonctionnel depuis 10 ans à http://www.dlsc.ca
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_solaire_de_Drake_Landing
        et Voltigeur n’a toujours rien compris que des solutions ultra simples solaires existent, fonctionnelles, systématiquement négligée voire supprimées.
        J’ai expliqué à répétitions, mais personne ne lit avec soin en répétant des absurdités d’ignorant borné.

        Le solaire thermique stocké simplement peut aussi générer de l’électricité, en géothermie à recharge solaire, seule solution durable de la géothermie profonde, qui sinon s’épuise inexorablement.( sauf en Islande où les volcans surgissent en renouvelant cette chaleur profonde avec des coulées de laves !! ).

      • Ayus-Ved

        Tu es reparti avec ton truc ?

        Les volcans en Islande peut-être ou en Italie OK mais en France à quelle profondeur creuser et quel coût pour gagner quoi … rien de crédible à l’heure actuelle !

        « On peut se chauffer en conservant la chaleur caniculaire de l’été en ce moment pour se chauffer avec en hiver »
        « Le solaire thermique stocké » et c’est quoi cette usine à gaz ?
        Dans des bassines, tu stocke la chaleur ?

      • dereco

        Ayus-Ved, ignorant coincé, est prié de lire ce qui marche, sans aucun gaz ( le contraire total d’une usine à gaz ), depuis 10 an et d’autres endroits, même pour chauffer des serres gratuitement, au lieu de sortir des injures d’ignorant bouché totalement .

        La terre conserve sa chaleur interne depuis 4,5 milliards d’années (avec des volcans qui accélèrent les pertes ) et donc on peut conserver sur un petit volume 10 à 15m au cube la chaleur de l’été 50°C, pour l’hiver sans aucune difficulté grave sans radioactivité ni pollutions.

        La chaleur n’a pas besoin de bassines d’eau pour conserver la chaleur, la terre conserve dans son sol la chaleur depuis 4,5 miliards d’années sans eau, qui elle s’évapore.
        C’est toujours cette absurdité d’ignorant complet que seule l’eau a le droit d’être chauffée.

      • Voltigeur Voltigeur

        Bon ça va!! je te décerne le prix Nobel du parler pour ne rien dire.. Arrête d’insulter les gens, tu es plus qu’ignorant et bouché toi, avec en plus un égo surdimensionné et une prétention qui va t’étouffer si tu continue à pérorer de la sorte.

      • dereco

        Voltigeur, ceux qui, ignorants crasseux, nient la réalité de l’effet du CO2 croissant de façon explosive sont criminels, par les conséquences futures, que nos enfants ne comprendrons pas du tout, comment on pouvait nier une telle évidence, qui les fera souffrir sans fin, ni pouvoir stopper la remontée inexorable des mers sur des millénaires une fois déclenchées, comme la remontée de 130m des mers entre moins 15000 ans et 6000 ans a été inexorable inévitable, et il reste 60 m de glaces à fondre pour revenir à moins 30 millions d’années antérieures, tout fondu, avec le CO2 qu’on va dégager en fous délirants.

    • sombre

      @ dereco
      Hum.
      Et ben, je sais pas ce que j’ai mériter pour attirer ta colère mais ça me semble pas justifier.
      Déjà, si j’ai pris la peine de listé un article : c’est pour que éventuellement il soit lu . Il est très simple et accessible mais rapelle surtout une vérité : le changement climatique, faut pas le prendre en référence sur une année. C’est sur des décénnies.
      Personne ne remet en cause le fait qu’il y a des variations importante (qui ne sont pas du à l’homme) sur des grandes périodes.
      Mais remettre en cause le fait que l’homme n’y participe pas est absurde par contre.

      Aussi, si tu avais lu ce court article : tu verrais qu’il prend le partie de la thèse « officiel ».
      Je ne sais pas trop pourquoi tu me traite de négationiste, ni pourquoi je prend la peine de te répondre tant tu te montre désagréable. Essaie de faire passer t’es idées avec un peu plus de souplesse s’il-te-plait.

      Pour ma part, vu les cours que j’ai eu, vu la littérature scientifique que je me suis tapé qui va avec, bon .. en gros oui je suis persuadé que l’homme à une influence sur le climat.
      Je suis aussi tout à fait conscient, d’un autre côté, que des gens peu scrupuleux utilise ce réchauffement climatique pour leurs intêrets personnel.
      Entre les deux, ce n’est pas avec des ont dis et des informations à trois franc six sous qu’on peut démêler le vrai du faux. Ca implique de se coller parfaitement dans le sujet pour le maitriser.
      Aussi je n’ai pas du tout apprécier t’es remarque vis à vis de voltigeur, dénués de bienveillance.
      Je pourrais, et j’ai déjà fait d’ailleurs, la démonstration que ton idée de stocké l’énergie solaire dans le sol pour l’hiver est quelque peu farfelus, pour ne pas dire idiote . Pourtant si tu était un peu plus respectueux, tu pourrais en parler avec tranquilité et mieux la partager.

      A bonne entendeur,
      En clair : arrête de casser les couilles, pose toi, et essaie d’utiliser ton intellect pour communiquer avec gentillesse.
      Merci d’avance

    • JBL1960 JBL1960

      Merci sagesse, trop bien !
      Je l’ai mis en section com de ce billet ad hoc, car je traite très souvent de « l’escroquerie » du Réchauffement climatique du GIEC et il faut se rappeler le filme du Al Gore quand même…
      Mais bon…

      Il est parfaitement connu que seul les adeptes du Réchauffement climatique ont raison…
      Sinon on est un vilain conspi.
      https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/06/10/resume-sott-052017-analyses-accord-de-paris-escroquerie-climatique/

      Bon trop chaud aujourd’hui, il est vrai…
      Mais cette année record de froid, la vigne a gelé à mort
      Et c’est traité avec les derniers résumé Sott sur mon blog…
      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

      • Ayus-Ved

        Les faits sont là, et bien visibles ! il reste 1/10 des glaciers dans les Alpes entre autres,

        A t’on seulement fait un calcul sur l’énergie dissipée par l’activité humaine de part le monde, ça doit être énorme, rien que pour les voitures/an par exemple.
        Il ne faut quand même pas l’oublier ou regarder ailleurs.

        Et on en revient au problème tabou de la surpopulation et surconsommation débridée.

      • dereco

        « la vigne a gelé à mort » archi-faux car en 1956, jeune, je me rappelle tout avait gelé à mort 100 fois pire, la Seine pleine d’énormes packs de glaces :
        http://www.alertes-meteo.com/vague_de_froid/1956.htm
        oliviers ratatinés tous, etc..
        JBL1960 a perdu la mémoire ancienne et déraille pour une gelée très mineure, par rapport à celles d’autrefois.

        Les Bordeaux vins passent de 12,5° à 15° et vont devenir des portos et le Bordeaux va émigrer en Angleterre !

        RAZ le BOL des absurdités fausses.

      • Voltigeur Voltigeur

        Ce serait trop te demander de nous épargner tes conclusions paranoïdes ? Nous sommes des tout ce que tu veux, mais nous avons l’avantage suprême, de ne pas être, ni raisonner comme toi, tu es plutôt borné et dispersé, rassemble les morceaux et soit cohérent, ça changera ..

    • Eaglefeather Eaglefeather

      Pas très objectif dans tes critiques acerbes. Dereco ! Avec quoi tu viens là ? Ce n’est pas avec un seul mois (31/01 à 28/02/56) de froid intense certes, qu’on puisse parler d’un phénomène climatique ! Par cette remarque je te retourne celle que tu m’as si gentiment fait il y a peu et pour un vrai phénomène climatique pourtant.

      Pour ta gouverne, le pédant, les températures moyennes de l’hiver 2016/2017 sont les mêmes que pour 1956 en tous points, épisodes neigeux, froidure et leur durée, en cause un vent continental venant d’Est. Et l’hiver 2016/2017 est déjà considéré pour être similaire à ceux connus jusqu’à la fin des années 60.

      • dereco

        Archi-faux 1956 identique à actuellement !!
        Si cela 1956, se reproduisait ce serait la catastrophe nationale, plus d’électricité, centrales nucléaires gelées comme la Seine, plus de chauffage, plus d’eau canalisations gelées éclatées, etc.. circulation routière bloquée, pertes énormes, tout mort congelé, car notre technologie est bien plus fragile qu’en 1956, où tout était bien plus local et on était bien plus résistant aux difficultés, je me rappelle que l’eau gelait dans ma chambre !
        ‘L’eau des centaines d’immeubles inondés s’est transformée en glace dure dans les appartements avant son retrait sur des épaisseurs de 1 mètre faisant s’effondrer planchers et hourdis…
        En 56, nous sortions d’une période de guerre et de pénurie; chacun se contentait de peu et vivait de manière beaucoup plus rude et autonome qu’aujourd’hui.

        Malgré cela les dégâts et les victimes ont été considérables.

        Vu la société de l’an 2000 ce serait monstrueux … »

        Eaglefeather n’a pas vécu 1956 et raconte des mensonges, sans la moindre hésitation, en 1956 les framboises ont été mûres en juillet en pleines vacances de moi enfant et pas en juin un mois plus tôt comme depuis 17 ans au moins.

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Assez étonnant qu’aucun rapport « dit » scientifique officiel, ne fait état d’une hausse générale du gradient géothermique. Pourtant de nombreux constats concernant cette élévation circulent, qu’elle soit minime et anodine, ça reste qu’une apparence. Et l’aberration est qu’ils ne font pas encore les sujets de publications des « prétendus » scientifiques de renommée, ceux qui se pavanent devant les merdias !
    Ce gradient qui était encore il y a dix ans à peine, jaugé à 1°C en moyenne internationale tous les 33m. est depuis, passé à 1,235°C il y a tout juste 5 ans tous les 30m (choix en raison d’un rapprochement des mesures pied/m), et en avril 2016 il a été jaugé à 1.287°C. Il est clair qu’une telle hausse ne peut pas être écartée des causes des fontes. D’autant que ces trois dernières années les périodes hivernales dans les régions boréales ont été plus intenses, avec une formation glaciaire plus épaisse comprise entre 3 et 6m selon l’hémisphère et les conditions météo régionales des relevés.

    Pour information, les autorités scientifiques (celles qui décident de ce qu’il faut ou faut pas dire devant les merdias) refusent ardemment de valider ces hausses, mais aussi d’admettre le fait que les étendues glaciaires fondent par dessous, ce qui résulte de la hausse du gradient, puisque la couche de glace devrait servir d’isolant aux températures de surface.

  • Les éruptions solaires induisent des orages magnétiques qui dévient les particules ionisantes qui devraient normalement atteindre notre planète : Lorsque les éruptions sont brutales (cad de courte durée), le nombre des particules ionisantes qui atteignent notre planète est minimal : C’est tout simple et nul ne conteste ces faits !
    Bon, c’est très bien tout cela, se disent les chercheurs. Mais que font donc ces particules ionisantes lorsqu’elles arrivent sur Terre et comment cela peut-il influencer la température de notre planète ? Pour être honnête, disons que de nombreux physiciens et astrophysiciens avaient déjà pressentis, comme le professeur Svensmark, ce que je vais vous raconter. Travaillant indépendamment aux quatre coins de la planète (au moins, aux USA en Israèl, au Japon et en Russie), ils étaient parvenus à la même conclusion : Les particules ionisantes doivent influencer la basse couverture nuageuse de la Terre et ainsi son ensoleillement et donc sa température. …
    La suite ici http://www.pensee-unique.eu/theses.html

    • dereco

      Mettez les liens scientifiques exacts d’origine au lieu de répétitions manipulatrices déformées par des lobbys criminels pour la malbouffe et les médicaments !!
      Cela commence par la chambre de Wilson et l’effet reste faible et non suffisant, de plus on devrait voir le cycle solaire de 11 ans, avec un début de retour à une glaciation, qui est effacé par le CO2 humain lui explosif.

    • Eaglefeather Eaglefeather

      @ Sagesse

      « Les particules ionisantes doivent influencer la basse couverture nuageuse de la Terre et ainsi son ensoleillement et donc sa température. … »
      Le domaine du paléomagnétisme et d’autres sciences de la Terre, ont depuis plus de 4 ans et conjointement mis en évidence l’accélération/excitation des molécules ferrugineuses qui constituent l’essentiel de notre planète, allant de l’amande jusqu’au manteau supérieur lors des périodes d’activités solaires. Un léger pic plus puissant est néanmoins observé lors d’éjections tout en restant relatif. Il peut s’en produire une forte et présenter peu d’effets comme une moins forte et avoir des conséquences plus accrues sur le comportement notamment, mantellique. A l’heure qu’il est, on ne fait que constater, mais quant au pourquoi du comment, c’est le flou total, la recherche suit son cours et les observations de liens n’arrêtent pas de tomber.

  • dereco

    « l’énergie dissipée par l’activité humaine de part le monde » est très faible par rapport à celle solaire et ce qui chauffe c’est notre CO2 et les changements d’albédo comme tout bétonné ou bitumé de trop.

    Lisez les articles scientifiques sérieux.

    Eaglefeather ne sort que des absurdités incohérentes, il devrait d’abord apprendre les bases de physiques comme diffusivité et équations de conduction thermique :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Conduction_thermique
    en étant capable d’utiliser ces équations basiques vielles de 200 ans. (Joseph Fourier )!!
    avant de pérorer en ignorant total de 200 ans de travaux scientifiques et mathématiques exacts très précis.

    • Voltigeur Voltigeur

      Soit gentil et donne nous TON cursus, tes références, tes diplômes, qui t’a bombardé « prof jesaistout » etc.. Pas besoin de tes exploits vélocipédiques, ni des dénivelés et Km percourus, qui n’ont pas réussi à rétablir le niveau..

      • dereco

        Il y a plein de cours, articles à lire très sérieux, 200 ans de recherches géniales ( une vraie avalanche même qu’avec wikipedia ), pour comprendre, que j’explose à lire des manipulations et mensonges épouvantables, par les lobbys qui payent des scientifiques vendus, que ce soit le CO2, la malbouffe, les médicaments, et maladies évitables.

        C’est simple, un faible coup de chaleur solaire naturelle a fait remonter les mers de 130m par le passé il y a 16mille ans, de façon inexorable, et il reste 60m à fondre, avec presque rien en plus, juste le CO2 humain identique bientôt à celui naturel d’il y a 30 millions d’années autrefois.
        Le climat de la terre est très instable depuis plus d’un million d’années, glacé avec coups de chaleur, constat indiscutable sans la moindre simulation, pour presque rien en variations du bilan solaire.
        Donc le faible effet CO2 va suffire à tout fondre sur des millénaires futurs, et instable comme un flip flop signifie, qu’il sera impossible de revenir en arrière, même en supprimant tout CO2 dans l’atmosphère après, sur des millénaires sans passer par une fusion totale de L’Antarctique..

      • Voltigeur Voltigeur

        Supprimer le CO2 on ne respire plus alors? Fusion de l’Antarctique Oupss! j’ai un blanc là??? quant à ce qui suit
        « Le climat de la terre est très instable depuis plus d’un million d’années, glacé avec coups de chaleur, constat indiscutable sans la moindre simulation, pour presque rien en variations du bilan solaire. » Malgré ma culture, je sèche lamentablement devant ce salmigondis…. :( Je laisse la place, à ceux qui ont le courage de tenir tête à tes délires..

      • dereco

        Voltigeur écrit :
        « Supprimer le CO2 on ne respire plus alors? »
        clairement Voltigeur ignore qu’on ne respire pas le CO2, mais O2, et qu’ à environ quelques % de CO2 on étouffe et meurt, comme un oiseau dans une cage étanche étouffé par son CO2.
        et voltigeur ferait mieux de respecter et lire les connaissances de base sur les glaciations passées du climat au lieu de les qualifier de « salmigondis » par pure ignorance dans sa drôle de culture, percée d’énormes trous.

      • Voltigeur Voltigeur

        Quand je dis qu’on ne respire plus, c’est que nous inspirons l’air et expirons le Co2, nous sommes des milliards à en rejeter à chaque instant, ne fais pas celui qui ne comprends pas. Je n’ai contrairement à toi, pas besoin de cinquante pages d’explication. Et tu mélange tout et explique très mal. Tu te gave d’informations et les régurgite selon ce que tu en as compris. Tu peux dire ce que tu veux, sans traiter tout le monde d’ignorants, de fous, de trolls de Poutine etc… La culture c’est comme la confiture, moins il y en a et plus on l’étale..

  • Comme déjà dit par ailleurs, il y a le fait que le climat se réchauffe peut-être sans qu’on sache exactement dans quelles conditions et Vincent Courtillot apporte un éclairage intéressant, et le fait que ce réchauffement serait dû à l’action humaine et là encore Vinccent Courtillot tend à démontrer que l’Homme n’y est pour rien ce que l’on doit ressentir intuitivement si on est un minimum sensé.

  • Blackice

    le réchauffement climatique c’est a cause des vaches et de leurs prout!.
    si si je l’ai entendu keke part déjà. éliminons les vaches!.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • logic

    posez votre main sur le bitume le soir, et ensuite comparez avec votre main sur le sol naturel! Vous comprendrez très vite d’ou vient le réchauffement climatique de la très basse atmosphère et des villes en général!

    Des millions de milliards de kilomètre carré de bitume, autant d’emmagasinneurs de chaleur….contrairement a la banquise qui reflète une grande partie du rayonnement infra rouge…. mais bon, vu que la banquise font presque entierement maintenant en été… et les glaciers, n’en parlons plus…. mais bon ce ne sont que les qqs conséquence de notre énorme capteur de chaleur bitumineux…..

    • « fond presque entièrement ». Le passage du Nord Ouest n’est pas encore un lieu de croisière

      Le bitume est chaud parce qu’il emmagasine la chaleur il contribue donc au refroidissement.

      • dereco

        Epouvantables vos salades d’ignorants !!

        Voltigeur prenez le temps de lire le climat passé sur wikipedia et des millions d’années, soigneusement, vu votre ignorance totale.
        L’Antarctique peut fondre totalement, comme a fondu la calotte glacière énorme sur l’Amérique du nord à son max il y a 22mille ans pourtant ( un km de glace sur New York, glaciers à Londres et Lyon ).

        Pour le climat prenez le temps de lire la figure du climat passé sur wikipedia sur les 3 à 5 millions d’années passées ( une vraie arête de poisson ), que j’ai déjà mise sur les moutons il y a près de 2 ans et que vous n’avez pas daigné regarder, alors que c’est essentiel au lieu de dégurgiter des bêtises.

      • Voltigeur Voltigeur

        Si tu pédalais aussi vite que mon ignorance t’emmerde, tu serais déjà sur Vénus. Je ne t’ai pas attendu pour me cultiver, et j’ai plus que l’âge de raison, alors va donner tes leçons ailleurs. Si les abrutis volaient tu serais le chef d’escadrille. Tu le fais exprès ou c’est génétique ?

      • logic

        « Le bitume est chaud parce qu’il emmagasine la chaleur il contribue donc au refroidissement. »

        heuuuu au refroidissement de la haute atmosphère peut être (et encore j’en doute car pour ne pas piéger de l’infra rouge il faut surtout de la réflexion et surement pas de l’absorbtion), en tous cas certainement pas au niveau auquel vivent les humains.
        Mais bon, tu dois être sûrement un échappé du GIEC..

        Moi je parle de réalité palpable! le bitume nous étouffe un peu plus de jours en jours , car vue son épaisseur, il a une inertie de plusieurs jours, ainsi il fait anormalement chaud la nuit, et si le temps passe au gris un ou 2 jours, il n’y a pas de rafraichissement palpable…il suffit d’avoir habiter à la fois en ville et en pleine campagne pour constater une différence pouvant aller jusqu’a 5 degré, ce qui est déja énorme

        franchement asséner des âneries pareilles juste pour « exister » ….parfois il est bon de s’abstenir..

      • @ logic
        Calme toi mon petit chou, tu écris :
        « Des millions de milliards de kilomètre carré de bitume, autant d’emmagasinneurs de chaleur….contrairement a la banquise qui reflète une grande partie du rayonnement infra rouge »
        Un moment j’ai cherché les pauvres nounours affamés égarés sur la banquise et devant une aussi belle tirade je n’ai pas pu me retenir.
        Ce n’est pas parce que le bitume noir emmagasine la chaleur le jour pendant quelques jours d’été, puis la restitue la nuit que nous allons crever étouffés.
        La terre se réchaufferait en ce moment, c’est possible, personne ne nie cette possibilité puisque de toute façon on n’a pas le recul nécessaire pour en être certain, mais ce monsieur montre que ce n’est pas aussi évident que ça. il montre surtout que la terre a connu des milliers (millions ) de cycles de réchauffement refroidissement et qu’aucun ne venait de l’homme. Il démontre aussi que le CO2 n’y est pour rien et qu’au mieux c’est une conséquence et pas une cause.

        Si avec ça je suis du GIEC c’est que tu n’as rien compris à ce qu’était le GIEC et pour qui il travaillait. Al Gore qui se fait des couilles en or avec le pseudo réchauffement l’a bien compris lui, comme l’État qui te prélève des fortunes pour contrer un phénomène qui soit n’existe pas, soit est bien au delà des capacités de l’homme.
        Allez ! bonne nuit les petits, Pom pololom pom pom

    • logic

      @ paulemic
      ah bon? le bitume ne stocke que qq jours par an??? tu vis au dela du cercle polaire ou en france???

      en france l’ensoleillement c’est entre 1500 et 3000 heures de soleil par an….
      Par ailleurs ce que tu ne comprend pas, c’est que l’inertie du bitume vu son épaisseur fait que la temperature au niveau du sol ne baisse pas normalement la nuit et que les villes sont devenu des étouffoir a humain!

      Mais ton truc ça a plutôt l’air de faire de belles phrases et d’avoir un avis pseudo éclairé sur tout….

  • @Dereco. Fout nous la paix et va consulter. Ton cas est infiniment plus grave que l’on ne pouvait le croire.

  • dereco

    Je suis effaré comment les gens peuvent avoir des idées aussi fausses et ne pas s’intéresser si peu que ce soit aux connaissances basiques, comme l’histoire de la terre, 4,5 milliards d’années, les bases scientifiques, comme pourquoi les maisons BBC bien isolées chauffent bien plus en été que les anciennes mal isolées, vrais fours surtout celles au rabais pour les plus pauvres ( réponse dans wikipedia conduction thermique à extraire entre les lignes d’équations, cachée aussi dans un vocabulaire abstrait des pros et j’invite Ayus-Ved à répondre autre chose que des incohérences ).

    Enfin, pour pédaler, j’invite à pédaler vite dans des côtes sous la canicule comme j’ai expliqué sur ce site par ailleurs sur un joli circuit, et, vieux, je rigolerai de vous y voir !

    • logic

      les maisons BBC ne sont pas obligatoirement étudier pour le « confort été » c’est au choix du client….pour l’instant les priorité sont sur le chauffage avant tout…
      pour le confort été il suffit juste d’utilisé un isolant assez dense et avec une bonne inertie comme la ouate de cellulose!
      Mais bon quelque soit l’isolant d’une maison neuve, il ne pourra jamais remplacer l’inertie d’un mur en pierre de 50cm d’épaisseur! mais qui peut se faire construire aujourd’hui une maison en pierre de 50cm d’épaisseur avec en plus une isolation suffisante pour l’hiver?
      Pour le confort été des maisons neuves il ya plusieurs solutions:
      – vmc avec puits canadien
      – une clim alimenté par photovoltaique
      -des ouverture au nord pour faire courant d’air l’été (ouvrir en haut au sud et en bas au nord
      -mettre une tonnelle de vigne au sud ou des arbres a feuilles caduques

      etc…etc….

      Un technicien supérieur en économie d’énergie du bâtiment depuis 30ans

      • dereco

        Oubli de la méthode de conserver le froid de l’hiver pour climatiser en été, une forme plus approfondie du puits canadien, ou du sol en carrelage pas isolé de vieilles maisons ( alors climatisées par ce sol direct contre la terre froide, 5 à 10°C en moins ) !
        L’opposé, conserver la chaleur de l’été sous terre pour chauffer en hiver une serre ou une maison marche bien à http://www.dlsc.ca depuis 2007 .
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_solaire_de_Drake_Landing
        totalement inconnu par les pros en France, incapables de comprendre comment la diffusion thermique lente comme la racine carrée du temps permet de conserver sous terre la chaleur de l’été pour l’hiver.
        Les hommes préhistoriques l’avaient pourtant utilisé dans leurs grottes.

        Il n’y a pas que les vieilles pierres pour avoir une grande inertie thermique, les murs en pisé, paille et terre, argile, sont peu chers et efficaces, combinant isolation et inertie par la capacité thermique de la terre, elle gratuite, juste le prix de la ramasser ( l’ouate de cellulose n’a pas une assez grande inertie, même si meilleure, par rapport à la terre massive ).

        Les hommes préhistoriques dans leurs grottes avaient constaté et compris sous forme simple que les températures extrêmes ( glaciations d’il y a 22000 ans ) disparaissaient dans les grottes.

        Sinon plein de gens pestent contre les maisons BBC fournaises en été, sans rien comprendre du tout ( les aérations , vignes, ouverture au nord ne marchent pas contre un isolant plein d’air immobile trompeur qui laisse arriver la chaleur très vite ) et dépensent des fortunes en, climatisations inutiles ( 4 centrales nucléaires en plus cet été selon les infos ), alors que des isolations de toit aérées en pisé ( couches de terre gratuite alternées avec paille ou isolant usuel ) assurent de conserver le froid de la nuit pour le jour, sans clim absurdes.

        « c’est au choix du client… » de se faire couillonner en n’y comprenant rien du tout, comme pas mal sur ce site Eaglefeather, Ayus-Ved , Voltigeur, etc..

        On peut même dire qu’on fait exprès de tromper les gens avec des mauvaises solutions, comme l’ITE inflammable au moindre feu qui brule tout l’immeuble en torche, juste pour quelques % moins chers, à Londres ( 80 morts ) et ailleurs en France :
        https://www.youtube.com/watch?v=KHZfLDxYBuU&google_comment_id=z12ufhsaowmrz1afq23tun0rgt2ngbqjr04
        http://www.batiactu.com/edito/pouvoirs-publics-demandent-au-cstb-un-audit-reglementation-49521.php

        « Enfin Le bitume est chaud parce qu’il » absorbe fortement la lumière du soleil ( albédo élevé ) en été et en hiver se refroidit plus de nuit pour la même raison par rayonnement infrarouge plus élevé et même pour cette raison, avec plus de verglas certains en dérapant en sont morts, surtout sur les ponts.
        Il ne stocke guère plus la chaleur et bien moins que l’humus plein d’eau à capacité calorifique élevée.
        Il faut se méfier des impressions trompeuses, même si c’est une « réalité palpable », bitume chaud en été mais plus froid la nuit en hiver, condensation et verglas.
        Certains suppriment le verglas en hiver en stockant la chaleur d’été du bitume dans la terre sous le bitume, pour la ressortir l’hiver et éviter le verglas, au moins aux US avec des -30°C en hiver et des +40°C en été.

      • sombre

        A vrai dire, la pierre isole très mal. Les isolants moderne sont bien plus efficace.
        ces derniers, qui sont fait de diverses couches différentes sont bien plus efficace que la pierre (qui est l’un des pires, en faite.)

        Si tu cherche des sources, tu peut te référer au DTU du bâtiment sur les déperditions pour comparer la Conductivité thermique utile en W/(m.K)

        Les pierres varies selon leurs natures, de 3.0 λ (pour du granites, gneiss, porphyres), a 0.9λ pour les pierres meulières. La moyenne est aux alentours de 2.

        A titre de comparaison :
        Le plâtre est entre 0.25 et 0.5 λ
        la laine de roche (vb3) a 0.041λ mais on en trouve entre 0.054 λ(vd2) et 0.034 λ(Va5)
        Les bois sont entre 0.12λ et 0.29 λ

        [Unités de performance thermique

        À l’inverse des métaux, les isolants ne conduisent pas la chaleur mais lui opposent, au contraire, une résistance. Plus cette résistance est forte, plus l’ isolation thermique est performante.
        La résistance thermique exprimée en m2.K/W, s’obtient par le rapport de l’épaisseur (en mètres) sur la conductivité thermique (lambda) du matériau considéré. Est considéré comme isolant un matériau dont la résistance thermique R est supérieure à 0,5 m2 K/W.

        Résistance thermique (R) : pour rendre compte de l’isolation thermique d’un matériau, on a besoin de connaître la résistance aux flux de chaleur (m2.K/W) présentée par ce matériau d’épaisseur donnée. Plus la résistance thermique R est grande, plus le matériau est isolant.
        Conductivité thermique ( λ ) : la conductivité thermique lambda ( λ ) est la quantité de chaleur W/m.K pouvant être transférée dans un matériau en un temps donné. Plus la valeur λ est petite, plus le matériau, à épaisseur égale, est isolant. Les isolants ont des λ < 0,06 W/mK. ] Bref, la pierre est un mauvais isolant. C'est d'ailleurs pour ça qu'il faut des murs bien épais (et qu'à l'époque médiaval : ils se geler le cul dedans en hiver). Un jeune.

      • blackout

        C’est bien d’avoir d’avoir des spécialistes, après qu’on ne soit pas tous d’accord c’est autre chose…
        Ma baraque a des murs de 60cm en pierre et le thermomètre n’est pas monté a plus de 23° c’est jour ci alors que dehors il a fait plus de 30° et ceci sans la clim bien entendu.
        Il y a une différence entre la conductivité d’un matériau et la résistance d’un isolant qui est ensemble de plusieurs matériaux, mon mur est un assemblage de pierres et d’un mélange de sable chaux ciment, la pierre pour conduire la chaleur à une autre pierre va devoir traverser le mortier sable + chaux ciment, plus il y a de barrière entre les pierres plus l’ensemble est isolant, c’est le cas des briques monomur qui n’ont plus besoin d’isolant à l’intérieur, cette brique est constitué d’une multitude de cloison qui contienne de l’air, plus il y a de cloisons plus elle est isolante.
        L’épaisseur de la lame d’air a aussi sont importance, dans les fenêtres à double vitrage plus la lame d’air est épaisse plus la menuiserie est isolante , que ça soit de l’air ou de l’argon ou du vide…

    • logic

      @dereco
      « « Enfin Le bitume est chaud parce qu’il » absorbe fortement la lumière du soleil ( albédo élevé ) »

      l’augmentation de température de pret de 5 degrés n’est a pas a démontré en zone bitumé comme les villes et village.

      Je parle de réchauffement au niveau du sol et donc de l’espace dans lequel vivent les plantes et les animaux
      Vous raisonnez comme les scientifiques avec le rechauffement global!! Les scientifique ne comprennent rien aux problèmes des humains et de la nature, car trop soécialisés, ils ne font jamais de liens
      Votre réchauffement global je m’en fout et m’en contre fou, car je n’ai pas le choix que de vivre au niveau du sol!

      Le réchauffement au niveau du sol grace aux masses énorme de bitume est une réalité.
      Et 5 degré est tout simplement enormes, car quand il devrait faire 25 (température très agréable pour les êtres vivant sur terre) et bien nous passons a 30 ou les plantes et les animaux commence a souffrir sérieusement!
      Mais comme l’humain ne veut pas se préoccupper des cause, il traite les conséquences, donc il installe des clim! Mais une clim, c’est un chauffage de l’air exterieur (unité exterieure rejetant les calories de l’intérieur)…..et comme il fait de plus en plus chaud donc dans les villes, les auto ont aussi des clim…. l’auto etant une serre par la surface de ses vitres, sa clim rechauffe beaucoup plus l’air que celle des maisons….. Bref quand un déregelement surgit et qu’il n’est pas réglé; il y a une réaction en chaine qui empire le phénomène!!!

      Et ça, c’est la réalité de la vie sur le bitume des ville et villages!!
      La réalité du réchauffement de l’espace vital de la faune et la flore

      « (le sol) Il ne stocke guère plus la chaleur et bien moins que l’humus plein d’eau à capacité calorifique élevée. »

      prenez votre thermomètre quand il fait 35 dans votre rue, et allez dans une forêt vous devrez y trouver certainement quelques chose comme 25 degré!

      Pour que le sol emmagasinne, faut-il encore que le soleil touche le sol!!! c’est le principe de base de la permaculture et de l’agro foresterie.

      les feuilles des végétaux empêchent le soleil de stocker que la chaleur dans le sol, Mais une telle évidence vous échappe manifestement!!!

      Tout ce qui a l’air de vous intérresser, c’est d’avoir raison! Mais en quoi est-ce de l’info utile pour nos semblables???

  • dereco

    Paul-Emic n’a rien compris à l’albedo noir du bitume, et toits, des villes qui absorbent plus la chaleur du soleil, et donc chauffent plus les villes (+5°C en plus en ville en été, surtout avec en plus la chaleur relâchée par les climatisations ) mais heureusement la surface des villes reste faible par rapport à toute celle de la terre,
    Le CO2, et méthane en plus chauffent aussi beaucoup sur toute la surface de la terre, en diminuant son refroidissement par moins d’infrarouges envoyés dans l’espace, très bien observé aux pôles qui se refroidissent beaucoup moins qu’autrefois.

    • sombre

      La surface est faible, mais la majeur partie de la population vie en milieu urbain.
      D’autres facteur explique également les températures plus élevés en ville : batiment qui coulp la circulation d’air (l’air stagne, et donc se réchauffe) , les humains (nous émettons nous mêmes de la chaleur), nos appareils électriques (la climatisation, par exemple qui produit plus d’air chaud qu’elle ne rafraichis, globalement) … etc.

      Pour les gas à effet de serre, qu’on désigne en équivalent c02 pour une plus grande clarté, le méthane est clairement destructeur.
      http://www.connaissancedesenergies.org/gaz-effet-de-serre-quest-ce-que-l-equivalent-co2-160928
      Les émissions de méthane ont plusieurs origines, notamment les ruminants… et leurs flatulences. Pas de chance pour l’humanité : on mange de plus en plus de viande et donc il y a du plus en plus de ruminants …

    • derecco apprenez à lire, c’était de la provocation. Je suis néanmoins heureux d’apprendre que les réchauffistes ont abandonné le CO2 pour le bitume. C’est quoi la prochaine étape , les gaz de bovins ayant déjà été utilisés ?

    • logic

      la surface est faible??????? l’ile de france et les mégapoles de métropole ne sont que du bitumes…là ou 90% de la population vit!
      Alors oui, par rapport au océans et aux zones naturelles ça ne fait pas beaucoup! mais nous n’y vivons pas!
      Le problème des scientifiques est qu’ils ne parlent que du réchauffement global alors que l’humain vit en zone bitumé pour sa très grande majorité!

      Et le réchauffement des zones peuplées d’humain est une réalité qui s’agrave de jours en jours car le fait de ne pas s’attaquer aux causes agrave le phénomène avec les clim maison et auto…. Et les canicules en zones peuplées ne sont pas prêtes de s’arrêter, bien au contraire.

      • la ça dévisse complètement. L’analyse de n’importe quelle photo de zone urbaine dans google earth montrera qu’il y a du bitume gris, assez peu en fait, du béton de diverses nuances de gris jusqu’au blanc ; mais cette discussion sur le goudron commence à me saouler. C’est ça les réchauffistes, comme le CO2 est manifestement une grosse arnaque à impôts, hop ils sautent sur le goudron après que les gaz des vaches aient fait boum.

      • logic

        @paulemic

        je ne suis ni rechauffiste ni autre chose du genre, je suis juste qq qui observe, constate et analyse. c’est autrement plus respectable que d’aller chercher des infos sur tout l’internet et d’élaborer des thèse douteuse avec!

        Mais bon, tu es comme 99% de la population « dénué de libre arbitre et de créativité »

        Bon bitumes et bonne chaleur!

      • @ logic
        J’ignore votre âge logic, mais je me souviens parfaitement que dans les années 70 et encore 80 on nous promettait un refroidissement et un retour à l’ère glaciaire, avec la même insistance, la même certitude, la même culpabilisation qu’aujourd’hui, seulement comme personne n’y avait encore décelé le moyen de transformer cela en pognon , l’information restait confinée dans les revues scientifiques et de vulgarisation et avait moins d’impact.
        Puis il y a eu l’époque du trou d’ozone où on nous faisait pleureur sur « les pauvres lapins aveugles de la pampa » sic. Ce trou d’ozone a eu comme effet principal de mettre fin au projet (non US) Concorde mais n’empêche aucun supersonique militaire (surtout US) de sillonner les airs.
        Probablement qu’une partie des futurs « spécialistes » du GIEC œuvraient à l’époque en sens contraire d’aujourd’hui.
        Alors il y en a marre de ces scientifiques et pseudos scientifiques qui nous assènent des vérités à tout bout de champ.
        Mon bon sens me dicte que tout cela c’est du vent (quant aux causes) et pour ce qui est des faits, les recherches menées sur l’histoire de la terre nous enseignent que la terre a été bien plus froide, ou bien plus chaude qu’aujourd’hui avec des changements parfois très brutaux, sans intervention de l’homme . Plus récemment, le conférencier nous a rappelé le réchauffement de l’an mil, incontestable, comme le refroidissement du XVII XVIII ème, incontestable aussi.
        L’intervenant a le mérite de rappeler tout cela à une époque où les élites mondialisées assistées par des idiots utiles cherchent à nous enfermer dans un paradigme réchauffiste culpabilisateur.

        Merci, pas pour moi. Je sais qu’il est impossible d’apprécier un réchauffement ou un refroidissement de manière valable, même à l’échelle d’un siècle quand on vit au sein de cette période. Les deux hivers précédents ont été très rigoureux, ça n’a pas bouleversé le monde scientifique, le printemps a été pourri, pas plus de réaction et là nous avons 10 jours de « canicule » c’est vrai dans une période inhabituelle et c’est le déchainement . N’importe quoi !

        Il y a pourtant des pistes extra-terrestres (pas de petits hommes verts. Au sens sans lien avec la terre) à creuser et il est dommage que ces pistes, dont certaines ont été évoquées par le conférencier soient laissées dans la confidentialité quand on n’essaie pas de faire taire les chercheurs, montrant bien là la vraie nature de la thèse réchauffiste

  • dereco

    Amusant :
    « les isolants ne conduisent pas la chaleur mais lui opposent, au contraire, une résistance »
    car les isolants, surtout air immobilisé conduisent la chaleur, moins, car peu denses, donc chaque molécule d’air à la vitesse du km/s environ transporte son énergie d’un endroit à l’autre peu souvent car à faible densité : 1,3g/litre au lieu du kg/litre pour les liquides et solides, pierres denses, qui conduisent par ondes sonores ( phonons quantiques ) et les métaux en plus par électrons très très rapides ( plus de 100 mille mètres par seconde ) ,
    La résistance est l’inverse de la conductivité dans tous les cas, métaux, solides et isolants.

    A l’époque médiévale ils ne gelait pas dans les châteaux à murs épais, car c’était quasi pareil aux grottes préhistoriques, jamais très froid ( pas gelé ) ni très chaud, juste la température moyenne annuelle, environ 12 à 13°C, pas chaud ni très froid, habitable lorsqu’il faisait -20°C dehors comme en 1956, ou du temps de Louis 14, Seine avec d’énormes blocs de glace.

    C’est la forme spontanée simpliste de conserver la chaleur de l’été pour l’hiver et inversement le froid de l’hiver pour l’été, avec la moyenne sur plus d’un an des températures extérieures ( inertie sur plus d’un an ),

    Il existe un meilleur isolant que l’air immobile, le vide 10 fois meilleur environ, dans des aérogels ( dewar ou bouteilles thermos ), mais les plaques sous vide sont impossibles à découper !! et bien plus chères, voir les Allemands spécialistes, 1cm isole presque comme 10cm , utile si manque total de place.
    et il vaut mieux prévoir de pomper pour refaire le vide tout les quelques années.

    • sombre

      La résistance est l’inverse de la conductivité dans tous les cas, métaux, solides et isolant

      Oui. Y’a aussi les liquides et les gaz.
      Donc ça n’a rien d’amusant puisque en gros : tu ne fait que confirmer ce que je dis.

      Pour le médiéval, je persiste.
      http://passionchateau.fr/a-versailles-il-ne-fait-pas-chaud/
      http://laviedenosancetres.fr/?page_id=2681

      Il faisait froid dans les châteaux. après, chacun sa conception du froid (c’est subjectif. Je vis dans le sud pour ma part).

      Sinon oui, l’air est un isolant.
      Voila. Bonne soirée

      • dereco

        Avec des -20°C dehors hiver du temps de Louis 14 ( Seine avec d’énormes congères comme en 1956 ), on est heureux d’avoir +12°C dedans sans chauffer du tout !!

    • sombre

      Alors,
      – J’ignore la température extérieur moyenne au moyen âge (du V au XVeme siècle)
      – Cette température n’est pas uniforme selon le territoire
      – Des châteaux, y’en à pas qu’en France d’ailleurs
      – Et j’ignore la température qu’on avait à l’intérieur, je sais juste que d’après les liens que je t’ai donné : ils vivaient dans un environnement régulièrement enfumé car il faisait des feux pour se réchauffer.
      – Toujours d’après les liens que je t’ai envoyé, voici un extrait :

       » MAIS ON GÈLE AU COIN DU FEU

      Toutefois on ne parvenait pas à chauffer convenablement un logis. La raison de cet état de choses, c’est que les architectes avaient la mauvaise habitude de construire de trop vaste « coffres » de cheminée et de trop large « tuyaux d’aération ». Toute une cargaison de bûches avait beau brûler dans l’âtre, la majeure partie, pour ne pas dire la presque totalité, de la chaleur produite, s’échappait par cette voie largement ouverte vers le dehors, au lieu de ce répandre dans la pièce. A Versailles, les « coffres » des cheminées présentaient de telles dimensions que Louis XV et Louis XVI, dans leur jeunesse, s’amusaient à s’y introduire, à leur débouché hors des toits, et à apparaître ainsi brusquement, tel des diables de féérie, dans les appartements de leurs courtisanes.

      Cela explique pourquoi le château était si glacial. Mme de Maintenon, qui gèle dans le magnifique appartement qu’elle y occupe, est réduite pour se chauffer, à user d’un moyen de fortune : elle fait établir dans sa chambre une sorte de guérite pareille à celles où s’installaient les ravaudeuses dans les rue de Paris et s’y blottit, avec force chaufferettes et fourrures, à l’abri des vents coulis. Saint-Simon, à la même époque, usait d’un expédient analogue, abondamment couvert, il se calfeutrait à l’intérieur d’une caisse de voiture posée au beau milieu de son cabinet de travail. Et le souverain lui-même, dans ses appartements, n’est pas défendu contre les glaciales atteintes de l’hiver. Louis XV avait si froid dans son lit que, bien avant le jour, il prenait le parti de se lever sans cérémonial, se réfugiait dans son cabinet et se préparait lui-même une flambée, échafaudant les bûches et soufflant sur les braises. »

      le texte que j’ai cité prend un exemple récent : XVIIe et XVIIIe siècle. Je doute que ça soit mieux dans un château plus ancien

  • dereco

    « l’air stagne » surtout sur le Sahara et déserts, ou l’air de l’équateur après les orages retombe très sec sur les tropiques, mécanisme basique de météo qui donne les déserts, les moussons sur les régions où le soleil se trouve vertical (Inde en été ) et saisons sèches ( soleil à 60° ), comme sur la côte d’Azur qui voit remonter le Sahara en été.

  • Vous me paraissez bien tendus, là, tous.. Cela nous aide-t-il?
    Ce n’est pas parce que c’est la fête de la musique
    qu’il faut partir en valse à mille temps..!

    Ou alors, si, mais au sens propre… ^,^

    « On a la rage mais c’est pas celle qui fait baver. »

    « Mieux vaut allumer une petite bougie que maudire l’obscurité. »

    « Quoi qu’il arrive n’en faites pas une affaire personnelle. »

    La dictature des experts

    « Aujourd’hui, dans ce monde bombardé d’informations en continu,
    les experts semblent devenus incontournables.
    On les voit et on les entend partout.
    Ils nous disent comment décorer nos maisons,
    acheter du vin, élever nos enfants, comment manger sainement,
    faire de l’exercice, vivre éternellement,
    mais également quoi penser de l’actualité.

    Ils en savent forcément plus que nous!? Ou pas?
    La chute des cours de la bourse en 2008 nous a appris que nos experts,
    ces gourous de la finance ne savaient en fait rien du tout.
    Alors pourquoi tout cet engouement pour les experts?
    Avoir recours à des experts fait-il prendre de meilleures décisions
    que la plupart des gens? Ou au contraire ne sont-ils que des marchands d’illusion?
    Font-ils partie d’un nouveau culte, une industrie florissante
    aux allures d’une nouvelle religion? »

    http://www.dailymotion.com/video/xzeg38_la-dictature-des-experts-hd_webcam

    Réflexion au sujet d’une hypocrisie

    « La prodigieuse histoire des plantes ; Jean Marie Pelt et Jean Pierre Cuny. »

    (à partir de 21 minutes 48 secondes)

    http://www.dailymotion.com/video/x4ljd21

    GILBERT MAINGORO – Hypocrisie

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

  • dereco

    « les experts semblent devenus incontournables » car trop de gens, paresseux, ne cherchent pas à savoir, comprendre par eux même et, manipulés, écrivent des absurdités horribles.

    Faites l’effort de comprendre à la place des experts menteurs.

    Mais les faux experts pullulent pour piquer l’argent des ignorants, comme en 2007, les vrais experts savaient qu’en trompant les pauvres ignorants qui ne pouvaient pas rembourser leurs prêts fous à intérêts à géométrie variable, ils allaient gagner plein d’argent, s’ils revendaient juste à temps la fausse patate chaude à des gogos comme Natexis, entre autres,

    Les gains faramineux de la finance sont toujours basés sur la tromperie des gogos par de vrais experts menteurs.

  • ROY

    L’oscillation de notre planète peut entraîner aussi certaines variations de température au niveau des régions… en toute relativité…
    Voir : « Pourquoi la Terre perd le Nord? (ou la précession des équinoxes) »
    http://www.maths-et-physique.net/article-4281690.html

  • « Échauffer les esprits »

    http://www.linternaute.com/expression/langue-francaise/10421/echauffer-les-esprits/

    Alan Watts – L’esprit (VOSTFR)

    « Votre esprit fonctionne comme un singe,
    sautant de haut en bas en baragouinant tout le temps.
    Vos sentiments vous rongent au plus profond de vous en ne pouvant cesser.
    Pour combattre cet étouffement, comment procédez-vous ?
    Tout simplement en occupant votre esprit, en naviguant sur votre smartphone,
    en regardant la TV … etc. Vous n’aimez pas ce silence
    qui règne lorsque personne n’a rien à dire,
    vous voulez que votre esprit soit occupé
    car vous refusez d’être avec vous-même.
    Alors, comment se sortir de cet enfer? »

    http://www.youtube.com/watch?v=VN3SiZZeKaE

    ♥♥

  • SurV

    Serieusement ce genre de couillon avec son argumentaire bidon arrive à vous convaincre ! hou haoua ! c’est inquiétant de voir que dans ce qu’on pourrait appeler la résistance trop de gens n’ont aucune capacité à juger ils tombent dans toutes les impasses mis en place par la Kabal pour les ralentir ou les détourner ET ça MARCHE HYPER BIEN!

    aujourd’hui on croise des gens qui s’auto proclament résistants ou être de lumières :
    – certains propagandent qu’il n y aurait aucun enfant innocent qui souffriraient sur ni de la faim ni de violence ( ce serait d’après eux une vue d’esprit une propagande )
    -certains propagandent que tout serait écrit donc les innocents morts devaient mourir les riches connards devraient jouir de l’impunités, tout serait écrit ! et eux auraient tous des grand destins avec des grandes missions car ils travailleraient tous ( à l’aveugle) pour des races extraterrestres qui se diraient du bien ou des anges du bien
    -certains propagandent qu’ils suffiraient de prier pour être protégé ainsi les prières des riches occidentaux pilleurs des pays décolonisés seraient plus efficaces que les prières des indiens exterminés ou des peuples du sahel souffrant du réchauffement climatique !! mais ce ne serait pas des preuves !!

    etc etc!!

    En fait d’après ce MEC : les chimies et fumées chimiques n’auraient aucune impact sur la nature et le climat , donc les espèces qui disparaissent et la foret d’amazonie qui se réduit à vitesse grand V ne sont plus du tout des problèmes mais quelque chose qui n’aurait aucune incidence sur le climat ( BON D APRES SON DISCOURS ON A QU A LAISSER FAIRE) !!

    VOUS ETES FLIPPANT DE NE PAS VOIR QUE CE GARS EST JUSTE LA pour faire des débats stériles pendant que des connards poursuivent avec leurs grosses usines à polluer et donc réchauffer la planète vitesse maxi pour s’enrichir et se barrer ensuite

    • c’est vous qui êtes flippant à gober la soupe GIEC reprise par tout ce qui est officiel sur cette terre.

    • Voltigeur Voltigeur

      Ne mélange pas tout! Il y a des incidences, mais vois au delà des poncifs. La forêt amazonienne est victime de la déforestation a outrance, la soif et la faim, on pourrait résoudre mais encore faut-il le vouloir, ça rapporte aux multi-milliardaires qui n’ont aucun scrupule, puisque la masse laisse faire. Qui demande l’arrêt des guerres pour le fric?? Le Monsieur met son savoir à disposition, charge aux auditeurs à bien assimiler et réfléchir. Nous sommes les 99% et on a les attributs réduits à des shamallows, tout mous et tous sucrés. Brrr! font très peur les ceusss qui ont tous les pouvoirs, parce que des « rêveurs » les leur ont donnés…

  • samedi soir

    Dereco = Doc Emmeth Brown.

  • Ayus-Ved

    Ce sujet en apparence assez pessimiste, a … fait inattendu :
    Un développement hyper comique !