Réflexion: Il y a 26 ans Michel Poniatowsky disait….

Vous savez tous, que nous allons subir l’état d’urgence permanent. Pourquoi ? Pour lutter contre le terrorisme, c’est très bien mais, si au lieu de nous l’imposer de fait, à nous citoyens que nous sommes, ce nouveau gouvernement prenait enfin les bonnes décisions? Au train où vont les choses, il ne nous sera bientôt plus possible, de nous exprimer librement pour dénoncer une politique suicidaire concernant notre pays, sans passer pour d’affreux racistes, des sans cœur et des égoïstes fachos.

En effet, le problème migratoire n’est pas nouveau, puisqu’en son temps, un ministre giscardien controversé, a écrit dans un livre testament, les propos que vous aller lire plus bas. Il n’est pas question de se laisser aller à la haine ni au racisme primaire. Cette situation est voulue, sinon il y a longtemps que le problème serait résolu. Pour cela il aurait fallu que les dirigeants qui se sont succédé, aient eu le courage politique de protéger le pays contre la déstabilisation que fait courir cet afflux massif d’étrangers, à qui la France n’a rien à offrir d’autre que la misère et la précarité, puisque tous ces « responsables » sont incapables de relancer notre économie et de donner travail et logement à tous.

De plus c’est une porte ouverte aux tarés qui ne nous veulent pas du bien. Donc, mettre un terme et empêcher ces entrées illégales, ramènerait la tranquillité et plus question d’état d’urgence.

Les « bidonvilles », véritables verrues urbaines, fleurissent aux abords et au cœur de nos villes, le manque d’hygiène, de structures d’accueil décentes, en font de dangereux dépotoirs à ciel ouvert et nous font courir des risques sécuritaires et sanitaires, comme la gale qui prend des proportions inquiétantes selon les « ONG », sans compter la tuberculose qui refait surface.

Bidonville près de Toulouse 2013 Faire vivre des gens dans des conditions inhumaines, ne valorise pas le pays d’accueil… http://s1.lemde.fr

Puisque ces gouvernements n’ont pas toujours été jusqu’au bout de leurs interventions, c’est à nous citoyens, de demander UN RÉFÉRENDUM pour résoudre le problème. Nous ne sommes pas que des vaches à lait, bonnes à payer la dilapidation des biens publics et la mauvaise gestion de nos finances. Le libéralisme et la mondialisation nous imposent toujours plus de sacrifices, et de perte de nos droits fondamentaux, nous appauvrissant pour enrichir encore et encore, ceux qui ne sont vraiment pas dans le besoin.

Que ça ne pose pas de problèmes, à ceux qui n’ont pas conscience de la déliquescence de notre société, qui en plus nous culpabilise, c’est un constat. Pour les autres, il est grand temps d’agir, pour signifier à nos instances, la France que nous voulons. Les nouveaux élus n’ont aucune légitimité, n’ayant pas l’aval du peuple, c’est un hold-up anti-démocratique qui vient d’avoir lieu, avec le fumeux « barrage républicain » et la vague d’abstentions des législatives, qui prouvent si besoin était, la défiance des citoyens, le pourcentage des voix est si réduit à pas grand chose, qu’il ne peut permettre à ces messieurs, de s’auto-congratuler comme ils le font.

Le deuxième tour des législatives risque bien lui aussi, d’être boycotté, car tous ces alliés de la dernière heure au clan Macron, (qui n’ont pas tari de critiques à son encontre), ne nous représentent pas, ils ne l’ont fait que par opportunisme et carriérisme, les français ne sont pas leurs priorités. Pour certains connus, nous avons pu voir le bilan de leurs prestations.

Michel Poniatowsky en 1991, écrivait dans son livre « Pour que survive la France », une conclusion dont on ne voit pas quelle ligne on pourrait changer 26 ans plus tard :

« Son âme, la France est en train de la perdre, non seulement à cause de la mondialisation, mais aussi, et surtout, à cause de la société à la fois pluri-ethnique et pluri-culturelle que l’on s’acharne avec de fausses idées et de vrais mensonges, à lui imposer. Si cet essai a permis à quelques-uns de mesurer devant quels périls nous nous trouvons placés, il aura déjà atteint son but. (…) Ces pages peuvent apparaître cruelles. Mais elles correspondent à un sentiment très profond.

Le moment est venu de traiter énergiquement le problème de l’immigration africaine et notamment musulmane. Si tel n’est pas le cas, la France aura deux visages : celui du «cher et vieux pays» et celui du campement avancé du tiers monde africain. Si nous désirons voir les choses dégénérer ainsi, il suffit de leur laisser suivre leur cours. Le campement africain toujours plus grand, plus vaste, plus illégal, grignotera d’abord, puis rongera, avant de faire disparaître tout entier le cher vieux pays, dont la défaite sera annoncée du haut des minarets de nos nombreuses mosquées. Nos temps sont assez graves pour ne pas faire appel à de médiocres facilités politiciennes. Nous allons vers des Saint-Barthélemy si l’immigration africaine n’est pas strictement contrôlée, limitée, réduite et expurgée de ses éléments négatifs et dangereux, si un effort d’intégration ne vient pas aussi compléter cette nécessaire répression. Les mesures à prendre sont sévères et il ne faudra pas que le vieux pays frémisse de réprobation chaque fois qu’un charter rapatriera des envahisseurs illégaux. Il faut donc ainsi que ce cher vieux pays restitue à l’état sa place normale. Les libéraux l’ont affaibli, les socialistes l’ont détruit. « Pour que survive la France« 

Impossible de trouver un site de vente pour ce livre la FNAC, Amazon! rien! Seul PriceMinister a un vendeur qui le cède d’occasion. Quelques liens donnés par Michel de Hoaxbuster:

http://www.islamisation.fr/archive/2012/01/14/1991-michel-poniatowski-vo…

ici :

http://louyehi.wordpress.com/2012/01/14/lavertissement-cinglant-de-lanci…

ou encore ici :

http://riposte.sefarade.over-blog.com/25-categorie-12203918.html

Pour les curieux, une interview faite par Jacques Chancel en 1979 (donc bien avant la sortie de ce livre) :
http://www.ina.fr/sciences-et-techniques/nouvelles-technologies/audio/PH… (**c’est un extrait)

Le but de ce billet, n’est pas de se laisser aller à la colère, ni de tenir des propos démesurés. Il s’agit avant tout d’une réflexion sur notre volonté de changement. C’est une action pour ceux qui sont conscients de l’état et du devenir de notre nation. D’autres pays sont confrontés au même problème, c’est à leurs citoyens d’agir aussi.

Comment dissuader ces populations, de prendre des risques incalculables pour leur vie ? Vous mangez encore du poisson de Méditerranée vous ?

Comment leur faire savoir que, c’est la misère et la rue qui les attend ?

Comment nous faire entendre pas ces « mamamouchis » en costume, cravate hors de prix ?

Comment aider ces populations à rentrer chez elles et à y vivre décemment ? Ramener la paix serait un premier pas…

Pour les bisounours, qui voient d’un mauvais œil ce billet, avant de critiquer, mettez vous à la place de ces gens et, acceptez d’aller partager leur sort peu enviable, ensuite vous pourrez critiquer.

Je compte sur vous pour que cette réflexion soit paisible et constructive, le sujet est chaud, pas la peine de s’attirer les foudres de la loi. J’effacerai les commentaires excessifs sans explication.

Merci à tous

 

 

 

 

 

 

 

13 commentaires

  • SebitoZ

    Reculé dans ma campagne, la « France périphérique », et me contentant de très très peu, je ne perçois, ni ressens aucune attaque, aucune privation de liberté. Le pouvoir étatiste centralisé, ainsi que (et de ce fait peut etre…) les « méchants » immigrés (ou pas immigré…), ne se préoccupent très peu de nous, les ruraux, Je suis désolé pour vous, bon courage.

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      Là tu fais erreur ! Je suis également en cambrousse, au cœur de la nature, me contentant de peu, loin des nouveaux camps de concentration que sont devenus les agglomérations. Je ne perçois pas non plus l’état d’urgence ni la pression migratoire, par contre je me prépare à toutes les éventualités car je suis conscient que cette tranquillité toute relative ne durera qu’un temps. Quand la pénurie d’emploi, la précarité galopante, l’insalubrité rampante et l’insécurité généralisé feront imploser les grandes agglomérations, puis les moyennes jusqu’aux plus petites, je te garantis que les regards, migrants comme autochtones, vont se tourner vers nos chères campagnes et plus particulièrement vers la corne d’abondance que représentent nos jardins. Le calvaire des Calaisiens fut un simple aperçu des tensions qui pourraient bien se généraliser en France et en Europe si personne ne tire le système d’alarme. La faim aussi justifie les moyens …

      M.G.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Fachos et égoïstes nous le sommes déjà pour une bonne partie de la population qui ouvre les bras et souvent leur maison aux migrants.
    Je plains vraiment ces pauvres gens qui traversent beaucoup de périls pour arriver à ce qu’ils croient être l’Eldorado.
    Pour avoir connu la guerre je sais ce que c’est !
    Mais d’autre part, ils ne trouvent que la misère ici, nous n’avons rien à leur offrir de décent.

    Ces abrutis qui nous gouvernent, et je ne parle pas seulement des Français, sont allés porter la guerre dans ces pays, créant ainsi misère et dévastation, avec notre silence assourdissant et tacite, nous sommes donc complices par inertie et nous avons notre très grande part de responsabilité.

    Que faire maintenant ? les renvoyer ? pas possible, leurs pays sont à feu et à sang, les intégrer ? pas possible non plus, nous ne le pouvons pas matériellement, et en plus ils ne comprennent pas notre mode de vie pas plus que nous ne comprenons le leur. Alors quoi faire ?https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    Je le vois ici, dans ce village : des familles chrétiennes arméniennes se sont installées avec des enfants bien élevés, elles se sont bien intégrées, les hommes ont trouvé du travail, tout allait bien.
    Il y a deux mois environ des familles irakiennes se sont ajoutées, gosses mal élevés, bruyants, parents… je ne qualifie pas. Les ressortissants de ces deux nationalités ne s’entendent pas… les premiers sont calmes et essaient de le rester, mais combien de temps vont-ils supporter les autres sans rien dire ?
    Sans compter que ceux qui habitent autour d’eux commencent à se plaindre du bruit, nuit et jour… ce qui n’avait pas été le cas avant leur arrivée.

    Nous n’avons qu’une crainte c’est que d’autres ethnies ne viennent s’implanter.

  • LETURK

    c’est du Zemmour d’avant …. tient donc un site sioniste http://riposte.sefarade.over-blog.com/25-categorie-12203918.html

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Je pars du principe que fondamentalement nous sommes tous semblables, humains avant tout, et qui plus est « condamnés » à vivre ensemble sur une unique petite planète perdue dans l’univers, alors ne devrions nous pas logiquement tous nous entendre et vivre en harmonie ? Malheureusement les faiseurs d’histoire (conquérants, assoiffés de pouvoir, mégalomaniaques, psychopathes en tout genre, religieux, etc …), en somme une ribambelle de fouteurs de merdes et broyeurs d’esprits, sont passés par là et n’ont cessé au fil de l’histoire de diviser et soumettre l’humanité pour assouvir leurs propres désirs. L’espèce humaine dans sa globalité étant ce qu’elle est : fragile et manipulable à souhait, nous avons aujourd’hui sous les yeux le résultat de plusieurs millénaires d’endoctrinement et de formatage intellectuel.

    Donc, espérer de nos jours effacer d’un trait de générosité 2000 ans et plus de défiance, de conflits, de rancœurs, sans compter les us et coutumes qui font de chacun un véritable inconnu pour l’autre, ou bien encore vouloir détricoter le travail de sape générer sur les cerveaux par les religions, ce n’est plus de l’utopie, mais de la science fiction. Définitivement nous ne naviguons pas tous sur le même bateau, si j’ose dire. Il faut se rendre à l’évidence, l’humanité est fracturée, définitivement désunie. De nos jours ce sont différentes civilisations qui coexistent sur terre, composées d’humains qui se tolèrent, se côtoient et commercent amicalement tout en restant arque-boutés sur leurs propres intérêts, notamment territoriaux, qu’ils sont prêts à défendre dans le sang s’il le faut, et ce n’est pas la chair à canon qui manque !

    Les promoteurs du nouvel ordre mondial, avec un objectif mercantile et monopolistique, voudraient aujourd’hui rebattre les cartes du monde en mettant les peuples qu’ils ont jadis cantonnés derrière des frontières dans un shaker pour en extraire un cocktail au goût unique et prêt à consommer. Ça ne marche pas comme ça, il est trop tard, la recette de l’entente parfaite est perdue à jamais, si tant est qu’elle ait existé. A vouloir à tout prix mélanger des ingrédients que l’on ne contrôle pas cela peut devenir instable, surtout quand on y inclut volontairement des particules exotiques. Il faudra du temps pour soigner les maux dont l’humanité souffre, beaucoup plus qu’il n’en a fallu pour les générer, en attendant il est grand temps que chaque joueur reprenne sa place si l’on veut que la partie puisse continuer dans de bonnes conditions …

    M.G.

  • bob_tail

    C’est ce qu’ont du se dire les Indiens d’Amérique Nord et Sud, les Polynésiens, les Aborigènes, etc… La pire invasion étant celle des esprits partout sur la planète ou presque par les ‘valeurs’ occidentales, démolissant tout par profit et arrogance.
    Perso je connais bien des ‘immigrés’ nettement moins cons que bien des gros beaufs franchouillards, et je préfère nettement leur compagnie à celle des chasseurs pêcheurs et tradition par exemple.

  • bob_tail

    J’ajoute que si la France s’appelle ainsi c’est qu’elle a été envahie par les Francs, peuple germanique, après que la Gaule ait été précédemment envahie par les Romains.
    J’ai l’âge pour me souvenir de Poniatowski – c’est français comme nom ça au fait ? – un ministre de l’intérieur qui a utilisé la censure et la brutalité policière sans vergogne.
    Vraiment attristé de trouver ce genre de type comme référence sur les ME, un moment de fatigue peut être…

    • Voltigeur Voltigeur

      Au delà de l’individu, il y a l’analyse de la situation française. Je signale la controverse à son propos, tu connais le site, nous ne postons pas de nouvelles qui ne font plaisir, qu’à une partie des français, nous devons débattre sur le devenir de notre nation. Il n’y a pas que lui qui a dénoncé le danger et, ce ne sont pas forcément des adeptes d’extrême droite. Donc qui que ce soit, du moment qu’il dit des vérités, ce doit être su. Tu ne crois quand même pas, que je fais de la propagande pour ce personnage! J’ai l’âge de connaître ses « exploits » peu reluisants. Regardons le fond, le vrai problème, le personnage n’est pas important. ;)

      • bob_tail

        je pensais avoir remis en perspective ce genre de propos (ceux de Poniatowski) :
        Ceux qui pleurnichent aujourd’hui en bons Français de France d’être envahis oublient que leur pays a fait la même chose partout où il a pu au cours de son histoire.
        Que ce pays et ses valeurs merveilleusement supérieures voire supra galactiques sont eux mêmes le résultat d’invasions.

        Pour avoir voyagé et voyageant toujours beaucoup, le peuple occidental qui me fait le plus honte en voyage est bien le mien, et il n’y a pas photo. Je suis ravi de bien parler anglais et de n’être jamais reconnu comme français lors des conversations avec le reste du monde. Le peuple le plus cool et intéressant de cette planète, parmi les occidentaux, est sans conteste le peuple canadien, francophones et anglophones confondus. Mes respects aux cousins ;-)
        Allez, si on s’ouvrait un peu l’esprit au lieu de se renfermer sur notre beauferie ? Nous avons aussi à apprendre des autres cultures,

      • Voltigeur Voltigeur

        Je ne suis pas hermétique, au point de contester les valeurs de partage qui permettent de progresser. Nous avons tous à apprendre les uns des autres. Mais nous avons la fâcheuse tendance à nous croire supérieur à tout le monde et à donner des leçons. Ce qui est inacceptable, c’est l’acceptation en masse de tous ces migrants en toute illégalité, sans aucun respect pour l’individu déraciné, handicapé par les us et coutumes qu’il ne comprend pas et la barrière linguistique pour beaucoup, qui les isolent encore plus. Nous avons promulgués les « droits de l’homme et du citoyen », il y a des lustres que ces mamamouchis de respectent ni l’un, ni l’autre. De plus, quand il y a refus du droit d’asile, on laisse ces individus se débrouiller sur notre territoire avec tout ce que ça implique. Alors les valeurs culturelles partagées c’est parfait, quand le pays se porte bien et qu’il peut absorber, loger, nourrir une certaine partie de migrants, désirant s’installer, là nous en sommes à des milliers et ce n’est pas fini, dont on ne sait quoi faire et ça posera problème un jour ou l’autre.

      • bob_tail

        Oui, ce que tu soulèves est juste, ça ne me fait pas plaisir, mais c’est difficilement contestable sans faire preuve de mauvaise foi.

        Le post de Graine de Piaf plus haut établissait à mes yeux cependant bien les responsabilités, et quelque part en effet c’est un peu la notre aussi, de n’avoir pas bronché tant que ça lors de l’invasion de l’Irak, de l’Afghanistan, de la Lybie, de la Syrie, etc. Combien de migrants de ces pays ici avant que nos politiques et nos armées aillent foutre la merde là bas ? Sans parler du néo colonialisme économique en Afrique ? Au Gabon par exemple il y a des pénuries d’essence alors que les compagnies occidentales pompent le pétrole à tout va au large de Libreville ? Que la France fournit des gendarmes pour la formation au maintien de l’ordre sur place ? Qu’un ministère des grandes entreprises (càd multinationales occidentales) à pignon sur rue, pendant que les Chinois ratiboisent la forêt tropicale à leur seul profit ? Comment ne pas comprendre que les gens souhaitent un meilleur avenir pour eux et leurs proches, càd quitter cette merde pour celle de l’occident, mais qu’ils ne doivent surtout pas avoir la haine devant tant de gabegie et d’hypocrisie ? Exemple parmi tellement d’autres hélas.
        Pour les retraites par contre, là il y a eu masse de monde dans la rue, c’est choquant quelque part non ? Pour ce que ça a changé cela dit… Peut être que ce pays doit aussi bouffer sa m… à moment donné pour progresser humainement ?

    • bob_tail

      D’ailleurs, la situation se dégradant à vitesse grand V en France, j’ai lu ici même quelques commentaires parlant d’immigrer, tant la situation semble insoluble ici.
      Ils vivront ce que vivent beaucoup d’autres peuples, ce seront les Gabonais du coin en quelque sorte, et j’espère du fond du cœur qu’ils seront accueillis par des mecs aussi finauds que ce Poniatowski et ses ‘vérités’…
      Car comme chacun sait, un Français ça ne se lave pas, ça pue et c’est d’une arrogance insupportable, non ?

      • Voltigeur Voltigeur

        Quand tu vois comment tu es reçu dans les villages si tu n’es pas du coin, tu imagines sans peine… C’est moins flagrant dans les grandes villes.. ;)