Vos enfants vivent moins bien….

Je reçois la lettre d’Olivier Perrin « le vaillant petit économiste ». Mis à part que bien évidemment, ce qui est écrit dans cette missive est connu ici depuis longtemps, je me demande toujours, ce qui fait que les citoyens acceptent encore et encore, les mesures confiscatoires, mises en place par les gouvernements successifs. Peut-être que la liste de ces mesures brute et sans fioriture, permettra à ceux qui espèrent encore des jours meilleurs, à prendre à sa juste mesure, ce qui nous attend sous peu. Ce billet renvoi vers des solutions marchandes, libre à vous d’accepter ou de refuser. Le but de ce relais, est de mettre en évidence ce que tous s’ingénient à ne pas voir.

Madame, Monsieur,

Vos enfants vivent aujourd’hui moins bien que vous au même âge.

Cela a pris à peine 15 ans :

  • Il est devenu IMPOSSIBLE de se loger près de son travail :  si vous avez 30-40 ans aujourd’hui, acheter votre premier logement coûte l’équivalent de 5 ans 1/2 de salaire… Soit 2 fois plus qu’en l’an 2 000 (il y a moins de 20 ans !!) et durant les 50 années précédentes ;
  • Le niveau de l’école dégringole au moment même où vos enfants en ont le plus besoin pour accéder aux métiers du XXIe siècle: les classements PISA depuis l’an 2000 sont sans appel. Le niveau en mathématique s’effondre tandis que les disparités entre les élèves se creusent entre une petite élite (8% des élèves) qui résiste tandis que les autres plongent.

• Les salaires corrigés de l’inflation n’ont pas augmenté depuis 25 ans ;

  • Les niveaux de vie se dégradent sur tous les fronts :
    • À Auxerre, il reste 30€ par mois à Aurélie, Sébastien et leurs 2 enfants une fois qu’ils ont payés toutes les factures : ils travaillent tous les deux et sont considérés comme « riches » par la CAF (ils seraient mieux lotis s’ils ne travaillaient pas). Ils sont des millions à partager leur sort.
    • À Périgueux, Grégoire a dû fermer son bar à vin. Il marchait bien, mais le RSI (la « Sécu des indépendants ») s’est « trompée » de 8 000€ dans les appels à cotisation ! Le temps de rectifier, la voiture de Gérard avait été saisi, l’empêchant d’effectuer ses livraisons et faire rentrer sa trésorerie… Gérard a mis la clé sous la porte. Il vit aujourd’hui dans un HLM.
    • Un reportage de Zone Interdite a révélé la prise en ôtage que subissent les artisans et petits patrons :

« Les cas vraiment désespérés, ceux qui menacent de se suicider, de porter plainte au niveau du RSI, que tu vois complètement excédés je les prends en cellule « fil rouge » . C’est une procédure qui fait qu’en 48h, on arrange leur situation… parce que voilà dans l’administration il y a de plus en plus de suicides. Il y a celui qui s’est immolé dans une CAF et l’administration s’intéresse à ces gens-là pour éviter la mauvaise presse. »

  • Il faut choisir entre manger ou faire soigner sa carie : 1/3 de la population renonce au dentiste ;
  • reporter les travaux de la maison, laisser des seaux sous les fuites d’eau ;
  • Annuler les vacances ;
  • Reporter le restaurant en amoureux qui était encore de tradition il y a quelques années ;
  • faire durer encore un peu cette vieille voiture toute démolie…

Vous cotisez pour une retraite qui vous plongera dans la pauvreté : le Conseil d’Orientation des Retraites prévoit que d’ici 2040, un retraité touchera 30 à 40% du salaire moyen des français actifs… dans le meilleur des cas.

La vérité est que le déclassement de la société française n’est plus une chimère. La France est entrée en déclin au tournant des années 2000 et le point de rupture approche où l’État ne sera même plus capable d’assurer ses fonctions essentielles : garantir votre sécurité et vos libertés fondamentales.

Déjà les opérations Vigie Pirate et Sentinelle vident les villes de province des forces de gendarmerie, réquisitionnées pour garder les lieux publics… Les policiers sont épuisés, en sous effectif chronique et sans moyen de préserver la sécurité dans votre quartier.

Et tout cela pour quoi ?

Tous ces sacrifices qui vous sont imposés ne servent pas à réformer notre pays ou relancer notre économie. Ces sacrifices en sont pas un investissement pour demain. Au contraire, la dette et la désorganisation de l’État ne cessent de se creuser.

La situation est si grave que le Fonds Monétaire International préconise depuis 2013 de mettre en place une taxe exceptionnelle de 15% de votre épargne… Simplement pour ramener les dettes au niveau d’avant la crise de 2008.  Cela ne règle pas les problèmes, il s’agit simplement « d’acheter un peu plus de temps » avec votre argent. Si vous avez 30 000€ d’économie, ce sont 4500€ qui vous seront confisqués.

Il s’agit bien selon le FMI de ponctionner tous les comptes à partir du premier euro. Comme c’est une « taxe » — même si le mot plus approprié serait plutôt confiscation — la fameuse garantie de dépôt ne s’applique pas. Le FMI est d’ailleurs très clair, la fortune toute entière des 1% les plus riches n’y suffirait pas. Vous serez bien prélevé dès le premier euro.

Je vous rappelle qu’en cas de crise, c’est le FMI avec l’Union Européenne et la Banque Centrale Européenne qui viennent imposer leurs solutions à vos dépends.

Et ce n’est pas un scénario catastrophe mais la préconisation officielle du FMI à mettre en place dès que possible. Selon le FMI c’est le seul moyen d’éviter une crise bien plus grave :

Le jour d’après…

En cas de crise bancaire, la première chose qui se passe c’est la blocage de vos comptes.. sans limite de durée.

Vous ne pourrez plus donner d’étrennes à vos petits-enfants.

Le plombier ne se déplacera que si vous pouvez payer en liquide et tant pis pour votre la fuite dans votre salle de bain. Votre garagiste fera pareil, le serrurier et peut-être bien aussi votre dentiste, si vous avez encore les moyens de faire soigner vos caries.

De toute manière, vos revenus s’effondreront et le coût de la vie explosera.

Vous ne pourrez même plus vendre un vieux meuble ou vider votre grenier sans que l’argent soit tracé par le fisc et imposé lourdement…

C’est à ce moment-là que vous comprendrez réellement l’ampleur du désastre de la taxe sur « l’économie collaborative » qui vient de rentrer en vigueur.

Il vous faudra payer à l’avance vos médicaments… Mai la plupart seront en pénurie. Pour votre enfant malade, ferez vous confiance à la pilule que l’on vous vendra au marché noir ?

Avec le prélèvement à la source de votre impôt sur le revenu, vous ne pourrez même plus contester les impôts et taxes, votés mois après mois, qui vous seront prélevés automatiquement sans même que vous ne soyez informés.

Le parlement, incapable de voter les réformes nécessaires à l’équilibre du budget de l’État cédera sa souveraineté aux technocrates de Bruxelles.

Face à cette situation, votre vote n’aura plus aucune valeur. Ce que vous lirez dans les journaux n’aura plus rien à voir avec ce que vous vivez. À tel point que vous vous demanderez si vous devenez fou. La presse étrangère rapportera que c’est bien fait pour vous, que vous êtes de gros paresseux irresponsables.

Et si vous pensez que j’exagère…

Dites-vous bien que les Grecs pensaient comme vous au début.

Le laboratoire de leurs « solutions »

Il faut voir précisément ce qui se passe en Grèce, laboratoire à taille réelle des froides idées couchées à longueur de rapports et de textes de lois :

En mai dernier, sans doute pour la première fois en Occident depuis la fin de la seconde guerre mondiale, le parlement grec a volontairement cédé ce qui lui restait de souveraineté, se rendant de lui-même obsolète. Cela n’a pourtant pas fait la une des journaux. Personne n’en a entendu parler en fait.

Le parlement grec a voté une loi fleuve de 7500 pages, sans débat parlementaire, transférant le contrôle de tous les actifs publics à un fonds géré par le Mécanisme Européen de Stabilité… pour 99 ans.

Cela inclut la gestion de toutes infrastructures publiques, les ports, les aéroports, les routes, les ressources naturelles , les bâtiments publics, les entreprises publiques… Même les plages publiques.

Tout est passé sous le contrôle du Mécanisme Européen de Stabilité (MES), un organe supra-national non démocratique qui ne rend de compte à aucune assemblée ou organe élu.

Si les objectifs budgétaires fixés arbitrairement par l’UE, le FMI et le MES ne sont pas atteints, des coupes budgétaires automatiques sont activées sans aucun débat parlementaire.

De plus le parlement, devenu simple chambre d’enregistrement, doit demander l’autorisation à la « Troïka » pour toute nouvelle dépense.

Comprenez bien qu’il ne s’agit pas de quelque chose de virtuel sans conséquence pour les Grecs. La loi prévoit :

  • D’abaisser la retraite de base à 345€ par mois… C’est-à-dire 90€ en dessous du seuil de pauvreté ;
  • La TVA a augmenté à 24% ;
  • Les aides au chauffage ont été divisées par 2 ;
  • Mais les taxes sur l’essence et sur le mazout ont été augmentées ;
  • Les remboursements de médicaments ont été diminués de 25% ;
  • Tandis que les cotisations sociales ont augmenté… et les salaires baissé;
  • Des taxes spéciales sur le café, les cigarettes et l’alcool ont été introduites;
  • L’impôt pour les PME a lui augmenté de 10%..

Le plus grave est que toutes ces mesures imposées par l’Europe, la BCE et le FMI ont été mises en place alors même qu’en 2015, le peuple grec, lors d’un grand référendum, a refusé à plus de 60% le plan de sauvetage de l’Europe.

Et en France ?

Depuis le 9 décembre dernier, en France, toute l’épargne que vous détenez en assurance vie peut être réquisitionnée, sur simple décision administrative et sans limite de durée.

Notre grande pétition a réuni 240 000 signatures contre la loi Sapin 2 qui permet à l’État de confisquer TOUTE les assurances vie détenues par des particuliers en France, 1 600 milliards d’euros d’un coup, sur simple décision administrative.

Bien sûr, Monsieur Sapin nous a tous réconforté, cela n’arrivera pas. Ne vous inquiétez pas, c’est un « amendement technique« .

C’est comme un gros bouton rouge sur le bureau du ministre de l’économie avec écrit dessus « ne pas appuyer sur le bouton ». Combien de temps pensez-vous qu’ils vont tenir ?

Cette loi piétine le droit inaliénable de propriété.

Notre mobilisation a permis d’envoyer la loi devant le Conseil Constitutionnel où Monsieur Fabius, président du Conseil Constitutionnel, l’a validée dans un déni de droit et de démocratie. C’est que le temps presse.

Ce n’est pas un hasard si cette loi a bénéficié de la procédure accélérée pour être votée dès l’automne.

Le « risque politique » de l’élection présidentielle est ÉNORME et affole déjà les marchés financiers. Le coût de la dette augmente beaucoup plus vite que celui de l’Allemagne tandis que les investissements fuient le territoire.

Dans l’état actuel de décomposition des partis historiques, le risque que l’élection soit remportée par un parti euro-sceptique est réel et important.

C’est pourquoi tout un arsenal de mesures préventives est en train d’être passé en catimini.

Et si le nouveau président de la République ne se plie pas à la volonté des technocrates bruxellois alors la punition sera immédiate et votre épargne potentiellement confisquée.

Si cela ne s’était déjà produit par le passé à plusieurs reprises et à différentes époques… Je n’y croirais sans doute pas moi-même.

Ce dont je parle, ce sont des émeutes jusque dans votre rue, non plus l’État d’urgence, mais la loi martiale, le couvre-feu, des tickets de rationnement, des coupures d’électricité, l’insécurité à votre porte et jusque dans votre lit.

La charge sur votre épargne est déjà en cours.

Depuis 2007, la Banque Centrale Européenne vous a DÉJÀ confisqué 320 milliards d’euros au profit de l’État et de manière générale des porteurs de dettes.

C’est le résultat de la politique de « taux négatifs » de la BCE.

L’État s’endette gratuitement — et il ne se prive pas de s’en féliciter— mais c’est vous qui payez.

L’argent que vous gardez à la banque ne fructifie pas.

…/…

Lire la suite

Source Olivier Perrin Pro.vbn-edi.com

La zone Euro est en danger !
Emeric Challier vous aide à mieux comprendre les enjeux et surtout protéger vos placements et votre famille.

Cliquez ici pour vous inscrire aux dossiers.

Voir quelques billets d’Olivier Perrin:

Cachez cette inflation que je ne saurais voir

Votre liberté pour un plat de lentille

Plus c’est gros, plus ça CASSE

Moi, Olivier Perrin, je vais inverser la courbe du chômage

Votre Assurance Vie Confisquée : Menace pour les Épargnants du Var

Une pétition avait été lancée en novembre dernier, contre cette loi de F.Hollande sur la confiscation des assurances vie..

21 commentaires

  • Et dans le monde pollué que nos politicos-financiers nous construisent cela ira de mal en pis.

  • L’agenda s’accélère, le système entier vacille, les conflits s’accélèrent, les tensions internationales aussi. En parallèle de tout ça, les attentats, qui permettent aux « élites » de faire passer des lois de surveillance et d’asservissement inédites, en prévision justement de ce qui est décrit dans ce document.
    Parce que ne nous voilons pas la face, le monde va mal, de plus en plus, et c’est une spirale qui ne fera qu’empirer.
    Les médias sont déjà sous contrôle absolu, seul internet « pose » problème aux élites, qui ne veulent pas que nous soyons mis au courant de cette situation. Donc les attentats sont une « aubaine » et presque la seule solution pour pouvoir mettre en place des lois totalement liberticides. De la à dire que ceux-ci sont fomentés par les gouvernements, je dirai qu’il n’y a qu’un pas …

  • Je trouve que celui qui a pondu l’assurance vie ne manquait pas d’humour.

    Pondre un racket financier en l’appelant assurance, et Vie en pariant sur la mort du souscripteur. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • ROSSEL

    Les gens ne veulent pas voir l’ampleur des catastrophes à venir. Ils se sont réfugiés devant leurs télévisions et vivent par procurations à travers des émissions débiles et des informations faussées. Cette virtualité organisée par le Système se heurtera tôt où tard à la réalité. Certes tout le monde se rend compte que le temps s’obscurcit : les caddies se remplissent de plus en plus difficilement, nos villes et campagnes s’ensauvagent, des hordes allogènes colonisent rapidement des pans entiers de territoires, les conditions de travail se dégradent … mais dés que Koh-Lanta et Super Nannie apparaissent, le reste est oublié.

  • Alae

    Et pourquoi le peuple accepte-t-il tout ça sans ciller ? Parce qu’il est bombardé de sommations à se soumettre, sous peine d’exclusion sociale. Celui qui pose trop de questions se retrouve étiqueté « raciste, réac, facho, sexiste, etc », alors les gens n’osent plus penser ou a fortiori, se rebeller. Ils ont trop peur d’être rejeté par les autres.
    C’est une forme reconnue, et dangereuse, de harcèlement moral. Et c’est appliqué quotidiennement par les médias.
    http://www.entelekheia.fr/gaslight-manipulation-mentale-detat-perversion-narcissique/

  • Leveilleur

    En 1989 je louais une maison à la campagne avec 3 chambres, un garage, un jardin pour 800 francs soit 121,96 euros.
    Avec 200 francs soit 30,49 euros 1 personne mangeait 2 semaines.
    En 1995 j’ai un ami qui a acheté sa maison avec un hectare et demi de terrain pour 18 milles Euros.
    En 1999 un autre ami a acheté un chalet avec un hectare de terrain pour 23 milles euros.
    Aujourd’hui à moins de 100 milles euros vous n’avez pas de maison ou alors un mobile home.

    C’est devenu quasiment impossible d’acheter une maison, le premier prix pour un terrain constructible va de 30 à 60 milles euros minimum, autant dire qu’il vaut mieux penser à louer mais c’est sans compter les prix exorbitants des loyers qui font que les locataires ne peuvent plus payer au grand désespoir des propriétaires.

    Depuis que nous avons l’Euros les prix ont flambé partout, nous ne vivons plus, nous survivons avec les moyens que nous donne la société mais le chômage qui augmente de mois en mois nous obligera tôt ou tard à repenser toute notre façon de vivre.

    Pour ma part j’ai commencé, j’apprend à vivre avec un minimum vital et un minimum de matériel et finalement je m’aperçois que c’est pas plus mal car je me se sens plus libre et cela n’a pas de prix !

    • Mais non Le Veilleur, on nous dit que ce n’est qu’un ressenti, que l’euro n’a pas fait monter les prix ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      Ce que tu dis sur le prix de la vie et celui de l’immobilier est parfaitement exact.
      Le prix d’un terrain à bâtir, ici, c’est … 125 000 euros minimum. Inaccessible, c’est sûr.

    • sombre

      L’euro n’est pas le seul facteur mais c’est clair qu’il y contribue.
      Avez-vous remarquer le prix que prend, par exemple un notaire / une agence immobilière lors d’une vente ?
      Et avez vous remarquer combien prend l’état ?

      Mes parents ont vendu une maison qui appartenait à mes grand parents, dans le centre ville d’aix en pce. La maison était veille, fissuré, délabré. Une maison d’ouvrier des années 50-60. Une belle merde en somme, mais bien situé en centre ville, avec en tout 840 m² de terrains (auxquelles il faut soustraire la centaine de m² qu’occupe la dite maison). Ils l’ont vendu 500 000 € ~.
      L’agent à pris 50 000 €de mémoire. Pour faire faire 2 visites, prendre 3 – 4 photos et pour faire le plein j’imagine de sa bagnole de luxe.
      Le notaire s’est lui aussi sucré, en milliers d’euro.
      A la mort de mon oncle, la maison lui appartenant à moitié, l’état s’est lui aussi sucré.

      Ce qui est remarquable avec l’argent, c’est qu’arriver à un certains point : son accumulation permet de jouer au Monopoly en grandeur réel.
      Bien sur, la majorité des joueurs peine à mettre une maison sur n’importe quel case, là où la minorité « imprime par magie » des billets (à la sueur d’une machine ou d’un salarié) et / ou fructifie à la même sueur sur tout ce qui peut être posséder.

      Ce qui est bien avec le Monopoly, c’est que si le jeu vous tiens réellement à cœur, vous pouvez balayer le plateau d’un revers de la main, et en mettre un aux joueurs peu scrupuleux ; mais surtout, vous pouvez quitter le jeu quand vous voulez.
      Faire ceci dans la vrai vie est possible également : vous avez le droit de devenir violent face aux injustices, et aurez tout les chances de finir en taules. Et vous pouvez quitter la partie, en vous suicidant.

      Si vous étiez riche au point de pouvoir dépensez sans compter (parceque vous avez une personne que vous employer pour le faire à votre place), sachant les fluctuations économique, où placer stratégiquement votre argent ?
      Dans ce qui sera toujours rentable à priori ?
      L’immobilier ça semble être solide dans cette optique….
      Ainsi, en plus d’être contraint d’être exploiter non pas pour le bien commun mais pour le bien d’une minorité, les gens sont maintenant déposséder d’un bien essentiel : avoir un toit au dessus de la tête qui leurs appartient, ou avoir un toit tout court.
      Ceci devrait être un droit fondamental.

      C’est l’une des raisons qui font que l’esclavage s’est arrêter : un esclave, il fallait le nourrir, le loger, l’habiller. Quand ils ont compris qu’un salarié revenait moins cher pour la même tâche, ils ont interdit l’esclavage.
      L’esclave moderne paie pour ça, mais n’est pas pour autant débarrasser de sa servitude…. et à terme, ne pourra plus y accéder lorsque l’avidité et l’industrialisation/le progrès technologique se combineront pour se passer de lui définitivement.
      (Voir : Imprimer une maison en 3d. Machine qui cultive. Industrialisation textile. )

    • ROSSEL

      Dans ma campagne je connais pas mal de gens qui se scandalisent du prix de l’immobilier. Bien souvent lorsqu’ils sont propriétaires de terrains constructibles, les mêmes préfèrent vendre aux anglais et aux parisiens pour se faire plus de fric privant ainsi les jeunes du crû de la possibilité d’accéder à la propriété.

  • GROS

    Certes, par bien des aspects, le monde est moche.
    Mais il y a aussi beaucoup de choses merveilleuses à découvrir tous les jours.
    Plutôt que m’attarder sur des choses moches et laides qui font déprimer et ne font qu’accélérer la chute (pessimism porn, tout ça tout ça…), je préfère de loin m’intéresser à toutes ces merveilles qui donnent de la joie au coeur, suscitent l’espoir, et motivent.

    Sur ce, je vous souhaite une bonne déprime. Moi j’ai mieux à faire de ma vie.

    Bien à vous.

    • Oui c’est vrai, c’est aussi ainsi que je vois la vie. Je regarde la réalité en pleine lumière, je ne me voile pas la face, mais cela ne m’empêche pas pour autant de profiter de la vie, vivre le moment présent et capturer ses petits moment de bonheur et de beauté qui chaque jour nous tend les bras.

      Le monde phénoménal n’est pas seulement laid, si on le regarde sans conceptualiser on le vois dans sa pureté originelle comme à travers les yeux d’un enfant.

      Notre esprit est dominer par les poisons de l’esprit que sont :
      – l’aversion,
      -la jalousie,
      – l’avidité,
      – l’ignorance.

      Il faut savoir que tout découle de l’ignorance, ignoré sa véritable nature, celle de notre esprit fait naître le cercle de la souffrance nous empêchant de se réaliser pleinement.

      ce qui trouble notre « vue » et nous retiens dans le cercle du samsara nous empêchant d’être dans la vérité.

      Akasha.

      • sombre

        Malheureusement, si les pauvres/la majorité des gens adopte cette mentalité, en plus de ne rien changer à leurs conditions (les revendications joyeuses, je suis pas sûr que ça marche), ils perdront même en esprit critique…(on se nourris de la critique de l’autre, si personne ne critique parce que tout le monde cherche  » la paix intérieur », les générations futur pourrais se retrouver dans la rue, avec le cul sale sans avoir de quoi se payer de savon, à chercher le bonheur en sois).

        Je suis certains que les « dominants » sont ravis que les « dominés » cherche à prendre la vie avec philosophie du coup. Cette forme de réconfort puissant inhibe. Un peu comme le fait la télévision en faite…

        Maintenant je ne remet pas en cause le bienfondé de prendre la vie avec philosophie (ou spiritualité) évidemment, je pense juste que ceux ont le plus besoin de cette philosophie sont justement les « dominants ».
        Ceux qui doivent ce débarrasser de la jalousie, de l’avidité, c’est clairement la classe dominante.
        Ceux qui doivent se débarrasser de leurs ignorances, c’est clairement la classe dominé !

      • Bon j’ai peut être été incomplète dans mon raisonnement, mais il ne s’agit pas du tout d’immobilisme et de passivité. Ni de baigné dans une béatitude niaise et de se laisser vivre… Non la vie est mouvement perpétuel, pour justement atteindre l’illumination il faut se bouger, personne ne vous montrera la voie à suivre, celle du milieu, tout est en nous, c’est donc à nous de ce bouger, et ça sous entends « savoir raisonner » s’auto critiquer, même si on ne dois pas trop abuser du jugement de l’autre qui obscurcis l’esprit et nous empêche de « voir ».

        J’ai bien parlé de « vérité » ça sous entend donc de vivre dans la réalité avec tout ce que ça sous entends pour l’atteindre ! De s’en donner les moyens aussi :)

        Akasha.

    • engel

      Bravo,
      On est contant pour toi, tu as vraiment une vie merveilleuse.

      • GROS

        Merci.
        Désolé pour vous si vous avez une une vie moisie.

      • Coucou Gros :)

        Aaaah c’est à toi qui disait ça, voilà 15 fois que je me relis

        C’est sûr, dans la vie on a le choix, c’est à nous de choisir notre condition !

        J’ai bien dit condition, il y a malheureusement des impératifs, mais même face à l’adversité, on choisi comment se comporter face à elle, et la combattre, ou pas. Et le faire avec positivité ou se laisser aller. Chacun fait ses choix ..

        Akasha.

      • engel

        @gros,
        Voilà bien une réflexion d’un binaire.
        « Scoop! …la nuance existe. »

        Ceci dit, mes états d’âme n’intéressent personne.
        Et perso, j’en suis conscient,…moi.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

        Ps: Dans le com, vous auriez au moins pu reconnaître votre prose.

        Comme quoi…

  • Des chercheurs préconisent d’éviter les produits contenant des pesticides pour préserver son intelligence.

    https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201706051031705337-pesticides-danger-europe-etude/

  • zeus

    J’ai du mal à comprendre.
    Sur quelle base nos enfants vivent moins bien que nous à leur âge ?
    Une stat’, mode de vie, autre chose, comprend pas ?

    • engel

      T’as raison, « ils ne vivent pas moins bien que leurs parents »,
      mais,  » ils vivent encore chez leurs parents ».https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • engel

      Les stat’ ce n’est pas se qui manquent.
      Voir celle des primo-accédants fonciers corrélée à l’age.
      Voir celle sur l’age moyen d’émancipation du foyer familial,
      Voir les stat’ sur l’évolution de temps de latence « premier emploi ».
      Voir…