Poules maltraitées en Vendée: Panzani s’engage à ne plus utiliser d’œufs de batterie….

Suivi de l’article sur la maltraitance des poules en Vendée. Souvenez vous que L214 disait que la Sté Panzani, restait sourde à ses demandes. Mais la pression du public et la pétition, à ramené la société à agir dans le bon sens sauf que, ce ne sera pas avant 2025. Pour ma part, j’attendrais 2025 pour acheter les produits Panzani et Lustucru. Pour ceux qui ont écrit aux « Brioches Vendéennes » qui ont le même fournisseur, avez vous eu des réponses ?

Au milieu de poules encore en vie, des cadavres bloquent la circulation des œufs. — L’association L214

Le groupe a réagi après la diffusion d’une vidéo dénonçant des conditions d’élevage déplorables dans une exploitation vendéenne…

La réaction ne s’est pas fait attendre.

Quelques heures après la mise en ligne d’une vidéo révélant les conditions sanitaires « déplorables » d’un élevage de poules en cages en Vendée, Panzani a réagi sur son site internet. Le groupe agroalimentaire a notamment pris l’engagement de développer « l’élevage en plein air des poules avec l’objectif d’être à 100 % d’œufs hors cages d’ici 2025 ».

Car Panzani, qui a démenti le fait de s’approvisionner dans cet élevage précissitué à Chauché en Vendée, est cependant bel et bien l’un des clients (via sa marque Lustucru Frais) de la société Geslin, qui possède plusieurs exploitations. « Par principe de précaution, la société Lustucru Frais a décidé de réaliser un audit sur les conditions d’élevage de la société Geslin (…) et de suspendre tout approvisionnement auprès des œufs Geslin dans l’attente des résultats de l’audit », est-il indiqué.

…/…

Lire la suite

Source 20Minutes

**La justice n’est pas pressée, voir:

VIDEO. L214: Où en sont les affaires des abattoirs révélées par l’association ces dernières années ?

MILITANT Avant l’élevage de poules en Vendée le 29 mai, il y a eu les abattoirs de Limoges, Alès, Houdan, Mauléon-Licharre…/…

3 commentaires

  • suzanna

    En mangeant bio, on évite déjà naturellement ce genre de multinationales et leur foutage de gueule sauce 2025.

    De toute manière leur farine est OGM, tout comme Barilla qui eux ont l’honneteté de le dire à Greenpeace.

  • Exactement, Suzanna. Bio OK mais avec le discernement dont nous pouvons être capables, et ce sera déjà un bel encouragement à la filière, même si tout n’est pas parfait.
    Et si on peut, bio et local.
    Le petit producteur de mon village fait les oeufs bio et m’a garanti que le grain est aussi bio. Sinon, c’est sûr, cela ne servirait pas à grand chose.

    Disons quand même, a minima, un élevage voué au bien être animal. Ce n’est quand même pas si compliqué que ça !! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    8 ans pour se convertir, je crois que c’est se foutre du monde. Si j’achetais leur produit, j’attendrais aussi, c’est certain.

  • En ce qui me concerne pas de réponse de la part de la Brioche Vendéenne.
    Mais une petite relance de la part de plusieurs ne ferait pas de mal.

    Lien pour les contacter.

    http://www.association-brioche-vendeenne.fr/index.php/contact