Contrairement à ce que l’on croit, l’euro n’a pas fait flamber les prix, selon l’Insee…

De qui se moque t-on ? Mes pauvres amis, nous nous faisons des idées, les bienfaits de l’euro ne sont plus à prouver. Alors les moutons, prière de ne pas critiquer cette monnaie de singe, d’ailleurs elle est si bonne cette monnaie, que la BCE en injecte des milliards chaque mois, sinon il y a longtemps que l’on en parlerait plus…

Contrairement à ce que l’on croit, le passage à l’euro en 2002 n’aurait pas fait flamber les prix. Dans une note publiée ce mercredi, l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) assure en effet que la hausse des prix a été limitée en France depuis le passage à l’euro, de l’ordre de 1,4 % en moyenne par an.

Une inflation de « 10,1 % par an en moyenne »

De 2002 à 2016, l’inflation est restée « relativement modérée au regard du passé », souligne l’organisme public dans cette note, qui détaille par le menu l’évolution des prix pour plusieurs biens de consommation. Le rythme d’inflation atteint au cours des 15 dernières années (+1,4 %) est ainsi inférieur à celui des quinze années précédentes (+2,1 % entre 1986 et 2001), pourtant marquées par le contre-choc pétrolier et les baisses de TVA.

Il est, en outre, bien en dessous du chiffre moyen qu’a connu l’Hexagone entre l’après-guerre et le milieu des années 1980 : sur cette période, la France a dû faire face à une inflation de « 10,1 % par an en moyenne », rappelle l’Insee.

> A lire aussi : L’euro a-t-il fait flamber les prix depuis 10 ans?

Une baisse du pouvoir d’achat des Français ?

L’introduction de l’euro est régulièrement accusée, notamment par le Front national, d’avoir entraîné une forte hausse des prix, avec pour conséquence une baisse du pouvoir d’achat des Français et un ralentissement de la croissance.

Pour l’Insee, la divergence entre la mesure de l’inflation et la perception qu’en ont les ménages « s’explique en partie par le fait » que ces derniers « sont plus sensibles à l’évolution des produits achetés fréquemment, dont ils se souviennent plus facilement le dernier prix valorisé en francs ».

Et le prix de la baguette alors ?

« Ainsi pour la baguette, par exemple, ils auraient tendance à comparer son prix actuel (0,87 euro en moyenne) à son dernier prix de 2001, d’en moyenne un peu plus de 4,30 francs (0,66 euro) », précise l’institut statistique.

La hausse de 32 % sur le prix de la baguette depuis le passage à l’euro apparaît ainsi « forte » mais « elle correspond à une hausse annuelle moyenne de seulement 1,9 % par an », une évolution conforme, dixit l’Insee, à celle enregistrée avant le passage à l’euro.

 

 

 

 

18 commentaires

  • Encaissez vos chèques… par téléphone
    Réputé ringard, peu pratique, propice à la fraude… le chèque a mauvaise presse. Mais ne l’enterrez pas trop vite ! Les nouvelles technologies offrent une seconde jeunesse à ce symbole de la banque à papa, dont plus de 2 milliards d’exemplaires s’échangent encore chaque année en France.
    http://www.brujitafr.fr/2017/05/encaissez-vos-cheques.par-telephone.html

    = fini locaux +personnel +chèque à court terme …..La durée de validité d’un chèque ramenée à 6 mois ?

  • blackout

    Les chiffres ont peut leur faire dire ce qu’on veut il suffit de sélectionner ce qui arrangehttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

    Un paquet de clope en 1990 c’est 10 Francs soit 1,50€, aujourd’hui c’est 7,50€.
    Des exemples comme celui ci il doit bien y en avoir d’autrehttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

    • Il suffit de prendre la denrée de référence, le pain : http://france-inflation.com/prix_depuis_1900_en_france.php
      L’euro a été le coup de grâce, le grand révélateur, mais depuis les années 80 les prix augmentent en flèche. Merci à l’ultralibéralisme!

      • Eh oui !!!

        Pour caricaturer un peu, sans m »emmerder à reprendre des chiffres et stats précis, il simple de prendre une image parlante.

        En l’occurrence la baguette à 1 Franc, alors que le smic était à 6000 Francs.

        La baguette étant à 1 €uros, le smic est-il à 6000 €uros ?

        Bref, pour résumer, nous avons perdu les 3/4 de notre pouvoir d’achat.

  • anom33

    C’est sûr qu’en prenant en compte les produits n’étant pas de 1ere nécessité ça fait baisser d’autant l’évolution de ceux plus indispensables. À l’époque du franc les téléphones portables (par exemple) débarquaient tout juste avec les prix qui allaient avec.
    Aujourd’hui tomates à plus de 25francs le kg, les cerises à plus de 30, le comté dans les 30euros/kg soit près de 200francs!!!… A l’époque avec un bon billet de 100francs tu revenais avec plusieurs sacs de courses. Avec 15euros aujourd’hui on en remplis même plus un. Tout çà c’est de la bonne propagande mensongère à destination des jeunes qui n’ont pas connu le franc et rien d’autre.

  • Ils sont allés jusqu’à mettre les écrans plats dans le panier de la ménagère en 2001 ou 2002. J’avais éclaté de rire a l’époque.

  • zeus

    Les salaires n’ont pas suivi non plus.

  • donarmando

    Plus c’est gros plus ca passe …

  • didier34000

    Pour les générations nées dans les années 1990 et 2000 et plus…..bon à savoir
    2014 2002 augmentation en %

    Smic horaire brut 62.26 Frs 44.87 FRs 38.70 %

    Tomates 2.50 €/kg 16.40 FRs 0.70 FRs 2295 %
    Essence 1.58 € le litre 10.36 FRs 5.50 Frs 88 %
    Cigarettes 6.70 FRs 43.95 FRs 10.00 FRs 335 %
    Baguette 1.00 € 6.57 Frs 3.50 FRs 187 %
    Cinéma 7.50 la place 49.20 Frs 20.00 Frs 146 %
    Ticket de RER 4.50€ 29.52 Frs 6.00 FRs 392 %
    Le café au comptoir 1.50 € 9.84 FRs 2.50 Frs 294 %
    un litre de lait 1.05 € 6.89 Frs 2.50 FRs 176 %
    une pression 2.50 € 16.40 Frs 3.50 Frs 369 %
    un kg d’ail 4.95 € 32.47 Frs 4.00 Frs 712 %
    prix du m² moyen à paris 7880 € 51771 Frs 21 111 Frs 145 %
    prix moyen du m² de location à Paris 31€ 204 Frs 92 FRs 121 %

    à compléter et faire circuler

  • QUand j’ai entendu cette info à la radio, j’étais estomaquée ! Ce n’est pas la première fois qu’on nous fait le coup. Et le journaliste d’ajouter: c’est une question de ressenti !
    Alors j’ai demandé à mon porte-monnaie s’il avait du ressenti. C’est drôle, il ne m’a même pas répondu…
    En attendant, je continue à évaluer en franc par moment. Comme tu le montres bien, Didier, il y a des prix stupéfiants quand on garde la conversion. Ça refroidit… bigrement !

  • habana

    L’INSEE ! Faites moi marrer ! Institut de merde à la botte de ces gouvernement mafieux qui se succèdent et ne servant qu’à mentir aux gens pour leur faire croire qu’on ne les a pas enculé, et tout ça en y mettant les formes ! Facile d’écarter tout ce qui a explosé en prix pour ne choisir que ce qui les arrange !
    Mais qui peut encore croire une seule des statistiques de cet institut pourri (à part les 66% de connards qui sont allés « veauter » Macron peut-être ?) ?
    Allez courage ! Mais ne comptez pas sur moi pour aller manifester !

  • laspirateur

    Revenir sur cet état de fait, c’est du rabâchage, on le sait depuis le début que l’Euro est une escroquerie alors celui qui nous dit le contraire est un collabo de première qui participe à l’agonie de son pays, c’est un traitre que l’on paye pour trahir!

  • laspirateur

    Le FMI sait de quoi je parle!

  • Bon je ne vais pas être indécente et cité des chiffres, mais avec nos deux salaires réuni ça représente une belle petite somme… Bon évidement on ne se plaint pas on vis bien, mais on ne vois pas vraiment de différence avec notre train de vie du début des années 90 lorsqu’on c’est rencontré la 1ere fois, alors qu’on gagnaient 4 fois moins ! On a remarqué que certains produits on quadruplé en 20 ans.. On c’est fait avoir sur les grandes longueurs, il n’y a pas photo, Lindsay cette conne raconte n’importe quoi, elle mitonne et déraille complètement !

    Akasha.

  • papapoule

    dans les années 60 le smic était a 500 francs, soit un molière.
    Dans les années 80: 3000frs soit 6 Pascal.
    en 2000: 5000 frs soit 10 Marie curie
    et en 2020: je vous le dirais lorsque nous y seront.