Veolia à La Baule: «Plage privatisée», «Coca à 8euros»… Commerçants et habitants vent debout….

Véolia a obtenu la concession de la plage de la Baule. Y a-t-il eu appel d’offres ? Voilà le néo-libéralisme « en marche », les 35 restaurants et établissements de la plage de La Baule, en Loire-Atlantique, se mobilisent contre le contrat de concession qu’a obtenu Veolia pour 12 ans. Le charme et les couleurs, vont faire place à l’uniformité. Les moutons paieront bêêêêê!!.

Il y a le ciel, le soleil, l’océan… et Veolia. Ce dimanche à La Baule, alors que les touristes mangent tranquillement leur glace sur le remblai, le nom de l’entreprise (spécialisée dans la gestion de l’eau et des déchets) est sur les lèvres d’une majorité de commerçants et d’habitants. « Un gros groupe comme ça, ça n’annonce rien de bon, juge Pascal, qui promène son chien. Attendons de voir, mais je crains le pire. »

Mi-décembre, le groupe a en effet obtenu la gestion, pendant 12 ans, des 5,4 km de la plage de Loire-Atlantique où sont installés 35 établissements, à même le sable. Seul candidat, il a notamment l’objectif de faire appliquer le décret plage de 2006, que la municipalité (qui s’occupait jusque-là de la gestion du site) n’avait pas mis en œuvre, avançant des « lourdeurs administratives ». Veolia sera aussi en charge de la rénovation des accès et de l’entretien de la plus grande plage d’Europe.

« Privatisation sauvage »

Sauf que la nouvelle ne plaît pas à tout le monde. Si Veolia rappelle qu’il s’agit d’une concession, les patrons des restaurants, bars ou clubs de voile (8,5 millions d’euros de chiffres d’affaires), dénoncent de leur côté « une privatisation sauvage ». Car les nouvelles règles, prévues dans un appel d’offres auquel ils ont jusqu’à fin juin pour répondre s’ils veulent espérer continuer leur activité, ne passent pas.

« La redevance va plus que doubler en quatre ans (de 380.000 à 805.000 euros selon l’association des commerçants). Et pour justifier cette hausse, on nous demande de nous agrandir, jusqu’à 40 mètres vers l’eau, explique Patrick Couderc, le patron du Beach Bar. Actuellement, j’ai de la place pour 20 matelas et c’est suffisant. Je n’ai pas envie d’en mettre 80 et de bouffer de l’espace aux familles qui profitent de la plage. De toute façon, on n’aura pas la densité de clientèle pour remplir cet espace. Et ici, ce n’est pas la côte d’Azur ! »

> A lire aussi : Dans l’Hérault, les plages privées ont ouvert… avec des contreparties

La Baule va « perdre de son charme »

Un peu plus loin, au Punch in Baule, Alain et Mauricette, pieds nus, sirotent un verre. Les deux retraités, qui s’inquiètent aussi de ce changement de main, craignent que la station balnéaire ne « perde de son charme ». Car d’ici la fin 2017-début 2018, les petits bâtiments en dur seront rasés, et les nouvelles structures, démontables, répondront à un cahier des charges bien précis et uniformisé.

« Ça fait 20 ans que je m’investis dans mon bar, dans sa déco, et je vais devoir tout changer, déplore Doudou, la patronne. Je vais devoir ranger toutes mes couleurs pour qu’au final, on se ressemble tous. Quant à la surface supplémentaire à gérer, ça veut dire embaucher du personnel… Sans compter qu’avec la marée, on va souvent avoir les pieds dans l’eau ! »

Vers une augmentation des prix ?

Selon Loic Durand-Raucher, le président de l’association La plage cœur de la Baule qui regroupe les 35 commerçants, l’objectif de Veolia est en fait « de se faire du pognon sur le dos des exploitants, et donc du public ». « Pour s’en sortir, on va être obligés d’augmenter les prix, le Coca à 4 euros va passer à 8, menace le commerçant. Nous voulons continuer à accueillir les gens dans des conditions qui plaisent tout le monde, et qui soient dans l’état d’esprit familial de La Baule. »

Selon lui, la seule solution est que la ville revienne vite dans les discussions. L’association a également déposé un recours devant le tribunal administratif de Nantes pour casser le contrat accordé à Veolia.

Source 20Minutes

24 commentaires

  • verisheep

    Bof, la Baule c’était déjà une plage bétonnée affreuse et grouillante de petits-bourgeois…

  • domi

    des cocas à 8 € comme disait Coluche,ça se vend parce que certains en achètent

  • Musashi Musashi

    Perso, je trouve ça très bien et ça devrait être appliqué à plus d’endroits et plus rapidement.

    • bob_tail

      C’est quoi qu’est très bien ? Que les petits se fassent bouffer par les gros ? Ou de se faire traire jusqu’à n’en plus pouvoir ?
      Sincèrement j’aimerai que tu détailles ce qui te plaît là dedans.

      • Musashi Musashi

        Les deux, si ça peut permettre une prise de conscience alors c’est une bonne chose.

      • bob_tail

        Prise de conscience de quoi ? Qu’il y a un monde pour les riches, et que les pauvres ont les restes ? Depuis le temps que ça dure, je crois qu’à peu près tout le monde le sait pourtant…
        En fait, les pauvres pour beaucoup ont faim du festin des riches et certains seront prêts à toutes les compromissions pour y parvenir, le gros du reste est finalement heureux « ne pas si mal s’en sortir, ça pourrait être pire ».
        Je ne partage donc pas ta vision des choses. Je crois au contraire que la privatisation des plages participe à la privatisation de tout, que dans le cas présent c’est notre droit fondamental d’aller et venir qui est encore bafoué, que ça participe à la mise en place de plus en plus voyante et injuste de ce monde à 2 vitesses. Le plus effrayant étant son acceptation par le plus grand nombre, même sous forme cynique comme toi.
        Traire des veaux, seule notre civilisation au firmament des civilisations célestes pouvait le faire. Voilà la dure réalité.

      • Musashi Musashi

        Prise de conscience de beaucoup de choses. Il y a une différence entre prendre conscience des choses et les savoir. Les sociétés se transmettent les savoir par des moyens qui permettent à certains sentiments ou émotions de s’exprimer, c’est un fait. Le prisme de la classe sociale n’aide en rien à la prise de conscience, bien au contraire.
        Perso je partage ton point de vue. Oui, la privatisation des plages participe à la privatisation de tout et oui, ça participe à la mise en place de plus en plus voyante et injuste de ce monde à 2 vitesses. Encore et toujours oui, notre droit fondamental d’aller et venir est encore bafoué. On peut même y ajouter le paradoxe de ceux qui prônent une idéologie et appliquent le contraire.
        Quant à « l’acceptation » je pense que tu parles d’adhésion, d’approbation, de consentement, de permission et non d’acceptation (?).

      • bob_tail

        Non, plutôt au sens de résignation écoeurée, une de plus, encore une, en se demandant chaque fois jusqu’ou ils pourront aller trop loin. ça paraît no limit pour l’instant ce truc.

        Tes premiers posts un peu lapidaires m’ont fait penser que toi tu adhérais au projet, comme j’en veux un peu à mes semblables en ce moment de rendre toute cette m.. possible, j’étais prêt à t’en vouloir aussi ;-)

        C’est vrai que le prisme des classes sociales existe et modifie les perceptions, car comme disait l’autre, ils sont grands car nous sommes à genoux. D’ailleurs nous sommes déjà tout prêts je pense à faire des courbettes à notre futur prochain sauveur, on adore ça, quel qu’il soit, Jésus, Mélanchon, Le Pen, Le Grand Monarche, Goldstein, Asselineau, etc, la liste n’est pas exhaustive et surtout sans limite dans le temps… C’est dire si c’est près de changer.

    • stos

      tu trouve très bien toi …ta voté macron toi… c’est partis macron est en marche il va parquer les riches sur la plage privé de La Baule et les pauvres dégage .j’admire cette merde de macron qui encourage Les moutons enragés à l’être davantage. Payé pour allé se baigner ils vont ou eux !!! les commerçant faites un énorme trous dans le sable et quand vous verrez tous c’est voleur de véolia vous les enterrer. Français armée vous la guerre est proche.

  • Macron piege a C..
    Les capitalistes mondialistes dont Micron est le porte etendart veulent marchandiser le monde. Tout va y passer. Tout absolument tout sera a vendre et bien sur a acheter, cher, tres cher. L’eau, l’air, la sante, et l’ultime stade de se processus, le droit de vivre ! En energetique il est facile de faire la preuvre qu’un exces d’energie dans la matiere diminue l’energie dans l’eter. Dit D’une autre manière le fric tue la compassion. Marchandiser a outrance nos societes conduira ineluctablement vers la deshumanisation de celles ci…

  • M’en fous !

    Qu’ils se démerdent !!!

    Je vis à la Montagne, et le vrai souci, c’est la privatisation des centrales hydro-électriques !

    De quoi avez-vous le plus besoin ?

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • Vu la debauche des medias a l’endroit de Micron, le ton est donne pour la suite. Ils vont mettre le paquet sur la propagande pour nous berner de plus bel. Les gens vont d’abord pleurer de joie a l’idee d’avoir élu le messie et ils finirons par secher leur larmes au désespoir d’avoir fait rentrer le loup dans la bergerie…

    • bob_tail

      Vu ce qui nous attend et ou on va le prendre, on risque surtout bientôt de pleurer de douleur…

      • …Et ça ira plus vite qu’on « le pense » (je met entre guillemet parce que nous on est éveillé et on sais), souvenez-vous pour Hollande ça a été exactement pareil ! Même les petites racailles des cité ont été fêté Hollande sur le parvis. On a retrouvé les mêmes à la tête prêt quelques mois plus tard pour protester !
        Ici c’est encore plus extrême je le conçois François lol même c’est le même délire… Les français sont des veaux comme qui disait un certains Charles :)


        La Bastille le 6 mai 2012

        Pour le Macron ce sera pareil, il va s’en fiche de sa cote de popularité qui va vite chuter et végéter dans les 5 % il appliquera le programme pour lequel il a été choisi par les oligarques. Sa capacité à ne pas s’y retourner est encore plus développée que celle du Mollande.

        Akasha.

  • Enki13

    Avec l’argent de la primaire ,
    manuel va ouvrir un bar a tapas Là-bas :

    https://www.youtube.com/watch?v=o02vXXUrQ-Q

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    Déjà que des nabos qui payent 4 € un coca c’est pas mal mais j’men fou je ne fréquente pas ce genre d’endroits par contre qu’on laisse une boite privée faire sa loi, massacrer le bord de mer et qui finira par faire payer l’accès à la plage est tout bonnement inamissible …..

    le temps de prendre les armes s’approche https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif ou des gericans d’essence car une paillote ça brule super bien (parole de Bonnet )

  • ROY

    Plus il y a de c… et plus il y a de profits !
    Tant qu’il y aura des personnes qui accepteront d’utiliser des services qui ne profitent qu’à des crapules, pourquoi pas…
    Le meilleur moyen de lutter contre ce système de M…. c’est tout simplement de ne pas en être un c..sommateur ou une c….sommatrice !
    La Baule c’est pas pour les petites gens, alors le Caca à 8 euros pourquoi pas, tant qu’il y aura des c… pour l’acheter.
    En tout cas je ne serai pas de ceux là, déjà que le Caca c’est avant tout de la M…. !

Laisser un commentaire