Oise: la décision polémique d’un maire pour « nettoyer les rues » de sa commune +….

Ça pourrait être légitime mais, est ce que supprimer le RSA sous le prétexte qu’il sert à s’alcooliser est une bonne chose? La précarité,  est déjà suffisamment présente, sans rajouter au désespoir de ces gens qui se retrouveraient sans ressources. Il y a des causes à ces comportements, les sanctions radicales ne peuvent permettre de les résoudre. Ceux qui paient l’impôt n’aiment pas qu’il soit utilisé à mauvais escient c’est compréhensible, mais il faut regarder les causes avant les conséquences. Le système tel qu’il est, enfonce les plus fragiles, l’alcoolisme est une maladie. Et si d’autres maires prenaient exemple ? D’autres maires ont jugé leurs administrés pour leurs choix, quand on parle de liberté, égalité, fraternité, il faudrait déjà en respecter les principes. Vos avis sont les bienvenus. Merci X yd.

« Mon but est de nettoyer les rues de ma ville des ivrognes ». Les mots sont forts et assumés par Arnaud Dumontier, maire Les Républicains (LR) de Pont-Sainte-Maxence dans l’Oise.

L’édile de cette commune de 13 000 habitants a décidé de se montrer intraitable vis-à-vis des « personnes qui s’alcoolisent dans le centre-ville » en leur retirant le RSA, rapporte Le Parisien.

Depuis un moment, une demi-douzaine de personnes, âgées de 30 à 40 ans, sont dans le viseur de l’élu LR. Arnaud Dumontier a d’ailleurs signalé l’un de ces individus au département chargé de verser le RSA. L’intéressé vient de voir son allocution suspendue de 80% pendant trois mois. Si le fait de consommer de l’alcool n’est pas un motif de sanction, « le non-respect des obligations en matière d’insertion » en est un pour l’élu. « Toucher l’aide de l’État pour picoler, c’est intolérable », justifie Arnaud Dumontier accusant l’individu « d’attendre chaque début de mois le RSA pour l’engloutir sous forme d’alcool sur la voie publique ».

« Ce n’est pas au maire de dire comment cette personne doit agir et gérer son argent. Il n’est ni son tuteur ni son curateur », a estimé Bruno Carpentier, secrétaire général du Secours populaire dans l’Oise, dans les colonnes du Parisien. « Cette décision risque d’avoir un effet boule de neige (…). Des maires d’autres villes pourraient être tentés de la réutiliser. Il est pourtant dangereux de prendre une décision comme celle-là. L’alcoolisme est une maladie. Une cure de désintoxication ne suffit souvent pas », poursuit-il.

Arnaud Dumontier, lui, assure que des habitants sont venus lui dire qu’ils « en ont marre de payer des impôts pour ces indésirables ivrognes ». 49 mains courantes auraient été déposées à la suite de perturbations occasionnées par l’homme incriminé. Un deuxième cas devrait être examiné en juin.

Source Actu-Orange

Une autre décision tout aussi polémique du maire de Sury-près-Léré, qui pousse un coup de gueule..

Que ce soit pour le premier tour de la présidentielle 2017 ou le second, les habitants de Sury-près-Léré ont placé la candidate frontiste en tête. Ce qui n’est pas du goût du maire, Pascal Viguié.

« Je suis touché au plus profond de moi-même ». C’est par cette phrase que Pascal Viguié, maire de Sury-Près-Léré, a débuté son discours, jeudi 11 mai, lors d’une réunion du conseil municipal. Un maire touché par le score réalisé par Marine Le Pen dans sa commune lors de l’élection présidentielle.

Déjà, au premier tour, comme dans de nombreuses autres communes du Cher, la candidate était arrivée en tête dans le village avec 51,9 %, largement devant Emmanuel Macron qui avait reçu 18,3 % de voix. Un choix des habitants qui a été confirmé le soir du second tour où Marine Le Pen a décroché 51,9 % des voix devant Emmanuel Macron (48,1%).

Il ne participera pas au banquet du 14-juillet. Le conseil le suit et annule le banquet

Une montée en puissance du FN qui est loin d’enchanter Pascal Viguié qui a décidé, jeudi soir, de ne pas participer, cette année, au banquet républicain du 14-juillet qu’il a lui-même institué. Une décision suivie par le conseil municipal qui, jeudi soir, a décidé, à la majorité (une abstention), d’annuler le repas et les animations offerts par la commune le 14 juillet.

…/….

En votant majoritairement pour un parti d’extrême droite, parti anti-liberté, anti-égalité et anti-fraternité, la majorité des Suryçois m’ont montré tout l’inverse, a regretté le maire. Notre devise nationale est devenue désormais le dernier de leurs soucis. Le 14-Juillet, pour moi, doit être l’occasion avant tout de fêter notre République et non simplement de manger, de danser et de s’amuser gratuitement. »

Lire l’article complet de Marion Lapeyre pour Le Berry-Républicain

Aussi:

Le coup de gueule d’un élu du Puy-de-Dôme à ses habitants tentés par le Front national… 

25 commentaires

  • kalon kalon

    Problème !
    Ils n’ont d’autres choix pour contrer le F.N. que celui d’appliquer les mêmes recettes que le F.N. ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    En somme, pour contrer le F.N., faites comme le F.N. ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    • Voltigeur Voltigeur

      C’est incroyable de parler de liberté et d’y mettre des limites en « culpabilisant » les citoyens. :(

      • kalon kalon

        Déjà aujourd’hui, je dis à mes enfants qu’ils ne connaissent pas la liberté tel que je l’ai connue !
        Alors, à mon avis, ils diront plus tard à leurs enfants :
         » la liberté ? ben oui, je me souviens que vôtre grand-père nous parlait de ça, mais bon, c’est de l’histoire ancienne !  » https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      • Certaines choses comme la démocratie, la liberté, la fraternité commencent a ressembler a la confiture.
        Moins il y en a, plus on l’étale……. (dans les discours)

  • A ma connaissance, l’ébriété sur la voie publique est passible de sanctions.

    Le Maire n’a qu’à faire appliquer la loi.

    Mais c’est tellement plus facile de parler des petits « parasites » plutôt que de ce que nous coûtent les gros « parasites » qui nous gouvernent en nous trompant, nous mentant, nous exploitant, nous volant et en nous spoliant…

  • Leveilleur

    J’ai connu des gens au RSA qui avaient un penchant pour l’alcool et bien je peux vous dire qu’à partir du 12 du mois ils n’avaient plus de quoi se nourrir et c’est là que ça devient inquiétant.

    C’est gens dépendant de l’alcool se suicide à petite feu et ils ont le plus souvent besoin d’aide pour sortir de ce cercle vicieux mais comme toujours pour accepter de se faire aider il faut vouloir guérir et prendre conscience de son mal être, ce qui n’est pas le cas de tout le monde.

    Des gens dans la précarité qui passent leur journée sur les bancs publics pour passer le temps entre soulards il y en a partout dans les villes de plus de 10.000 habitants. Ils vivent dans des squats mais n’y sont pas toujours en sécurité car ces lieux attirent des gens malsains et dangereux.

    Evidement, la solution n’est pas de leur retirer le RSA qui est un droit pour chacun et non un revenu avec condition, ce qui aggraverait leur situation, mais de les aider afin qu’ils retrouvent un sens à leur vie, un but, un travail ou une activité qui leur plait dans le cadre d’une association par exemple.

    Si les contribuables râlent de donner leur argent à des soulards qui ont sans doute cotisé dans le passé, ils feraient mieux de râler envers l’état qui ne cherche pas à régler le problème du chômage, qui dépense leur argent pour faire des guerres malsaines ou pour entretenir la corruption, la propagande ou encore pour nourrir les migrants qui arrivent par milliers pour prendre les logements et le travail de leur enfants à la place de les aider dans leur pays.

    Pour moi dans cette histoire, les vrais profiteurs qui utilisent l’argent des contribuables à leur propre fin ne sont pas du côté des plus précaires qui ont un jour sombré dans l’alcool par faiblesse ou désespoir.

  • Je m’élève contre l’idée que l’alcoolisme soit une maladie, pas plus que la drogue ou la cigarette.
    Ce n’est pas une raison pour sanctionner qui y a plongé. Il y a d’autres moyens d’aider ces gens-là, il faut juste les mettre sur la table. (pas les gens,… les moyens !)

    Et pour ce qui est du gaspillage de l’argent public, je suis d’accord avec vous, il y aurait de grosses économies à faire, mais il faut oser faire le ménage dans les hautes sphères.

    Quant au maire qui supprime un banquet pour punir ses administrés, c’est … infantile et irrespectueux de la volonté du peuple.

    • verisheep

      C’est une dépendance physique qui peut même conduire à la mort en cas de sevrage brutal… Si ce n’est pas une maladie qu’est-ce que c’est?

      • C’est une addiction, différente de la votationnite, mais similaire.

      • dereco

        Les addictions sont très difficiles à vaincre, pour nous tous, une fois tombés dedans, tabac, alcool, chocolat, malbouffe, jeux, et donc il faut reconditionner son cerveau, hypnose, médical, etc…
        Le plus simple est jeune, de ne jamais essayer les addictions, en ne suivant pas les autres.

  • Tiens, c’est nouveau: « Lire le commentaire en intégralité » ? On a plus que 4 lignes sans avoir à cliquer une fois de plus ?

  • Spartacus LGS

    Toucher une indemnité de maire, de députés, de ministres, de présidents etc… pour voler, mentir, piller le peuple, c’est intolérable.
    Quand ça marche dans un sens, j’aime bien inverser les choses pour voir…

  • Spartacus LGS

    Ces gens-là (les élus) se sentent intouchable avec une justice à leur pied. Pour qui se prend-il celui-là ?! Il supprime les indemnités de ses copains lorsqu’ils font n’importe quoi avec l’argent public ? Et si il reçoit 49 mains courantes lui demandant de faire brûler quelqu’un il le fait ????

  • verisheep

    Je propose qu’on supprime les indemnités des élus pour éviter qu’ils ne les claquent en coke dans des boites à partouze.

    • Yanne Hamar

      Bien dit !
      Il y aurait donc des gens dont on n’a rien à craindre, ce qui donne la permission de fouiller leur vie ? Comme il a été écrit plus haut, on n’irait pas chatouiller un sénateur pour lui reprocher ce qu’il coûte et ce qu’il fait de tant d’argent.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

    • Heureusement que notre nouveau Président est gérontophile et pas pédophile…

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • sephiros

    le RSA est anciennement le RMI (revenu minimum imposable)
    Comment un droit imposé peut être suspendu ou baisser ces légale sa?
    c’est marrant car il fond passer ces personnes ou d’autre qui ne boivent pas devant des commission qui bloque le RSA ou le réduisent
    alors qu’il donne se même RSA + resto de coeur + hôtel a 45 euro par jour pour des migrants sans qu’il est de souci

    on va finir pour nous avoué que l’on nous donne du travail ou de l’argent pour rester bien sage

    je connais une personne au RSA qui a été contacter par un patron pour un poste (le patron lui demande de se rapproché de pole emploi pour accéder au poste )
    résultat Radié du jour au lendemain et poste prit par un proche du contact pole emploi ( d’après les appels téléphonique du référents RSA )
    20h par semaine a 20euro de l’heure