Des nanoparticules d’or pour soigner le cancer ?….

Injectées chez des patients touchés par un cancer, puis éclairées au laser, de minuscules particules d’or permettent de tuer les cellules cancéreuses.

L’or, matériau aux propriétés exceptionnelles, est utilisé pour créer des bijoux, mais aussi – on le sait moins – pour combattre le cancer. Plusieurs essais cliniques se déroulent actuellement aux États-Unis chez des patients traités à l’aide de nanoparticules d’or. Sous sa forme naturelle, l’or est un métal jaune, inerte chimiquement et inoxydable, ce qui fait de lui un matériau noble qui ne se dégrade pas au cours du temps. Ces propriétés, alliées à sa facilité à être façonné, en font le matériau de choix des joailliers.

L’or possède d’autres propriétés remarquables à l’échelle nanométrique, c’est-à-dire du milliardième de mètre.

À cette échelle, les particules d’or prennent des couleurs variables, en fonction de leur forme et de leur taille. Cette propriété est utilisée depuis l’Antiquité pour colorer les verres et les faïences en leur donnant par exemple une couleur rubis intense. Lorsque les nanoparticules d’or sont éclairées par une source lumineuse, les électrons de conduction du métal sont excités par l’onde lumineuse et se mettent à osciller. Cette oscillation est particulièrement intense pour une couleur particulière du spectre lumineux. On parle alors de résonance.

En changeant la forme ou la taille des nanoparticules, il est possible de choisir la fréquence de résonance pour laquelle l’interaction avec la lumière est maximale. Les nanoparticules se comportent alors comme de minuscules antennes très efficaces et, bien qu’extrêmement petites et diluées, elles sont pourtant à l’origine des couleurs vives de nombreux vitraux. Une conséquence de cette interaction intense avec la lumière incidente est de provoquer un échauffement des nanoparticules. C’est cette propriété remarquable qui est à l’origine de l’utilisation des nanoparticules dans de nouvelles thérapies contre le cancer. Le principe est de détruire les tumeurs par photothermie, c’est-à-dire de chauffer localement les tumeurs « décorées » de nanoparticules d’or en les éclairant.

Un espoir nommé « photothermie »

Dans ce mode de traitement, la première étape consiste à injecter les nanoparticules d’or dans le flux sanguin du patient par une injection intraveineuse. L’or étant biocompatible, il ne présente a priori pas de danger pour la santé aux concentrations utilisées en thérapie, comme montré lors de nos travaux réalisés chez la souris. S’agissant d’applications en cours d’évaluation, les interrogations ne sont cependant pas encore toutes levées. Les nanoparticules d’or passent inaperçues pour le système de défense immunitaire. Leur taille nanométrique est typiquement cent fois plus petite que les cellules, ce qui leur permet de circuler librement dans le système sanguin et de pénétrer dans la tumeur.

Les nanoparticules doivent ensuite être concentrées au niveau des tumeurs. De nombreuses tumeurs sont très vascularisées – elles ont cette faculté de se doter d’un réseau de vaisseaux sanguins qui leur permet de croître. Profitant de cette voie d’accès, les nanoparticules s’accumulent naturellement à l’intérieur. Cet accroissement de la rétention au niveau des tumeurs est favorisé par une plus grande perméabilité des vaisseaux dont la structure est altérée au niveau des tumeurs.

…/…

Lire l’article complet

Auteur Emmanuel Fort pour Le Point, vu aussi chez Folamour

8 commentaires

  • nux nux

    y’a quelques année avec mon amis Teddy ( Vanvoght ) nous avions justement parlé de l’Or colloïdal , je n’en ai jamais fait , je suis rester sur l’argent collo , mais apparemment c’est le même mode opératoire que quand nous faisons notre argent colloïdal , seule le prix des baguette change … beaucoup ….

    notre bon vieux Benjy l’ avais posté
    https://lesmoutonsenrages.fr/2012/12/07/fabriquer-son-argent-colloidal-soi-meme/

    le tuto
    https://www.scribd.com/doc/115955675/ARGENT-COLLOIDAL

  • Philippe30

    Faudra pas s’étonner des tarifs des soins …..

    Mange n’importe quoi , vie n’importe , dépense , consomme et ensuite quand tu seras malade les laboratoires pharmaceutiques te vendront à prix d’or quelques mois de plus de vie …..

    Pas simple d’échapper au cancer , il semblerait que ce soit une maladie d’avenir qui rapporte beaucoup beaucoup ….

    Philippe

  • Je compterais davantage en effet sur l’or colloïdal. Parce qu’une nanoparticule reste une nanoparticule, et je n’en connais pas tous les risques, surtout quand on parle d’objets connectés et d’ondes électromagnétiques.
    Peter nous donnerait sans doute de précieuses… interrogations sur le sujet.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

    Et là encore, « soi-nier » le « quand-ça-sert » sans en trouver le (ou les)conflit d’origine, c’est ouvrir la porte à ce qu’on appelle faussement les métastases.

    • SurV

      Aie !!!!!!! En médecine trad chinoise Rien n’est bon pour tout le monde !!!!!!! rien n’est mauvais pour tout le monde !!!!!!!: les mêmes cancers ont différentes cause exemple celui qui fait un cancer du froid interne ( l’externe ne crée pas de maladie aussi profonde ) et qui mange du curcuma ( ok c’est un peu en réducteur pour ceux qui connaissent car curcuma trop chaud en direct faut repasser par le tiède!!) bref celui là se fait du bien il rééquilibre l’excès de froid par contre celui qui fait un cancer du chaud ( exemple classique feu du foie qui dérive en cancer ) alors le curcuma le fera mourir plus vite car ajout de chaleur brulante sur un feu brulant !!
      Oui la médecine traditionnelle chinoise a le même principe que l’homéo uniciste d’Hanneman qui traite le terrain globale individuel ainsi gelsemimum n’est indiqué pour des maux de têtes que pour des terrain gelsemimum !! d’autres mots de têtes seront soignés par d’autres granules que gelsemium !!
      BREF mis à part relancer la vente d’or qui a chuté car les gens savent que ce sont des enfants au fond des mines ou dans les rivières cette donnée est obligatoirement erronée ( bien qu’un mini pourcentage de gens auraient un intérêt eventuellement à l’colloidal mais pour d’autres l’or colloidal leur fera du mal !
      rappel les pervcers en excès FROID , CHAUD , VENT, HUMIDITE puis par couple selon ……..
      enfin les conneries de jeu de mot genre maladie  » mal à dire  » m’exaspère au plus au point !! HOUHOUHOU on se réveille y a qu’en français qu’on peut s’inventer se genre de théorie !!
      sans oublier que parfois un simple rééquilibrage de charkra inverse une tendance ou ceux qui connaissent les révélation du fonctionnement de l’energie L présente dans le corps peuvent aussi

      Douter de tout ou tout croire sont 2 solutions faciles qui l’une et l’autre dispense de réfléchir !!
      Struc je me rappelle jamais de son nom et je m’en tape mais cette phrase est vrai !!
      j’ajoute Dieu ou la magie de la vie t’as donné un cerveau oui oui tu peux le dévellopper et t’en servir toujours en recherche d’ info contradictoires ensuite garder des hypothèses ensuite recoupements en logique ensuite Va te servir une bière à ma santé !

      LOUL une orientale FIERE !!

  • .article35. .article35.

    Bonsoir à tous.
    Pour ceux qui s’intéressent à ce sujet je conseille de faire des recherches sur « l’or potable » des alchimistes . Sous forme colloïdale ou nano l’or n’est pas assimilable par l’organisme . Et ne fait que ressortir à l’opposé d’où il est entré .
    Voilà un livre qui propose une approche plus simple car moins « Hermétique » de la chose :
    http://www.editions-tredaniel.com/lor-du-millieme-matin-p-4750.html
    Sinon une autre application est la longueur d’onde de la lumière dorée , mais elle ne concerne que les cellules de surface .

  • Emy Emy

    il faut bien mourir un jour sinon sur la terre il ne restera plus de place
    un peu comme les poules quand elles sont trop nombreuses dans le poulailler
    elles finissent par se bouffer les plumes.

    • .article35. .article35.

      Bonsoir Emy.
      Il ne s’agit pas de vivre éternellement , ce qui est une aberration que seuls envisagent qlq cinglés du haut de la pyramide . Mais de vivre dans de bonnes conditions dégagés de la maladie et de ses conséquences . La vie éternelle nous est déjà acquise de part notre nature profonde . Vouloir rester en vie éternellement dans le monde la matière démontre que ceux qui recherchent cette voie n’ont rien compris au sens de l’existence .