L’image du jour….

C’est le constat proposé par Galadriel.

INSCRITS : 45,6 millions

+ou- 26% d’abstention : 11 millions 8

Sur les suffrages exprimés soit : 33,8 millions

12 % de blancs et de nuls : 4 millions

34% pour MLP : 11,5 millions

Emmanuel Macron a été élu avec 18.8 millions de voix dans lesquelles il faut compter tout ceux qui y sont allés à reculons pour « faire barrage au FN »

Macron n’a pas de soutien populaire !

Rien n’est perdu, il nous reste les législatives où chacun pourra voter pour ses convictions  Nous pouvons reprendre la main !

Ne lâchons rien !

Source LesBrinsd’Herbe

**Note** Est ce que E. Macron, président fabriqué et imposé pour « valoir ce que de droit »  des lobbies et de la finance, selon la formule consacrée, va prendre le risque, comme De Gaulle, F. Mitterrand ou Chirac de dissoudre l’assemblée nationale, pour tenter d’avoir la majorité parlementaire ? Ce qui nous obligerait à revoter pour choisir à nouveau et risquer comme Chirac en 1997, de ne pas arriver à obtenir cette majorité, ce qui l’a amené à la cohabitation, en prenant L. Jospin pour premier ministre ? À votre avis ?

13 commentaires

  • Libertaire22170

    Je pense que Macron n’aura pas besoin d’avoir la majorité au parlement, on l’a bien vu avec Hollande, quand il s’agit de voter des lois contre l’intérêt du peuple l’opposition se fait plutôt timide. Et puis il y a toujours le 49.3, l’arme absolue du dictateur.
    Il fera ce qu’il veut, c’est ce que je crois.

  • les mandants parlementaires et présidentielles sont en phase, il n’y a nul besoin de dissoudre l’AN qui sera renouvelée mi-juin. S’il n’a pas là sa majorité, il ne l’aura pas suite à une dissolution.

  • mirzabad mirzabad

    salut LME

    Est-ce qu’il aura une majorité parlementaire?

    Ben….Il l’a déjà, là, non?

    Vous croyez vraiment que tous ceux qui ont appelé à le faire élire en resteront là?

    Je gage que durant son mandat, il va bénéficier d’une telle armée de lèches-cul, qu’il n’aura même pas besoin de gouverner par décrets ou par le 49.3….

  • ROY

    Il va continuer le massacre austéritaire de l’hôpital -15 milliards de dépenses publiques, et – 45 autres milliards au service du citoyen, ceci selon la logique libérale qui prévaut dans l’Union européenne, cette union qui est celle de la finance européenne et non des peuples.
    Trahison à tous les niveaux!
    La contestation s’organise très rapidement, comme jamais, dont notamment le Front social :
    https://www.facebook.com/FrontSocialUni/
    https://twitter.com/FrontSocialUni
    Mais il y aura bien d’autres actions contre ce « pouvoir institutionnel » qui est devenu un instrument qui va à l’encontre des intérêts majeurs du Peuple !
    Macron ne représente que 10 millions de citoyens qui eux mêmes ne sont pas tous des directeurs de BFM TV, et autres medias…du MEDEF, de syndicats comme la CFDT d’une partie du PS et des « Les Verts » etc etc soit moins d’un sixième seulement des citoyens et citoyennes (nous sommes 66 millions en France)…
    Non Macron c’est le Micron (µ) de notre avenir social il n’y a pas d’état de grâce (1) à avoir et le Peuple saura lui donner le coup de grâce le moment venu si nécessaire, car on ne se moque pas impunément des citoyens et citoyennes !
    Le vrai pouvoir est aujourd’hui dans la rue !
    L’article 35 de la Constitution française n’est à ce jour pas encore abrogé par le Micron de la politique.

    1) Comme Sarkozy et Hollande il n’a pas daigné appliquer la grâce présidentielle qui était coutumière auparavant, c’est là qu’on voit déjà à qui on a affaire.

  • Ce qui me fait rigoler, c’est que malgré tout ce qui se passe, personne n’essaye de se regrouper et d’agir contre ce qui va arriver.
    Par contre pour bêler , pas de problème.
    Combien se sont servis de la carte des moutons pour essayer de faire des groupes, s’unir et faire quoi que ce soit?

    Je n’en connais que très peu.

    • Bellerophon

      Bellerophon mardi 9 mai 2017 à 1 h 12 min

      Résistons !

      (……)Une révolution intelligente.
      Nous devons nous regrouper, trop de contestataires restent trop isolés moi le premier. Il faut montrer au peuple que nous sommes nombreux et qu’ils n’ont plus à avoir peur de leurs opinions. La France est désormais une Z.A.D. que nous allons devoir défendre contre l’Union Européenne et le grand patronat. Il est temps d’en finir avec la pensée unique et les ingérences de nos faux-amis Américains. Moi-même j’écrirais autant que possible pour expliquer les choses, je ferais des vidéos, je vais essayer de lancer une « contremarche » contre ce système corrompu. Un mouvement pour libérer la France de ses croyances stupides et de sa soumission à l’Oncle Sam. Il est hors de question d’abandonner mon pays, nous devons sauver notre culture et nos traditions, nous nous devons d’entretenir le souvenir de nos ancêtres. Nous sommes Français et fiers de l’être.(…/…)

    • Libertaire22170

      Je suis bien d’accord, nos appels à utiliser la carte son tomber dans le vide.
      C’est bien triste car s’inscrire dessus n’engage à rien.

  • verisheep

    Il n’aura pas besoin de dissoudre l’assemblée, les « socialistes » et les « républicains » ne sont qu’une opposition de façade, un piège à con pour les naïfs qui penseront veauter contre « en marche » aux législatives.
    Au final macron aura sa majorité EM+PS+LR.

    Et ces députés voteront dans le sens de la casse sociale comme ils l’ont toujours fait…

    • Salut verisheep,
      Tout à fait d’accord avec vous..Que peut-on faire dans ce cas si l’on souhaite favoriser « M. ASSELINEAU »? c’est pour prouver que ça sert à rien de voter…Car comme dit « Coluche » si ça Server à quelque chose il y a longtemps qu’ils l’auraient supprimé ».

  • papapoule

    Les merdias vont préparés le terrain pour que tous soient divisés.
    Puis, si certains font trop d’ hombres, ils seront accusés de complotiste, et montreront que les seul
    qui pourront les sauver sera le parti EM.
    Ont va se faire tondre par ce loup déguisé en berger.
    Malheureusement, le seul moyen est de jouer son jeu, et dès que possible sortir de son cheval de troie, pour
    lui donné des pierres comme repas.