Les nouvelles règles du chômage pour la rentrée…

On a pas perdu de temps comme si on savait…. Attendons les lois passées sous ordonnances par le toubib macron et le 49.3.. Merci Leveilleur..

C’est l’un des derniers textes validés par Myriam El Khomri. La ministre du Travail a signé hier la nouvelle convention d’assurance chômage qui avait été négociée en mars par les partenaires sociaux. Elle doit entrer en vigueur à l’automne.

Transcription d’un accord conclu le 28 mars par le patronat et les syndicats, à l’exception de la CGT, la convention modifie, pour trois ans, plusieurs paramètres de l’assurance chômage, comme le niveau de cotisations patronales, les conditions d’affiliation au régime, la formule de calcul des allocations et les règles d’indemnisation des seniors.

La hausse des cotisations patronales (+0,05 point) doit entrer en vigueur le 1er octobre, les autres mesures le 1er novembre. En rythme de croisière, la convention devrait réduire le déficit du régime de près de 900 M€ par an, selon l’Unédic. Par ailleurs, les surcotisations sur certains contrats de moins de trois mois instaurées en 2013 sont supprimées. Les seniors ne bénéficieront de trois ans d’indemnisation chômage qu’à partir de 55 ans et non plus 50 ans. D’ailleurs la durée maximale d’indemnisation est réduite à trente mois soit six mois de moins. Mercredi, la CGT-chômeurs et les associations de chômeurs AC !, MNCP et Apeis avaient transmis à Myriam El Khomri une pétition lui demandant de ne pas agréer la convention d’assurance chômage, qui frapperait selon eux «les femmes, les seniors et les précaires». La ministre est passée outre et validé la convention.

La Dépêche du Midi
Publié le 5 mai 2017

10 commentaires