Un puissant feu détruit la forêt autour de la centrale de Fukushima et plus ……

Comme s’il n’y avait pas assez de pollution radioactive, avec le feu ça ne va pas s’arranger. Avec aussi, l’extrait d’un article qui concerne les habitants évacués des zones hautement contaminées et, que le gouvernement japonais persécute, pour qu’ils retournent dans ces lieux de mort. Et ça se passerait comment chez nous ? N’oublions pas Tchernobyl en Ukraine, que ce pays est en guerre et, que la centrale de zaporojié a pas mal de soucis avec le combustible fourni par les américains qui n’est pas compatible avec la technologie de l’époque soviétique. Comme dit Charles Sannat  » Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous ! ». Qui nous parle de ces problèmes en France ??

Un grave feu de forêt s’est déclenché il y une semaine aux environs de la centrale nucléaire de Fukushima. Malgré tous les efforts, les pompiers n’ont pas encore réussie à maîtriser le feu qui a déjà détruit plus de 20 hectares de forêt.

Cela fait maintenant plus d’une semaine que la zone d’exclusion autour de la centrale nucléaire Fukushima-1 est en proie à un important feu de forêt. Selon la chaîne japonaise FCT, les efforts conjugués de 16 hélicoptères et d’environ 600 pompiers n’ont pas encore abouti, notamment du fait de la superficie du territoire concerné et d’un vent fort qui booste les flammes.

La forêt, dont plus de 20 hectares sont déjà partis en fumée, est située sur le territoire du bourg de Namie, évacué par ces habitants suite à la catastrophe nucléaire de Fukushima de mars 2011. Les autorités locales ne disposent d’aucune information sur de potentielles victimes ou des bâtiments endommagés par le feu.

Un séisme et un tsunami dévastateurs ont frappé le Japon le 11 mars 2011, provoquant une série d’accidents dans la centrale nucléaire de Fukushuma-1. La fonte du combustible dans trois réacteurs a entraîné la contamination de vastes territoires aux alentours du site. La centrale a été définitivement fermée fin 2013, mais la décontamination se poursuit jusqu’à présent.

Source Sputnik

Voir aussi:

Sputnik et RT déposeront plainte suite aux accusations portées contre eux par Macron

Voir l’article de Hiroki SUZUKI sur Nos-Voisins-Lointains

Retour de la population dans la radioactivité

Pourquoi, 18 mois après la catastrophe nucléaire de Fukushima, les Japonais ont-ils mis au pouvoir Shinzo Abe, pronucléaire notable ? Sans doute grâce au mensonge politique, mais aussi à cause de la complexité du monde. En France, c’est le même problème, les Français sont majoritairement pour la sortie du nucléaire mais ils vont élire un ou une pronucléaire. Avec une industrie atomique en faillite, une sécurité des installations au rabais et une probabilité d’accident nucléaire qui augmente, l’avenir paraît bien sombre. Au Japon, le mensonge organisé permet à présent au gouvernement de demander à la population évacuée en 2011 de revenir vivre dans des terres contaminées. Les articles du site Nos Voisins Lointains 3.11 rapportent le travail d’une association qui édite des cartes de mesures de la radioactivité. Le constat est alarmant. Ce ne sera pas différent pour les prochains pays qui auront à subir une catastrophe nucléaire.

PF

  1. Namie: retour de la population dans la zone non-contrôlée de radioactivité
  2. Dernière carte concernant la ville de Minamisoma
  3. Discours de Taro Yamamoto : « Retournez, habitez, vivez, reconstruisez, c’est quoi cette histoire ! »
  1. Namie: retour de la population dans la zone non-contrôlée de radioactivité

(A partir de l’article publié par Nos Voisins Lointains 3.11 le 23/4/2017)

Le 31 mars de cette année, les ordres d’évacuation des territoires les plus habités du bourg de Namie, du département de Fukushima, ont été levés.

Le groupe de mesure citoyen, « Le Projet de mesure de la radioactivité environnementale autour de Fukuichi (la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi) » a publié les cartes de débit de dose de la radioactivité ambiante, et de la contamination du sol. Les résultats sont incroyables. La radio contamination des territoires de Namie est bien pire que celle habituellement relevée en « zone contrôlée de radioactivité ». En effet, une zone est classée comme « zone contrôlée de radioactivité » si le total de la dose effective due à la radiation externe et celle due aux substances radioactives dans l’air risque de dépasser 1,3 mSv par trimestre, ou si la densité de contamination de surface dépasse 40 000 Bq/m². Dans une « zone contrôlée de radioactivité », il est interdit de manger et de boire, et bien sûr d’y passer la nuit. Seuls les adultes y sont autorisés, et il ne leur est pas permis d’y demeurer plus de 10 heures. En quittant la zone, ils doivent se soumettre à un dépistage strict de radioactivité.

Les relevés effectués à Namie figurés dans les cartes vont bien au-delà de ces chiffres de référence utilisés pour définir les « zones contrôlées de radiation ». C’est pourtant sur un tel territoire que l’on fait revenir la population !

Voici la carte de la contamination du sol téléchargée sur leur page Facebook le 15 avril.

Elle a dû être légendée par 7 échelles car la contamination est si élevée que les échelles habituellement utilisées n’y suffisaient pas ! C’est une violation des droits de l’homme que d’autoriser les gens à vivre sur de tels sols !

Voici la publication du groupe « Le Projet de mesure de la radioactivité environnementale autour de Fukuichi » sur leur page facebook du 20 avril 2017.

« Nous avons téléchargé la carte des relevés de radioactivité, le résultat de la 38ème action de surveillance, en nous appuyant sur le GyoroGeiger, dosimètre fonctionnant avec Android. Les mesures ont été effectuées à 1 mètre du sol. Les points où le débit de dose est supérieur à 1 µSv/h, pour 56 relevés sur 100 effectués, sont indiqués en rouge. Mesure maximale à 3,71 µSv/h soit l’équivalent de 32 mSv/an. Est-il concevable de faire revenir les personnes évacuées, dans de pareils lieux ? »

2. Dernière carte concernant la ville de Minamisoma

L’article entier concernant cette carte :

Les niveaux impressionnants de radio-contamination à Odaka, Minamisoma

…/….

Lire la suite

Source Fukushima-blog

Voir aussi:

Les-Veilleurs-de-Fukushima qui condense les nouvelles de diverses sources dont Pectine (un site que je n’arrive jamais à ouvrir).

 

8 commentaires

  • dereco

    Logique, les terrains abandonnés sans aucun entretien sont pleins de végétation et donc prennent feu au bout de quelques années et dispersent la radioactivité avec le vent fort loin.

    Le nucléaire est une folie qui ne fait pas peur aux français fous dans cette élection, folie très visible par la quasi absence de posts par les moutons sur ce sujet.

    1 µSv/h c’est 10 fois la radioactivité naturelle et 321 µSv/h c’est 320 fois celle naturelle avant la catastrophe.
    Avec 10 fois sur une vie on finit, sur plein d’années par mourir de la radioactivité pour une bonne proportion, à 8,76mSv/an et 0,876 Sv/vie de 100 ans, dose proche du Sievert qui est 1/5 de celle qui tue vite dans d’atroces souffrances en quelques jours.
    A 320 fois on meurt 32 fois plus vite que dans une vie normale !!
    Les dangers des faibles doses sont sous estimés, on meurt de plein de maladies autres que cancers, système immunitaire démoli, saignements, cardiaques, infections, etc.. ce qui permet de nier la réalité des morts sur une vie raccourcie.

    • dereco

      Avec sputnik et la justice on va s’amuser à trouver qui paie les trolls qui racontent n’importe quoi sur le web, sortant des mensonges qui trompent leurs lecteurs,
      En tout cas c’est certain des lobbys paient les trolls pour jeter le doute sur les dangers réels partout sur le web, comme Monsanto a fait par le passé pour défendre son Roundup, bien plus dangereux qu’un compte offshore !!.

      • dereco

        Je ne peux plus lire facebook vu son comportement agressif qui impose inscription ou connexion sinon on ne peut plus lire avec un grand bandeau inamovible, si on refuse de s’identifier.

        Je déteste ces méthodes totalitaires de force.

        Donc je ne lis plus du tout facebook, trop agressif, prière de mettre d’autres liens !!

  • Planete bleu Planete bleu

    Japon : la relance des réacteurs nucléaires divise la population

    http://japanization.org/relance-des-reacteurs-nucleaires-au-japon/?utm_source=actus_lilo

    • dereco

      Ils sont fous les Japonais sur un dragon qui tremble sans cesse, comme nous fous aussi, alors qu’un petit plus de malchance, vents, piscine écroulée avec 40 ans de déchets combustibles nucléaires, il aurait fallu évacuer les 40 millions d’habitants de tout Tokyo.

  • dereco

    Encore pire un mutant par irradiation énorme, nouveau , chien, lapin velu 2m35 et 189kg avec des griffes du type 1 avril !!

    http://japanization.org/une-nouvelle-espece-decouverte-a-fukushima-alerte-lhumanite/