Les huissiers et les banquiers auront des raisons objectives de fêter la victoire de Macron. …

Nous disons souvent qu’il faut assembler les infos façon puzzle. Voici l’avis d’ Anti-banque sur une des lois Macron.

Ces mesures sonnent la fin du droit à la consommation, comme la future loi El Khomri 2 va achever le droit du travail.
Ceci n’est pas de la fiction, les choses sont déjà en place.
On a l’habitude d’examiner les lois et les décrets séparément.Pour les « apprécier », il faut les réunir ensemble.
Je prends 2 éléments de la loi Macron (qui a déjà été votée)

1ère mesure: les huissiers remplacent les juges pour valider les dettes.

Avant, pour valider une dette, un huissier devait passer par le juge d’instance qui effectuait les vérification d’usage. Celles-ci, très souvent, débouchaient soit sur une forte diminution de la dette, soit son annulation.

Maintenant avec la loi Macron, un huissier est habilité à valider lui même une dette (jusqu’à 4.000€) et de la signifier au client. Si celui-ci ne fait pas opposition, il peut saisir directement le compte ou le salaire.

Sachant que l’huissier est aussi agent de recouvrement, il y a donc plus qu’un conflit d’intérêt.

2°) La dérégulation des professions protégées, huissiers, notaires, avocats…

Ainsi, une banque peut embaucher un huissier pour remplir cette fonction.

Voici un exemple de pratique très courante, voire systématique dans les banques. Vous fermez votre compte. La banque ne le ferme par et rajoute quelques frais. puis elle « nourrit » le débit en prélevant frais sur frais, puis frais sur les frais. Au bout de 2 ans, il n’est pas rare d’avoir un compte débiteur de l’ordre de 4.000€.

Mais vous ignorez tout de cette dette.

L’employé de banque qui fait fonction d’huissier, va alors « valider » cette dette illégitime et peut, tout à fait légalement, saisir vos autres comptes

Alors qu’un juge aurait systématiquement retoqué la demande de la banque.

Pour ceux qui ne me croient pas, apprenez simplement à lire.

Auteur pour Anti-Banque

Voir: Quand l’intelligence artificielle remplacera les employés de banque. C’est en route au Crédit Mutuel

 

 

6 commentaires