Du cauchemar à la réalité : Ce qui nous attend sous Macron 1er …

Un excellent article du Veilleur qui nous emmène vers le cauchemar Macron. Cet individu est intelligent et dangereux, son regard froid n’inspire pas confiance. Il va être la machine programmée pour la destruction de la France, au profit de cette Europe que nous avons refusée en 2005.

Un regard qui en dit long…

Si ma dernière publication concernant la manipulation anti-démocratique du front républicain a été bien accueillie, j’avoue ne pas me faire beaucoup d’illusions quant aux résultats du second tour qui pointe le bout de son vilain nez. Dépité un peu plus chaque année par l’aveuglement et l’impuissance du peuple face à une oligarchie européenne qui assoit son totalitarisme sous une bannière pseudo-démocratique, mes rêves de retour à un pays souverain et libre ou il ferait bon vivre font désormais place à de sombres cauchemars, dessinant l’effrayante réalité qui nous attend, celle d’une dictature implacable de la finance qui, au nom de l’argent tout puissant, va finir par dépecer le pays, et livrer le moindre aspect de nos vies au diktat capitaliste.

Bien que pour certains d’entre-vous tout ne soit pas encore joué, comment envisager une possible échappatoire face à un Macron sorti de nulle part, sans la moindre expérience politique permettant d’appréhender la gestion d’un pays, si ce n’est de l’ubériser et détruire les derniers droits sociaux existants, et dont la présence sur la plus haute marche du podium électoral défie les règles arithmétiques de base apprises à l’école ? Encore une fois, les énarques ont fait ce pour quoi ils ont été formés ; manipuler savamment les variables d’une élection de manière à imposer leur poulain au final. Peut-être devrais-je utiliser le mot « constante » en lieu et place de « variable », tant les techniques malhonnêtes employées ne semblent jamais changer.

A ceux qui pensent encore devoir se battre face au risque fasciste d’une victoire du « front de la haine », sachez que le risque totalitaire ne se dissimule pas forcément là ou vous l’attendez. La perspective d’un néo-libéralisme débridé tel que celui que va nous imposer Macron est bien pire et plus concret que vous ne l’imaginez, et vous le constaterez prochainement, comme cela a été le cas à la suite de l’élection de François Hollande, celui-la même qui se clamait haut et fort « l’ennemi de la finance ». La suite, nous ne la connaissons que trop bien.

Une des plus grandes préoccupations des Français étant la diminution du chômage, sachez que Macron ne se satisfaisant pas du modèle actuel, entend bien la refondre pour une loi Travail XXL encore plus à l’avantage du patronat, le tout à l’aide d’ordonnances, c’est à dire un peu à la manière des 49-3 qui ont suscités l’indignation face aux méthodes anti-démocratiques de Manuel Valls ! Si Marine Le Pen propose purement et simplement d’abroger la loi El Khomri (ou El Macron, au choix), le son de cloche est totalement différent chez Emmanuel Macron qui, selon un article de La Tribune, veut, à l’inverse de sa concurrente, approfondir la loi El Khomri :

Plafonnement des indemnités prud’homales, priorité à la négociation d’entreprise, référendum à l’initiative de l’employeur… Emmanuel Macron veut aller beaucoup plus loin dans la réforme du droit du travail, qu’il compte faire passer par ordonnances dès cet été, s’il est élu.

Dans le contexte du scandale de Whirpool à Amiens ou des centaines de personnes sont menacées de licenciement, évènement qualifié d’« anecdote » par Jacques Attali, un des mentors d’Emmanuel Macron, ce dernier évoque un « contexte plus large de création d’emplois », ce que ne manque pas de démonter Diana Johnstone dans un article de Counterpunch, et traduit par Alexis Toulet sur Agoravox, ou l’on peut constater une hausse constante du chômage depuis 2008.

Chômage en hausse constante.

Nous sommes actuellement 11 millions de chômeurs en France, et un nouveau démantèlement du code du travail bénéficiant aux entreprises ne saurait en aucun cas être vecteur de création d’emplois, d’autant plus quand on sait que cette réforme fait partie des nombreuses directives dictées par l’Union Européenne, directives que Macron entend bien appliquer au pied de la lettre, et non timidement comme l’a fait le gouvernement Hollande. Macron ne s’en cache pas, puisqu’il avoue qu’« On ne peut pas être timidement européen, sinon on a déjà perdu ».

Un avis que partage Médiapart, puisqu’il parle d’« un copier-coller des recommandations européennes » en évoquant le programme Macron, ou le désignant comme « simple porte plume de la commission europeenne », citant pour preuve les recommandations de la commission européenne concernant le programme national de réforme de la France pour 2014 :

En effet, la lecture de la recommandation du Conseil de la Commission Européenne concernant le programme national de réforme de la France pour 2014, en date du 2 juin 2014, nous permet de constater que cette réforme présentée comme innovante n’est finalement que la reprise des préconisations de la Commission Européenne.

On peut aussi lire dans ces recommandations que

le niveau du salaire minimum en France est tel qu’il octroie un pouvoir d’achat parmi les plus élevés de l’union européenne. (…) notamment une attention particulière devrait être accordée aux dispositions réglementaires du code du travail ou aux règles comptables liées à des seuils spécifiques qui entravent la croissance des entreprises françaises

En clair, ne vous attendez pas à une quelconque hausse du pouvoir d’achat, mais au contraire d’une baisse des salaires ainsi qu’une précarisation accrue des emplois en vue de favoriser encore plus la hausse de bénéfices des entreprises.

En résumé, la Commission Européenne recommande à la France, de limiter « le coût des retraites et en rationalisant les allocations familiales et les aides aux logements » ; « fixer un calendrier pour le processus de ces centralisations en cours… fixer un plafond pour l’augmentation annuelle des recettes fiscales des collectivités locales tout en réduisant comme prévu les dotations octroyées par l’état », d’où l’effet sécateur constaté depuis peu compte tenu notamment de l’augmentation des charges des collectivités locales… « Prendre des mesures pour … réaliser des économies à court terme, contrer l’augmentation prévue des dépenses publiques dans le secteur des soins de santé à moyen et long terme, y compris dans le domaine pharmaceutique… » ; « à supprimer les restrictions injustifiées à l’accès aux professions réglementées… à prendre des mesures supplémentaires pour réduire les contraintes réglementaires auquel est soumis le fonctionnement du secteur de commerce au détail, notamment en simplifiant les autorisations d’ouverture de points de vente et en supprimant l’interdiction de la vente à perte ». Et enfin, « à prendre des mesures supplémentaires pour lutter contre la rigidité du marché du travail ».

Les citations ci-dessus provenant d’un document datant de 2014, je vous invite à consulter celui plus récent édité en 2016, plus proche de nous chronologiquement, mais vous constaterez que la ligne directrice reste la même, sans grande surprise. Vous pouvez également prendre connaissance du « livre blanc sur l’avenir de l’Europe » publié par la Commission Européenne (pdf).

Autre point inquiétant mais pourtant prévisible de la part de Macron, et qui souligne une fois encore une allégeance politique aux traités commerciaux qui donnent la part belle aux entreprises, le CETA. A ce titre, Macron déclare :

Je ratifierai le Ceta, tout en prenant des mesures pour les secteurs déstabilisés. Sinon, on tue la politique commerciale européenne.

Une déclaration qui ne surprend pas, sauf quand on lit qu’Emmanuel Macron prétend avoir « averti Bruxelles que la France pourrait quitter l’UE prochainement si les autorités européennes ne menaient pas les réformes nécessaires ». Ce pantin de l’oligarchie qui confirme à chaque déclaration son obéissance aux plans européens mondialistes, prétend donc vouloir intimider les décideurs de Bruxelles par le chantage d’un Frexit. Et dire que j’évoquais il y a peu la possible ressemblance de Mélenchon avec Tsipras, j’étais loin du compte, et sur ce point, la palme revient donc à Macron. La suite, nous la connaissons, et à ce propos, un article de Fred Deion titré « La France game over » et lu sur le saker francophone a de quoi inquiéter :

la France va rester enlisée dans ses problèmes de compétitivité structurelle, son taux de chômage va se maintenir au-dessus d’un 10% incompressible, sa désindustrialisation et son endettement vont se poursuivre, et son déclin économique amorcé depuis 40 ans ne va pas s’inverser.

Pour continuer d’acheter la paix sociale, l’État se substituera alors au marché du travail en poursuivant le versement d’indemnités, RSA et/ou autres allocations. Et lorsqu’il ploiera finalement sous sa dette qui n’aura cessé d’augmenter, le rating de la France sera encore dégradé par les agences de notation en dessous de la zone des A pour arriver dans la zone des B. Cette dégradation empêchera les investisseurs institutionnels de financer le déficit public, et la France n’aura plus pour seule alternative, comme la Grèce avant elle, que de se tourner vers le FMI et la BCE. Avec pour inconvénient majeur, le diktat venu de l’extérieur : « qui paie, décide ». Les réformes que la France n’a pas su faire, lui seront alors imposées par d’autres.

Et la, c’est directement au scénario Grec auquel l’auteur fait référence, ce qui est tout sauf réjouissant !

Bien sûr, le tableau est loin d’être exhaustif, et l’on peut aussi citer la privatisation tous azimuts, la fin annoncée depuis longtemps de la sécurité sociale au profit, là encore, d’entreprises privées. La police ne semble pas épargnée, et son remplacement par des organismes privés de sécurité semble également faire partie des plans européens. De même, si vous espériez une politique étrangère moins interventionniste, ou plus pacifique, vous risquez d’être déçus, puisque Emmanuel Macron se porte candidat à la guerre en Syrie en déclarant à la Chambre de Commerce d’Amiens :

J’ai été très clair sur le sujet depuis le début. Je condamne avec la plus grande fermeté l’utilisation d’armes chimiques par le régime de Bachar el-Assad. Cela contrevient d’une part au Droit International et d’autre part aux accords de 2013. Et donc si je suis élu président de la République, je prendrai les dispositions en lien avec la coalition et, si possible sous mandat de l’ONU mais même sans mandat de l’ONU pour neutraliser ses capacités chimiques du régime de Bachar el-Assad

Je n’ai tout au long de cet article mentionné que les aspects les plus alarmants des risques liés à la venue au pouvoir de Macron, et cet éclairage ne se veut pas exhaustif, mais il devrait être suffisant pour vous alerter sur les dangers qui nous guettent et peuplent mes cauchemars récurrents. J’ai à maintes reprises tenté d’alerter sur le fait que la France est sur les traces de la Grèce, et comme le dit si bien Jean-Philippe Gaborieau

Les mésaventures financières de la Grèce ont le mérite de nous faire comprendre comment des institutions comme la Commission européenne, la Banque centrale européenne ou le FMI préparent les esprits à accepter que, partout dans le monde, la démocratie soit progressivement remplacée par la tutelle disciplinaire des créanciers.

Pour finir, je vous invite au visionnage d’une vidéo éloquente sur la fabrication de cette Europe et la façon dont elle nous a été imposée.

Si après tout cela vous persistez dans le macronisme, vous ne pourrez pas dire que vous n’avez pas été prévenu(e)…

Auteur et source Le Veilleur relayé par Bruiitafr

Url de la page: http://www.le-veilleur.com/article/du-cauchemard-a-la-realite-ce-qui-nous-attend-sous-macron-1er

Liens connexes

Art. 121 du traité sur le fonctionnement de l’union européenne (TFUE) et loi Macron

Le néolibéralisme est un fascisme

Les GOPE (Grandes Orientations de Politique Économique) ou la feuille de route économique de Matignon

35 commentaires

  • gnafron

    le meilleur, c’est que les syndicats appellent à voter pour un gugusse

    qui a annoncé ce qu’il ferait subir au code du travail https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • nutty juggler nutty juggler

    un p’tit moment detente, pour ceux qu’ils l’auraient loupé :

    « Le seigneur des urnes : le second tour »
    https://www.youtube.com/watch?v=XeNKs1Zfx4c

  • guyyannick

    « sans la moindre expérience politique permettant d’appréhender la gestion d’un pays »: Il avait quelle expérience Trump ? Vous étiez pourtant le premier a applaudir ? Si vous pensez que la retraite a 60 ans, les 35 heures, Le remboursement intégrale des frais dentaires/Optiques, les cantines scolaires gratuites et j’en passe sont des mesures réalistes alors vous êtes un rêveur! Et si vous pensez une seule seconde que Marine LE PEN, son entourage, ses soutiens, son Parti sont comparables a autre choses vous n’avez rien compris a l’histoire !

    • nutty juggler nutty juggler

      c’était très exactement la France avant la dérive européiste commencée dans les années 70, jeune manipulé !

      • guyyannick

        « Jeune manipulé » Le même argumentaire, pauvre intellectuellement, qui revient a chaque fois, on nous manipule, c la faute a L’Europe, tout était bien avant, on a tout fait bien, on n’a rien n’a se reprocher. Rentre donc dans en 70. Sinon regardez au tour de vous et essayez de comparer avec ceux ou ça va meiux que chez nous.

      • nutty juggler nutty juggler

        https://twitter.com/Myriame630/status/859161791431143427

        intellectuellement pauvre ?

        quand on ignore l’histoire passée à ce point , mieux vaut la fermer

      • lidiotdelafamille

        Fermer quoi ? Je n’ai pas compris le sens de votre propos, qui pourtant semble très subtil.

      • Est-ce un troll familial?

      • engel

        Dixit:
        – « Le même argumentaire, pauvre intellectuellement, qui revient a chaque fois, on nous manipule, c la faute a L’Europe ».
        « …alors vous n’avez rien compris »

        Il est vrai que les vos arguments sont d’une profondeur et d’une vérité stratosphériquement supérieure.
        ..Quelle maîtrise!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      Je préfère mille fois être un doux rêveur plutôt qu’un résigné soumis qui abdiquera quand on lui demandera de bosser 45h jusqu’à 75 ans pour 500 € par mois, obligé de se prostituer la nuit pour payer la cantine de ses gosses sans dents ni lunettes …

      M.G.

  • Le veilleur

    C’est sûr que si Macron devient président il va continuer la politique d’Hollande. Les Français ont oublié qu’il a été conseillé puis ministre de l’économie d’Hollande et que pendant cette période rien n’a changé, il nous a pondu des lois iniques qui ont eu pour conséquence de détruire les avantages des salariés aux profits des patrons, au même titre que la loi El Komri.

    Si les Français veulent se suicider alors qu’ils votent Macron, mais après tout ce que Macron nous a fait, si les Français votent pour lui, ils n’auront que se qu’ils méritent et pour cause…

    Diminution du social, de la sécurité sociale, des retraites, des aides aux logements et des allocations, diminution des salaires, ponction des économies… tous les moyens seront bons pour en prendre au peuple et en rajouter à la finance.

    Qu’on se le dise, le démantèlement du code du travail ainsi que les réformes sociales seront impitoyables et les fins de mois très difficiles, se qui entrainera de nombreuses faillites d’entreprises et de nombreuses fermetures de magasins, pire que se que l’on connait !

    Comme le dit l’article, nous allons droit dans le mur avec pour conséquence de vivre de moins en moins bien et de prendre le chemin de la Grèce.

    Nous ne pouvons pas imaginer la souffrance endurée par les Grecs depuis la crise, la plupart sont repartis vivres en campagne, leurs villes étant devenues des villes fantômes où ne survivent que quelques irréductibles mais si avoir moins permet de retrouver les valeurs d’antan, alors au final, c’est peut-être pas un si grand mal que ça.

    Crise. Le retour à la terre, version grecque.

    http://www.courrierinternational.com/article/2011/04/08/le-retour-a-la-terre-version-grecque

    Yannis, un retour à la terre pour survivre.

    http://www.liberation.fr/planete/2015/09/18/yannis-un-retour-a-la-terre-pour-survivre_1385730

    Grèce : Le retour à la terre des exilés de la crise.

    http://youpress.fr/2012/12/grece-le-retour-a-la-terre-des-exiles-de-la-crise/

  • KromoZom

    Quand les pauvres n’auront plus à manger, ils mangeront les riches.

    Pour reprendre Jovanovic: « Les Français ne sont pas prêt au changement, ils n’ont pas encore assez souffert, peut-être le seront-ils dans 5 ou 10 ans… »

    • Le veilleur

      Et quand les riches n’auront plus de salariés pour conditionner la nourriture, ils pourront toujours manger leur argent ! Proverbe du jour. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

      • Ayus-Ved

        Sauf qu’ils ont certainement fait des réserves de nourriture … entre autres! et ce depuis des années.

      • Bonjour Le Veilleur.

        « Il y a aussi » : https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
        « Quand ils auront coupé le dernier arbre, pollué le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s’apercevront que l’argent ne se mange pas ».
        Sitting Bull, guerrier sioux.

        Merci pour cet article fort instructif… Avec tout ce que je lis et les vidéos que je vois sur le macron, je me dis qu’il faudrait envahir tous les sites et médias pro-macron de tous ces articles et vidéos à charge contre lui pour que plus de français(es) en prennent conscience.
        Je suis d’avis aussi que nous courrons à notre perte et à celle du pays avec lui aux ordres de l’oligarchie mondiale.

        J’ai également lu plusieurs fois de personnes spécialistes en économie, politique, géopolitique, etc., que l’oligarchie voulait la destruction des peuples européens dont la France, et ce, par une guerre civile commençant chez nous. Macron et ses réformes sont peut-être faites exprès ? Je me pose la question parfois…

        Je termine par ces quelques citations… :
        « On ne peut pas dire la Vérité à la Télé, il y a trop de gens qui regardent ! »
        Coluche.
        « Donnez-moi le contrôle de la monnaie d’une nation, et je me moque de qui fait ses lois ! »
        Rothschild.
        « Contrôlez la nourriture et vous contrôlerez le peuple ! Contrôlez le pétrole et vous contrôlerez les nations ! Contrôlez la monnaie, et vous contrôlerez le monde ! »
        Henri Kissinger.
        « Il est aussi dans l’intérêt d’un tyran de garder son peuple pauvre, pour qu’il ne puisse pas se protéger par les armes, et qu’il soit si occupé à ses tâches quotidiennes qu’il n’aie pas le temps pour la rébellion. »
        Aristote.
        « Il y a plusieurs façons d’être con, mais le con choisit toujours la pire ! »
        Frédéric. Dart.

        Bonne soirée à vous tous, « et gardons la force en nous au cas où ».

  • Je sais biens que nous cauchemardons, mais normalement, c’est lorsque que nous faisons un cauchemar.

    Sans « d ».

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    Bisous https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • BA

    Message pour Emmanuel Macron :

    Message pour tous les bisounours qui croient encore à « la mondialisation heureuse » :

    L’automatisation pourrait faire disparaître près de 70 % des emplois dans les pays développés, selon le directeur de la Banque mondiale.

    Mardi 2 mai 2017 :

    Emploi : la terrible prédiction de la Banque mondiale.

    L’automatisation pourrait faire disparaître près de 70 % des emplois dans les pays développés, selon le directeur de l’institution.

    Voila de quoi relancer les polémiques sur la robotisation de l’économie. Le Président de la Banque mondiale Jim Yong Kim a annoncé lundi que les deux-tiers des emplois aujourd’hui existant dans les pays développés devraient disparaître avec l’automatisation de l’économie .

    L’ Américain de 57 ans n’en est pas à sa première sortie sur le sujet, alors que les débats se multiplient, notamment aux Etats-Unis et en France. Il a déjà averti des conséquences de la montée en puissance des robots et des imprimantes 3D dans les économies développées. Lors de sa conférence à la Milken Institute, ce médecin de formation a expliqué que le recours aux technologies limitait mécaniquement l’intervention humaine dans l’activité économique, d’où son impact sur l’emploi. Mais jamais le dirigeant, à la tête de la Banque mondiale depuis 2012, n’avait annoncé anticiper une vague d’une telle ampleur.

    Pour Jim Yong Kim, ces destructions d’emplois vont toucher tous les pays, développés et pauvres, notamment les pays plus tournés vers l’industrie et les services, sans pour autant donner le calendrier du basculement. 2020, 2030, 2040 ?

    Selon lui, les pays les plus touchés seraient l’Ethiopie, la Chine et la Thaïlande. Addis-Abeba devrait ainsi perdre 82 % de ses emplois, selon le président de la Banque mondiale.

    Les destructions d’emplois dans les pays développés devraient également affecter les pays pauvres, qui bénéficient actuellement d’une partie des délocalisations à l’échelle mondiale. Les pays les plus développés, confrontés à une hausse du chômage, pourraient en effet rapatrier une partie de leurs activités, créant par là-même des mouvements de migrations de travailleurs pauvres vers les économies les plus riches.

    « Sans concertations entre les pays, ces mouvements pourraient recréer des tensions géopolitiques », a souligné Jim Yong Kim. D’autant plus dans un contexte où la plupart des Hommes disposent d’ Internet et de téléphones intelligents pour « voir exactement comment vivent les autres » aux quatre coins de la planète.

    https://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/0212030535591-emploi-la-terrible-prediction-de-la-banque-mondiale-2083847.php

  • Ayus-Ved

    C’est vrai qu’il fait peur, ah qu’ils sont dangereux ces jeunes loups aux dents acérés, et formatés par US and Co

    Jean-Marie Le Pen éborgne Macron: «L’avantage, c’est qu’il n’a encore rien fait»
    https://fr.sputniknews.com/france/201704301031171135-macron-pen-presidentielle-elections-france/#comments

    D’ailleurs, Jean-Marie Le Pen estime que sa fille a plus de chances de remporter la victoire.
    « M. Macron, si vous voulez, c’est le deuxième M. Hollande.
    Marine Le Pen a plus de chances d’exécuter ses promesses qu’Emmanuel Macron », a déclaré M. Le Pen.

    Selon le fondateur du FN, Marine Le Pen a choisi la France et les Français tandis que le dirigeant d’En marche! s’est dirigé vers la mondialisation et l’ultra libéralisme.

  • Ayus-Ved

    Le traitement inégal des médias sans influence sur le score de Marine Le Pen
    https://fr.sputniknews.com/france/201705011031173285-france-election-le-pen-macron-cochard/#comments

    Alors que 34 sociétés de journalistes ont lancé un appel conjoint contre l’équipe de campagne de Marine Le Pen, qu’ils accusent de « choisir » les représentants des médias autorisés à la suivre, les multiples refus du QG d’Emmanuel Macron d’accréditer Sputnik et RT aux événements d’En Marche! sont passés sous silence par la presse française, qui semble ainsi avoir une vision « à deux vitesses » des entraves aux principes de la liberté d’expression en fonction des organes de presse qui en sont victimes.

    Selon Sébastien Cochard, Marine Le Pen, une fois Présidente, « s’attachera à remettre la relation entre la Russie et l’Occident sur un terrain favorable, comme il se doit ».

    M. Cochard ajoute « Il y a au contraire fort à parier que l’équipe de En Marche! se prépare à relayer, en dehors de toute plausibilité et de toute réalité, l’accusation selon laquelle la Russie aurait « piraté » l’élection pour faire perdre le camp Macron. »

    « Je souhaite ardemment l’élection de Marine Le Pen, à la fois pour l’intérêt de la France, mais également par souci de restaurer de bonnes relations entre toutes les nations souveraines de l’Europe, de la péninsule ibérique à la Russie », a conclu Sébastien Cochard.

  • Moyome

    page 28 de son programme, Macron annonce :
    « Nous réduirons le portefeuille administratif. Nous supprimerons AU MOINS 1/4 DES DEPARTEMENTS, là où ils peuvent être rapprochés de l’une de nos grandes métropoles. »

    Imaginez une France avec 60 à 75 départements au lieu d’une centaine. Il y a de forte chance pour qu’il redécoupe également le nombre de régions (4 ou 5).

    Je trouve dommage que personne n’en parle, alors même que la réduction du nombre de région initiée par Hollande fait beaucoup de mal, et aucune économie (augmentation drastique des frais de déplacement entre autre avec location de voitures, nuitée & co).

    • Voltigeur Voltigeur

      J’en ai aussi parlé parce que c’est prévu, le triste sire hollande a commencé par les régions réduites à 15, c’est la suite logique… ;) bêêêêêê!!

  • nutty juggler nutty juggler

    les origines du mouvement ‘En marche’ :

    https://twitter.com/Myriame630/status/859161791431143427

  • yann

    Manuel Valls peut faire partie de la majorité «s’il quitte le PS», a déclaré le matin du 2 mai Emmanuel Macron, alors que l’ancien Premier ministre avait annoncé souhaiter garder son étiquette PS.
    https://francais.rt.com/france/37782-macron-valls-peut-faire-partie-majorite-enmarche-ps

  • Bl@ck Sheep

    Apparemment, son programme n’est pas encore clair pour tout le monde, notamment pour ceux qui ont voté pour lui..

    http://www.youtube.com/watch?v=XSJt0cpNOjI

  • Graine de piaf

    Son programme ? il n’en a pas ! il n’aura que celui qui sera dicté par ses « instructeurs » !

    On a beaucoup parlé du plagiat de Marine sur le programme de Fil* mais c’est bizarre les commentaires (pas ici) que j’ai lus concernant celui fait par Ma*cron sur je ne sais plus qui, sont passés complètement sous silence… bizarre non ?
    Je crains vraiment la suite des événements ! soit des manifestations violentes vont se produire, soit cou-couche panier tout le monde va s’écraser si c’est lui qui est élu! et comme d’habitude, car c’en est une maintenant, vous ne trouverez personne dans votre entourage qui dira « j’ai voté Ma*cron », comme ce sera bizarre encore une fois ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Sur YOU TUBE, il y a la chaine En marche. Sur cette chaine pas de commentaires aux vidéos postées, cela en dit long sur le phénomène Macron mais qui vote pour lui?
    J’ai posté un com, en me disant peut-être qu’ils sont systématiquement effacés, et bien non, je suis seule, je me suis d’ailleurs répondue à moi-même pour le funhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • En marche: le nom du mouvement de Macron et ses références au régime de Vichy et au fascisme

    http://www.fawkes-news.com/2017/05/en-marche-le-nom-du-mouvement-de-macron.html

    Trop fort le mec. Il repompe tout ce qui bouge.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif