États-Unis: Google s’attaque à la cartographie de la santé humaine….

Un pas de plus vers le « big data ». On n’arrête pas le progrès. Certainement pour se rendre compte de l’impact de toutes les saletés qui traînent dans l’eau, l’air, la nourriture et qui rendent malades…..

Verily, filiale d’Alphabet, cherche 10.000 volontaires pendant quatre ans pour étudier la transition entre bonne et mauvaise santé…

  • « Nous avons cartographié le monde. Nous voulons désormais cartographier la santé humaine »
  • Une « compensation » et des « avantages » prévus pour les participants

Verily, filiale d’Alphabet (ex-Google) spécialisée dans la santé, souhaite suivre 10.000 volontaires pendant quatre ans pour constituer une large base de données médicales,

rapportent plusieurs médias dont The Verge et CNBC. « Nous avons cartographié le monde. Nous voulons désormais cartographier la santé humaine » se justifie Verily.

Baptisée « Baseline », le projet a démarré en 2014 auprès de 175 volontaires. Son but est toujours le même mais il prend de l’ampleur. La start-up souhaite concevoir un outil « qui puisse être utilisé pour mieux comprendre la transition entre la bonne santé et la maladie, et identifier des facteurs de risques additionnels pour les maladies ».

Montre connectée et questionnaire

Le principe de l’expérience ? Choisis pour être représentatifs de la population américaine, les volontaires devront porter la montre connectée « Study Watch » conçue par Verily. Celle-ci devra toujours rester au poignet des candidats à l’observation. Munie de nombreux capteurs, la montre connectée permet notamment d’analyser le rythme cardiaque.

La société américaine indique également sur son blog qu’elle recueillera des « données cliniques, physiques, environnementales, moléculaires et génétiques, des images médicales et des informations fournies par les participants eux-mêmes ». Les volontaires devront également se soumettre à un questionnaire sur Internet concernant le sommeil, l’humeur ou l’activité physique.

> A lire aussi : Apple travaille sur une technique de suivi du diabète via des capteurs

Des données anonymes

Toutes ces données seront collectées sur les serveurs de Google et mis à disposition des chercheurs et pour cet usage, anonymisées. Les participants pourront obtenir régulièrement une copie de leurs résultats.

La vague de recrutement va commencer en Californie, dans la baie de San Fransisco et en Caroline du Nord, à l’autre bout du pays. Une « compensation » et des « avantages » sont prévus pour les participants, a expliqué Verily, sans en dire davantage.

> A lire aussi : Google préparerait une lentille connectée directement greffée sur l’œil

Source 20Minutes

9 commentaires

  • Ayus-Ved

    Les soit disant bonnes intentions de ce monstre, sont toujours à prendre avec des pincettes.

    Je doute de son réel objectif, il est peut-être tout autre!

  • Le PDG de Google répond à la candidature d’une petite fille de 7 ans

    « Chloe Bridgewater a 7 ans et elle veut rejoindre la firme de Google « quand elle sera grande ».
    Alors, elle a déjà pris les devants et a envoyé une lettre de candidature…
    Sunchar Pidai, le patron de Google, lui a répondu personnellement le 3 février dernier. »

    http://www.ouest-france.fr/high-tech/google/le-pdg-de-google-repond-la-candidature-d-une-petite-fille-de-7-ans-4810701

    Livre L’imposture des droits sexuels – A. Bilheran – 2017 03 30

    « Courte présentation par Ariane Bilheran de son livre
    « L’imposture des droits sexuels. Ou la loi du pédophile au service du totalitarisme mondial »,
    en vente sur amazon.

    Les « droits sexuels » sont une nouvelle idéologie à la mode,
    portée par différentes instances internationales en matière de santé,
    et en particulier, en matière de santé des mineurs.
    Dans cet essai radical, Ariane Bilheran propose, sans exhaustivité,
    une analyse des dérives déjà existantes en France,
    sous couvert de « l’éducation à la sexualité »,
    ainsi qu’une étude littérale de nombreux passages de la « déclaration des droits sexuels »
    qui soutient une telle idéologie pédophile, sous couvert de lutter pour les droits des homosexuels,
    les droits des femmes et les droits à la santé. La philosophe et psychologue démontre,
    dans la lignée de ses travaux approfondis sur la psychologie du pouvoir,
    combien la perversion est toujours l’adjuvante de la paranoïa dans l’avènement du totalitarisme.
    Elle décrypte ici les mécanismes pervers qui contribuent à la mise en œuvre
    de ce « nouvel ordre mondial » au travers de la transgression sexuelle des enfants et adolescents.
    Lorsque les fous sont au pouvoir, ils imposent leur délire, sur la base d’une contagion délirante
    qu’il s’agit d’identifier pour s’en prémunir. Ils détruisent les enfants et persécutent les sains d’esprit.

    Ariane Bilheran est normalienne, psychologue clinicienne, docteure en psychopathologie,
    spécialisée dans la psychologie du pouvoir déviant (harcèlement, manipulation, tyrannie,
    totalitarisme et ses pathologies : paranoïa, perversion…)
    et du pouvoir juste (autorité, reprise de son pouvoir personnel etc.). »

    http://www.youtube.com/watch?v=l2Si8b05HGk

    Via :

    http://dondevamos.canalblog.com/

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    • Merci beaucoup. C’est intéressant d’entendre quelqu’un d’autre que Marion Sigaut ou Farida Belghoul évoquer cette horreur. Je vais acheter son livre.

      • Il n’y a pas de quoi, merci à tous. Intéressante aussi,
        la cartographie des mutations de prêtres pédophiles,
        qui a de bonnes raisons de s’étendre
        aux institutions, multinationales,
        et autres…

  • Des volontaires qui se livrent pieds et poings liés à ce Big Data, en se foutant carrément à poils physiquement et psychologiquement. Bravo !
    Et les implications pour le reste de la population arrivera vite.

    @ Oui Dereco, s’ils veulent des explications, nous pourrions peut-être les leur donner, pas besoin de faire des expériences débiles notamment parce qu’incomplètes. Le fond du problème ne les intéresse pas.

    De plus, les volontaires devront porter une montre connectée, donc se pourrir la santé avec des ondes électroniques. Et après Ggl en tirera des conséquences stupides vu que ces volontaires vont vite avoir une santé qui va décliner du fait de ces ondes.

  • Bonjour les moutons,
    J’aimerais vous mettre en garde contre ce genres d’idees qui plutôt que nous guerir precipiteront notre fin. En effet, je suis therapeute holistique et je cherche depuis de nombreuses années comment combattre la maladie et rester en bonne sante. Je suis egalement professeur de qi gong que je pratique depuis plus de 15 ans. Ces 2 avtivites tres complementaires m’ont permis de decouvrir le secret de la longévité. Le constat est tres simple : La maladie et la sante sont les deux faces d’une meme pièce… nommée VITALITE. La ( longue et penible ) maladie surgit lorsque la vitalité décroît. La vitalite est en fait une caracteristique du magnétisme humain. La capacite magnétique de chacun est heriditaire, elle est cependant affectée par les traumatismes psychiques et physiques que nous subissons tous dans une vie normale. En effet la structure physique de notre accumulateur magnétique interne marque les coups que nous recevons. Petit a petit nous perdons au fil des ans notre vitalite car notre accumulateur d’energie magnetique est abime et perd de sa capacite de stockage. Si nous denouons les noeuds installes sur cet accumulateur il retrouve sa capacite intrinseque et avec elle nous retrouvons notre vitalité et la santé. Croire que la maladie est le fait des microbes est une idiotie que certaines personnes utilisent pour nous fourvoyer et gagner beaucoup d’argent sur notre dos. Croire qu’il est aisé de denouer notre accumulateur magnetique est egalement une illusion. Cette demarche demande de la discipline et de la rigueur mais au bout du compte le resultat est une vie saine et un esprit clair. Cherchez la verite et vous trouverez…

  • Liloup

    Monsento qui nous empoisonne la vie : glyphosate toujours…
    http://aeecppeace.eklablog.com/

    Le marketing politique expliqué en vidéo:
    http://www.youtube.com/watch?v=xO_dH2oANWY