Avant de voter : la liste des conflits d’intérêts des candidats à lire absolument….

Il n’y a pas de vote « utile », il n’y a que le vote responsable et conscient pour l’avenir de notre pays. Une enquête de l’ONG SumOfUs sur les cinq principaux candidats aux élections à la présidence française. Merci Planète Bleue. Je suis abonnée à la lettre d’information de l’ONG et ai reçu le message, vous trouverez en fin d’article le pdf à télécharger. Partagez, diffusez…

La campagne présidentielle de 2017 est marquée par les révélations et les affaires dans lesquelles sont impliqués les candidats. L’ONG internationale SumOfUs* a mis les pieds dans le plat : dans une étude inédite, elle met en lumière les conflits d’intérêts dans lesquels baignent les principaux candidats à la présidentielle ainsi que les soupçons et les faits avérés qui pèsent sur eux. Comment peut-on envisager de donner l’accès à la plus haute fonction de l’État à des individus dont les intérêts réels ne sont pas vraiment ceux de la majorité ?

« La campagne présidentielle de 2017 restera comme celle des conflits d’intérêts. Les révélations et scandales se sont succédé, entachant la candidature d’une grande partie des prétendants » note SumOfUs, qui s’inquiète de la situation qui a pour corollaire une « crise de confiance à l’égard des dirigeants politiques et des institutions étatiques », mais pointe aussi le manque de réactions dans les médias. L‘ONG SumOfUs lutte pour une plus grande transparence dans la vie publique, au bénéfice des citoyen.ne.s. Pour apporter sa pierre à l’édifice, elle publie un rapport de 25 pages sur les conflits d’intérêts qui concernent François Fillon, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon ainsi que les membres de leur équipe.

« Susciter une prise de conscience »

L’ONG ne traite que « des conflits d’intérêts avec des entreprises, les soupçons ou faits avérés« .  Les auteurs se sont appuyés sur la loi de 2013 relative à la transparence dans la vie publique et ont retenu pour leur travail la définition suivante du conflit d’intérêt : « les situations dans lesquelles une personne chargée de défendre un intérêt particulier ou général est en position – ou peut être soupçonnée d’être en position – d’abuser de sa fonction pour défendre un autre intérêt ». SumOfUs ne s’est pas uniquement penché sur les cas qui sont répréhensibles au niveau pénal, mais alerte de manière plus générale à propos de « toute situation susceptible d’occasionner un doute sur l’impartialité et l’indépendance d’un acteur« . Le rapport s’intéresse uniquement aux cinq candidats en tête des sondages ainsi qu’aux membres de leurs équipes ; à regret, aucune donnée n’est proposée à propos des six autres candidats.

L’analyse a permis de mettre en lumière 52 conflits d’intérêt potentiels ou avérés. Les candidats qui font l’objet de l’étude sont concernés à divers niveau et alors que certains se distinguent par les très nombreux conflits d’intérêts dont ils font l’objet, d’autres sont relativement épargnés, à en croire les résultats de l’analyse. L’ONG espère que son rapport permettra de « lever le voile sur le sujet, lancer au sein de la population un véritable débat et susciter une prise de conscience vis-à-vis des conflits d’intérêt qui portent atteinte à « l’exemplarité de la République » revendiquée par les acteurs politiques ».

Les 4 candidats en tête concernés

François Fillon

François Fillon, qui avait pourtant fait de son exemplarité un argument de campagne, a été rattrapé par la justice ces derniers mois, suite aux révélations faites par le Canard Enchaîné. Empêtré dans accusations à propos de l’incompatibilité entre ses activités au sein de son cabinet de conseil 2F et ses activités parlementaires, il est entouré d’une équipe de campagne qui nage dans les affaires : nombre de ses proches se sont retrouvés dans des situations où leurs fonctions politiques entraient en conflit direct avec des fonctions dans des instances privées, laissant planer le soupçon de favoritisme et de tentative d’influence pour poursuivre des intérêts personnels ou économiques. L’ONG cite notamment le rôle de Valérie Pécresse qui déclare le plus de participations financières : 14 au total. Il s’agit d’actions de sociétés cotées françaises et étrangères, toutes détenues via un plan d’épargne en actions : Accor, Air Liquide, AXA, Bouygues, Carrefour, Edenred, GDF Suez, Lafarge, Publicis, Safran, Unibail, Valéo, Philips et SAP.

Benoît Hamon

Benoît Hamon, pour sa part, semble relativement épargné par les conflits d’intérêts. Son équipe de campagne n’est cependant pas vierge de tout soupçon : SumOfUs rappelle notamment l’affaire « Pigasse » qui avait touché Arnaud Montebourg en 2012. L’étude cite également Nicolas Hazard, responsable entrepreneuriat de sa campagne, et fondateur du Comptoir de l’innovation (Inco) qui a obtenu des financements de Google, Axa, eBay et Amundi, la plus grande société de gestion financière. L’ONG donne tous les détails de ces soupçons dans son étude.

Marine Lepen

De son côté, Marine Lepen est visée par une enquête pour « financement illégal » ; dans le même temps le micro parti Jeanne fait toujours l’objet d’observations particulière de la part de la justice. Surtout que la candidate du FN est entourée d’une équipe sur laquelle les soupçons se multiplient. Nombreux, à l’image de David Rachline, sont concernés par des enquêtes judiciaires. L’ONG souligne un fait remarquable : aucune mention concernant la lutte contre les conflits d’intérêt dans son programme 2017.

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron est sans aucun doute le plus concerné par les conflits d’intérêt. Son cas « est le plus flagrant quant aux risques de conflits d’intérêts », s’indigne l’ONG SumOfUs, qui constate qu’en tant qu’ancien banquier associé à Rothschild, il a travaillé sur de nombreux dossiers concernant des entreprises privées françaises et étrangères comme Nestlé ou Alstom. Ces dernières années, il a occupé des fonctions ministérielles qui lui ont permis « de faire voter des lois qui peuvent présenter des avantages pour des acteurs et entreprises privées« . L’ONG note que dans l’entourage proche du candidat, on trouve une série d’industriels et de milliardaires dont Alexandre Bompard (Fnac-Darty), Xavier Niel (Free), Georges Plassat (Carrefour), Serge Weinberg (Sanofi), Pierre Pringuet (groupe Ricard), Philippe Wahl (La Poste), Paul Hermelin (CapGemini), Frédéric Mazzella (BlaBlaCar), Eric Carreel (Withings) et d’autres. Macron est également soutenu par Pierre Bergé (YSL, Le Monde…); Laurent Bigorgne (Institut Montaigne) et Marc Simoncini (Meetic).

Mais ce n’est pas tout. Au cœur même de l’équipe Macron, les conflits d’intérêts avec le monde des entreprises privées son flagrants et nombreux : c’est ainsi que le médecin Jean-Jacques Mourad a été obligé de démissionner en raison des liens qu’il avait avec les laboratoires pharmaceutiques Servier. Mais d’autres sont toujours présents, et susceptibles de devenir ministres en dépit de conflits d’intérêt flagrants. Richard Ferrand, Secrétaire général d’En Marche et député PS, ancien directeur général des Mutuelles de Bretagne, il est l’auteur d’un amendement à la Loi Macron favorable aux lobbies industriels qui à suscité l’indignation des français sur le secret des affaires (finalement abrogé). Citons également Bernard Mourad, en charge des questions économiques pour Macron, Patron d’Altice Media Group (frère de Jean-Jacques Mourad). L’ancien banquier d’affaire a piloté la restructuration des actifs d’Altice Media Group, c’est à dire les journaux Libération, l’Express et 18 autres magazines ainsi que 7 sites Internet. L’homme était auparavant directeur général de Morgan Stanley à Paris, la fameuse banque américaine.

L’ONG fait également remarquer que le conseiller d’En Marche sur les dossiers régaliens, Didier Casas, est le Directeur Général adjoint de Bouygues Télécom. On citera également Audrey Bourroleau est la conseillère de référence d’Emmanuel Macron en matière d’agriculture. Celle-ci est également déléguée générale (très haut post) de Vin & Société, l’un des plus grands grands lobby de l’alcool ! Vient enfin Christian Dargnat, président de l’Association de Financement d’En Marche, ancien directeur général de BNP Paribas Asset Management, ancien président de comité au MEDEF, Membre de la Commission consultative de l’Autorité des Marchés financiers.

Jean-Luc Mélenchon

Enfin, Jean-Luc Mélenchon est épargné de tout soupçons de conflits d’intérêts : « Notre enquête, souligne SumOfUs n’a pas permis d’établir des cas de conflits d’intérêts – potentiels ou avérés – au sein de son équipe de campagne ». Selon l’enquête, personne dans son équipe n’est lié à une quelconque multinationale, industriel ou grande entreprise française. De plus, l’ONG fait remarquer que son programme souhaite rendre inéligible à vie toute personne condamnée pour corruption et interdire l’entrée des lobbyistes dans l’enceinte du Parlement et les cadeaux faits aux parlementaires. De plus, tout haut fonctionnaire souhaitant travailler dans le privé devra démissionner de la fonction publique pour éviter les conflits d’intérêt. Enfin, Mélenchon s’est engagé à appliquer les recommandations d’Anticor et de Transparency International visant à empêcher la corruption et à rapprocher les représentants des représentés, notamment obliger un élu à rendre publique sa déclaration de patrimoine.

Quelles conclusions tirer de ces analyses ?

Si SumOfUs, qui s’engage pour une plus grande transparence en matière de politique de manière totalement neutre et non-partisane, espère que son travail puisse influencer de manière positive le débat à propos des conflits d’intérêts, l’ONG note également que « contrairement aux pays anglo-saxons et scandinaves, la France semble moins sensible aux accusations de conflits d’intérêts qui visent ses élites politiques« , appelant ainsi à un sursaut au sein de la  société civile mais aussi de la part des représentants politiques. Et les sondages le démontrent, les candidats les plus en vogue sont également ceux qui accumulent le plus de conflits d’intérêts. De quoi de poser de sérieuses questions sur la fonction même des médias à informer la population sur les enjeux réels des élections.


Source : sumofus.org

* Fondée en 2011, implantée notamment en Europe et en France, SumOfUs est une organisation non gouvernementale (ONG) agissant comme un observatoire international des dérives des entreprises. Son but : développer une communauté de personnes engagées pour contrebalancer le pouvoir grandissant des multinationales à travers le monde et aussi acheter, travailler, investir dans des entreprises qui respectent l’environnement, traitent convenablement leurs salariés et font vivre les valeurs de la démocratie. L’ONG a permis à plus de 12 millions de membres dans le monde de s’engager dans des campagnes ciblant les multinationales auxquelles elle souhaite faire rendre des comptes.

Source SumofUs relayé par MrMondialisation

https://mrmondialisation.org/la-liste-des-conflits-dinterets-des-candidats/

 

PDF à télécharger SOU_2017-Ok-2

28 commentaires

  • Un policier après l’attentat. « Aux Champs Elysées, c’est l’extrême gauche qui a été exaucée »
    http://www.brujitafr.fr/2017/04/un-policier-apres-l-attentat.aux-champs-elysees-c-est-l-extreme-gauche-qui-a-ete-exaucee.html

    Avec l’élection approchant, certains disent « espérer du changement, radical » et un « président qui s’engage vraiment pour sa police et ses forces de l’ordre ».

    Et ce policier de s’expliquer : « Si l’on reprend les propositions de Marine Le Pen par exemple, cet individu se serait trouvé soit en prison, soit expulsé hors de France et déchu de sa nationalité, C’est la seule candidate qui aurait pu éviter cette fusillade si l’on lit les propositions concrètes qu’ils font tous ».
    Et sur les risques d’agitation au soir du premier tour en cas de qualification de tel ou tel candidat, et notamment de Marine Le Pen au second tour ? «
    la situation en France peut rapidement devenir incontrôlable …

    « Ordo Ab Chao Si Vis Pacem, Para Bellum »

    • dereco

      Ayez une vraie peur des vrais dangers qui tuent par centaine de milliers de façon cachée !

      On tue les gens en grand nombre par centaines de milliers, silencieusement encore avec plein de saletés chimiques, radioactives, téléphonies micro-ondes, malbouffes,de toutes sortes, morts lentes cachées et niés sans cesse.

      Vu le nombre de ces morts cachés 10000 fois plus que par les terroristes, votez pour les très rares candidats voulant stopper ce massacre caché par les saletés, chimiques, radioactives, micro_ondes, malbouffes, au lieu de vous faire manipuler en votant à cause de rares morts immédiates trop visibles par des fous.

      Pareil pour la centaine de millier de docteurs (j’en ai connu plusieurs morts actuellement par cancers, inconscients autrefois des risques sous estimés des radioscopies faites sans cesse ) , chirurgiens et aussi de patients morts par exposition excessive aux rayons X des radioscopies fortes utilisées en grand nombre jusque dans les années 80 !

  • boco

    En novembre 2016, Hannah Lownsbrough devint la nouvelle directrice générale de SumOfUs, après avoir travaillé pour des organizations comme Avaaz, 38 Degrees ou GetUp! et ……….

  • Guerre de Corée : après les tapis de bombes, les mensonges

    « La Corée du Nord, une menace pour les Etats-Unis?
    Oui, si on applique un principe fondamental de la propagande de guerre :
    occulter l’histoire. Par contre, si on replace les événements dans leur contexte,
    les tensions entre Washington et Pyongyang prennent une toute autre dimension.
    C’est pourquoi nous vous proposons la lecture de cet article de 2010.
    Un historien revient sur la guerre qui a ravagé la Corée de 1950 à 1953.
    Utile pour remettre les pendules à l’heure. (IGA) »

    http://www.investigaction.net/guerre-de-coree-apres-les-tapis-de-bombes-les-mensonges/

    Putains de guerre

    « C’est une loi de la guerre inavouable : partout où il y a des soldats,
    il y a une prostitution couverte, encadrée ou même érigée en système
    par les forces militaires en présence, qu’il s’agisse d’unités combattantes
    ou d’armées de la paix.

    En commençant cette enquête, cette traversée d’une histoire parallèle et honteuse,
    les auteurs du documentaire pensaient seulement retrouver
    les traces d’un folklore nauséabond où le bordel entretient encore des fantasmes.
    Un reste d’aventures coloniales et de drôles de gaietés de l’escadron,
    parce que, leur a-t-on répété « les hommes seront toujours des hommes ».
    Les soldats auraient donc un droit inaliénable à recourir
    à une prostitution organisée pour eux afin de préserver leur moral.

    Quoi qu’il en coûte aux femmes.

    Les réalisateurs pensaient pointer des dérapages,
    des bavures, des exceptions. Mais au fil de leur enquête,
    ils ont mis au jour un système implacable, inévitable,
    de 1945 à aujourd’hui. Un système souhaité par les armées,
    entretenu par les sociétés militaires privées,
    couvert par l’Otan et l’ONU. Ils ont mis en évidence les liens étroits
    -voire indissociables- entre les armées, leurs supplétifs et renforts,
    et la prostitution et les trafics sexuels.
    Que ce soit en Indochine, en Algérie, au Vietnam, en ex-Yougoslavie,
    en Irak, en Afghanistan, ou en Centrafrique,
    les contingents ne se sont pas contentés d’être de simples clients des prostituées,
    ils ont été les complices, souvent actifs, des proxénètes. »

    http://www.senscritique.com/film/Putains_de_guerre/15666120/videos

    Le nationalisme agressif des États-Unis nous mène à la 3e Guerre mondiale

    « Cette vidéo est à l’origine une création du site d’éducation populaire Humanity First
    pour alerter sur les risques d’une Troisième Guerre mondiale
    provoquée par le nationalisme brutal des États-Unis,
    le bellicisme vis-à-vis de la Russie constituant le principal facteur.
    Les propos va-t-en-guerre et irresponsables qui sont tenus dans ce bref montage
    sont l’œuvre du général Mark Milley (chef d’état-major de l’US Army),
    de Josh Earnest (porte-parole de la Maison Blanche)
    et de Michael Morell (ancien directeur adjoint de la CIA).
    Il s’agit donc de personnes exerçant ou ayant exercé de très hautes responsabilités,
    c’est en somme le discours officiel du « parti de la guerre »
    qui domine la vie politique et médiatique aux États-Unis. »

    http://www.youtube.com/watch?v=RZ4-Nh3If8I

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • psyco16

    Qui dirige la France ? La Commission Européenne, la BCE et l’OTAN, aucun n’est élus, pour le France, pour la République votons le frexit, votons l’Upr

  • Rik22

    Donc Mélenchon serait le moins pire ?
    Pourquoi Mélenchon n’a-t-il jamais signé la pétition de Philippe Pascot pour que les candidats à un mandat électif aient un casier judiciaire vierge ?
    Philippe Pascot est un des rares personnages crédibles sur ce sujet. Selon lui, Mélenchon lui a rétorqué : « tu es le seul mec que j’ai pas pu acheter »
    http://www.youtube.com/watch?v=dib5qWXc_zM&lc=z13rerexzsrhxdwpp04ch1o5ruf4udgq0d0.1492641285126281
    http://www.youtube.com/watch?v=uvnWnou8JBY
    On dirait que cette article relaie tous les soutiens des candidats sauf Mélenchon, seule la maçonnerie possède la totalité de ces informations.
    C’est quand même instructif d’avoir ces précisions.

  • engel

    ….Une grossière propagande mal déguisée!

  • Asselineau les gars, le seul candidat dont la télé boycotte le clip de campagne et que les instituts de sondage oublient par mégarde ;)

    https://www.youtube.com/watch?v=VIZTt3Mqi_I

  • BlueMan

    ATTENTION !

    Les bulletins de votes sont considérés comme VALIDES si et seulement si ils sont totalement vierges, sans inscription, ni déchirure. Privilégiez ceux qui sont à votre disposition dans les bureaux de vote, et vérifiez bien qu’il sont conformes à ce qui vient d’être dit.

    Bon vote !

  • Kool

    ARTICLE A PARTAGER UN MAX AVANT DEMAIN!!!

  • boco

    L’abstentionnisme quel conflit d’intérêt a t-il ?
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

    • boco

      Le seul, pur, neutre et démocratique ?
      ;-)

    • dereco

      L’abstention sert à rien du tout !!

      Ayez une vraie peur des vrais dangers qui tuent nous tous par centaine de milliers de façon cachée !

      On tue les gens en grand nombre par centaines de milliers, silencieusement encore avec plein de saletés chimiques, radioactives, téléphonies micro-ondes, malbouffes,de toutes sortes, morts lentes cachées et niés sans cesse.

      Vu le nombre de ces morts cachés 10000 fois plus que par les terroristes, votez pour les très rares candidats voulant stopper ce massacre caché mais réel par les saletés, chimiques, radioactives, micro_ondes, malbouffes, au lieu de vous faire manipuler en votant à cause d’impressions superficielles ou de rares morts immédiates trop visibles par des fous.