« Sens commun » pourrait participer au gouvernement en cas de victoire de François Fillon

Il y a des alliances qui ne sont pas du goût de tous, même dans son camp.

Dans un entretien diffusé dimanche sur Radio J, le candidat de la droite a estimé que Sens commun, émanation politique de la Manif pour tous, pourrait faire partie du gouvernement.

Sens commun au gouvernement ? Le mouvement controversé, issu de la Manif pour tous, pourrait bien se voir confier des responsabilités ministérielles si François Fillon était élu. Interrogé sur une participation de Sens commun à un gouvernement, lors d’un entretien à Radio J qui sera diffusé dimanche 16 avril, le candidat de la droite à la présidentielle a répondu : « pourquoi pas ».

« Sens commun fait partie des hommes et des femmes qui sont fiers de leur pays, attachés à leurs traditions, pour lesquels j’ai beaucoup de respect, c’est des composantes », a ajouté l’ancien Premier ministre, soutenu par le mouvement depuis la primaire de la droite et du centre. « Cette façon qu’ont une partie des commentateurs et des élites politiques de classer les Français et de jeter une forme de discrédit sur certains d’entre eux est insupportable », a-t-il défendu.

Une complicité critiquée au sein du parti LR

L’appui et la place prise par Sens commun, connu pour sa lutte contre le mariage homosexuel et le droit à l’avortement, a été critiquée par plusieurs élus LR notamment avant le grand rassemblement au Trocadéro de François Fillon début mars. Le Figaro écrivait le 2 mars dernier que cette participation appuyée de Sens commun à l’organisation de l’événement « serait même en partie à l’origine de la longue suite de défections qui a ponctué la journée ».

…/…

Des investitures LR pour les législatives

En quelques mois, Sens commun a réussi à gagner du terrain au sein de l’appareil du parti Les Républicains.

…/…

Dans un article publié en janvier dernier, Le Lab d’Europe 1 rapportait que le mouvement avait obtenu cinq investitures LR en vue des élections législatives. Une place au gouvernement serait une promotion de plus, et non des moindres.

Source Actu-Orange

Et notre futur ex-président, qui ne fait plus que de la figuration, attendant patiemment la fin de sa pitoyable prestation.

Décore les nominés pour la Légion d' »honneur », parmi lesquels Fabius, Pinault, au total 562 personnes ont reçues la distinction.

Il va aussi commémorer aujourd’hui Le Chemin des Dames, un sombre épisode de notre histoire.

François Hollande est attendu dimanche sur le Chemin des Dames (Aisne) pour les 100 ans de cette bataille marquant l’échec mais aussi les sacrifices des armées françaises et le début des mutineries, l’un des épisodes les plus meurtriers de la Première Guerre mondiale.

C’est la première fois qu’un chef d’Etat viendra commémorer cette bataille qui a engendré des pertes colossales dans les deux camps : 187.000 vies côté français, dont de nombreux tirailleurs sénégalais, et 163.000 côté allemand.

11 commentaires