Lille: Des étudiants s’attaquent à la galère des règles pour les femmes SDF…

C’est une fausse bonne idée à mon sens. L’utilisation de la coupe menstruelle nécessite des conditions d’hygiène drastiques, sinon gare aux infections. Ça reste une belle promotion pour le fabricant et, pour ce produit écologique, réutilisable 3 ans, et sans danger, à condition d’en respecter les conditions d’utilisation. Au delà du geste humaniste de ces étudiants, il reste la condition de ces femmes à la rue, souvent avec des enfants. La France beau pays d’accueil, n’a pas les structures pour la mise à l’abri de ces femmes, mais rivalise d’ardeur, pour reloger les migrants. Cinq jours après l’incendie qui a détruit le camp de la Linière de Grande-Synthe (Nord), l’opération de mise à l’abri des 1.061 migrants qui dormaient depuis dans des gymnases du département s’est achevée samedi à 17 heures, a affirmé la préfecture du Nord dans un communiqué, ICI. Deux poids, deux mesures..

Un exemple de coupe menstruelle du fabricant slovaque «Luv ur body». – Luv ur body

Cette idée de coupe mérite une médaille. Dans le cadre de leurs études, six jeunes de l’école Skema, à Lille, ont monté le « Queen’s cup project » avec pour objectif de distribuer des coupes menstruelles aux femmes sans domicile. Une initiative ambitieuse au regard des a priori qui planent autour de ce produit « révolutionnaire ».

« Pour l’école, ce projet pouvait très bien rester sur le papier. Nous avons constaté qu’il était réalisable alors on s’est dit qu’il fallait y aller », explique Manaëlle, 23 ans, qui s’exprime au nom de ses cinq camarades. L’idée, c’est de sensibiliser les femmes SDF à utiliser une coupe menstruelle plutôt que des serviettes ou des tampons hygiéniques pendant la période des règles.

« Aucune contre-indication » …

« C’est une solution encore très peu utilisée alors qu’elle est écologique, rentable et inoffensive pour la santé, au contraire des tampons », assure la jeune femme. Un avis partagé par la gynécologue Lilloise Christine Dehem : « Il n’y a aucune contre-indication à utiliser une coupe menstruelle. La seule chose qui peut refroidir les personnes, c’est que ce n’est pas toujours facile à mettre ».

> A lire aussi : Cinq idées pour échapper aux tampons toxiques

Le fabricant « Luv ur body » a fourni gratuitement aux étudiants 150 exemplaires de coupes, un don qui représente quand même entre 2.700 et 3.000 euros. « Nous allons les distribuer mardi à l’accueil de jour de l’ association Eole après une présentation du produit », poursuit Manaëlle qui reconnaît ignorer combien de femmes vont répondre à l’appel.

Car le public concerné est potentiellement important. « En 2016, nous avons vu passer plus de 800 femmes seules. Un chiffre auquel il faut ajouter celles qui sont en couple ou avec des enfants », déclare Sébastien Cavitte, chef de service à l’accueil de jour d’Eole. Il reconnaît que l’initiative des étudiants est intéressante, surtout économiquement : «  Les protections hygiéniques sont chères. Vu notre budget, nous ne pouvons fournir que deux serviettes par jour et par femme », déplore-t-il. Car si une coupe coûte entre 18 et 20 euros, elle est utilisable pendant trois ans. « A condition de la stériliser soigneusement », insiste le Dr. Dehem.

Auteur Mikael Libert pour 20Minutes/Santé

Merci à Mikael Libert pour cet article qui démontre, la déliquescence de notre pays soi-disant riche, incapable d’aider ceux qui en ont le plus besoin.

4 commentaires

  • Le veilleur

    Economique, écologique, hygiénique et pratique voilà comment je qualifie la coupe menstruelle. Vous pouvez la trimballer partout, elle est pratique en randonné ou en voyage, dans un sac, elle ne prend pas de place et peut être d’une grand secour, de plus, elle est écologique contrairement aux couches hygiéniques qui sont un véritable fléau pour l’environnement.

    Pour ma part j’utilise la coupe menstruelle depuis des années et j’en suis ravie, mais il ne faut pas les acheter sur des sites Français car ils font des marges trop importantes par rapport à ce que ça coûte sortie d’usine, surtout si ces coupes sont fabriquées en Chine.

    Ces étudiants ont eu une bonne idée, seulement voilà, il faudrait les informer que ça leur coûterait seulement 1 euro s’ils achetaient la coupe menstruelle directement en Chine et se ne serait pas négligeable si ça permettait de faire baisser les prix Français.

    Dans mon expérience, j’ai testé les coupes Chinoises en silicone à 1 euros et les coupes Françaises en silicone à 20 euros et je n’ai vu aucune différence. Il faut prendre la coupe menstruelle large pour éviter les fuites et la plier en deux pour mieux l’insérer.

    Coupe Menstruelle à 1 euro.

    http://www.ebay.fr/itm/Femme-Silicone-Coupe-Menstruelle-Period-Cup-Medical-Hygiene-Reusable-SML-Cadeau-/161995584783?var=&hash=item25b7b0750f:m:mMm2g7bDEyBEXd2c59_p_ag

    • yanomami

      De plus, pas d’irritations ce qui est très confortable.

    • Voltigeur Voltigeur

      C’est à l’intention des femmes sans abri, donc sans moyen et sans internet, avec une hygiène pas forcément au top!! En faire la promo c’est bien, mais le sujet est discutable sur l’opportunité de proposer cela. L’intention est bonne, c’est la mise en pratique qui risque de ne pas l’être. ;)

      • Kool

        Ça me rappelle des filles qui voulaient promouvoir les serviettes hygiéniques réutilisables en Inde ou personne ne lave son linge à plus de 30 degrés…