Débat des présidentielles : Le coup de gueule de Grisebouille…

Pas mal le coup de gueule..


UN CAS D’ÉCOLE SUR L’IDÉOLOGIE DOMINANTE

Vous m’entendez souvent gueuler sur le fait que les médias et les pouvoirs politiques s’organisent largement autour d’une idéologie dominante partagée et dont il est impossible de sortir (relire Le cadre, En marche (ou crève) ou encore Fakir contre le reste du monde). Enfin, je dis « moi », mais je ne suis pas le seul, hein.

Hier, j’ai vu passer une infographie concernant le débat de la présidentielle organisé ce soir à la télé. Et ça m’a fait sourire tellement c’est un cas d’école : on va débattre, oui, mais sur des questions pré-établies et donc dans un cadre bien défini (je passe sur le format et les temps de paroles ridicules, pour une fois qu’ils sont également repartis entre les 11 candidats…).

Allez, on y va ? Trois grands thèmes seront imposés aux candidats, donc, trois piliers de l’idéologie dominante :

Comment créer des emplois ?

Un classique. Notez qu’en remplaçant « comment » par « pourquoi », on sortirait du cadre idéologique. Ça serait vachement intéressant, d’ailleurs. Oui, pourquoi veut-on créer des emplois ? S’il y a peu d’emplois, c’est peut-être qu’il n’y en a pas besoin de plus, non ?

Ah oui, mais les gens sont au chômage. Donc c’est pour lutter contre l’inactivité ? Pourtant les chômeurs ne sont pas inactifs. Il y en a pas mal qui travaillent, d’ailleurs. Ils ne sont pas employés, oui.  Excusez-moi d’être tatillon, mais c’est différent.

Ah oui, mais le chômage ça provoque la pauvreté. Okay, donc l’emploi est juste un moyen de redistribuer mieux la richesse. On créée des bullshits jobs, on invente une activité sans but, sans sens, aliénante, pour générer des salaires. Payez quelqu’un pour creuser un trou, payez quelqu’un pour le reboucher : bravo, vous avez créé deux emplois. Est-ce qu’on ne pourrait pas imaginer des méthodes moins stupides pour redistribuer mieux la richesse ?

Mais non, ces questions ne sont pas intéressantes, d’ailleurs on les a déjà tranchées pour vous. Il FAUT créer de l’emploi, c’est acté, c’est bon, c’est comme ça. On vous demande juste comment. C’est pas intéressant, ça ?

Comment protéger les français ?

Aaaah, une très bonne question. On va parler protection de la sécurité sociale, réduction de la pauvreté, augmentation des retraites, etc. Ah non ? Pourtant ce qui menace les français, c’est surtout la précarité, non ? Whirlpool qui délocalise, tout ça ? 15% de de la population sous le seuil de pauvreté ?

Bon okay, ça, c’est pas assez spectaculaire. Vous voulez parler des dangers mortels ? C’est vrai que ça fait peur, ça.

  • Le cancer, 150000 morts par an, on va augmenter le budget de la recherche, du coup ? Essayer de réduire la pollution de l’air qui est un cancérogène avéré et qui atteint des sommets de plus en plus fréquemment ?
  • L’obésité, 50000 morts par an, on va s’attaquer aux salopards de l’industrie agroalimentaire qui nous font bouffer de la merde en nous pourrissant le cerveau à coup de pubs ? On va interdire ces pubs, peut-être ?
  • La dépression, 10000 suicides par an, on va réfléchir à ce qui provoque la détresse dans ce pays ? Et même, à pourquoi nous sommes de si gros consommateurs d’antidépresseurs ?
  • Les accidents de la route, 5000 morts par an, on va mettre des autocollants « Conduire tue » sur chaque bagnole, tuer le marketing en obligeant tous les véhicules à avoir la même forme et la même couleur, développer massivement les transports en commun les plus sûrs pour flinguer le marché des véhicules privés ?

Mais non, ces questions ne sont pas intéressantes, d’ailleurs on les a déjà tranchées pour vous. On va parler TERRORISME, 120 morts par an. Et je suis gentil, je moyenne sur les deux dernières années, soit deux années noires : si on fait une moyenne plus longue, on est plus proches de zéro. Mais ça fait peur et puis c’est pratique pour nous faire bouffer de la loi sécuritaire au kilomètre. Oh, et j’habite Nice, hein, donc me faites pas le coup du « c’est facile de dire ça quand on n’est pas concerné ».

Bien entendu, ne croyez pas qu’on va aller chercher les causes du côté de nos politiques extérieures (guerres, exploitation post-coloniales des ressources dans les pays instables, commerce d’armes avec des pourritures, etc.). Ou même simplement se pencher sur l’idée de nationaliser Lafarge qui collabore avec l’État Islamique (on l’avait fait pour Renault qui avait collaboré avec les nazis pendant la guerre, hein) ou de foutre leurs dirigeants en taule pour haute trahison. Non, la politique anti-terroriste, ça sert à mettre le peuple au pas, pas les puissants véreux qui sont responsables.

Comment mettre en œuvre votre modèle social ?

Encore une question classique. Vous le sentez, là, qu’ils vont galérer, ceux qui en proposent un, de modèle social ? (Et déjà, ils ne sont pas nombreux…)

Le sous-texte, bien sûr, c’est qu’un modèle social, ça coûte cher, et que c’est annexe au reste. C’est l’humanité qui est au service de l’économie, pas l’inverse. Qu’importe la pauvreté massive pourvu qu’on ait la croissance. 13 millions de pauvre en Allemagne, mais circulez, y’a rien à voir, c’est le modèle. Qu’importent les pics de pollutions et les pics de burn-out, pourvu qu’on soit productifs.

Le modèle social, c’est bien, c’est mignon, mais on verra plus tard, si on est capables de le faire. Sinon, vous continuerez de crever la dalle en attendant les lendemains qui chantent. Ça fait jamais que trente ans que vous les attendez, les lendemains qui chantent. C’est pas un quinquennat de plus ou de moins qui devrait vous chagriner.

Pardon ? Vous aviez d’autres questions ? Comment mettre en œuvre une économie sociale et solidaire ? Comment mettre en œuvre une organisation du travail écologique et décente ?  Comment mettre en œuvre la redistribution des richesses ?

Mais non, ces questions ne sont pas intéressantes, d’ailleurs on les a déjà tranchées pour vous. L’organisation économique, le monde du travail, tout ça, c’est du fixe, c’est du cadre, c’est là, ça bouge pas et d’ailleurs on t’a demandé ton avis ? Non, la variable d’ajustement, c’est le modèle social, c’est ton niveau de vie, ce sont nos richesses communes.

Changez rien, les gars, le débat nous passionne. Quel taux d’abstention annoncé, déjà ?

Grise Bouille relayé par LesBrinsd’Herbe

L’édito de Bruno Berthez est pas mal non plus et rejoint plus ou moins celui de Grise Bouille. Il est ici :

Analyse du débat, Macron séduit encore le dernier carré

À PROPOS

France 2 annule son grand débat prévu le 20 avril à 3 jours du premier tour devant le refus d’Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon de s’y rendre suivi par Marine Le Pen et François Fillon. Il sera remplacé par la diffusion d’entretiens.

Jean-Luc Mélenchon est particulièrement pointé du doigt par certains et accusé de ne pas respecter la démocratie sous le prétexte qu’il prive les petits candidats d’une tribune.

Que ceux qui ont visionné les divers débats et entretiens me contredisent : Les « petits » candidats sont très mal traités par les journalistes : ils sont considérés au mieux avec indifférence, condescendance, ironie, au pire avec mépris sinon hargne. Ils ne gagnent pas grand chose à ces grands messes dont il ne sort rien. Je ne suis pas certaine que le débat sur BFMTV ait fait gagner des points à Poutou, Arthaud, Cheminade, Lassale et même Asselineau qui s’est montré en-dessous de ce qu’il est d’habitude. Seul, N. Dupont-Aignan a à peu près tiré son épingle du jeu.

La date a été prise par France-Télévision au débotté sans consultation préalable et elle est beaucoup trop proche des élections. Le 20 avril est le jour de clôture de la campagne pour le premier tour, il est facile de comprendre qu’il est important pour les candidats.

JLM n’a pas dit qu’il ne voulait pas débattre, il a dit que la date ne s’intégrait pas dans son planning et qu’il était ouvert pour discuter d’autres dates avant le 17 avril.

Je rappelle que les programmes télé sont beaucoup plus souples que l’on essaye de nous le faire croire pour mettre l’annulation sur le dos des candidats. Si un événement majeur et imprévu arrivait genre attentat chez nous, immédiatement les chaines de télé annuleraient leur programme de la journée entière pour en diffuser un autre avec débat et tutti quanti et ce, au pied levé.

Personnellement, je trouve très bien que Macron et Mélenchon aient montré que ce 4ème pouvoir tout puissant pouvait être renvoyé à la niche et qu’ils étaient capable de leur dire non.

Galadriel

9 commentaires

  • Norbert

    «  »même Asselineau qui s’est montré en-dessous de ce qu’il est d’habitude. » »

    vrai et faux…c’est le contexte de ce debat hache avec un temps de reponse extremement limite qui ne permettait pas de vrai reponse pour ceux qui en avaient.
    C’est a dire uniquement Asselineau qui se distinguait de ce lot de 10 candidats heteroclites par le vrai sujet de cette election Presidentielle.
    Les autres c’etait toujours la sempiternelle meme salade pourrie.

    D’autre part,Ce n’est pas du tout le ressenti d’Asselineau(vous me direz c’est bien normal)
    ni d’une certaine partie des Francais qui ont quelque chose entre les oreilles et notamment des abstentionnistes et indecis et pour cause(il faut faire abstraction des lobotomises certes encore tres nombreux)

    1) apres ce debat le site internet de l’UPR a fonctionner a plein toute la nuit pour s’informer et continue a fonctionner plus que jamais.

    2)Asselineau annonce qu’apres ce debat il est reconnu et soutenu comme jamais auparavent

    3)je dirais (sauf Poutou qui ne faisait en rien avance le debat…il ne faisait qu’enfoncer des portes ouvertes sur des sujets archi-connus ,cela faisait seulement plaisir )
    qu’Asselineau est vraiment le seul a s’etre vraiment demarque de tous les autres et cela se voyait comme le nez au milieu de la figure…et ceci non seulement du fait du Frexit mais aussi de la presentation au public des GOPE sur lequel aucun des autres candidats n’a mouffete ce qui signifie qu’il a fait mouche par 3 fois……
    Ces silences etaient autant d’aveux.

    4)Suite a ce debat les meetings d’Asselineau reunissent a chaque fois plus de 1000 personnes alors qu’auparavent c’etait entre 200 et 400..

    Apres le black-out mediatique qui s’est effondre …..viendra le tour de l’omerta politique. car les Francais se reveillent en masse
    .
    J’espere et je souhaite que nous assisterons a des debats face a face…
    Ce qui serait logique c’est que les 5″ » dit grands » » debattent,tour a tour, uniquement avec Asselineau pendant 1 heure parce que c’est le seul qui veut le Frexit.

    Asselineau de son cote demande,au minimum une tribune de 2 h sur une des plus grande chaine de tele afin qu’il puisse exprimer en totalite ce qu’il a a dire aux Francais.

    • cogitologue

      Avant de jouer en 1ere division, faut gagner en 2° division !
      C’est Arthaud, Poutou, Lassalle, Cheminade qui ont explosé l’écran lors du débat….(dans la catégorie….Ecole Maternelle…je parle)
      Ton jugement est biaisé ! Que très peu de nouvelles inscriptions sur le site de l’UPR depuis le débat !
      Poutou 1.5 Asselineau -0.5
      Bref, arrête de rêver, moi ça me gonflerait 1h ou 2h de joutes verbales avec des citations d’articles en permanence.
      Prof d’université, c’est pas président de la république !
      Chapitre 1 paragraphe 1 l’article blabla de 1900blabla qui parle de blabla ratifié par blabla lors d’une excursion dans le nord est de blabla avec Jacques blabla, en tant que conseiller blabla ….rrrrrrr rrrrrrrrrrrrzzzzzzzzzzzzzzzzz
      On verra en 2022….avec le remplaçant de Asselineau, qui sera élu…démocratiquement dans son parti…et qui aura la fibre comédienne !

      • Grand marabout Grand marabout

        ce n’était pas un débat mais plutot le grand oral,pour les chiens de garde
        ces derniers peuvent palabrer leurs analyses (ou leurs dyalises)
        pour les jours suivants
        faut bien qu’ils s’occupent,pour la plupart,ils ne vivent qu’a parasiter
        sur le dos des autres..
        ça parle de misère,de pauvreté,de chômage,mais ils n’en connaissent que les mots et pas leurs maux,au final.

      • jeff.93

        « On verra en 2022….avec le remplaçant de Asselineau, qui sera élu…démocratiquement dans son parti…et qui aura la fibre comédienne ! »

        Un maquignon qui ira tâter le cul des vaches au salon de l’agriculture et qui repartira en ayant piqué le pot de crème de la fermière ? Merci, on a déjà plus que donné.

      • Norbert

        cogitologue,

        Tu pretends venir me faire la morale. et m’apporter la contradiction

        Moi,j’ ai apporte 4 arguments pour faire ressortir mon ressenti corrobore par celui d’Asselineau.

        Mais,comme d’habitude,ou sont les tiens? 00000000000

        Ferais tu du macron ou du Melenchon??
        Tous les 2 sont les rois de l’embrouille et de la manipulation mais Melenchon remporte la palme.

      • cogitologue

        C’est toi le roi de l’embrouille Norbert ! Tu prends tes délires pour la réalité !
        T’es complètement déconnecté mon ami !
        Tu pleures pour la démocratie, et tu veux des débats entre TON poulain et les autres « grands » candidats uniquement….
        T’es qui pour dire que Lassalle ou Cheminade n’ont pas le droit à la parole ? Même Poutou sans programme, il a plus aux sondages que Asselineau, le « Daniel Pignard » de l’UPR !
        Tu te rends même pas compte des bêtises que tu racontes !
        T’es qu’un mytho barge ! De toutes façons, dans 2 semaines, tu vas attérir…!
        Prépare les Doliprane et les kleenex !

      • Norbert

        As tu des convictions cogitologue?
        Ou es tu comme ton poulain a geometrie variable.???

        Je sais que tu te prononces plutot en faveur de Melenchon …une grande gueule cela impressionne,tout en appreciant plus Asselineau et que tu voteras Melenchon au 1er tour par simple opportunisme.
        Ce n’est pas tres glorieux.

        « La vérité est si obscurcie en ces temps et le mensonge si établi, qu’à moins d’aimer la vérité, on ne saurait la reconnaître » Blaise Pascal

        Tous Les petits candidats comptent pour du beurre c’est tellement evident d’apres les 5 grands (soit-disant )mais il y en a qu’un qui est plus grand que tous les autres…cherche l’erreur.
        Lui il est le candidat du vrai peuple qui a compris et ne se laisse pas impressionner par un bonimenteur,baratineur de foire.
        Tous les autres(sauf Asselineau qui sort,soit-disant,de nul part)ne sont que des faire valoir et ne representent aucun danger pour l’UE car tous pour une autre Europe.
        Le succes de Poutou ne sert a rien puisque du NPA et il ne cherche pas a etre President mais seulement a faire le buzz ce que lui avait conseiller son entourage.
        Arthaud et son marteau a enfoncer des clous dans la planche pourrie qu’est l’UE.
        Lassalle ….il faut etre tres fort et intelligent pour comprendre l’inintelligible.
        Cheminade …bien que je l’apprecie a toujours manque de dynamisme ….tu le vois en President?
        Poses toi la question pourquoi Lassalle,Poutou,Cheminade ont eu les signatures a l’arrache ??
        Qui leurs a apporte? N’est ce pas afin de noyer la candidature d’Asselineau.???
        Comme Melenchon et Le Pen(en 2012 rien sur l’UE ,Euro,OTAN) qui piquent les idees d’Asselineau pour lui faire barrage.

        Seul Asselineau est clair,net pas de place a l’ambiguite dans son positionnement.

        Sers toi de tes meninges!

  • mirzabad mirzabad

    Helo LME

    Je ne suis pas du tout d’accord avec la conclusion de Galadriel.

    « Je trouve très bien que Macron et Mélenchon aient montré que ce 4ème pouvoir tout puissant pouvait être renvoyé à la niche et qu’ils étaient capable de leur dire non. »

    Tout le monde a très bien compris que Macron bénéficie d’un traitement qui est plus que de faveur , de sondages truqués et de fonds quasi-illimités. Ses « vrais » directeurs et stratèges de campagne ne veulent pas risquer un second débat où en plus d’être ciblé par le reste du club de 5, il ne ferait pas le poids contre Asselineau.
    Quant à Mélenchon, il n’a fait que profiter de la brèche crée par le refus de Macron, même si celui-ci est chronologiquement survenu après, et pour le reste, il a à peu de choses près le même profil que lui, avec un peu moins de « tartine » médiatique.

    Pour finir, bien que j’adhère à ce qui dit dans l’article, le dernier point sur lequel je ne suis une fois de plus pas d’accord, c’est que la presse qu’elle soit radiophonique, journalistique ou télévisuelle, n’a plus rien d’un quatrième pouvoir… Je dirais qu’il faut plus parler d’un larbinat que d’un potentat….

  • Grand marabout Grand marabout

    très bon coup de gueule

    les politiciens prétendent avoir leurs solutions,à résoudre
    beaucoup de problèmes.
    ils n’ont pas l’once d’une « formule »,ça fait des équations,avec de
    multiples inconnues.
    ils nous prennent pour des imbéciles,et parmi ces imbécibles,certains sont
    con-vaincus sur un el dorado hypothétique.
    ils nous vendent de l’espoir,les politiciens,rien d’autre!
    d’ailleurs certains ,l’on même dit:je veux redonner de l’espoir aux français
    cette planète est dans un processus marchand,liquidation,solde et bonne affaire pour le business uniquement.
    l’espèce humaine, ils en ont rien à foutre