Guyane: Les délégués des manifestants décident d’occuper le Centre spatial à Kourou…

Pas d’argent, pas de décollage de fusée. Et ils sont déterminés les guyanais. Le collectif demande maintenant 2,1 milliards d’euros… Auront ils gain de cause ?.

Didier Faivre, le directeur du Centre spatial guyanais les membres de la délégation du mouvement de protestation guyanais, à Kourou le 4 avril 2017. – jody amiet / AFP

La trentaine de délégués de la manifestation de ce mardi à Kourou, reçue à l’intérieur du Centre spatial guyanais (CSG) pour y présenter les revendications des manifestants au directeur du centre Didier Faivre, a décidé d’occuper le site, a constaté un journaliste de l’AFP sur place.

> A lire aussi : Guyane: Sit-in géant prévu à Kourou, après l’appel de Cazeneuve à «refuser la démagogie»

« Nous ne bougerons pas d’ici. La situation est figée, la Guyane est bloquée. Vous êtes bloqués. Nous voulons les milliards que nous avons demandés », a affirmé Manuel Jean-Baptiste, un membre du collectif «Pou La Gwiyann dékolé», s’adressant directement à Didier Faivre. « Vous nous dites que le CSG est un bien de la République. Nous sommes la République. Votre bien est notre bien », a-t-il ajouté.

Le collectif a revu ses exigences à la hausse

« Nous ne bougerons pas. Aucune fusée ne pourra décoller sans que nous ayons une réponse à nos revendications », a tonné Youri Antoinette, un autre membre du collectif. « Ça paraît gros un milliard, mais par rapport au retard que nous avons, ce n’est rien », a-t-il estimé. Le collectif, après avoir évalué chacune de ses revendications, a revu ses exigences à la hausse. En plus du milliard annoncé ce week-end par le gouvernement, il souhaite désormais 2,1 milliards, selon Joëlle Prévot-Madère, une autre de ses membres. Olivier Goudet, un porte-parole des 500 frères contre la délinquance, un groupe central dans le mouvement social guyanais, avait réclamé dimanche 2,5 milliards d’euros.

> A lire aussi : VIDEO. «La Guyane vit comme un pays du quart-monde alors que nous sommes Français»

« Le message est parfaitement compris. Mais je ne peux m’engager à rien », leur a répondu Didier Faivre, avant de s’éclipser. Plusieurs milliers de manifestants se sont dirigés mardi vers le CSG, d’où décollent les fusées européennes Ariane, pour affirmer leur « détermination », après deux semaines de mouvement social d’une ampleur inédite dans le département. Aucune nouvelle date n’a été fixée pour le lancement de la fusée Ariane 5, qui devait mettre en orbite le 20 mars deux satellites pour des opérateurs brésilien et coréen.

Source 20Minutes

11 commentaires

  • Ben mince, les médias disent autre chose. On m’aurai menti a l’insu de mon plein gré?

  • j’ai toujours aimé les gens qui attendent que les prébendes tombent du ciel ou plus prosaïquement que les métros payent pour eux, plutôt que de se prendre en main, élever correctement leurs enfants et mettre en valeur leur département.

    • clegiru

      Ils demandent des infrastructures dignes d’un département francais. Pas de l’argent braguette supplémentaire.
      Des crédits pour la justice et l’administration pénitentiaire, pas une exemption de taxe sur le rhum !
      Enfin juste de quoi rétablir l’ordre republicain.
      Je ne vois pas ici une mentalité d’assisté comme on aurait effectivement pu s’y attendre. Du moins moi qui ai vécu sur place assez longtemps. Non, on est ici dans une autre logique qui souligne les lacunes de gestion par la métropole.
      Rien de condamnable ou de déraisonnable dans leurs revendications cette fois.

      • l’espèce de course à la subvention « 1 milliard c’est pas assez on en veut 2 » me semble passablement suspecte.
        Ils pourraient faire la grève des impôts, mettre l’argent sur un fond en vue de l’investir où ils veulent mais je suppose que la Guyane reçoit plus qu’elle ne donne déjà. Du coup le chantage tomberait à plat.
        Ceci étant dit je ne leur en veut pas de s’insurger contre un État plus préoccupé du trou du cul de certains de ses administrés et du droit des délinquants ou autres allogènes que de celui de ses citoyens respectueux des lois . Ça malheureusement c’est le sort de tous les citoyens français.

  • Emy Emy

    en Guyane il y a d’énormes problèmes
    il y a énormément d’insécurités, les hôpitaux sont un désastres, les écoles sont vétustes
    certaine communes n’ont ni eau ni électricité et le téléphone passe mal et pas de routes
    c’est par avion qu’on y va et tout est très chers
    la Guyane ne ressemble pas a Nantes, Lyon elle est même très en retard avec les autres département d’outremers
    on lance des fusées sur fond de bidonvilles
    la Guyane a décidé de réagir et je pense que les autres départements de France ça vont réagir aussi a un moment
    vous ferez aussi a ce que la Guyane fait.
    en Guyane avec tout nos problèmes on est arrivé a la limite du supportable.

    ne portez pas trop vite un jugement négatif sur des gens qui réclament de vivre mieux.

    • Thibaultraa

      Emy, si vous avez des sources d’infos pertinentes sur le sujet, postez-les, parce que ici, en france, personne n’a de préjugé sur la situation en Guyane, au contraire et encore moins à priori de jugement négatif.

      Si vous avez une multitude de source, postez-les, nous avons peu d’infos sur la situation.

      Pour ma part, j’ai été très agréablement surpris par les 500 frères, langage élaboré et courtois, politesse, détermination, discours légitime. Tout pour être en force dans ce bras de fer.

  • Lyl

    Bonjour,

    La Guyane française, une histoire complexe qui se répète:

    https://www.facebook.com/clementine.lesperant/videos/10210761854140518/

    http://m.la1ere.francetvinfo.fr/2014/03/07/la-guyane-la-plus-grande-reserve-d-or-du-monde-129861.html#xtref=http://m.facebook.com/

    http://www.la-croix.com/France/Politique/Reconnaitre-lautonomie-avancee-Guyane-tient-sens-2017-04-02-1200836665?utm_term=Autofeed&utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#/link_time=1491147467

    https://fr.news.yahoo.com/crise-guyane-r%C3%A9ponse-simplement-financi%C3%A8re-ne-suffira-104432248–finance.html?soc_src=social-sh&soc_trk=fb

    https://reporterre.net/Guyane-les-demandes-oubliees-des-peuples-amerindiens

    Ps: Voltigeur, je me suis positionnée un peu en retrait ces derniers jours, ma posture étant liée à celle des peuples amérindiens (ascendance oblige). Nous sommes sur une avancée car les peuples autochtones ont obtenus 400 000 hectares, mais au delà, nous demandons également une souveraineté dans la gestion de notre territoire, notion qui n’est pas intégrée par les populations créoles issues de l’esclavage et de la colonisation. Donc we wait and see.

    • Enki13

      je vous souhaite sincèrement d’y parvenir http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      TOUT LE BONHEUR DU MONDE:
      https://www.youtube.com/watch?v=A_aCX-jsOds

    • Emy Emy

      pour moi il n’y a pas que les peuples autochtones et les créoles
      la population de Guyane c’est tout un ensemble
      ce sont les noirs, les amérindiens, les chinois, les hmong, les blancs etc..
      si on doit faire les choses on doit les faire pour tout le monde
      les amérindiens sont le peuple 1er de Guyane il faut qu’on les voit plus qu’ils prennent leurs place
      on ne connait pas grand chose des amérindiens et c’est bien dommage

      l’état Français n’a acheté aucune terre c’est bien généreux de vous donner des terres qui vous appartiennent
      ce serait comique que l’état vous vend ces terres.

      ça me rappelle ce que les usa ont fait avec les indiens
      après on peut toujours être content qu’on vous donne un peu de terre.

      • Lyl

        Bonjour Emy, comme je l’ai dit nous sommes pour l’auto détermination. Les amérindiens ont été pour un bonne part exterminés, et nous somme conscients que les nouveaux peuples sur ce territoire se considèrent français, bien avant d’être amazonien…c’est pourquoi nous faisons des propositions dans le cadre républicain actuel.
        Comme vous le savez, les créoles (et je ne désigne pas une race mais une idéologie) détiennent le pouvoir politique et économique, et pour eux il est hors de question de parler d’autonomie ou d’indépendance, (ce concept étant systématiquement désignée comme une ineptie ou un délire), tant l’aliénation les poussent à ne voir le territoire guyanais que par le prisme occidental (totalement inadapté et destructeur pour l’environnement).
        Malheureusement, nous, amérindiens, ne somme plus assez nombreux pour faire entendre notre voix. Donc non nous ne sommes pas « contents » d’avoir un bout de terre, nous sommes surtout tristes de voir que la Souveraineté ne soit pas l’enjeu, dans ce combat unitaire.