Livre: Les Semences en Questions….

Une enquête approfondie sur les semences de la terre à l’assiette. Catherine Flohic a rencontré tous les intervenants à des niveaux divers dans l’agriculture, pour nous alerter sur cette « guerre des semences » dont nous connaissons la finalité, si nous regardons ailleurs pendant que notre agriculture se meurt.

Vivez et soutenez la réalisation d’un livre enquête sur la naissance d’une véritable révolution collective : une « guerre des semences ». Le livre Les semences en questions, poursuit une nouvelle investigation : les enjeux d’une agriculture durable, à partir du plus petit élément de vie que sont les semences. 

Auteur Catherine Flohic Sortie en librairie septembre 2017

Editions Les ateliers d’argol

Un livre de 352 pages. 40 intervenants, interview et reportages photographiques.

A l’origine des produits de la terre que nous consommons, il y avait des millions de variétés de graines, aujourd’hui disparues, leur existence naturelle est règlementée et même interdite. Demain les semences risquent d’être confisquées voire génétiquement modifiées.

Et, pour la planète, aujourd’hui est déjà demain.

Il est urgent  de connaître la situation actuelle des productions agricoles, les risques pour la santé et la destruction des sols.

Il faut comprendre pour donner l’alerte.

A chacun ensuite, de trouver des solutions, de s’engager et de résister.

Pendant un an Catherine Flohic, a mené son enquête sur le terrain pour trouver des réponses à ses questions simples, celles que vous vous posez : Qui ? quoi ? comment ?

Quelle est cette « guerre des semences » source d’inquiétudes mais aussi  de résistances  et d’espoirs ?

Des mots nouveaux reviennent dans les médias : permaculture, agriculture biologique, circuits courts, agriculture conventionnelle, semences paysannes,  AMAP, développement des produits Bio, multinationales de semenciers, privatisation du vivant, hybrides F1,  vrais et faux OGM…

Des mots derrière lesquels on trouve des hommes et des vies.

L’aventure a été de rencontrer ces hommes et de témoigner.

EN QUOI CE LIVRE EST DIFFERENT ?

Tous les livres existant autour de l’agro-écologie proposent des approches thématiques,  essais philosophiques, écologiques, politiques, ou pratiques,   scientifiques ou de vulgarisation. J’ai voulu que Les semences en questions  donne 40  ouvertures sur chacun de ces questionnements possibles.

Ni spécialiste de l’agriculture ni des semences, je me suis laissée guider, intuitivement, selon mes lectures et mes promenades sur le Web. Et j’ai avancé d’une rencontre à une autre.

J’ai travaillé en reporter sur le terrain, accompagnée par  le photographe François Flohic.

J’ai donné la parole à tous ceux pour qui le mot « Semences »   représente  deux positions opposées : la vision durable de l’agriculture et le déni d’une crise évidente. Des paysans, scientifiques, penseurs, commerçants, industriels, politiques, chefs cuisiniers…

On trouve  donc dans ce livre des hommes et des femmes qui parlent de respect de l’environnement, d’équitable, de collectif, d’alternatif, et de révoltes citoyennes urgentes aujourd’hui pour demain.

On trouve aussi des hommes qui  malheureusement révèlent l’impossible équilibre, le gâchis, le désespoir, les utopies et la course au  profit d’incontrôlables puissances financières.

Avec ce livre je souhaite poser les questions, ouvrir le débat pour entrevoir des solutions et s’engager pour l’avenir.

Lire la suite  et pourquoi pas, participer!

Source Kisskissbankbank

Caractéristiques du livre :

3000 exemplaires

352 pages quadri

Prix : 29,90 euros

Format 21 x 24

Papier : AMBER GRAPHIC 120gr

Brochage : cousu

Impression couverture et intérieur quadri

Couverture : pelliculée mat

 

2 commentaires

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Petit rappel (je vais jouer les Norbert), dans son programme, François Asselineau affirme vouloir libérer les semences, notamment les anciennes, afin que nous puissions à nouveau, en France, produire des fruits et légumes sains, variés et de qualité. Il propose également de promouvoir les circuits courts et d’interdire les OGM …

    M.G.

    • Rainette

      Un programme intelligent.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif Les multinationales ont mis la main sur le commerce des graines de façon à ce qu’on soit obligé de passer par eux. Et ce partout dans le monde. Mais ça commence à bouger. Les Indiens se rebiffent. Ils en ont marre des graines OGM qui n’apportent aucun progrès, demandent plus de pesticides ou d’herbicides et les ruinent. Ils envoient Monsanto sous les roses (moi je l’enverrai ailleurs. Ils sont trop bons) http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
      Et les Hindous, pour se défendre ils ont Vandana Shiva. Elle est extraordinaire cette femme.
      https://www.combat-monsanto.org/spip.php?article649

Laisser un commentaire