« Effrayant ! La BCE n’existe déjà plus ! L’euro est déjà mort !! »

Apocalypse financière en vue!! Tous aux abris!! Charles Sannat nous explique la manipulation. Pour ceux qui s’intéressent à l’économie…

Ce que je vais vous dire peut sembler très complexe, compliqué, voire même pour certains édifiant, pour ne pas dire « hallucinant », pourtant c’est la stricte vérité et les choses sont bien plus simples qu’elles n’y paraissent sous des terminologies confuses et des mots obscurs.

On peut résumer la situation actuelle de la manière suivante : la BCE n’existe plus de fait, et elle ne pourra jamais sauver l’euro. Maintenant expliquons et décryptons cette affirmation ensemble.

La BCE n’existe plus ! Elle a transféré une grosse partie au SEBC

Je cite ici ce que vous pouvez trouver sur le site de la BCE elle-même concernant son propre fonctionnement.

« La Banque centrale européenne

Le traité sur le fonctionnement de l’Union européenne et les statuts du Système européen de banques centrales et de la Banque centrale européenne constituent le fondement juridique de la politique monétaire unique. En vertu des statuts, la BCE et le Système européen de banques centrales (SEBC) ont été institués le 1er juin 1998. La BCE est placée au cœur de l’Eurosystème et du SEBC. Conjointement, la BCE et les banques centrales nationales accomplissent les missions qui leur ont été conférées. La BCE, en vertu du droit public international, est dotée de la personnalité juridique.

Le Système européen de banques centrales

Le SEBC est composé de la BCE et des banques centrales nationales (BCN) de tous les États membres de l’UE qu’ils aient ou non adopté l’euro.

L’Eurosystème

Il comprend la BCE et les BCN des pays ayant adopté l’euro. L’Eurosystème coexistera avec le SEBC tant qu’il y aura des États membres de l’UE ne faisant pas partie de la zone euro. »

Bien, maintenant que vous avez lu ces quelques lignes, retenez-les pour plus tard, nous y reviendrons.

Source ici 

Souvenez-vous, la Banque centrale allemande provisionne pour 22 milliards d’euros !!

Le 24 février dernier, je revenais sur cette information hallucinante où la Bundesbank, ce qui reste de la Banque centrale allemande, annonçait une provision de 22 milliards d’euros, ce qui est considérable, en indiquant que ces pertes étaient liées aux obligations pourries détenues dans son portefeuille en raison de la politique menée par la BCE.

« Il est normal de demander (…) quand on lèvera le pied de la pédale de la politique monétaire », a déclaré le président de l’institution, Jens Weidmann, en présentant le rapport annuel. « Notamment parce qu’une mesure essentielle de la mise en œuvre de la politique monétaire ultra-accommodante est l’achat à grande échelle d’obligations d’État, ce sur quoi, vous le savez, je suis très critique. »

La Banque centrale allemande vient de provisionner 22 milliards d’euros ahahahahahahahahah !

« Les provisions ont ainsi atteint 21,9 milliards d’euros fin 2016 contre 19,6 milliards fin 2015.

Pour l’instant, néanmoins, la Banque centrale allemande dégage des profits sur son portefeuille d’obligations. Ironie de l’histoire, ces bénéfices proviennent principalement des obligations émises par des pays en difficulté comme la Grèce, qui offrent des rendements élevés, acquis entre 2010 et 2012, pendant la crise de la dette, malgré l’opposition de la Buba. »

Mais ce n’est pas tout. Maintenant que vous avez lu ces quelques lignes, retenez-les pour plus tard, nous y reviendrons !

Bénéfice net en hausse de 58 % pour la Banque de France

Voici qu’hier, un petit article très discret du Figaro revenait sur cette dépêche Reuters elle aussi extraordinaire.

« La Banque de France a annoncé lundi avoir dégagé un bénéfice net de 3,52 milliards d’euros en 2016, en hausse de 58 % par rapport à 2015. Cette hausse reflète une progression de 7 % du produit net des activités de la banque, à 7,7 milliards d’euros, et une baisse de 2,2 % de ses dépenses, précise-t-elle dans un communiqué.

L’institution a décidé d’autre part de maintenir à huit milliards d’euros l’encours de son fonds pour risques généraux qu’elle avait augmenté de 500 millions un an plus tôt, ce qui avait pesé sur le résultat de 2015.

La hausse des revenus est liée à celle de la taille des encours au bilan, qui passent de 710 à 855 milliards sur l’année, en raison des rachats d’actifs opérés pour le compte de la Banque centrale européenne dans le cadre de sa politique monétaire.

Depuis 2015, la Banque de France indique avoir racheté 313 milliards d’euros d’actifs au titre de ces différents programmes.

Elle souligne que la croissance de son bilan « est effectuée avec des actifs de première qualité, principalement des titres souverains français, sans dégradation du profil de risque. »

« Il n’est en conséquence pas nécessaire de poursuivre le renforcement du fonds pour risques généraux, qui reste stable à huit milliards d’euros.

La Banque de France indique encore que, comme chaque année, l’essentiel de son bénéfice net sera reversé à l’État sous forme d’impôt et de dividende, soit un montant total de 4,5 milliards au titre de l’exercice 2016. »

Si vous avez bien suivi, alors vous avez compris que la Bundesbank a passé des provisions sur ces monceaux de créances pourries qu’elle a dans son bilan, mais pas la Banque de France. Sans doute parce que nous sommes bien meilleurs que les Allemands… ou nettement moins prudents, au choix !

Si vous suivez toujours, vous avez bien lu que la Banque de France à principalement racheté pour 313 milliards de dette souveraine… française !

Source ici Le Figaro

Donc vous devez comprendre que la BCE n’existe plus dans les faits, chaque banque centrale achète ses propres dettes !

Retenez bien ce que je viens de dire car les implications sont considérables.

La BCE en elle-même n’existe presque plus et ne fonctionne plus. C’est le SEBC (repensez à ce que vous avez lu au tout début de cet article) à savoir le Système européen des banques centrales (SEBC) qui en réalité a pris le relais de la BCE.

Désormais, au moment où vous lisez ces lignes, nous avons la preuve, vous avez la preuve ici, dans cet article, sources à l’appui, que chaque banque centrale rachète les propres dettes souveraines de son pays respectif… Cela veut dire qu’il n’y a plus rien de commun. Cela veut dire aussi, que le SEBC, la BCE prépare sans le dire le retour aux monnaies nationales, ou chaque pays devra gérer sa propre dette! Dans les faits, chaque pays gère à nouveau sa propre dette et c’est à ce prix que nous avons l’illusion que l’euro fonctionne encore…

Vous devez prendre conscience que nous sommes là dans une situation inverse à celle de la construction d’une zone monétaire.

Vous faites en réalité face à la destruction de la zone euro et de la BCE.

Vous assistez à la déconstruction de l’euro, là, maintenant, sous vos yeux.

Vous avez toutes les preuves en main.

L’euro ne survivra pas et vous devez prendre vos dispositions.

Ceux qui le souhaitent peuvent télécharger mon rapport spécial « Comment survivre à l’Eurocalypse » ici. Vous pouvez également vous abonner à ma lettre STRATÉGIES pour les 12 prochains mois et vous aurez en prime accès à mon rapport spécial « Comment survivre à l’Eurocalypse ». Plus de renseignements ici.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT pour Insolentiae

Voir:

Bill Gross : « Notre système financier hautement leveragé est comme un camion de nitroglycérine sur une route chaotique »

Les Suisses inquiets pour leur franc !

Franky Zapata, l’inventeur du génial Flyboard® Air, contraint à l’exil hors de France ?

55 commentaires

  • engel

    Sanat vient de regarder les vidéos d’Assé.. ou de lire les ME.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
    http://lesmoutonsenrages.fr/2017/03/01/leuro-est-il-une-monnaie-commune-ou-une-monnaie-unique/

    – Comme j’aime à m’économiser, je remets ici mon com précédemment fait:

    – « Il faut bien reconnaître qu’il complique à souhait une situation au demeurant fort compliquée.

    Quand on s’adresse à la plèbe, on vulgarise (dans le sens premier non péjoratif)!

    En clair,
    le Mr il a dit;
    – La BCE est responsable du SYSTEME d’émission de la (masse) monnaie et en tire gros bénéfice.
    Mais c’est les BC (banque-centrale) des différents pays qui en payeront les pots cassés, au prorata des injections de MONNAIE DU PAYS(en euros) faites.

    Et plus simplement:
    – La BCE commande, empoche tout en transférant l’intégralité du risques aux BC des pays.
    …Donc EN DERNIER RESSORT, A NOUS. :(

    Simple,… non ? »

    Ps: En langage économiste, le terme « risque » signifie « ruine »

  • Tyr

    Cette saleté d’euro va disparaitre? Tant mieux!
    Cette fausse monnaie imposée par l’intelligentsia mondialiste a toujours été une monnaie d’invasion qui n’avait aucun lien avec les peuples obligés de l’utiliser.

    Sa disparition ne veut pas dire apocalypse financière, mais retour à la normale après le vol de richesse le plus important jamais effectué.

  • Melkyseddek

    Je crois que certains commentateurs n’ont pas bien compris les enjeux.. Un retour de la normale en cas de crise systémique, ce n’est pas possible.. Surtout quand une élite financière à pris le parti de commettre le plus grand crime de spoliation jamais vu des autres classes sociales.
    Sortir de l’Eu et de l’euro ne résout en rien le problème de la dette (ce qu’Asselineau oublie de dire..)

    Cela ne résout toujours pas le problème de souveraineté non plus puisque depuis 1973, la banque dite de France était passée sous main privée.. Les différentes BCN dépendent de la BRI, installé en Suisse et qui est un consortium de banque privée. Asselineau lui même encore, disait qu’il veux quitter 3 institutions, L’otan, l’euro et la zone euro.. Mais reste de facto dépendant des politiques financières privées qui sont régis dans l’ombre par la Fed, la BRI, le FMI et d’autres puissances financières. Le Monde appartient à la finance, entièrement à la finance et ces politiciens qui promeut l’idée de vous rendre votre indépendance se foutent de vous..

    Asselineau, encore lui, parlait de l’exemple de la Grande Bretagne et disait que tout allait bien pour eux..
    Oui, en effet, pour l’instant!! 1. Car ils ne sont PAS ENCORE sortis des accords de Schengen, les effets se mesurent après la véritable sortie et non pas sur les simples annonces politiques de volonté 2. Qu’ils n’ont PAS l’Euro comme monnaie et c’est la toute la différence et que la facture (en livres) va tomber d’ici 2 ans au moment de leurs sortie effective.

    A contrario, 27 pays qui devraient retourner à une monnaie nationale, avec une dette publique et privée incommensurable, ce à quoi se rajouterait une dévaluation immédiate de la nouvelle monnaie nationale, cela impacterait irrémédiablement tous les marchés financiers et engendrerait une chute incroyable et vertigineuse d’un paquet sinon de toutes les devises sur les marchés. que croyez vous qu’il arriverait au secteur bancaire italien, allemand, français, portugais et espagnol pour ne citer qu’eux.. Des banques systémiques comme la Deutschebank, Société Générale et les banques systémiques italiennes, portugaises et espagnoles qui sont déjà au plus mal..?

    Comment vous expliquer que la situation à laquelle nous sommes désormais confrontée est inextricable, car nous sommes dans une situation jamais vue auparavant, avec une impression de dette tellement incroyable, faramineuse que cela NE PEUX PAS bien se terminer.. Cela dépend en quoi vous voulez croire : une vérité qui dérange ou un mensonge qui rassure..

    Nous sommes déjà dans une guerre de devises ; et si le FMI prépare des réserves avec leurs fameux DTS pour prendre le relais, c’est qu’ils ont déjà quelques coups d’avances sur la fin inéluctable de la monnaie fiduciaire et le contexte de guerre contre le cash souligne ses faits..

    Mais votez, les politiciens vont vous sauvez…

    • cogitologue

      Vas-y Gavroche ! quel est ton plan d’action ! On te regarde, vu que tu sais tellement mieux comment faire pour sauver le monde…tu attends quoi ?

      • Grand marabout Grand marabout

        il ne fait qu’établir des faits et une réalité
        que beaucoup préfère ignorer
        aucuns politiques ne peut inverser,l’appât du gain de la finance

      • Melkyseddek

        @ Cogitologue

        Ce n’est pas la 1ere fois que tu es agressif envers moi. Que le discours que je tiens te déplaise, je peux le comprendre, que j’essaie d’établir une « réalité » sur base de certains faits et que cela t’ennuie, je peux encore le comprendre. Ce que je ne comprends pas, c’est la propension des gens dont tu fais partie à venir vomir leurs agressivité et leurs frustrations sur des gens qui n’ont pas la responsabilité d’apporter des solutions, pour te reprendre, qui ont vocation à « sauver le monde ».

        En lisant ce commentaire, tu devrais comprendre que je ne prétend aucunement apporter des solutions à un ou des problèmes particuliers mais simplement faire un constat que j’estime, et parce que c’est le mien, lucide et froid,

        Les solutions, s’il y en a, sont des solutions qui amènent vers la résilience. Dans quelques temps, nous devrons nous prendre en main nous même car nous aurons une rupture de la normalité, une rupture de notre réalité, elle a déjà commencée depuis un moment, mais il y a eût une accélération de la dégradation qui est apparue après la crise de 2008. Cela se voit à tout niveau aujourd’hui et partout, ne t’en déplaise.

        Alors pour te répondre à nouveau, je me prépare de mon coté par divers moyens. Apprendre la permaculture et buttes auto-fertiles, collectionner des outils d’agriculture non-technologiques, apprendre à les utiliser, apprendre à faire des conserves, fumer de la viande, créer des outils en communauté car je travaille avec un collectif basé dans le 74 qui se veux être un outil de résilience. Faire des conserves, des terrines. Le fait de travailler en collectif permet d’avoir une « réunion » de compétences qui permet de mettre en place des « outils » et savoir faire qui vont vers la résilience (le savoir être est aussi une compétence). Nous avons parmi nous infirmiers et médecins, des ouvriers de divers métiers et de l’artisanats, ect..

        Je te demande pas de me croire, et j’avoue que d’une certaine manière, je m’en fiche.. Je n’attends rien des politiciens et structures étatiques. J’attends, pour être tout à fait sincère, la bonne crise qui enverra tout par terre et je pense, c’est mon droit de libre penseur ; qu’elle est inéluctable et relativement proche.. Et là commencera autre chose, une autre réalité..

        Chacun peut mettre des solutions en place à son niveau..

      • moosethestone

        analyse plus que pertinente!
        l’agressivité des gens ne mets en évidence que la grandeur du système !
        prier pour le meilleur, se préparer au pire..
        la résilience est une forme de survie , l’autosuffisance en est un complément,

      • kalon kalon

        Je te cite: « Sortir de l’Eu et de l’euro ne résout en rien le problème de la dette  »
        Désolé mais c’est faux car la dette sera exprimée en monnaie nationale sans référence à la valeur de l’euro ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      • Melkyseddek

        Kalon, tu dis que ce j’argumente est faux tout en te contredisant puisque tu exprimes le fait que la dette est toujours là mais exprimée en monnaie fiduciaire nationale.. La dette, c’est de la dette, en devise commune ou en devise nationale, un trou ; c’est un trou..

        Et comment tu évalues ta monnaie nationale, sur quelle type de référence fiduciaire (une référence plafonnée de l’€ avant écroulement, le panier de dts, autres?) comment as été évaluer l’euro sinon à partir de chaque monnaie nationale? Pourquoi il y aurait une dévaluation de ses mêmes devises immédiatement en cas de sortie de l’euro? Une devise nationale adossée à de la dette nationale de plus de 100% du PIB rien qu’en dette publique, cela ne donne que le même problème à terme.. On gagne éventuellement du temps.

        Et quand je dis que le problème de la dette n’est pas résolu, qu’elle soit en devise nationale ou en euro, la dette n’est pas effacée, qu’elle soit privée ou publique, les déficits sont toujours là, les dettes du marché financier également.. Seul un reset et l’annulation des dettes par certaines structures internationales type FMI et BRI peut amener à effacement des dettes et cela n’arrivera pas puisqu’elle favorise la position totalitariste de l’élite bancaire.

      • logic

        Les banques peuvent créer de l’argent à partir de rien ou de pas grand chose… d’après ce que l’on nous explique depuis des années, une banque peut créer 1 million si elle a 100000 (en gros si elle a 10%).
        Donc, si la france à 2500 milliard de dette, il lui faudrait détenir environ 250 milliard pour créer le reste…. 250 milliard, c’est très abordable si on cherche bien auprès des epargnant français par exemple :)

        et donc, si la france collecte 250 milliard, la banque de france pourrait créer illico 2500 milliard pour rembourser le capital de la dette privée. ainsi, la dette passerait aux mains des français avec bien sur des intérêt minimes. Donc, on peut si on veut sortir de l’emprise des banques privées et de leurs dettes immonde.

      • kalon kalon

        Outre que la BNF pourra racheter de la dette sur le marché secondaire avec décote de +/- 50 %
        Ce qui ne l’obligerait qu’a créer une masse monétaire de la moitié de la valeur actuelle de la dette exprimée en euros !
        Au plus fort de la crise grecque, la dette s’achetait à 40 % de sa valeur faciale sur le marché secondaire !
        Hors la BCE a empêché la Grèce de racheter sa dette à ce moment là !
        Pourquoi ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • logic

        En effet, la situation économique est grave, mais tant qu’a choisir autant avoir a la tête du pays un homme honnête et intègre comme mr Asselineau pour défendre les français……..
        Après, l’Islande a bien réussi à mettre ses banquiers voleurs sous les vérrous… alors pourquoi un peuple motivé par un homme d’exception n’y arriverait-il pas?
        Aujourd’hui, tout est possible quand un peuple se réveille…. Mr asselineau est le meilleur réveil à ce jour!!!

      • cogitologue

        @Melkyseddek je te demande seulement ton plan pour changer le monde, quand tu critiques ceux qui votent pour Asselineau ou Melenchon qui proposent des idées pour changer justement….des trucs que tu critiques, alors qu’on n’a jamais vécu cette situation et ces propositions avant…donc tu ne peux pas savoir si ENCORE une fois ton vote ne va servir à rien…ou si justement, c’est celui qui permettra de TOUT CHANGER ! Parce que des Asselineau et des Melenchon version 2017…y’en a jamais eu avant, tout simplement ! Donc tu ne peux pas dire que c’est toujours pareil et que rien ne changera s’ils gagnent. Mais tu peux te dire, que peut-être à cause de toi, ce changement n’aura pas lieu…et t’en vouloir pour le reste de ta vie !

      • Melkyseddek

        Tout est écrit dans mes divers commentaires, Cogitologue. Libre à toi de croire aux promesses, car elles n’engagent que ceux qui y croient mais je ne mange pas de ce pain là. J’assume mes propos et ils ne tiennent qu’à moi. Tu n’as pas besoin de te sentir offensé, ce ne sont que des commentaires..

      • Bonjour Cogitologuehttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

        En imaginant que Mélenchon ou Asselineau soit élu, ce qui est malheureusement fort improbable, crois-tu que l’un ou l’autre, aura une majorité parlementaire avec le système actuel ?

        En fait, il est quasi certain que, quelque soit le futur président (Asselineau, Fillon, Hamon, Le Pen, Macron, Mélenchon), il n’aura pas de majorité parlementaire.

        Donc, nous aurons de sombres tractations entre les Partis, et une cohabitation…

        Comment feront-ils pour appliquer leur programme en ce cas ?

        Bref, vous allez vous faire arnaquer encore une fois par le système électif… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      • cogitologue

        Franchement, quelles sont les probabilités que si FA ou JLM gagne, les gens vont changer d’avis 1 mois après pour ne pas voter pour eux aux législatives ? Donc, ils auront la majorité, car si les gens ont voté pour eux à la présidentielle, c’est pour un changement radical de la politique..
        Quand à l’improbabilité de voir FA ou JLM gagner…on en reparlera après le 1er tour !
        Parce que je ne crois plus aux sondages, ni aux côtes des bookmakers..qui ont montré leurs limites lors du Brexit et des élections US ! De nombreux abstentionnistes vont opter pour l’un ou l’autre cette année et de nombreuses personnes ne diront pas pour qui elles voteront, et tout le monde sait que les chiffres sont manipulés pour les poulains PSEMLR.
        Et on est conscient que ni FA ni JLM n’ont de baguette magique, tout ne se fera pas au réveil le lendemain des élections ! Ca se fera pas après pas.
        L’essentiel, c’est de leur montrer qu’on est prêt à vouloir que les choses changent.
        La dynamique viendra toute seule, une fois le 1er pas effectué !

    • Grand marabout Grand marabout

      et oui!!
      surtout la GB n’avait pas l’euro comme monnaie,beaucoup l’oublie
      et de plus la city sert de tremplin à vendre de la spéculation diverse au reste de l’UE
      c’est la plus grande arnaque de toute l’histoire de la monnaie qui se joue,en montant,en dette ,en intérêts et en conséquences (inconnues de part l’ampleur)

      il y a des précédents pourtant Allemagne Weimar,argentine et le Venezuela

      http://www.lavoixdunord.fr/129142/article/2017-03-08/dans-un-venezuela-en-crise-la-faim-pousse-fouiller-les-poubelles

    • donarmando

      De toute façon tout est lié et l’ensemble des pays sont pieds et poings liés ensemble. C’est aussi cela la sauce ultra libérale et la mondialisation. Que l’un des dominos tombe et tout tombe. Et il y en a forcement un qui tombera. Et alors ?
      Peut-être que cette bankeroute ouvrira les yeux à tous et que se sera le moment que naissent de nouvelles idées, une nouvelles forme économique qui sera plus équitable et plus juste. On ne peux pas faire d’omelette sans casser les oeufs… On ne peux pas avoir le désir de passer à autre chose sans « détruire » ce qui pose problème. On ne peut pas vouloir passer à un nouvel équilibre si constament on est paralysé par les peur des « et si », « ca va faire ma »… D’autant plus que personne ne peut prévoir ce qui se passerait réellement. Il ne faut donc plus voir à court terme et ce qui nous concerne personnellement mais avoir une vue d’ensemble et se dire que cette bankeroute pourrait être une belle occasion pour l’humanité de progresser … Même si l’accouchement peut faire mal …

    • suzanna

      @Melkyseddek

      via GIPHY

      Beaucoup sont incapables de voir plus loin que le bout de leur nez, voter, c’est suffisant pour eux.

    • engel

      Ce que tu dis est une évidence…et depuis bien longtemps….et pour beaucoup ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
      Ceci dit, on peut connaître « les tenants et les aboutissants » de ce bordel et malgré tout avoir envie de voter pour le moins pire.

      C’est aussi çà la liberté et son libre-arbitre laissé à autrui.
      …Et cela même, si sa propre façon de penser s’en trouve affectée.

      • Melkyseddek

        La nuance pour moi, c’est que nous n’avons que l’illusion de la Liberté.. Avoir le choix de voter pour le moins pire que le système te propose n’est pas un choix..

      • engel

        Si c’est un choix!
        Et en plus, du plus simple qui puisse exister. A savoir, basique à deux possibilités: « Voter / Ne pas voter ».

        Alors libre de ton choix, comme nous du notre.
        Et pour le reste, tu peux continuer à maudire les politiques en t’abstenant, ils t’en sont gré et s’en foutent.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • Melkyseddek

        Euh.. tu joues sur les mots et sur les maux..

        Je terminerai ces commentaires pour te dire que je crois qu’ils se foutent en même temps de tous et de tout le monde, surtout de ceux qui votent d’ailleurs.. Et ça fait un sacré moment que ça dure.. Mais les « citoyens » ont la mémoire courte..

        Et ils vous en sont gré également, ses politiciens professionnels, parasites vivant sur le dos des contribuables, ils s’enrichissent, sont en dehors des réalités les plus basiques alors, oui, votez si cela vous permet d’espérer et de ne pas réaliser à quel point la corruption est érigée en système dans le milieu politique, quel que parti que ce soit..

        Et oui, j’ai le libre choix, et comme dis à Cogitologue, les promesses et les programmes n’engagent que…

      • cogitologue

        Et donc, c’est quoi ta solution pour changer le monde et le système ?
        Plan – action ….qui quand quoi comment où ?
        Moi c’est JLM ou FA, le 23 avril 2017, dans mon patelin, pour dégager les politiques, sortir de l’UE, virer le nucléaire, écrire notre constitution, offrir aux générations futures un monde meilleur ! avec mon arme : le bulletin de VOTE !
        Et toi, c’est quoi ? Toujours la même question….sans réponse des gens qui comme toi ramènent sans cesse le même argumentaire !
        Fais toi plaisir, relève le niveau ! Donne ton plan au lieu de boter en touche et bouder les élections comme un gamin de maternelle !

      • Notre proposition : c’est la Grève de l’élection POUR la Convocation d’une Assemblée Constituante issue d’un Tirage au Sort.

        Il ne s’agit pas de ne pas voter.

        Mais de ne plus élire…

        http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=25&t=10255 http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • engel

      Très bonne initiative que le choix d’un collectif avec recherche d’indépendance vis à vis du système.
      Mais, mais…. j’espère sincèrement que tu possèdes* de la terre.
      Faute de quoi, tu risques fort de rester serf d’autrui.

      *) Et si par chance c’est ton cas, ce n’est malheureusement pas le cas de la plupart.

      • Melkyseddek

        Pour te répondre, Engel. Nous possédons de la terre, quoi que le terme de possession, en cas de rupture de la normalité, risque d’être un long moment obsolète.. Nous venons également d’acheter 2 hectares de forêt non loin de notre terrain agricole. Nous avons différentes propriétés privées appartenant aux individus du collectif mais qui servent également dans le projet que nous développons, bien qu’à nouveau, le terme de propriété privée ; selon le cas de rupture de la normalité, soit également rapidement obsolète.

        La chance est un facteur minime, faut il encore avoir envie de changer et de se donner les moyens de.. Rien n’est facile ou acquis facilement, nous avons construis et bâtit un projet qui demande plein de ressources, surtout face à l’administration. En collectif, en association, acheter un terrain agricole n’est pas une contrainte financière si énorme.. Maintenant, c’est une question de choix.

        Bien sûre que tout le monde ne peux pas. Pour autant, attribuer ce facteur à la chance n’est pas correct.. Créer des liens de confiance pour entamer un projet, avec un investissement financier personnel demande du temps et des choix de vie (je suis un simple ouvrier, je n’ai jamais eut de fond derrière moi), de la confiance pour créer un groupe, des actions et non juste des paroles. Cela demande aussi un changement de comportement, faire des concessions, changer ses positions, avoir de la souplesse, aller vers la construction de solutions concrètes.. Je le redis, rien n’est facile sans travail..

      • engel

        Dans toute réalisation, le facteur chance est Le paramètre de première importance.
        Après à chacun de la faire fructifier par son intelligence, son travail, etc…

      • logic

        la terre agricole se trouve facilement entre 0.5 et 3 euros le m2…. la terre, est une source de ressources innepuisables (bois, fruits, légumes, etc….)…. il est préférable d’acheter à plusieurs et de faire des jardins partagés… cela revient entre 250 et 1500 euros pour 500m2 par personne, ce qui est amplement suffisant….. bien sur à ce prix là, on ne peut pa construire… Mais, est-ce un problème dans un pays ou l’allocation logement est automatique en dessous d’un certain revenu?….

        Bref, des solutions pour être libre et résilient, il y en a plein les campagne!! ;)

      • engel

        Logic,
        Depuis combien d’années travailles-tu la terre?
        Perso depuis 35 ans et conformément à d’anciennes pratiques.
        Alors toutes cette « nouvelle » mode des « néo-paysans-bio-permaculteur-durable commence sérieusement à me courir sur le haricot!

        La théorie c’est bien beau. Mais la pratique véritable est toute autre.
        Si il suffisait de 5 ares de jardin pour vivre. Alors personne ne serait mort de faim pendant le 17°/20° siècles.

        Tous vos trucs sont connus depuis belle lurette.
        La seule différence, c’est qu’avant ils étaient pratiqués par tous. Et là, …la matière recyclable vient vite à manquer!!!

        Mais bon, comme on est plus intelligent que les anciens cela va bien se passer…

        Ps: En cas de grave crise, une des première chose qui volera sera les allocs logement. Cela à même déjà commencé…

    • Danielle Danielle

      @ Melkyseddek

      Vos arguments ne sont pas dénués de bon sens mais je souhaite souligner quelques points :

      1) un économiste américain (Stiglitz), entre aures, a expliqué que les premiers sortis de l’euro seront ceux qui s’en sortiront le mieux et c’est une évidence. Il est donc préférable pour la France de ne pas attendre que l’Europe et l’Euro s’écroulent (constat qui devient quasi unanime) pour réagir.

      2) sur le point de la BRI, je suis d’accord avec vous et c’est une question qui mériterait d’être posée à Monsieur ASSELINEAU et ses équipes, pour qu’ils y répondent et qu’ils expliquent, comment ils comptent gérer le fait indiscutable que la banque de France n’appartient plus au peuple français depuis 1973.

      3) les dettes de tous les pays occidentaux sont, tout simplement, impossibles à rembourser et certains créanciers devront se faire à l’idée, qu’ils ne verront jamais revenir leur argent (et si on creuse un peu cette question, leur argent est très probablement le nôtre d’ailleurs en grande partie…? rien que les intérêts de cette « dette » sont largement discutables et encore plus négociables ). Ce problème de dettes pourrait très bien finir par une annulation pure et simple in fine et pour tous les pays… Ceci a déjà été fait dans le passer par certains pays envers d’autres. Plus récemment en Grèce où certains créanciers se sont assis sur « leur dette ».

      Mais je suis d’accord avec vous sur le fait qu’il nous faut apprendre à devenir le plus autonome possible…. La sortie de l’Europe, euro et Otan permettrait simplement de limiter les dégâts à venir et le faire maintenant est peut-être la meilleure chose qui puisse nous arriver ?

      • Melkyseddek

        @ Danielle

        « un économiste américain (Stiglitz), entre autres, a expliqué que les premiers sortis de l’euro seront ceux qui s’en sortiront le mieux et c’est une évidence. Il est donc préférable pour la France de ne pas attendre que l’Europe et l’Euro s’écroulent (constat qui devient quasi unanime) pour réagir. »

        Ce qui parait évident théoriquement ne l’est pas dans la pratique. Des avis d’experts économiques, il y en a plein et même tout et son contraire. Le problème n’est peut être pas de sortir de l’euro mais de mesurer les coûts réels pour une nation, sur la dette d’une nation, et les répercussions sur les marchés financiers.

        Pour les créanciers ayant annulé une partie de la dette, au vue des sommes de la dette grecque, des créanciers étatiques comme la France et surtout l’Allemagne sont dans l’obligation de la recouvrer pour des simples questions d’explosion de leurs propres dettes, et une question de répercussion du taux d’intérêts sur leurs propres obligations sur le Marché, sans compter la situation grecque en elle même qui périclite toujours et qu’elle emprunte à ses créanciers pour pouvoir remboursé uniquement les intérêts de sa dette.J’aimerais vous rappeler simplement encore une fois que nous sommes dans une situation totalement inconnue vue les montants et l’interaction des dettes entre divers pays et créanciers. Et je ne crois pas à l’annulation de la dette pure et simple parce que cette crise artificielle à permis de siphonner tous les actifs tangibles et toutes les « valeurs réelles » par une corporation privée qui représente bien moins d’1% de la population.

      • Danielle Danielle

        Je comprends (et respecte) vos propos notamment celui que nous sommes devant une situation inconnue et même inimaginée parce que imprévisible, et ce même pour le 1%…

        En revanche le coût de la sortie de l’Euro ne sera pas plus élevé que celui d’y rester et ça vous aurez du mal à me convaincre du contraire. La sortie de l’Europe/euro, ne pourra que, à relativement court terme, permettre à l’économie française de se redresser. Les économies de la sortie de l’Europe/euro dépasseraient les 10 MILLIARDS par an et c’est un minimum. De plus, le fait de pouvoir, à nouveau contrôler les flux financiers du pays, empêchera l’hémorragie financière que le 1% pourrait -volontairement et par calculs « savants »- créer.

        Je me permets de vous suggérer d’écouter le discours d’annonce du programme de campagne de Monsieur ASSELINEAU pour comprendre que ce qu’il dit tient la route, mathématiquement parlant et il est le seul à expliquer comment il espère redresser une situation effrayante.

        Mais j’apprécie vos propos à leur juste valeur, ils sont sensés, posés et mettent légitimement en garde devant le fait qu’un seul homme ou 10 hommes seul(s) ne pourront rien faire sans une bonne volonté générale. Mais je crois que lorsqu’il y a de l’espoir, il y a plein de bonnes volontés et c’est naturel alors que lorsqu’il n’y a pas d’espoir (ce qui est le cas depuis des années où on ne sait même plus quoi dire à des enfants pour dépeindre l’avenir tant il parait noir), il n’y a naturellement très peu de volonté.

        J’ai personnellement quitter la région parisienne pour un village de 200 habitants dans la perspective que demain pourrait nous apporter le pire, mais rien ne m’empêchera d’espérer et de faire ce que je peux pour voir arriver le meilleur.

        Amicalement,

    • ROSSEL

      @ Melkyseddek

      Merci d’avoir posé le problème sans biaiser. Il n’y aura pas de sortie de crise. Le fruit est pourri et il tombera. Croire que des solutions politiques dans le cadre d’un Système qui nous mène inéluctablement à la catastrophe sont encore envisageables est une gageure. Nous allons vers un futur effrayant. Tous les compteurs sont dans le rouge : économie, écologie, pandémies annoncées, famines et conflits provoquant des déplacements de population gigantesques, explosion démographique, fanatisme religieux … cette convergence des catastrophes ne s’est jamais vue à l’échelle du monde. Même François Asselineau ne nous sortira pas de là. C’est tout dire. C’est dés aujourd’hui et concrètement qu’il faut se préparer. Les valeurs aujourd’hui devenues obsolètes et qui sont tournées en dérision reprendront du service. Il faudra être autonome et ne compter que sur soit et sa communauté.

      • engel

        Mais bon dieu, que ce constat est bien tardif.
        « Se préparer dés aujourd’hui »…mais depuis bien longtemps, il fallait le faire!

        Certes, il n’est jamais trop tard pour bien faire. Mais le temps risque fort de jouer contre vous.

        Ps:
        Tant bien même que cela soit celle que l’on se choisit, depuis quand la collectivité est devenue une entité fiable ?
        Oui, cela peut-être un plus.
        …Dans la limite où nous sommes capable de nous en passer.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • Melkyseddek

        Sans répondre au reste, car perte de temps, rien n’indique en effet qu’un collectif ou une communauté sois « fiable », puisque c’est la nature humaine qui ne l’est pas.. Maintenant, je peux te garantir une chose, c’est que les utopistes et héros solitaires qui peuvent penser que s’en sortir seul avec sa femme et ses enfants, la fleur au fusil seront les 1er à y laisser leurs peaux.

        Un Clan, une petite communauté, un petit collectif un tant soit peu préparé peut avoir une résilience plus durable à court ou moyen terme, encore faudrait il savoir de quelle type de rupture on parle, des causes et des effets d’une telle rupture.. Souvent, j’entend les mêmes choses quand je parle de certaines choses avec de gens cad des personnes qui regardent les films et séries télés (souvent américaines)qui leurs vendent le mythe du héros solitaire.. Alors, les personnes bottent en touche, en disant qu’ils verront bien quand ça craquera vraiment, qu’ils seront prêt à faire n’importe quoi pour défendre leur famille, seul….

        En oubliant toutes les incidences diverses qu’engendrent une rupture grave de la normalité. Rien que sur la psyché humaine, je pourrais te les détaillés, sans parler des actes de violence extrême, l’hygiène, la rupture totale de l’information, la faim, la soif et l’écroulement de tous les réseaux de distribution, la fin de l’Etat de droit, ect.. Bref.. un lien qui en parlera très bien sans que je perde de l’énergie..

        http://echelledejacob.blogspot.ch/2017/03/bienvenue-en-enfer.html

      • engel

        Dixit:
        – « car perte de temps… »
        – « je peux te garantir une chose », « c’est que les utopistes et héros solitaires qui peuvent penser que »
        – « des personnes qui regardent les films et séries télés (souvent américaines)qui leurs vendent le mythe du héros solitaire.. »,  » je pourrais te les détaillés, sans parler des actes de violence extrême, l’hygiène, la rupture totale …. »

        Ouahhhhh….
        Tu en sais des choses… que de certitudes!
        C’est quoi tes références?

        « L’utopiste » qui t’écrit, à dans les années 90 fait parti de la force d’interposition en ex-Yougoslavie(pro de 77 à 99 inclus) …..Alors tes références livresques et ton sermon sur la force du groupe. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

        Mais n’hésite pas à continuer, malgré tout, à nous apprendre la vie…

      • FreeMan FreeMan

        engel

        L’union fait la force cela est évident le partage des connaissances, l’entraide physique, morales, la surveillance etc

        Ceci dit je pense pas que les loups solitaire qui se préparent a protégé leurs familles seront les premiers a y laisser leurs peau, même si une partie ne traversera pas cette période sombre,
        il y aura d’abord toutes les personnes vulnérable, vieux, handicapé physique ou mental et également ceux qui ne se sont pas préparés et se trouveront devant le fait accomplis a devoir chercher sécurité alimentaires et matériel (soins et autres) au dernier moment..

        L’analyse de MiracleBoy est très pertinente, la solution ne viendra pas de la classe politique elle est justement responsable de cette situation et s’efforce de nous y conduire…
        Nous n’avons pas d’autre choix que de prendre notre vie en main et être autonome de ce système si nous ne voulons pas souffrir de sa disparition ! et l’entraide entre voisins, amis etc sera déterminante!

      • engel

        Freeman,

        Mais qui a dit le contraire!!!

        Explication de texte( quelle tristesse que d’en arriver làhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif)

        1° Dixit: « depuis quand la collectivité est devenue une entité fiable? »
        – Dans un groupe, les liens sont d’autant plus forts, que l’éducation primaire donnée aux individus fut tournée vers l’ altruisme et non, l’individualisme.
        Alors au regard du passé, quand sera-t-il demain, ?
        – Pendant la 2°GM (du temps où il y avait encore quelques valeurs), quand un voisin venait à s’absenter de son domicile plus d’une semaine. A son retour, il le retrouvait pillé par…… ses propres voisins!
        Assez stupide pour faire sécher en pleine-air, les draps de famille marqués aux initiales des mariés volés.
        ….Elle est pas belle la solidarité entre voisins.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

        2° Dixit: « Oui, cela peut-être un plus. »
        – « L’union fait la force » est une évidence. Même les animaux l’ont compris.
        Plus ils sont « faibles », plus il chassent et vivent en meute.
        – D’un autre coté, il est bien rare que le prédateur(animal) suprême est besoin de ce subterfuge pour survivre.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif…Quoi que parfois, nécessité faisant foi , il arrive qu’ils se réunissent pour faire face à une situation exceptionnelle. Mais alors là, le partage devient chaud, très chaud!

        3° Dixit: « Dans la limite où nous sommes capable de nous en passer. »
        – Le véritable « homme fort » est celui qui a acquis tous les savoirs faire nécessaire à sa (sur)vie et qui décide APRES d’incorporer un groupe d’individu.
        Faire l’inverse, fais de toi « in-facto » un otage du groupe.

        Alors là….. b’hein,… hummmm… reste plus qu’à espérer que la collectivité ne déraille pas les jours des grands malheurs.

      • ROSSEL

        @ Engel

        Même s’ils ne seront pas tirés d’affaire pour autant, ceux qui auront pris les devants mettront un peu plus de chances de leur côté. Comme vous l’écrivez si bien il ne sert à rien d’intégrer un groupe de néophytes qui se rassemblent comme des moutons. Pour qu’il soit un petit peu viable, il doit être composé de personnes aux compétences diverses et utiles. Intégrer un tel groupe ne se fera pas comme on vient squatter le territoire français aujourd’hui. Les places seront limitées en nombre. Les Rambos, les babas cool et autres farfelus doivent en être exclus d’office.

    • MiracleBoy

      tu oublies que le retour à la souveraineté c’est aussi le retour de la justice , du pouvoir de l’état pour nationaliser les banques et les entreprises publiques .. après je dis pas que c’est le paradis mais si on pouvait se rapprocher de ce qui se passe en Islande et mettre quelques banquiers en taule et rétablir un peu l’équilibre qu’il y avait avant qu’on rentre dans l’Europe .. comme par exemple interdire les entreprises ou multinationales qui ne payent pas leurs impots .. rendre les autoroutes gratuites comme elles devraient l’être depuis des lustres .. ou tout simplement rendre la vie moins chère ici en France en faisant baisser les marges énormes des grands distributeurs ;.. ainsi de suite . tout ce qui n’est plus possible aujourd’hui à cause de l’Europe ..

  • Il me semble que c’est un peu n’importe quoi cet article, du Buzz pour appâter la galerie.
    Pas très étonnant de la part de Charles Sannat qui reste dans son registre.

    La BCE joue sont rôle, c’est pourquoi les banques centrales font des bénéfices (grâce au QE ordonné par la BCE).
    Le SEBC a toujours jouer un rôle important dans la politique monétaire, ceci ne date pas d’hier.

    Ce qui me choque c’est que, comme d’habitude et de manière logique dans ce genre de propagande, tout est dit pour voir la fumisterie…
    « Le SEBC est composé de la BCE et des banques centrales nationales (BCN) de tous les États membres de l’UE qu’ils aient ou non adopté l’euro. »

    Puis après une conclusion douteuse :
    « La BCE en elle-même n’existe presque plus et ne fonctionne plus. C’est le SEBC (repensez à ce que vous avez lu au tout début de cet article) à savoir le Système européen des banques centrales (SEBC) qui en réalité a pris le relais de la BCE. »
    C’est totalement débile de dire ça…

    On nottera quand même le titre ultra-buzz en contradiction avec cette phrase :
    « Effrayant ! La BCE n’existe déjà plus ! L’euro est déjà mort !! »

  • suzanna

    Le conseil d’Ulcan, votez Marine.
    Ça vous étonne ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

    Il manipule aussi bien qu’un politicien, ou que Soral.

    http://www.youtube.com/watch?v=pl_PqueDW7w

    http://www.fawkes-news.com/2017/02/gilbert-collard-quand-marine-dit-la.html

    • MiracleBoy

      c’est quand même pas rien ce qu’il dit .. après ça fait un moment que ça devait se faire la sortie de la GB..
      mais bon l’Euro c’est une bulle financière donc ça change rien .. la valeur d’un euro c’est comme le dollar .. c’est que du papier .. seuls les interets qu’on rembourse sont réels .. mais la masse de richesse elle .. a disparu .. .. le fauchage a déjà été fait .. c’est pour ça qu’il faut revenir a une autre monnaie sinon ça sera la ruine puisque toute l’économie est basée sur des euros 100 fois plus évalués .. c’est la planche à billet virtuelle ..