Réflexion: Les virus provoquent ils des maladies ?

Le moins que l’on puisse dire c’est que, depuis l’émergence des pilules de toutes les couleurs, l’humanité n’est pas en meilleure santé bien au contraire. Prendre soin du corps dans son ensemble, devrait être la priorité, avant de le gaver de chimie soignant les effets, en oubliant les causes.

La 1ère pierre posée par l’industrie pharmaceutique : « Les virus provoquent des maladies »

Le 19 janvier 2017, la Radio Télévision Suisse SRF a informé que les chercheurs sur les virus à l’échelle mondiale profiteraient d’une coalition universelle contre les prétendues maladies virales dangereuses. Parmi les bailleurs de fonds de cette coalition il y aurait la Norvège, l’Allemagne, le Japon, la fondation Bill & Melinda Gates ainsi que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Source KlaTv.

25 commentaires

  • clegiru

    Quelle façon (on va dire) maladroite de titrer cet article.
    Que les pathogènes s’expriment sur les terrains fragilisés de préférence ne change rien au fait qu’ils déclenchent une destruction partielle ou totale de l’organisme auquel ils s’attaquent. Prétendre le contraire serait d’une incroyable mauvaise foi.
    Au delà des cas de la vie courante, allez poser cette question aux familles des centaines de soignants décédés lors du dernier épisode Ebola.
    Alors oui si nous avions une santé et une immunité parfaite, probablement ces microorganismes ne nous causeraient pas ou peu de tort. De même si nous vivions dans une bulle stérile.
    La question est donc sans objet et limite tendancieuse comme si elle sortait de l’ enseignement d’une secte. Pas l’idée qu’on se fait des moutons enragés.
    Désolé, on vit dans le monde réel et nos santé sont ce qu’elles sont. Alors oui nous sommes bien sensibles et sensibilisés aux virus, microbes, substances toxiques, ondes et radiations de toute sorte. Les médicaments ont leur place de même que les huiles essentielles, de même que certains vaccins pour nous aider à vivre un peu plus longtemps et résister entre autre aux virus.

    • Voltigeur Voltigeur

      Ce qui est mis en cause, c’est la médicalisation à outrance sans tenir compte de l’individu dans son entier. On peux voir que les enfants de notre société moderne, sont comme « le chocolat Menier, ils craignent la chaleur et l’humidité ».
      Alors que dans des pays où on laisse faire la nature, le corps à plus de chance de s’immuniser. À force de vouloir se protéger on s’affaiblit, le corps ne travaillant plus à se défendre, aidé par des substituts chimiques.

      • Rainette

        Il semblerait, d’après certaines études scientifiques, que l’exposition aux microbes agisse un peu comme un vaccin naturel en stimulant nos défenses immunitaires. Logique, non ? La nature a tout prévu… ou presque.
        http://www.lepoint.fr/invites-du-point/hubert-reeves/hubert-reeves-trop-d-hygiene-n-est-pas-bon-pour-la-sante-29-11-2013-1763250_1914.php

      • Le corps ne fait pas semblant il s’adapte en permanence, donc l’exposition aux microbes renforce l’immunite. La vaccinatin repose sur ce principe qui prepare le corps a la maladie. On dit qu’une grippe immunise pour dix ans, le vaccin pour la saison. Mais la maladie n’est pas due aux microbes, ils ne sont que la consequence de la baisse d’énergie qui leur laisse le champ libre. Aucune pilule n’est necessaire pour etre en bonne sante. Il faut adopter une hygiene de vie qui favorise la bonne circulation de l’énergie dans le corps…

      • dereco

        Dans l’enfance, subir les microbes et virus usuels est essentiel pour éviter les allergies qui se multiplient par trop de propreté !!
        Depuis des millions d’années nous sommes en quasi équilibre symbiotique avec les microbes, virus, et maladies et les supprimer est dangereux, car on détruit cet équilibre dynamique très ancien avec plein de nouvelles maladies dues à notre système immunitaire très déboussolé, allergies, intolérances, inflammations de toutes sortes !

      • clegiru

        Il ne faut oublier que dans ces mêmes pays où les enfants sont moins protégés, on est dans la situation de survie des plus forts. Le taux de mortalité avant cinq ans est important.
        Alors, il faut savoir ce que l’on veut et soit laisser faire la nature en acceptant l’élimination des plus faibles, soit favoriser la protection des faibles ce qui entraîne des situations sanitaires difficiles. Pas simple n’est-ce pas ?
        Entre pensée humanitaire et pensée Darwinienne où doit se placer le curseur ?
        Compassion ou pragmatisme ?

      • C’est avant tout une question d’hygiène. Il a bien été prouvé que les enfants non vaccinés sont en meilleure santé que les vaccinés. A conditions de vie égales, bien entendu.

      • totoche

        V@Clreigu
        Ce que vous dites est , faux même si ne sauviez personne d’aucune maladie, de nouvelles maladies apparaitraient tout de même.
        Sauf que les personnes plus sensibles aux microbes de leur environnement seraient éradiqué et dans le lot des éliminés des personnes capables de résister à d’autres maladies seraient elles aussi gravements malades..

    • bob_tail

      Ce qui me choque moi c’est maladie sans ‘s’ dans le titre ;-)
      Pour le reste… Voltigeur a bien répondu.
      En complément tu peux écouter l’avis de Luc Montagnier sur la question:
      https://www.youtube.com/watch?v=jvry50iOsS4

      Comme c’est curieux, quand on peut s’alimenter correctement et boire une eau de qualité, on est en bonne santé. Vraiment étrange… C’est vrai que dans les pays pauvres où les gens n’ont pas cette qualité de vie, ils crèvent de toutes les maladies possibles et imaginables. Mais bon, les multinationales ne vont pas pour autant remettre en question les injustices, mais juste lancer des campagnes généreuses (en quantité) de vaccins divers et variés, faut bien des cobayes. Avec les brillants résultats qu’on contaste, plus personne n’est jamais malade ensuite, c’est l’évidence.
      Quand Bayer par exemple empoisonne la Nature de toutes les forces de sa chimie mortifère et prétend dans le même temps soigner les gens avec son autre division de chimie allopathique, il ne faut pas se demander si leur intérêt financier (le seul qui compte vraiment) est d’avoir une population en bonne santé. Non, c’est de l’humanisme et du pur dévouement au bien être de l’humanité.

      Tous les médecins passant l’école officielle de chimie allopathique, sponsorisée par ces riches labos, sont formatés dès le départ dans cette idéologie pathétique (la Nature est notre ennemie, les multinationales et tous les chancres qui se goinfrent autour sont profondément bienveillants), avec l’appui des idiots utiles tout aussi formatés qu’eux. Ceux qui dérogent ensuite au formatage subissent les foudres de l’ordre vichiste des ‘médecins’. Ou de ces mêmes idiots utiles…

  • Oyez !

    Pour s’affranchir des vampires, pour gérer sa santé qui n’appartient à personne, pour comprendre l’inversion de valeur de soi-disant experts autoproclamés taxant de mal ce qui en réalité peut-être bon… voici un document magistral :

    La Médecine interdite [ 1:08:38 ] http://www.youtube.com/watch?v=YGpin05WseI
    Attention, bien voir jusqu’au bout pour le BONUS !

    […] Alain Scohy est tout d’abord Médecin de campagne (1973) dans l’Aveyron pendant cinq ans, à Salles-Curan.
    […] Il est arrivé à une synthèse remarquable (sans cesse perfectible bien sûr) qui permet tous les espoirs pour demain, tant pour nous que pour nos enfants.
    […] L’univers est bienveillant par essence. Il suffit d’en comprendre les mécanismes et d’en respecter les règles du jeu pour garder une santé parfaite et vivre dans l’amour et l’harmonie.

    Ça vaudrait peut-être le coup d’en faire un billet dédié ? Je crois que les Microzymas le mériteraient ^^

    Bonus : Henri Broch, la ridicule science zététique en action [ 3:46 ] http://www.youtube.com/watch?v=N0ZRgeehwOA

    Nul n’est besoin de faire de la terre un paradis : elle en est un. A nous de nous adapter pour l’habiter.
    ( Henry Miller )

    Amour à tous…

    B?n +

  • Supprimé

    Là pour le coup je m’insurge.

    Certes, il y a surmédication, scandales avec Big Pharma, problèmes d’hygiène de vie etc…

    Certes, les pratiques comme la méditation et le yoga améliorent l’immunité, tout comme manger sain etc…

    Mais il faut arrêter avec le n’importe quoi. Et ce reportage c’est n’importe quoi. Un gars fait le buzz en racontant un truc, et tout de suite on reprend. Pour le coup, inutile de s’étonner que le site soit catégorisé « complotiste ».

    Les tribus traditionnelles, les animaux, tous ont été confrontés aux virus. Pas uniquement « l’homme moderne soigné à Big Pharma ». Et s’ils est bien connu que la surmédication et l’aseptisation à outrance ont des effets négatifs (empêchent le développant d’immunité pour des virus qui ne devraient pas être dangereux), il faut arrêter les délires « si on a une hygiène de vie saine on peut combattre toutes les maladies ».

    Ou bien les délires genre « les virus n’existent pas c’est une invention de Big Pharma ».

    Sérieusement, au lieu de croire n’importe quoi, cultivez-vous. Parce que là ça devient du dialogue de sourd.
    Etape 1: remettre en cause une vérité scientifique
    Etape 2: si quelqu’un dit « c’est prouvé », dire « c’est un complot des scientifiques qui n’acceptent que la théorie officielle pour vendre des produits/médicaments ».
    Et on dialogue comment dans ce cas? Certes, la communauté scientifique est loin d’être toute blanche (et notamment sur les stats, j’ai pu lire des « conclusions » totalement honteuses basées sur des stats n’ayant même pas vérifié les assomptions). Mais il faut arrêter à un certain moment le « tout est complot ».

    Non, une hygiène de vie saine ne protège pas de tout. Oui, les virus existent, et ont toujours existé.

    Cela ne remet pas en cause la médecine traditionnelle. Par ailleurs, en Asie, on observe une « fusion » des deux médecines. Mon médecin me traitait d’abord en médecine traditionnelle (qui était remboursée par mon assurance), généralement de l’acupuncture. Et dans les deux cas où ça n’a pas été suffisant, antiviraux.

    La médecine traditionnelle chinoise pour parler d’elle ne remet pas en cause l’existence des virus. Elle voit juste les choses différemment (les vents, les énergies).
    http://www.chine-nouvelle.com/forum/read.html?q=12%2C9750

    Un petit exemple d’observation de virus:
    http://presse.inserm.fr/le-virus-de-lhepatite-c-observe-pour-la-premiere-fois-au-microscope/25440/

    Heureusement qu’il y a des personnes qui ne voient pas tout « tout blanc » ou « tout noir » pour permettre le progrès (je pense notamment aux praticiens asiatiques, qui cherchent le meilleur dans chacune des deux médecines, et sont totalement ouverts d’esprit…et savent que deux vérités peuvent cohabiter! Grâce à ces gens là on en arrive là https://www.sciencesetavenir.fr/sante/prix-nobel-de-medecine-le-fabuleux-destin-de-youyou-tu_29518).

    • clegiru

      100% d’accord.
      Sur le fond comme sur la forme.

    • Planete bleu Planete bleu

      Affligeant, sa devient n’importe quoi !

      Big pharma et l’industrie pharmaceutique invente des maladies pour vendre leur médicament

      http://www.youtube.com/watch?v=t6VRKodVoIg

      Les cinq méthodes de l’industrie pharmaceutique pour nous bourrer de médicaments inutiles

      https://reporterre.net/Les-cinq-methodes-de-l-industrie-pharmaceutique-pour-nous-bourrer-de

      Michèle De Lorgeril : L’arnaque du cholestérol et des statines

      http://www.lelibrepenseur.org/michel-de-lorgeril-larnaque-du-cholesterol-et-des-statines/

      • totoche

        @ Planète bleue

        Oui, big pharma invente des maladies et alors ? sans big pharma l’espérance de vie est de 25 ans, ils ont de la marge avant que l’on revienne à une espérance de vie de 25 ans.
        Le constat que vous faite, c’est que le système doit être amélioré.
        Avant l’invention des antiobiotiques et des desinfectants on mourrait d’un Rhume, de la tuberfulose, d’un banal panari etc …
        Vous même seriez probablement déjà mort si vous étiez né, il y a moins de 1000 ans, vous ne vius en rendez simplement pas compte.
        Pour rappel, une épidemie de peste c’est 50% de la population qui meurt, heureusement, il n’y a plus de peste parce qu’elle se soigne. tout simplement.

      • Planete bleu Planete bleu

        Autrefois l’hygiène n’était pas la priorité et sa arrive encore en Afrique suite a des guerres incessante. Beaucoup de maladie (peste, lèpre, choléra) sont du a un manque d’hygiène. Autrefois il ne ramassait pas les ordures, l’eau était polluée, il ne ce lavait pas les mains après avoir fait leur besoin, quand au reste du corps sa laissait à désirer aussi. Les toilettes dans les villes étaient situé juste au dessus des ruisseaux, il buvait n’importe qu’elle eau et dans les fermes autrefois il laissait les animaux de la basse cour rentrer dans leur maison. Ces maladies reviendraient si les conditions d’hygiènes n’étaient plus respecter

        Hygiène et maladie

        http://gfvimoutiers.pagesperso-orange.fr/vitrail/hygiene.html

  • clarita

    +1 avec supprimé
    D’où tenez vous que l’humanité est en moins bonne santé qu’avant ?

    L’espérance de vie est la plus longue de l histoire de l humanité, la mortalité infantile n’a jamais été aussi faible, même le QI de la population a fortement progressé.

  • bob_tail

    Merci pour ces vérités vraies, quoi que…
    http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20160119.OBS3009/l-esperance-de-vie-recule-en-france-pourquoi-cette-baisse-soudaine.html
    Quand au QI qui augmente je sais pas pourquoi mais j’en doute parfois.

    Allez pilule bleue pour tout le monde!

    • clegiru

      En fait depuis peu, après un pic jamais atteint d’espérance de vie, conséquence des progrès en hygiène nutrition et médecine, cela diminue. C’est correllé avec l’augmentation de la pauvreté et la difficulté d’accès aux soins qui y correspond. On l’observe même aux USA.
      Quand à la baisse du QI, c’est visible sans enquête. Il suffit de voir le niveau de ce qui est proposé sur la TV et les abrutis qui y occupent les programmes.
      Proprement stupéfiant, les instituteurs des années 60 si déjà décédés doivent se retourner dans leurs tombes.

  • Planete bleu Planete bleu

    Il y a de grande chance que ce soit le cas

    La pensée de l’homme crée-t-elle ses maladies ?

    https://uhxnue.wordpress.com/2017/03/05/la-pensee-de-lhomme-cree-t-elle-ses-maladies/

    • Oui Planète Bleue, assurément.

      Les virus ont toujours existé selon moi. Mais ils sont partie d’un cocktail avec les bactéries et les champignons, participants de notre bonne santé. Ils nettoient l’organisme, le remettent en état dès qu’il est agressé par un traumatisme physique et/ou psychique.
      Il se peut pourtant que, ne pouvant plus gérer car le traumatisme est trop fort ou dure trop longtemps, ce cocktail soit dépassé. Alors c’est un peu l’anarchie (au sens commun du terme) et la maladie s’installe.
      Le problème n’est pas le choc lui-même que la façon dont il a été ressenti. Et ce ressenti est la cause primaire de toute maladie, incluant la psychogénéalogie et les mémoires de tous ordres auxquelles nous sommes rattachés….

      • totoche

        @biquette
        Si vojs croyez ce que vous écrivez, injectez vous un bacille de koch, même vacciné, vous allez voir si votre organisme se porte mieux et si il en a besoin.

  • totoche

    Bien sur que les virus provoquent des maladies. Fort heureusement, grace à l’évolution les organismes ont appris à se défendre en grande partie grace à la sélection naturelle.
    C’est un non débat, si vous attrapez le virus de la variole, vous avez de fortes chence d’en mourrir. Il faut tout de même savoir, que les virus finissent par modifier le patrimoine génétique.
    Ou est le problème ?
    C’est simple en fait ? il y a moins de diversité génétique chez l’être humain, mais comme les virus évoluent eux aussi, ce n’est pas un protection, ce qui permet la survie, c’est la diversité génétique et non pas le fait de résister ou non.
    En réalité, si des personnes susceptibles de résister à certaines maldies disoaraissent, un nouveau virus qui aura muter ou qui émergera tuera encore plus de monde, c’est sans fin en fait.
    De nouveaux virus sont decouvert chaques jours, en parti ce sont des mutants.
    Bref, c’est un combat et seul la diversité génétique permet la survie de l’espèce.
    Il est tout à fait possible qu’un nouveau virus apparaissent demain et élimine 50 ou 80 % de la population,la garantie de la survie c’est d’avoir sauvé un max de gens,y compris chez ceux qui mourraient aujourd’hui de virus peu pathogène mais qui pourraient bien être les seules à survivre aux nouveaux virus.