Rapport Delvaux adopté : le Parlement Européen entre dans la fiction transhumaniste….

Insidieusement, le transhumanisme prend une place prépondérante dans notre société. On va même donner des droits aux robots…. Merci à Françoise G.

Le Parlement Européen a adopté hier le rapport Delvaux, par 313 voix contre 285 et 20 abstentions [1]. Les eurodéputés ont donc voté « pour la création d’un statut de ‘personnalité juridique’ pour les robots et l’augmentation de l’Homme ». Seule la mention du Revenu universel de base « comme solution proposée pour pallier la perte d’emploi liée à la robotique » a été rejetée ; une « maigre consolation » estime Europe for Family.

Adopter un cadre juridique européen à la robotique est nécessaire, jugent les défenseurs comme les détracteurs de ce texte. Mais la définition de ce cadre donné par le Rapport Delvaux « fait entrer le Parlement dans la fiction transhumaniste des machines pouvant égaler l’Homme, voire le surpasser », dénonce Europe for Family. Il s’agit d’un « bouleversement de civilisation, celui de l’Homme augmenté, de la puissance des industries robotiques et des GAFA [2] pour le développement des technologies nano-, bio-, informatiques et cognitives (NBIC) ». Donner une personnalité juridique aux robots autonomes « signifie donner à la catégorie de robots capables de décision autonomes des droits et des obligations ». Ainsi toute personne, fabricant, utilisateur, concepteur ou propriétaire du robot, est exonéré de sa responsabilité. C’est « l’instauration de la confusion entre humain et machine, entre le vivant et l’inerte, entre l’humain et l’inhumain ».

Le rejet du Revenu universel de base est toutefois salué, car « la dignité de l’homme passe notamment par le travail : nul ne peut lui retirer ce droit ».

Note Gènéthique :

La présente résolution du Parlement européen sera transmise au Conseil des ministres de l’UE pour information, et à la Commission qui aura mission de présenter une proposition de directive sous trois mois. Ce texte sera discuté par le Parlement et le Conseil qui sont tous deux co-législateurs.

[1] Parmi les députés français, les groupes politiques Verts (EELV), Libéraux Démocrates (UDI, Modem), et Nations et Libertés(FN) ont voté contre. Les Socialistes (SetD) et quasiment tous les Chrétiens Démocrates (PPE) ont voté pour.

[2] Google, Apple, Facebook, Amazon.

18 commentaires

  • bonjour

    « la dignité de l’homme passe par le travail « du latin trepalium (instrument de torture) »

    PTDR

    voir les dirigeants actuels et passés……(leurs mains sont remplies d’ampoules)

  • samedi soir

    L’homme augmenté… sic.
    Un statut juridique à une machine…
    Ces parlementaires sont en train de sombrer doucement.

  • kalon kalon

    Ce texte me semble vraiment bizarre !
    Ainsi, si je programme une machine à l’effet de tuer des gens, je ne prend aucune responsabilité dans les meurtres que cette machine fera ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
    Et allant plus loin, mais pas vraiment, si je programme une installation de surveillance à projeter un gaz mortel dans les cas d’une intrusion non programmée dans son secteur de surveillance, je ne suis pas responsable de la mort des personnes que cela pourrait entrainer !
    Mon robot ira’ il en prison ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    • C’est une façon de dédouaner ceux qui donneront les ordres de tirer aux machines.
      Ayant installé un systeme dit « Intelligence Artificielle » a bord des machines, celle-ci deviendront responsables de leurs actes.

      • kalon kalon

        Ça me semble « fort de café » cette nouvelle directive ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif
        Mais bon, vu que c’est « open bar » en permanence à la commission européenne, la chose semble explicable ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

      • Yazumi

        On peut aussi en voir de plus grandes perspectives : des robots policiers pourront tirés sur la foule librement si celle-ci est en « délit ». Hmm, ça donne envie pour l’avenir. C’était pas le gouvernement qui se disait lutter contre le chômage ? :D (Il suffit de voir les machines qu’ils créent pour voir le contraire…)

  • Le veilleur

    C’est le monde en l’envers car donner des droits à des machines c’est reconnaitre qu’elles ont une conscience propre à elle même alors qu’il n’en est rien, c’est au contraire retomber à un niveau infrahumain et ça c’est inquiétant.

     dans fond ecran d'anges couple couple-danges

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    « la dignité de l’homme passe notamment par le travail : nul ne peut lui retirer ce droit »

    Je constate qu’il reste à l’humanité encore un très long chemin à parcourir pour enfin s’émanciper de plusieurs siècles de servage. Mais qu’est-ce qu’un « serf » si ce n’est un esclave « augmenté » ?

    Au moyen âge :
    – Les serfs sont une classe de travailleurs agricoles
    – liée par un contrat (une obligation) à une autre personne
    – ils cultivent les terres de leur seigneur
    – ils sont soumis de plus en plus à une taxe arbitraire appelée « taille »
    – le seigneur protège le serf des brigands et lui doit son assistance alimentaire
    – Ce qui lie le serf à son seigneur se trouve à la base de la pyramide féodale
    (féodalité : du latin médiéval « feodum » (fief), qui vient probablement lui-même du francique « fehu » (bétail), et/ou du gotique « faihu » (argent, possession)
    – en l’absence d’héritier direct, les biens du serf reviennent à son seigneur lors de son décès

    Tout ceci ne vous rappelle rien ni personne ? Les siècles passant, même si aujourd’hui nous ne cultivons plus les terres au profit de seigneurs, nous demeurons pieds et poings liés au travers d’une multitude de contrats au service d’un nouveau genre de seigneurs, mués en exploiteurs sans scrupules, en échange de notre pitance et de notre sécurité. En fait rien n’a vraiment changé depuis le moyen-âge …

    M.G.

    • kalon kalon

      Sans allé trop loin, on pourrait même dire que l’ obligation de travailler ( en non le droit ! ) est une entrave à la dignité de l’homme ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
      Et que dire de tout ceux qui ne travaillent pas et qui vivent sur le dos de ceux qui travaillent ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

        Cher Kalon, et que dire de tous ceux qui ne travaillent pas (du moins selon les normes en vigueur), mais qui voudraient bien pouvoir mener une vie assise sur des valeurs différentes, tout en ayant la possibilité de subvenir à leurs propres besoins et à ceux de leur communauté sans dépendre des sujets de sa majesté qui ont choisi de servir un système corrompu ?

        Car aujourd’hui celui qui veut vivre en marge de la folie organisée n’en a tout simplement pas la possibilité, il est immédiatement épinglé par les services de l’état qui lui rappellent sans ménagement qu’il faut demeurer dans le rang, gagner sa vie (mdr) pour la consommer ensuite et payer taxes et impôts qui serviront à maintenir les nantis au dessus du seuil d’indécence et les pauvres sous perfusion.

        La liberté n’existe plus ici-bas, si tant est qu’elle ait existé un jour. Nous nous indignons de l’apparition de robots, mais ils seront à l’image de l’humanité, des larbins qui n’ont pour unique mission que de servir tout au long de leur existence avec pour toute récompense des divertissement abêtissant, et qui sont priés de mourir pas trop vieux (big pharma s’en charge) pour ne pas nuire financièrement aux suivants qui triment pour les entretenir !

        La terre n’est pas faite pour les âmes qui espéraient simplement jouir de ce que la nature met à disposition, car même ça c’est interdit par une caste qui a fait main-basse sur le vivant. De nos jours chaque cailloux, chaque arbre, chaque fruit, chaque plante est la propriété intouchable d’une puissance financière, chaque centimètre carré de nature a été privatisé au seul profit d’une minorité, l’eau est devenu produit de luxe, par endroit le soleil est payant et l’air … l’air de rien le mode de fonctionnement qu’a choisi notre espèce est en train de tuer la planète, alors venir reprocher à ceux qui refusent de participer au massacre de vivre sur le dos des autres …

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif M.G.

    • @MG

      Et en présence d’héritiers, une part revenait au seigneur, sous le nom de poyer.

  • Passetec Passetec

    Revenu universel de base rejeté —> plus personne pour consommer ce que robots ont crééééééé

  • Mouais…

    Avant de délirer sur les votes d’un uns et des autres au parlement européen, il est regrettable de constater que même s’il est abondamment cité, le site de Génèthique ne propose aucun lien permettant de consulter directement ce fameux rapport Delvaux, et encore moins le contenu du texte prétendument voté.

    Y a plus qu’à aller à la pèche aux infos pour vérifier leurs assertions et se faire une opinion…

    Trop tard pour ce soir.

    Bonne nuit La Bergerie http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif