Quand les gavés s’empiffrent…. Paris et les milliardaires – Hollande et sa retraite plaquée or….

Ahhh et si on parlait sousous!! On va un peu plus être écœurés par ces soi-disant socialistes/capitalistes, déjà bien à l’aise financièrement grâce à l’argent public, et qui ne comptent pas en rester là. Ils sont à vomir!!

I – Magnifique ! Mme Hidalgo la mairesse socialiste de Paris – donc censée en principe être préoccupée par le social – dans un bâtiment qui appartient à la Ville – donc au bien commun – préfère louer les 10 000 m2 de logement sociaux potentiels au milliardaire Bernard Pinault dans des conditions plus que favorables pour en faire un ènieme musée.. Indiscutablement, ça fera plus chic.

Valérie Pécresse (LR) n’aurait pas fait autre chose…

Je rappelle que le coût moyen du m2 à Paris en location est de 30€ avec obligation de gagner 3 fois le prix du loyer. Autrement dit, si vous louez un 30m2 pour 900 € par mois, et encore, dans un quartier très moyen, vous devez gagner 2700 euros net. Imaginez le problème quand on est seul et à peine au-dessus du SMIC ou même en couple avec un salaire modeste et un enfant… Après on s’étonnera que des salariés vivent dans leur voiture…

Tandis que la masse se paupérise : courbe des loyers moyens (source)

Paris brade un immense bâtiment public au profit du milliardaire François Pinault

Le 26 février, 300 personnes ont investi un bâtiment vide de 10 000 m2, situé dans le 10e arrondissement de Paris, discrètement occupé depuis 48 heures. L’objectif est double : installer un quartier général des mouvements sociaux pour faire entendre leurs voix dans la période électorale, et trouver un toit à une trentaine de familles de l’association Droit au logement (DAL) qui étaient sans abri ou hébergées de manière très précaire.

Le lieu n’a pas été choisi au hasard. Comme le révèle la délibération adoptée par le conseil municipal de Paris le 11 juillet 2016, l’immeuble appartient à la ville de Paris et est en cours de vente à la Chambre de commerce pour 35 millions d’euros. En contrepartie, celle-ci vend la « Bourse du commerce » à la ville de Paris pour 86 millions d’euros [1]. « Pourquoi la ville de Paris achète la Bourse du commerce ? Pour en faire des logements sociaux ? Pour en faire des crèches ? Pour en faire un hôpital ? Vous avez tout faux ! » interpelle Annick Coupé, de l’association Attac, dans la vidéo ci-dessous.

Lire l’article sur Bastamag

Partagé avec LesBrinsd’Herbe

Et là c’est le pompon, le presque ex-président qui a bien suivit les recommandation de Bruxelles, en bon serviteur (comme les autres) non content d’avoir droit aux privilèges des anciens présidents, ne s’est pas oublié avec ce décret.. Donc la retraite au frais de l’État, on a pas fini de payer…

Décret n° 2016-1302 du 4 octobre 2016 relatif au soutien matériel et en personnel apporté aux anciens Présidents de la République

Le Président de la République,
Sur le rapport du Premier ministre,
Vu la Constitution, notamment son article 37,
Décrète :

Article 1

Pendant les cinq années qui suivent la cessation de leurs fonctions, il est mis à disposition des anciens présidents de la République sept collaborateurs permanents, dont un directeur de cabinet du niveau de la catégorie A supérieure et trois collaborateurs du niveau de la catégorie A, ainsi que deux agents de service, appartenant à la fonction publique ou rémunérés par l’Etat sur contrat.

Article 2

Au-delà des cinq années qui suivent la cessation de leurs fonctions, il est mis à disposition des anciens Présidents de la République trois collaborateurs permanents, dont un directeur de cabinet du niveau de la catégorie A supérieure et un collaborateur du niveau de la catégorie A, ainsi qu’un agent de service, appartenant à la fonction publique ou rémunérés par l’Etat sur contrat.

Article 3

Il est mis à disposition des anciens Présidents de la République, en adéquation avec les personnels mis à leur disposition, des locaux meublés et équipés, dont le loyer, les charges et les frais généraux sont pris en charge par l’Etat.

Article 4

Les anciens Présidents de la République bénéficient, pour leurs activités liées à leurs fonctions d’anciens chefs de l’Etat, de la prise en charge des frais de réception ainsi que des frais de déplacement, pour eux-mêmes et un collaborateur.

Article 5

La gestion du dispositif de soutien matériel et en personnel apportés aux anciens Présidents de la République est assurée par les services du Premier ministre, à l’exception de leurs véhicules et de leurs conducteurs qui sont mis en place par le ministère de l’intérieur dans le cadre de la protection dont ils bénéficient.

Article 6

Pour les anciens Présidents de la République investis avant le 15 mai 2012, le délai de cinq années mentionné à l’article 1er court à compter de la date d’entrée en vigueur du présent décret.

Article 7

Le Premier ministre, le ministre de l’économie et des finances et le ministre de l’intérieur sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait le 4 octobre 2016.

François Hollande

Par le Président de la République :

Le Premier ministre,

Manuel Valls

Le ministre de l’économie et des finances,

Michel Sapin

Le ministre de l’intérieur,

Bernard Cazeneuve

Partagé avec LesBrinsd’Herbe
Nous vivons une époque formidable !!

11 commentaires

  • rappel :
    CA Y EST: « ILS » VENDENT BIEN UNE AILE DU CHATEAU DE VERSAILLES !!!
    Après la vente d’un pavillon Mansard, certes éloigné du château, voici que le PS a décidé de vendre cette fois UNE AILE ENTIERE du Château de Versailles. Si, si ce n’est pas une blague, mais bien l’un de mes délires avec Laurent qui vient de se réaliser à nouveau. L’information a été sortie en douceur, le 16 août, évidemment, quand il n’y a personne. Surveillez toujours les dates, elles vous disent bien des choses cachées.
    « L’établissement public du monument historique a lancé un appel d’offres pour transformer en hôtel tout une aile inoccupée depuis 2008.
    http://www.brujitafr.fr/2015/08/ca-y-est-ils-vendent-bien-une-aile-du-chateau-de-versailles-destruction-des-eglises.html

    Savez-vous que le théâtre impérial de Fontainebleau s’appelle désormais le théâtre Cheikh Khalifa Bin Zayed al Nahyane?
    http://www.brujitafr.fr/2016/04/savez-vous-que-le-theatre-imperial-de-fontainebleau-s-appelle-desormais-le-theatre-cheikh-khalifa-bin-zayed-al-nahyane.html

  • Les zigomatiques m’en font mal…mort de rire…..à mon avis ils ne se servent pas encore assez …..(dans les poches de ceux qui leur ont offert le siège)…une petite comme çà tous les matins çà fait du bien….

    demain ouverture de la pêche à la truite….

    • Nous sommes tres peu a dire que voter pour élire un maître revient à donner un chèque en blanc au porteur.

      Déja que les clés de la maison France ont été données aux usa et l’éducation des enfants confiée a des personnes a la moralité plus ou moins trouble.

  • mirzabad mirzabad

    Une vraie machine à fabriquer de l’abstention….

  • Blackice

    la photo de l’argent illustrant l’article me fait penser au magot d’Einsenberg dans la série breaking bad. bon.. faut rire un peu en ces périodes bien sombre.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    L’argent ne fait pas le bonheur parait-il, en tout cas il fait le pouvoir. Le peuple français s’apprête à se choisir un nouveau maître, et si les manœuvres de séduction mises en place par les pouvoirs d’arrière-cour réussissent à placer le Macro au sommet de l’état français, le transfert des richesses va s’intensifier, du bas vers le haut, des « sans-dents » vers les « s’empiffrant », et les ponctions se feront directement sur les avoirs des citoyens. Sur les salaires, c’est en cours. sur l’épargne, ça vient. Sur les comptes bancaires, c’est pour demain. Alors que faire ?

    Sortir nos brouzoufs des banques pour remplir nos bas de laines ne sert finalement pas à grand chose quand on sait que la valeur de nos belles liasses de billets risque tout simplement de se volatiliser du jour au lendemain au profit d’un contrôle total via RFID ou autre scriptoparasite. Inutile donc de tourner le problème dans tous les sens, nous serons dépouillés quoi qu’il arrive, à moins d’investir avant que le vent ne tourne nos quelques surplus monétaires dans du concret, du tangible, permettant de s’assurer une certaine résilience en cas de … Mince, voilà que ma complotite aigu me reprend …

    M.G.

  • hiérarchie à la verticale…pouvoir….avoir…..mettre en place des assassins…des escrocs , des voleurs de la pire espèce..ma conscience sur ces points la est en paix……

    j’aide du mieux que je peux avec mes modestes moyens les gens qui m’entourent…

    bon samedi et bon dimanche à tous les « belous »

    • Rainette

      Tu es un sage Taureaulibre. Je suis aussi une « belou » puisqu’habitant en campagne et je suis fière de l’être http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif. Bonne fin de semaine à toi aussi.

  • Le veilleur

    En temps de crise et alors que le chômage augmente de mois en mois, ces politiques et nantis qui affichent leur richesses ou utilisent leur statut pour vendre et s’approprier des biens publics devraient faire attention car le peuple est patient mais il se pourrait qu’un jour le vent tourne.

    Il faut croire que plus vous avez un esprit malhonnête et plus vous pouvez espérer trouver une place au soleil ! C’est effectivement le monde à l’envers d’autan plus que le peuple ne demande pas des monts et des merveilles mais juste de quoi vivre dans la dignité et joindre les deux bouts ce que la plupart des politiques leurs refusent sans aucune légitimité pour en rajouter à ceux qui n’en ont pas besoin.

    Si la justice faisait son travail il n’y aurait pas autant d’inégalité et ce n’est pas l’affaire de Fillion qui remettra les comptes à zéro mais en condamnant tous les corrompus de la république qui donnent du crédit aux nantis, aux multinationnales, aux patrons du CAC 40… pour espérer obtenir des faveurs financières et autres privilèges.

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      Le système judiciaire français est à mettre dans le même sac que les politicards et autres banksters qui bouffent dans les mêmes gamelles. Si la justice était réellement indépendante dans ce pays et que les hommes de loi faisait réellement leur job, la quasi totalité des gens que nous dénonçons ici seraient derrière les barreaux …

      M.G.