Front national: Un ancien conseiller de Marine Le Pen dénonce «un système de corruption généralisé»…

La corruption généralisée au FN et partout dans la politique. La Kleptocratie est au pouvoir et ce sont les partisans, qui contribuent à ce que ce système perdure. Quand on voit les Balkanis 15 ans de corruptions et 15 ans de réélection. Et qu’on ne vienne pas parler de vengeance d’un « écarté » ou autre, il y a trop de magouilles pour que l’on soit dupes.

L’Azuréen Gaël Nofri était conseiller de Marine Le Pen pendant la présidentielle de 2012 / © Maxppp

Gaël Nofri, conseiller de Marine Le Pen pendant la présidentielle de 2012, affirme avoir été rémunéré via un cabinet d’expertise comptable où il n’a « jamais mis les pieds »…

Il dit avoir été rémunéré par un cabinet d’expertise comptable où il n’a «jamais mis les pieds». Gaël Nofri, conseiller de Marine Le Pen pendant la présidentielle de 2012 désormais en rupture, a dénoncé dimanche «un système de corruption généralisé au FN» au sujet du financement des campagnes de 2012.

> A lire aussi : «Coup monté», «pipeau», «complot», les militants FN se moquent des affaires

«En 2012, j’ai eu une rupture nette avec Marine Le Pen sur deux questions: un système de corruption généralisé que cette affaire avait révélé, et l’alliance du FN avec les identitaires à Nice», a indiqué à l’Agence France Presse ce conseiller municipal niçois désormais dans la majorité du président LR de région, Christian Estrosi.

«On me dit « il y a un problème, il faut passer sur un contrat avec le Parlement européen »»

Il confirmait là un témoignage livré à Mediapart et Marianne au sujet de son emploi comme «conseiller aux services publics» pour la présidentielle de 2012, qui lui vaut, selon des sources judiciaires, d’être cité dans l’enquête qui a valu au FN son renvoi en correctionnelle.

> A lire aussi : Deux cars de militants FN pris pour cible par des opposants

«En septembre 2011, je signe un contrat de campagne avec Marine Le Pen, qui m’a proposé de travailler avec elle. En 2012, on me dit: « il y a un problème, il faut passer sur un contrat avec le Parlement européen ». Je refuse», raconte celui qui a ensuite dirigé la campagne européenne de Jean-Marie Le Pen dans le Sud-est en 2014.

«En mai 2012, mon contrat s’arrête. Je vais pour m’inscrire au chômage. On me dit que les cotisations n’ont pas été versées. Je me dispute alors avec Marine Le Pen», poursuit-il. «C’est là qu’on me dit que Nicolas Crochet», expert-comptable du FN renvoyé lui aussi en correctionnelle, «allait m’envoyer un contrat pour me régulariser. J’attends, je gueule tout l’été», continue Gaël Nofri.

Il finit par signer «après cinq mois sans salaire ni chômage»

«En septembre, Crochet me donne le contrat, je vois que ce n’est pas un contrat de campagne mais de conseil dans son cabinet d’expertise comptable. J’assume, je signe après cinq mois sans salaire ni chômage», confirme-t-il, alors qu’il dit n’avoir «jamais mis les pieds» dans ce cabinet.

> A lire aussi : Le trésorier du FN attaque le journal «Le Monde» en justice

«J’interroge Marine Le Pen par SMS, Louis Aliot au téléphone, ils ne me répondent pas. A partir de ce moment-là, je suis en rupture totale» avec Marine Le Pen, confirme-t-il, racontant avoir rencontré les enquêteurs en septembre 2014 pour leur «apporter des éléments».

Dans cette affaire, le FN est soupçonné d’avoir mis en place, via des kits de campagne fabriqués par Riwal, une escroquerie au préjudice de l’Etat, qui rembourse les frais de campagne, et ce par le biais notamment de surfacturations. Le parti, des dirigeants et des proches de la présidente du FN sont renvoyés en correctionnelle.

Source 20Minutes

39 commentaires

  • bonjour

    p’tain je suis surpris!! sacrée nouvelle…..MDR

  • ROSSEL

    Passer du FN chez Estrosi ne me parait pas être un gage d’honnêteté. En tous cas voilà qui me conforte un peu plus à ne pas aller voter.

    • FreeMan FreeMan

      En effet, on ne peut se libérer en se choisissant un maître!

      • engel

        …Et par sa mollesse, laisser le pire(maître) arriver est bien plus irresponsable!

        Ponce-Pilate le romain n’a pas su, ou n’a pas voulu prendre parti…Et le prix à long terme, en fut la destruction de sa civilisation.

        Ceci dit, Je dis uniquement cela pour contrebalancer la doxa ambiante multi-journalière.
        Surtout, quand elle est distillée sous forme de sentence certaine.

        …Car l’avis devient slogan pour finir matraquage intellectuel.

        Alors, comme en ce domaine point de vérité certaine, que chacun fasse se qu’il veut, ou peut, dans le respect de ses convictions et de celles d’autrui.

        Merci.

        • FreeMan FreeMan

          Votez c’est cautionner ce système…donner sciemment son pouvoir décisionnel a autrui… c’est un principe stupide pour des gens irresponsables et inconscients

          comme vous dites :
          « que chacun fasse se qu’il veut, ou peut dans le respect de ses convictions » tant qu’il ne nuit a autrui!

          • engel

            Ce qui ressort de tes écrits, c’est la certitude de ton avis éclairé.
            Très bien, mais ta lumière fausse notre jugement.
            …Est-ce voulu ?

            • FreeMan FreeMan

              N’ai je pas le droit d’avoir un avis divergeant du votre ?

              Ce n’est pas mon opinion d’anarchiste qui fausse votre jugement, mais bien votre croyance erronée en un système qui consiste a donner son pouvoir de citoyen a des pourritures corrompue qui servent le cartel bancaire au détriment de l’humain.
              en continuant a vouloir choisir un maître pour vous guider, vous desservez l’humanité, car cette idée sous tend qu’il suffit de changer le maître pour changer les choses, alors que ce n’est pas de maître qu’il faut changer, mais de système !!

        • Euh ! Sans Ponce Pilate, quelle aurait la vie de Jésus ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

          Concernant l’abstention, je ne la qualifierais pas de « mollesse », c’est le plus fréquemment un dégoût.

          Quand à la Grève de l’élection, c’est une action Citoyenne, puisqu’elle porte la revendication de la Convocation d’une Assemblée Constituante issue d’un Tirage au Sort.

          Et comme toute grève, elle peut se manifester très concrètement en diffusant le Message et en participant. Le kit de campagne est là :

          http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=25&t=10255

          Et en distribuant des tracts devant les bureaux de vote pour informer les Zélectrices et Zélecteurs de l’escroquerie qu’ils subissent, en recouvrant les panneaux électoraux d’appels à la Grève de l’élection…

          Le Communiqué de presse à diffuser, les affiches et flyers sont dans le lien plus haut.

          • Voltigeur Voltigeur

            On n’y arrivera pas comme ça Fenrir, même avec 5% il y aura un pingouin qui sera fier d’être élu :(

            • Norbert

              Voltigeur,

              Seule la solution que je propose depuis longtemps est la bonne et ceci sans pretention aucune.

              L’UPR est le pont indispensable qui permettra de passer se l’ancien systeme oligarchique au niveau systeme populaire….du moins en France et qui sait beaucoup plus largement.
              Ensuite il suffira de detruire le pont.
              L’UPR est un parti provisoire.
              Asselineau est l’architecte de ce pont.
              Aidons le a le terminer….votez en masse pour lui.
              Il n’y aucun autre choix viable.

              Merci de votre comprehension et de votre aide pour sauver notre pays et nos familles de la desolation et de l’esclavage..

              • Voltigeur Voltigeur

                Seule la solution que je propose depuis longtemps est la bonne et ceci sans prétention aucune.
                Quand tu dis « JE » c’est déjà les griffes dehors et prêt au combat qu’on regarde. Accepte qu’il y ait des avis contraires. Tu n’a pas la science infuse, personne ne l’a. On peut essayer de se rassembler sur nos points communs et tenter de re-construire ce qui peut l’être, ce qui est plutôt hard! Nous sommes UN (c’est impératif) ou nous n’y arriverons pas, si chacun voit ses priorités. Je n’ai pas de leçons à donner, le jour où je déciderai de le faire, où je coule les moutons, déjà pointés au trente sixième niveaux et; il y a fédération et on se bat, ou je laisse tomber. Nous sommes à un tournant, mais nous sommes des millions avec des avis partagés avec très peu de temps pour ouvrir les neneuils!!

          • engel

            Salut Fenrir,
            Arrêtes de me prendre pour un …!
            Tu sais très bien la limite de la parole et de l’action non violente.
            …Sinon pourquoi personnellement tu te prépares face à une hypothétique agressivité extérieure?

            Le système ne rendra pas les armes de son pouvoir en lui demandant gentiment ou encore pire, en s’abstenant.

            …Et tout ça, tu le sais.

            De toute façon, le fruit n’est pas encore assez mûr….

            http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

            • engel

              Comprends moi bien Fenrir,
              Je ne critique en aucune façon l’absentéisme, ou l’action citoyenne constituante,…. bien au contraire.

              Par contre, je dis et j’affirme que tous cela ne suffira pas à infléchir notre destinée,…pas plus que le vote mouton, d’ailleurs!

              …De toute façon, c’est aussi prévu dans leur plan B,…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif…ou peut-être bien A!

            • Voltigeur Voltigeur

              Pour que ça fonctionne, pas de vote blanc, ni d’abstention mais grève de l’élection par 100% des électeurs potentiels, avec occupation des bureaux de vote et làààà!! oups! On aura des soucis ;) Il y en aura toujours qui voudront faire leur devoir d’électeur et hurleront, alors avec pacifisme ça serait étonnant, autrement se sera détonnant et ce n’est pas le but.. ;)

              • engel

                Bonjour Volti,
                Comme tu le sais, 100% est une utopie totale.
                ….Malheureusement, même,50% est totalement inaccessible !

                Alors certes, rêver est essentiel a une construction psychique saine, mais il est fortement conseillé de le faire en dormant.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

                http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

              • Daniel PIGNARD

                La solution est dans Daniel 7:9-14 en sachant que le 4è royaume est la France.
                https://www.biblegateway.com/passage/?search=Dan+7%3A9-14&version=LSG

                  • Niakine Yapatchef Niakine Yapatchef

                    C’est toi le criminel, ô Peuple, puisque c’est toi le Souverain. Tu es, il est vrai, le criminel inconscient et naïf. Tu votes et tu ne vois pas que tu es ta propre victime.

                    Pourtant n’as-tu pas encore assez expérimenté que les députés, qui promettent de te défendre, comme tous les gouvernements du monde présent et passé, sont des menteurs et des impuissants ?

                    Tu le sais et tu t’en plains ! Tu le sais et tu les nommes ! Les gouvernants quels qu’ils soient, ont travaillé, travaillent et travailleront pour leurs intérêts, pour ceux de leurs castes et de leurs coteries.

                    Où en a-t-il été et comment pourrait-il en être autrement ? Les gouvernés sont des subalternes et des exploités : en connais-tu qui ne le soient pas ?

                    Tant que tu n’as pas compris que c’est à toi seul qu’il appartient de produire et de vivre à ta guise, tant que tu supporteras, – par crainte,- et que tu fabriqueras toi-même, – par croyance à l’autorité nécessaire,- des chefs et des directeurs, sache-le bien aussi, tes délégués et tes maîtres vivront de ton labeur et de ta niaiserie. Tu te plains de tout ! Mais n’est-ce pas toi l’auteur des mille plaies qui te dévorent ?

                    Tu te plains de la police, de l’armée, de la justice, des casernes, des prisons, des administrations, des lois, des ministres, du gouvernement, des financiers, des spéculateurs, des fonctionnaires, des patrons, des prêtres, des proprios, des salaires, des chômages, du parlement, des impôts, des gabelous, des rentiers, de la cherté des vivres, des fermages et des loyers, des longues journées d’atelier et d’usine, de la maigre pitance, des privations sans nombre et de la masse infinie des iniquités sociales.

                    Tu te plains ; mais tu veux le maintien du système où tu végètes. Tu te révoltes parfois, mais pour recommencer toujours. C’est toi qui produis tout, qui laboures et sèmes, qui forges et tisses, qui pétris et transformes, qui construis et fabriques, qui alimentes et fécondes !

                    Pourquoi donc ne consommes-tu pas à ta faim ? Pourquoi es-tu le mal vêtu, le mal nourri, le mal abrité ? Oui, pourquoi le sans pain, le sans souliers, le sans demeure ? Pourquoi n’es-tu pas ton maître ? Pourquoi te courbes-tu, obéis-tu, sers-tu ? Pourquoi es-tu l’inférieur, l’humilié, l’offensé, le serviteur, l’esclave ?

                    Tu élabores tout et tu ne possèdes rien ? Tout est par toi et tu n’es rien.

                    Je me trompe. Tu es l’électeur, le votard, celui qui accepte ce qui est ; celui qui, par le bulletin de vote, sanctionne toutes ses misères ; celui qui, en votant, consacre toutes ses servitudes.

                    Tu es le volontaire valet, le domestique aimable, le laquais, le larbin, le chien léchant le fouet, rampant devant la poigne du maître. Tu es le sergot, le geôlier et le mouchard. Tu es le bon soldat, le portier modèle, le locataire bénévole. Tu es l’employé fidèle, le serviteur dévoué, le paysan sobre, l’ouvrier résigné de ton propre esclavage. Tu es toi-même ton bourreau. De quoi te plains-tu ?

                    Tu es un danger pour nous, hommes libres, pour nous, anarchistes [sic]. Tu es un danger à l’égal des tyrans, des maîtres que tu te donnes, que tu nommes, que tu soutiens, que tu nourris, que tu protèges de tes baïonnettes, que tu défends de ta force de brute, que tu exaltes de ton ignorance, que tu légalises par tes bulletins de vote, – et que tu nous imposes par ton imbécillité.

                    C’est bien toi le Souverain, que l’on flagorne et que l’on dupe. Les discours t’encensent. Les affiches te raccrochent ; tu aimes les âneries et les courtisaneries : sois satisfait, en attendant d’être fusillé aux colonies, d’être massacré aux frontières, à l’ombre de ton drapeau.

                    Si des langues intéressées pourlèchent ta fiente royale, ô Souverain ! Si des candidats affamés de commandements et bourrés de platitudes, brossent l’échine et la croupe de ton autocratie de papier ; Si tu te grises de l’encens et des promesses que te déversent ceux qui t’ont toujours trahi, te trompent et te vendront demain : c’est que toi-même tu leur ressembles. C’est que tu ne vaux pas mieux que la horde de tes faméliques adulateurs. C’est que n’ayant pu t’élever à la conscience de ton individualité et de ton indépendance, tu es incapable de t’affranchir par toi-même. Tu ne veux, donc tu ne peux être libre.

                    Allons, vote bien ! Aies confiance en tes mandataires, crois en tes élus.

                    Mais cesse de te plaindre. Les jougs que tu subis, c’est toi-même qui te les imposes. Les crimes dont tu souffres, c’est toi qui les commets. C’est toi le maître, c’est toi le criminel, et, ironie, c’est toi l’esclave, c’est toi la victime.

                    Nous autres, las de l’oppression des maîtres que tu nous donnes, las de supporter leur arrogance, las de supporter ta passivité, nous venons t’appeler à la réflexion, à l’action [sic].

                    Allons, un bon mouvement : quitte l’habit étroit de la législation, lave ton corps rudement, afin que crèvent les parasites et la vermine qui te dévorent. Alors seulement du pourras vivre pleinement.

                    LE CRIMINEL, c’est l’Electeur !

                    Placard anti-électoral, 1er mars 1906.
                    Publié par l’anarchie n°47 et signé Albert Libertad.

                    • ROSSEL

                      Les hommes ne veulent pas de la Liberté. Ils cherchent la sécurité et le confort. Ils ne peuvent vivre qu’en société. Toute société implique hiérarchie et lois. Toute loi engendre par définition de l’arbitraire. Seuls quelques rares individus peuvent s’affranchir de tout ça.

                      Parmi ceux qui se prétendent anarchistes, beaucoup ne sont que des parasites profitant des avantages procurés grâce au travail des fourmis qui font tourner la machine. Le véritable anarchiste ne compte que sur lui-même et refuse toute aide sociale et tout service offert par un Système qu’il prétend exécrer.
                      Tour en ayant pas mal de tendances libertaires JE NE SUIS PAS ANARCHISTE.
                      Si je ne vote plus, ce n’est pas par rejet du principe de société mais parce que celle dans laquelle nous vivons n’assure plus son rôle.

                      Je suis républicain : je crois à la promotion au mérite, à l’égalité de tous devant la loi, au primat du politique sur l’économique. Je refuse les privilèges dus à la naissance tout en rejetant l’idée d’un nivellement par le bas.

                      Je suis patriote : tout en respectant les autres peuples, je suis attaché à mes racines. Je pense qu’une terre appartient à un peuple donné qui l’a travaillé pendant des siècles, y a versé son sang, aimé et fait ses enfants, qu’il ne suffit pas d’être né dans un pays pour « en être ». Le droit du sol c’est l’ineptie qui consiste à dire d’un veau qu’il est un poulain parce que sa vache de mère a vêlé dans dans une écurie. Je veux bien admettre que certains étrangers, ce terme n’a rien de péjoratif, puissent par assimilation sincère devenir français. Mon patriotisme est amour de mon pays et non haine des autres.

                      Le patriotisme est un rempart face au mondialisme. S’il est attaqué en permanence par les libéraux et par les idiots utiles que sont les divers gauchistes, c’est parce qu’il est l’ennemi mortel du Système.

    • dereco

      Au contraire votez pour des non pourris et pas pour les pourris de père en fille populistes trompeurs, au lieu de couler les honnêtes en ne votants pas pour eux !

  • jplchrm

    Confirme qu’il n’y en a pas un pour rattraper l’autre. C’est tout le système qui est pourri. Que faire ?

  • Le veilleur

    Un ancien du FN qui se plaint juste avant les élections présidentielle de corruption faite en 2012 au sein de son parti ? houhouhou ! Non mais franchement on la sent l’embrouille là, ça cache quelque chose, combien a t-il été payé par les autres partis pour dire ça ? Peut-il répondre à ça ?

    Est-ce que ce témoignage est passé dans les journaux télévisés ? Non parce que si ce n’est pas le cas c’est suspicieux et si c’est le cas c’est une faute énorme de la part du FN que ne négligeront pas nos politiques de l’UMPS et cela ne m’étonnerait pas que certains s’en servent pour descendre le FN via les médias pour leur guéguerre électorale !

  • Pyramidion

    Étonnante cette histoire 😮😀

  • ROSSEL

    Pour être utile le FN doit être assez puissant pour pouvoir se présenter au deuxième tour des présidentielles face au candidat choisi par le Système qui bénéficiera obligatoirement d’un « front républicain » alliant le NPA au MEDEF en passant par le CPNT agitant le spectre d’un retour du fascisme. Il est exclu que MLP puisse devenir notre prochaine présidente. Il faut qu’elle soit forte mais pas trop pour ne pas être élue dés le premier tour. Les apparences démocratiques seront préservées et le cirque continuera comme avant. Tout ceci n’est que tambouille et tripatouillages.

    • Rainette

      J’ai toujours trouvé curieuses les consignes données par les perdants aux zélecteurs. Votre candidat glisse sur une peau de banane et ne sera pas au second tour. Il vous conseille de voter pour machin-truc… vous acceptez ? Si vous aviez apprécié machin-truc vous auriez voté pour lui la première fois, non ?
      Comme tout le monde autour de moi trouve ça normal je me dis que c’est moi qui suis tordue. J’avoue, je n’aime pas qu’on m’impose les choses. L’esprit gaulois sans doute, ce n’est plus à la mode http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • jplchrm

    Dans tous les cas, le FN conserve une petite carte intéressante : on peut peut⁻être s’en servir pour casser l’UE. Et je dis bien « peut-être ». Pour le reste … De la même façon, Trump possédait une petite carte intéressante : l’espoir de revenir à des rapports apaisés avec la Russie. Mais depuis la démission de Flynn, on n’est plus sûr de rien. pauvres électeurs !

    • engel

      L’illégitime élite-autoproclamée détient l’extrême-violence et son emploi.
      L’illégitime élite-autoproclamée détient toutes les clés.
      L’illégitime élite-autoproclamée élabore tout les plans A, B, C et… D s’il le faut !
      De plus, les institutions sont complètement verreuses, du bas au plus haut.

      Dans ces conditions, il est illusoire, d’espérer une issue « démocratique façon bisounours ».

      Alors, esclavagisme absolu ou rébellion?
      …Le reste n’étant qu’une indispensable prise de conscience, qui …s’éternise.

  • ROSSEL

    La mouscaille dans laquelle nous sommes ne laisse aucun espoir quant à l’éventualité d’une solution raisonnable. Il faut prendre conscience de cet état de fait et arrêter d’essayer de ramer vainement à contre-courant. Faire un pas de côté, voilà ce que j’ai choisi de faire : essayer de se rendre le plus autonome possible, engranger des connaissances techniques, cultiver son potager, élever quelques poules, stocker, acquérir du matériel robuste et rustique ( comprenne qui voudra … ), monter un réseau par affinité,informel dans un premier temps mais qui prendra toute sa valeur et développera toute son efficacité le moment venu …à chacun d’imaginer. Tant pis si l’on me juge paranoïaque.
    LE FUTUR SERA TERRIBLE.
    Se préparer dés aujourd’hui permettra d’augmenter un peu ses chances.

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif C’est le chemin que j’emprunte également. A ceux qui n’ont aucune option dans leur champ de vision pour contrer le système en s’éloignant du marasme actuel, en voici une …

      « Utopie n’est pas de vouloir changer de système. Utopie est de croire qu’on peut continuer encore avec une croissance perpétuelle basée sur l’exploitation des ressources naturelles sur une planète finie. »

      M.G.

    • bonne initiative…vivre mieux avec moins……respect des éléments vitaux (eau, terre, air) sans oublier mon ami le « soleil « sans lui pas beaucoup de chance de survivre bien longtemps…

      chemin oh combien gratifiant ……ignorons le mieux diviser pour mieux régner……..serrons les coudes, car il n’y a pas d’autres solutions et ce ne sont pas celles offertes par les prétendants au trône de « France » qui nous aideront….

      bonne nuit les petits

      • ROSSEL

        « Serrons les coudes … » Oui mais pas avec n’importe qui. Les planches pourries abondent. A commencer par les faibles, ceux qui font souvent pitié mais sont d’une incommensurable lâcheté. « Respect des éléments vitaux … » Evidemment, mais tout en gardant à l’esprit que la Nature n’a rien à voir avec l’image rose bonbon que s’en font des écolos coupés de réalités qui leur sont étrangères.

Laisser un commentaire