Délinquance | La conférence qui fait très mal aux politiques

Faisons fi des titres des médias, prompts à minimiser avec leur novlangue légendaire, les émeutes journalières qualifiées « d’incidents », de la part d’une frange de la population devenue incontrôlable à force de laxisme et que, tous les gouvernants ont depuis 50 ans, ignoré. Nous n’avons des émeutes que des plans partiels, montrant ce qui est montrable aux moutons et, ce n’est jamais en faveur de l’ordre! Écoutez les dires et exemples d’un criminologue enseignant, en la personne de Xavier Raufer. Vous en pensez ce que vous voulez mais, nous sommes sur un baril de poudre, la mèche est allumée et le tic-tac est enclenché. On ne va pas remonter dans les sondages BCBG de tous les « Adrien » distributeurs d’étiquettes, mais ce n’est pas important, au moins nous avons une partie de la vérité sur la délinquance et, sur les « valeurs » selon les politiques. Merci à Article35 et Thierry65.

Mis en ligne par Citoyen Eclairé

Mis en ligne par TVLibertés

25 commentaires

  • DTC

    Je sens dans les propos « population devenue incontrôlable à force de laxisme », comme dans un article paru juste avant sur le même sujet, l’idée que la solution est sécuritaire.. Cela ne me plaît guère de voir les choses tournées comme ça sur ce blog, la problématique étant plus complexe que ça. Oui, ça fait chier se se faire péter la gueule gratuitement par une bande d’ados de la « banlieue » (c’est du vécu) , mais réduire la délinquance à la délinquance est nul. (ceci dit, je n’ai pas encore regardé la vidéo, la je réponds sur le texte). Quand on entasse une population dans des quartiers pourris, ne lui donnant guère de perspective, et qu’en parallèle, on titille son désir avec des gigantesques panneaux de pub (on en voit plus dans les cités que les quartiers bourgeois) pour bien lui montrer tout ce qu’elle ne pourra jamais avoir, c’est évident que ça énerve.

    • Voltigeur Voltigeur

      C’est d’avoir vu la vidéo qui m’a inspiré le texte. Si tout ce qui est dit est réel, pourquoi ne le serait-ce pas, on a du souci à se faire, outre l’abandon de ces quartiers, ce n’est pas le travail qui les sauvera, ils ont déjà résolu le problème avec les trafics en tous genres, proposer un boulot payé au SMIC ? J’ai un gros doute, alors qu’ils se font beaucoup d’argent « autrement » sans se fatiguer.. 🙂
      N’ai pas d’inquiétude, le blog ne va pas virer facho 😉 mais se poser des questions ensembles et réfléchir ne peut pas faire de mal. Taire et mettre les problèmes sous le tapis, comme le font ceux qui ont en charge le pays, ne les résoudra pas non plus.

    • donarmando

      On peut aussi faire remarquer que l’entassement dénoncé n’a pas toujours été voulu par les « français « eux même. Mais les immigrants demandaient toujours a être avec les membres de leurs familles, ceux « qui vivent comme eux » etc… Peut-être avons nous eu tord d’accéder à leur demande. Initialement certaines banlieues étaient très mixtes au niveau population et sociale… Puis … voilà aujourd’hui …

      Moi j’en ai un peu marre de toujours entendre que c’est la faute ‘aux autochtones », qu’on est racistes, que les victimes c’est eux etc… C’est vrai que c’est complexe, mais toujours dans un sens … On n’aborde jamais leur part de responsabilité. Normal ?

      • Eurydice34

        Bonjour,

        J’avoue que moi aussi, quand j’ai lu cette phrase, j’ai cru entendre le 20h de la FFT ( first french television :p), aussi appelée TFone ou « première chaîne » ( prenez l’accent américain pour le prononcer ) . Le mot « laxisme » définit quand même un « laisser-faire excessif ». J’aurais plutôt utilisé le mot « abandon », que je trouve plus proche de la réalité.
        Il se trouve qu’historiquement, toute population mise à l’écart géographiquement parlant va créer ses propres règles. Que ce soit les villages d’esclaves, d’exclus ou d’étrangers, à partir du moment où ils ne font pas parti de la communauté, ils n’ont pas à en suivre les règles.

        Imaginez, on vous invite à jouer à la bataille ( oui le vieux jeu de carte antique des journées de pluie sans électricité avec les petits cousins ) autour d’une table. Celui qui donne les cartes va les distribuer non pas aléatoirement tout court mais aléatoirement en sous-groupes définis par les revenus et la position sociale des parents. le premier groupe aura des cartes qui vont de 2 à 6 ( cités, exclus, RSA… ), le deuxième les cartes de 7 au valet, et pour le troisième groupe les têtes et l’As. Actuellement le jeu auquel nous jouons tous, c’est celui là. Nous nous battons avec les cartes données. Moi je dis qu’il faut être fou pour suivre de telles règles et s’asseoir à cette table de jeu.
        Je ne dis pas que leurs solutions sont bonnes ou autre, je dis simplement qu’ils jouent à une autre table, ce que certains sur ce blog font également, ils ont créé leur propre table de jeu avec le partage, les idées sur la consommation etc…

      • Voltigeur Voltigeur

        Comment doit on appeler cet état de fait connu et ignoré? Du laxisme! et sa suite logique l’abandon! Faut-il se contenter de ne pas en parler, pour que ça n’existe pas? Les conséquences de ce « laisser aller » sont quand même grave. On a rien fait pour que ça n’arrive pas. Si nous sommes appelés à vivre ensembles, ce n’est pas dans l’exclusion d’une partie de gens, qui ne comptent que quand il faut leurs voix aux élections. On a eu tout faux là, à mon humble avis! Et je parle au niveau criminologie, pas de sociologie, là aussi il y aurait pas mal à dire.. 🙂
        PS, a propos de:
        Moi je dis qu’il faut être fou pour suivre de telles règles et s’asseoir à cette table de jeu.
        Je ne dis pas que leurs solutions sont bonnes ou autre, je dis simplement qu’ils jouent à une autre table, ce que certains sur ce blog font également, ils ont créé leur propre table de jeu avec le partage, les idées sur la consommation etc…

        Tu as raison, sauf qu’une idée peut être suggérée, sans pour autant qu’il y ait adhésion de tous. Il n’est pas question d’imposer, ce serait totalitaire, d’ailleurs je dénonce souvent ce que j’appelle les écolos-terroristes qui eux veulent imposer leurs vues. La liberté de chacun fini, là où celle des autres commence, ça devrait être un principe. 😉

      • curcuma

        Pourquoi a t-on toujours des problèmes avec certaines populations? Pourquoi on n’entend pas parler d’incivilités récurrentes dans la population d’origine asiatique? Celle-ci travaille et veut s’intégrer sans faire de vagues. La politique de la ville a déversé des millions d’euros pour améliorer l’habitat des « banlieues ». Qu’est -il devenu? entrées d’immeubles, ascenseurs, état général, que de dégradations! On nous a imposé une population exogène qui ne veut pas, et ne veut plus s’intégrer, parce qu’on l’a persuadée de la culpabilité de la population autochtone.

      • donarmando

        C’est dur à dire, mais la majeure partie des problèmes sociaux de nombreux pays (presque tout le continent européen) est en lien avec une « certaine catégorie » de population qui se base sur une idéologie particulière. C’est un constat malheureux, mais un constat. Et c’est pas avec la vague d’immigration que ca va s’arranger. Dans les mois et années à venir les frictions vont devenir de plus en plus nombreuses. Alors que fait-on ? On laisse faire ? On se culpabilise ? On réagit ? Autant pendant un moment je faisais partie de ceux qui pensait que tout s’arrangerait, qu’avec bienveillance et patience une unité ferait jour … Mais maintenant je désespère quand même …
        J’aimerais bien voir les grands penseurs de la laicité comment ils réagiraient à la situation françaises d’aujourd’hui. Comment De gaulle réagirait aussi …

      • suzanna

        C’est pas rose partout, un reportage montrait la communauté Chinoise détourner, avec les restaurants, des millions d’euros chaque année ( des valises bourrées de liasses de billets ), qu’ils envoyaient ensuite en Chine, c’était assez impressionnant et très bien rodé, une famille se faisait chopper, une autre prenait le relais, et dans ce milieu, la police a démontré que ce n’était pas du tout des cas isolés.

      • engel

        Ouais…
        Sauf qu’un détournement d’argent n’a absolument rien de comparable avec des violences physiques, voir bien pire.

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif DTC, j’ai qu’une chose à te dire, regarde la vidéo et vient en reparler en suite car la t’es complètement hors sujet ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      • ConscienceU12 ConscienceU12

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif Pareil pour Eurydice34 qui nous parle d’abandon, parce que laxisme lui semble trop exagéré, je lui conseil aussi de bien écouter le Monsieur jusqu’au bout, pour bien comprendre que le problème va même bien au delà du laxisme ! …puisqu’il est carrément question de collusion mafieuse entre ces gens-là et nos pseudos élites pourritiques comme évoqué dans la 2e vidéo ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      • Eurydice34

        Bonjour,
        Oui je parle d’abandon et toujours pas de laxisme. Le mot « laxisme » renvoie à l’idée du Pater Familia qui doit sortir le martinet quand arrive l’heure de la punition. Ou autrement dit, celui qui doit punir n’a pas fait son boulot. Mais qui doit punir? Les parents? Les autorités? Les voisins? Le mot « laxisme » n’est utilisé que par les personnes qui veulent voir une force intervenir de manière musclée.
        Et j’ai beau chercher, je ne vois que de l’abandon ou de la stratégie politique et sociale ( à qui cela profite-t-il? ). Mais pas de laxisme, ou alors un laxisme de toute la population, mais à ce niveau là cela s’appelle de la lâcheté.

      • Voltigeur Voltigeur

        Tu n’as pas saisi qu’il s’agit de criminologie? Le laisser faire, le laxisme, des mots qui n’auraient pas à être employés si des actions de prévention avaient été mises en place. Gouverner c’est prévoir. Il n’est pas question de punition, puisque on laisse faire avec un « pas de vagues surtout »! Ça porte quel nom ça? Indifférence? Le constat à faire c’est qu’on a échoué, à intégrer des gens qui ne le voulaient pas ou auxquels, nous n’avons pas donné envie de s’intégrer. Et maintenant on fait quoi? 😉

      • Eurydice34

        Bonjour Voltigeur,

        J’ai très bien saisi qu’il s’agit de criminologie, mais cette criminalité est voulue à 200% par ceux que ça arrange bien. Pendant que vous parlez des sousous que se font les gens pas bien qui ne « travaillent pas » ( rhoo le vilain il s’est acheté une BM alors que moi je pourrais jamais m’en offrir une… entendu maintes fois, comme le  » ils ne se lèvent pas le matin eux »… tiens, on retrouve le discours pourri qu’on peut appliquer aux chômeurs ! ) et que c’est pas normal ma bonne dame qu’ils fassent ça parce que vous comprenez, ils utilisent des armes, ils blanchissent un paquet de pognon tout ça tout ça, et surtout ils créent des zones de non-droit !
        Ma foi, va dire à un être humain qu’il doit accepter des règles pourries et souffrir pour passer pour quelqu’un de bien ( sous-entendu vis avec rien ) pour que Mr et Mme « je vis normalement moi » n’ai pas l’impression de se sentir lésés. Bah oui ! N’oublions pas, pour être respectable il faut se lever tôt le matin, il faut travailler même pour une somme dérisoire, et si on ne travaille pas il faut bien prouver qu’on essaie quand même de travailler.
        Maintenant va essayer de t’offrir des études, j’en sais quelque chose, la plus grande période de pauvreté de ma vie. Je n’aurais jamais pu si je n’avais pas eu des personnes pour m’aider financièrement ( ya de belles sommes en jeu quand même ). Et eux? Ils peuvent? Quelles solutions leur reste-t-il? Si l’un d’entre vous peut répondre à cette question, quels choix ont-ils? La vie se résume-t-elle à la réputation de « je suis quelqu’un de bien parce que j’en ch.. mais c’est pas grave » ou « je fais autrement et je m’offre une vie ». Ça, humainement parlant, je dirais que ceux qui parlent du problème ne voit que le bout de la queue du chat.
        Le problème des cités, du trafic, des armes et tout ça sera réglé quand notre politique sociétale et économique sera réglée. Ce problème n’est qu’un des problèmes en cascade résultant de nos lois et de leurs applications. Et tant qu’on parle des trafiquants des cités, on ne parle pas des voleurs qu’on paie nous-même par-dessus le marché. Bah oui ! Mouloud ou Abdel vont faire des lignes tous les jours dans les journaux, mais Cahuzac, Balkany et consors…. Au niveau des sommes volées, du trafic et du blanchiment d’argent, ils ne jouent quand même pas dans la même cour. Et les armes, c’est quand même un trafic lucratif, la France ne peut pas dire le contraire. Bref, ce discours arrange bien nos cols blancs. « Osons causer » l’explique mieux que moi avec son Blabla « Pourquoi les arabes sont des voleurs ».
        http://www.youtube.com/watch?v=pU-GUN0VjvY
        Mais sinon envoyons les chars et les drones et rasons tout, ça peut fonctionner aussi.

      • Voltigeur Voltigeur

        Et oui tout est politique, donc il faut faire cette fois le bon choix, et pas voter pour les mirages proposés.. 🙂

      • engel

        La politique de l’excuse à encore de beaux jours!

        Nous les connaissons par cœur tes discours de responsabilisation/culpabilisation du français ancestral.
        …Qui au passage, tu prends ouvertement et globalement pour un con!

        Apprécies en chansons leur constat et la réponse qu’ils te font:
        – Le PB : https://www.youtube.com/watch?v=obdwC6ySeyc
        – La réponse : https://www.youtube.com/watch?v=idRQsWTTVYA

      • Eurydice34

        Bonjour engel,

        je ne suis pas sûre d’avoir tout compris dans ce que tu as écris, mais je suis vraiment navrée pour toi si tu culpabilises. Pour ma part, je ne culpabilise pas et je ne vois pas pourquoi les autres culpabiliseraient. A la limite, la seule « culpabilité » que je pourrais hypothétiquement ressentir, ce serait de payer des impôts pour enrichir les actionnaires, créanciers et banquiers mais fort heureusement pour moi, je ne gagne pas assez pour ça ( hormis la TVA, cela va sans dire ) .
        Pour ce qui est de la responsabilité, elle est propre à chacun dès qu’on atteint 18 ans et qu’on n’est pas sous curatelle ou sous tutelle. Donc le discours responsabilité/culpabilité, c’est en fonction des principes de chacun, autant dire tout et n’importe quoi.
        Autant la première zik était pas mal, autant la deuxième m’a blasée. Tout ce qui sépare et divise est mal venu à mes yeux. Bien sûr on peut mettre en avant les minorités qui font de la m…. comme les immigrés fraîchement débarqués qui agressent des filles dans les rues. Maintenant tu remarqueras que pour ce qui est des agressions sexuelles, c’est un sujet épineux et particulier dans notre pays car quand ce sont des « français ancestraux » qui le font, voire certaines personnes avec une haute fonction, pfuuiiit ! Les médias ne prennent pas le ton catastrophique de l’outragé. Les deux sont aussi mal l’un que l’autre, mais quand on écoute un « français ancestral de souche de la création du monde » ( si quelqu’un a la date d’ailleurs, ça m’intéresserai !!! ) c’est toujours pire quand ce sont les autres. Tu vas dire que c’est du laxisme aussi? Ou de la lâcheté de ne pas intervenir quand tu es sur place et que tu es le seul à pouvoir le faire? Elles ont bon dos les forces de l’ordre, c’est évident qu’elles ne peuvent pas être partout. Mais la population, elle, l’est. Et si nous ne nous protégeons pas mutuellement, c’est que nous avons oublié ce que ça signifie de vivre en société, ou simplement ce qu’est une civilisation.
        Ah ! Et je tenais à te dire, à propos du « français ancestral » ( ça existe encore ça ? ) que s’il se sent con, c’est peut-être parce qu’il veut tout comprendre comme cela l’arrange en fonction de sa « colère de souche » ( parce qu’il en a gros… de quoi? Des « pas comme lui », ça c’est sûr ). Non je ne les prends pas pour des … car qu’est-ce qu’on leur demande? de culpabiliser? non. De se saigner aux quatre veines ? Oui, mais pas pour les cités, seulement pour la finance et les zélites. On leur demande simplement de comprendre, car quand on comprend, on a des solutions. Après, l’application des diverses solutions, c’est une autre histoire….

    • engel

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gifDiscours de propagande mainte fois entendu…. et faux!!!

      Non, la France n’a pas parqué son immigration dans des banlieues insalubres.
      Bien au contraire,… elle leurs a donné des logements tous neufs.

      De plus, les nouveaux arrivants étaient consciemment mélangés aux autochtones dans ces nouveaux quartiers, fierté des années 60/80.
      Mais cette immigration refusa de s’intégrer. Ainsi elle se mit à tout faire pour se regrouper entre « gens du bled ».
      L’une des stratégies mise en oeuvre consistait à tout faire(dégradations, violences, vols, menaces…) pour que les « p’tits blancs » déguerpissent de là!
      …Après quoi, ils récupéraient les appartements pour eux et ainsi agrandir « le territoire »!

      Et voilà comment ils transformèrent des habitations fraîchement construites (avec l’argent du contribuable) en ruines et ghettos insalubres.

  • suzanna

    Mouai, un ras le bol, mais toujours les deux pieds dans la version officielle, il se garde bien de nous parler de ces jeunes travaillant directement pour les services français, Merah en est le meilleur exemple.

    Les tueries sont réelles, les attentats sont orchestrés, il nous enfume en associant les deux. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • Bien que les deux domaines soient parfois tres imbriqués, il est question de Criminologie et non de Sociologie.

  • Et lens la police et ré-installons la gendarmerie.iros solutions sont plus simples qu’il n’y parait.
    Virons la police des quartiers au bénéfice de la gendarmerie.

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif Oui et qu’ils commencent directement par abattre les gardiens armés de kalachnikov de ces lieux de non droit à l’aide de snipers, …ça sera déjà un bon début ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • DTC

    Entendu, je vais regarder cette vidéo. C’est que de ce temps là, je me sentais mieux dehors que devant l’ordi 😉 Merci en tout cas pour tous ces échanges intéressants.

  • Bellerophon

    Je n’ai pas le souvenir d’avoir lu ce type d’article sur le site de Jean-Pierre Chevallier « Des musulmans sont déjà en guerre en France ! »
    Ce qui m’amène à penser que ce phénomène est d’ores et déjà hors contrôle !